AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221145089
Éditeur : Robert Laffont (12/06/2014)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 162 notes)
Résumé :
Lorsqu'Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate. Il a de l'humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L'un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  02 septembre 2014
Cette lecture fait partie du challenge 5livres/2semaines du blog de ma copinaute F. du blog Book-Attitude, nous l'avons donc lu en lecture commune. Et quelle lecture ! J'ai adoré l'histoire, d'où mon coup de coeur, bien entendu.
La 4eme de couverture ne dévoile rien et par conséquent, j'en ferais de même. Par contre comment vous expliquer un minimum sans faire de faux pas ? Cela sera dur c'est certain, mais trouver cette possibilité est ma priorité, car autrement, il ne vous servira à rien de l'acheter, puisque tout sera dit. Il s'agit de mon premier livre de Cat Clarkes et pourtant, j'ai les 3 autres dans ma pal, allez savoir pourquoi celui-ci a retenu mon attention plus facilement. La couverture je pense. Elle semble simple et pourtant, j'ai vu plus qu'un simple visage, de l'innocence surtout, mais aussi le silence. Ensuite, j'ai eut un message de ma chère Francesca comme quoi elle trouvait étrange le début. (Oui, elle avait commencé avant moi, comme d'habitude mdr) J'ai donc ouvert mon livre et… j'ai eut du mal à le lâcher. le secret ? Il se trouve dans le premier chapitre, mais ce n'est pas vraiment le plus important. Un secret peut se taire, ou se révéler, mais entre ces lignes il ne sera pas dévoilé de suite, pour les personnages, entrainant des situations de plus en plus improbables.
Le livre commence avec un avant, avant que ce secret ne soit dévoilé, raconté par Alex et à peu près au milieu du livre, nous tombons sur le après, qui sera les yeux de Kate.
Alex, 16 ans, est quelqu'un qui ne se sent pas à sa place. Il a une façon de voir les choses qui sont différentes, il a beaucoup de points communs avec Kate, 15 ans, comme ce concert qui a été leur première rencontre organisée. Alex se sent coupable de cacher des choses à la jeune femme qu'il aime et j'avoue que plus le livre se laissait dévoré, plus je me demandais comment tout cela allait finir. Alex a peur de perdre Kate si elle découvrait ce qu'il lui cache et cela fait mal au coeur de le voir s'engouffrer un peu plus chaque jour dans un mensonge toujours plus gros, mais Alex aime profondément Kate et il ne sait pas comment faire pour lui dire. Trouver le bon moment est difficile. Car il s'agit vraiment de ce point, deux jeunes adolescents qui s'aiment et qui vont devoir affronter un secret, risquant de leur faire du mal à tous les deux.
L'amour peut-il survivre au plus gros mensonge ?
Cette question est la plus importante. L'amour excuse tout, ou presque tout, mais comment faire pour surmonter ce secret ? La première partie est très prenante, la tension ne fait que monter graduellement au fil des pages. La relation qu'Alex entretient avec Kate est très belle, ils sont jeunes, mais ils sont également matures. Les mensonges ne sont là que pour maintenir Kate auprès d'Alex ce qui fait mal, car nous appréhendons toujours que tout soit découvert et que tout s'arrête malgré tout. La seconde partie nous montre deux jeunes gens où le secret a percé et où il faut faire avec. Oui, mais comment ? La confusion sera très important, le choc de la vérité, la tristesse de se rendre compte jusqu'à quel point le mensonge a pris de l'ampleur, mais si cela ne s'arrêtait qu'ici. Les mensonges vont s'engendrer, devenant de plus en plus gros, allant jusqu'à un point de non-retour. Et la situation s'inverse, ce n'est plus le secret d'Alex qui prend de l'ampleur, mais celui de Kate qui va les amener à se détruire rapidement. Nous n'avons plus les pensées d'Alex, mais nous avons des moments où nous pouvons le comprendre, l'entendre, le voir agir et cela vaut tout l'or du monde. Nous ressentons sa paix intérieur, Alex est plus calme, plus posé depuis que son secret est dévoilé, même si maintenant sa vie ne sera plus jamais comme avant.
Kate est douée en musique, bonne élève, sa mère lui inculque les bonnes manières, voire un peu plus. Leur relation mère/fille est conflictuelle au niveau de la musique, car la mère voudrait que Kate se donne plus à fond, mais autrement, c'est une relation saine, où les deux femmes peuvent se parler de tout ou presque. Les jardins secrets sont importants à n'importe quel âge. Lorsqu'elle apprendra le secret d'Alex, elle ne demandera rien… sa réaction est excessive dans un sens et en même temps elle à besoin de faire mal pour que sa peine puisse s'atténuer un peu. Est-ce que cela suffira ? Ou au contraire est-ce que cela ne servira qu'à augmenter sa propre peine ?
Quelques personnages secondaires me paraissent importants. le premier est Jamie, le grand frère d'Alex. Il est plus vieux, pas forcément plus responsable, mais leur entente est presque parfaite. Il est un pilier pour Alex, sachant garder les secrets, mais sachant aussi le conseiller et le pousser à aller de l'avant. C'est un frère qui est prêt à tout pour aider et défendre sa famille, sans user de violence. Les mots suffisent parfois pour être entendu, parfois même un simple regard suffit. le second personnage est Astrid. Dans chaque livre il faut bien un de ce type, un de ceux que l'on ne peut pas voir, un de ceux qui fait que nous n'avons qu'une seule envie : l'enterrer ! Et c'est tout à fait ce que j'aurais aimé faire à cette Astrid. Elle est la meilleure amie de Kate, enfin du point de vue de cette dernière, mais elle ne fait que paraître et jouer avec les sentiments des autres. Les ragots vont bon train, surtout lorsque l'on a une langue aussi acérée qu'elle ! Je sais que la peur de se retrouver seule peu faire faire n'importe quoi, mais rester avec une fille pareille comme amie, non merci.
Intelligents, doués, avec beaucoup de charme et de volonté, voila comment l'auteure nous présente ses personnages qui semblent si réels. Leur personnalité est plus ou moins forte selon les protagonistes, mais ils donnent du poids à l'histoire. Les suivre fut avec plaisir, nous ne pouvons que nous rappeler que notre coeur c'est mit en émoi au même âge et avec tout ce que cela implique. J'ai beaucoup aimé la première partie, plus que la seconde et même si j'aime beaucoup le couple, j'ai une préférence pour Alex, car c'est sur lui que tout repose. Beaucoup de passions entre en compte, de tendresse aussi.
Je ne cesse de me demander comment j'aurais réagis si cela m'étais arrivé et en fait, je n'en ai pas la moindre idée. Aurais-je crié ? Taper du pied ? Ignorer cet état de fait ? Ou tout simplement resté tel que, oubliant ce mensonge et continuer sur le chemin ? Tant de questions sans réponses, tant que nous ne sommes pas dans cette position.
J'ai adoré le livre en entier, les émotions sont présentes, les doutes, l'incertitude, la vengeance, l'amour, la passion, la tristesse, la souffrance, la confusion. La fin est très belle malgré toutes les étapes franchies, les mensonges révélés au grand jour et le regard des autres mit en arrière plan. C'est sur ce dernier point le plus cruel, le regard des autres. Ce regard qui nous fait devenir un autre, ce regard qui nous oblige à faire comme ce que la société voudrait. Nous sommes enfermés dans un carcan qui nous oblige à réprimer nos pulsions et l'amour dans tout cela ? L'auteure nous fait passer un message, qui devrait être universel : tomber amoureux d'une personne, ce n'est pas tomber amoureux d'un paraitre, mais de qui elle est vraiment. Si nous pouvions tous faire pareil, le monde se porterait mieux, pas vrai ?
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/a-kiss-in-the-dark-cat-clarke-a109207620
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Paroledelea
  04 juillet 2014
A Kiss in the Dark est un roman qui aborde un sujet délicat. le secret dans lequel s'enfonce un des personnages nous est dévoilé très vite par l'auteure, dès les premières pages. Pour autant, je n'aborderai ni ce secret ni le personnage qui le cache. Je préfère vous laisser la part du mystère et la surprise de la révélation. En revanche, il est facile à deviner si on se pose diverses questions ou si on navigue un peu trop sur Internet pour en lire des avis.
Ce livre s'articule donc autour d'une histoire d'amour complexe entre deux adolescents. du point de vue de Kate, Alex est un beau garçon à la fois timide et drôle. Alex trouve quant à lui Kate jolie et à la fois légèrement naïve. Tous deux vont très rapidement entrer dans une relation où l'amour se vit avec un grand A. Un bel amour, tendre et touchant. Un amour généreux fait de choses simples. le jeune couple vît sur un petit nuage où personne ne peut les atteindre. Un amour profond et sincère qui m'a beaucoup touchée. SAUF QUE… un des personnages cache un lourd secret dont il ne peut plus se dépêtrer. S'en suit des bêtises monstres pour préserver le secret qui risque de faire fuir et mettre dans une rage folle et une tristesse sans fin sa moitié.
Les personnages sont très humains et reflètent, je pense, tout à fait ce que peut ressentir un adolescent dans ce type de moment : entre la recherche de soi, le regard des autres et les incertitudes, le tout dans un moment de la vie où il peut sembler difficile de se confier sur ce que l'on est.
Le livre se compose en deux parties : Avant et Après. Entendez donc Avant et Après le secret. La première partie est écrite du point de vue d'Alex et la seconde partie du point de vue de Kate. J'ai trouvé cela appréciable de connaître les ressentis de chacun. Je pense que l'auteure les a fait intervenir au bon moment de l'histoire même si bien entendu j'ai eu envie de connaitre leurs sentiments sur les mêmes passages.
La plume de l'auteure est délicate, fluide et nous touche à travers ces deux personnages. On sent vraiment le côté jeunesse puisque Alex et Kate n'ont pas encore seize ans au début de l'histoire. Mais le livre a su me toucher et je me suis véritablement attachée aux personnages même si chacun leur tour a su m'énerver concernant les décisions qu'ils ont pu prendre. Surtout Kate. Son comportement est assez gamin et très méchant dans la seconde partie alors que dans la première partie je l'ai trouvé vraiment attendrissante et sensible. Quant à Alex, comme bon nombre d'entre nous je pense, je le trouve attachant mais d'une bêtise incommensurable !
Petits bémols que j'ai relevés : les premières pages laissent penser qu'il y a des fautes d'orthographes ce qui est frustrant. Je pense que la révélation aurait pu être amenée plus tard et sans amener des confusions. Aussi, j'ai trouvé la seconde partie plus lente que la première. J'aurais également adoré une fin plus longue. Peut être lors d'un second tome ?
Bref, leur histoire m'a émue, touchée. Ce livre se lit très rapidement et la fin est assez prévisible mais je vous le conseille si vous avez envie d'une belle histoire d'amour. Complexe certes, mais touchante.
Avis complet sur : http://paroledelea.wordpress.com/2014/07/03/avis-sur-a-kiss-in-the-dark-de-cat-clarke/
Lien : http://paroledelea.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nymphea
  21 août 2014
Je viens de terminer ce livre et, comment dire... Je suis partagée. En temps normal, j'aurais mis 5/5 à ce livre (forcément, c'est Cat Clarke qui l'a écrit). Mais sachant que j'avais déjà mis 5/5 à tous ses autres livres, ça voudrait dire que j'ai autant aimé A kiss in the dark que les autres ? Eh bien, non. Je m'explique, tout en préservant le suspense (donc je ne dévoilerai pas le secret ni l'intrigue... Enfin, je vais éviter.).
Le livre est divisé en deux parties, tout simplement appelées "Avant" et "Après". Quand j'ai ouvert mon livre au début, cette perspective m'a plu, car je me suis dit qu'il allait forcément se passer quelque chose de très important entre les 2 parties. Ensuite, j'ai tourné la page et j'ai découvert Alex, un personnage sympathique. Ce dernier rencontre Kate et c'est l'amour fou entre eux deux. A la fin du chapitre 2, on apprend déjà quel est le lourd secret que cache Alex... qui n'est pas des moindres, et là j'avoue que Cat Clarke a vraiment fait fort, pour mon plus grand plaisir. La première partie est essentiellement consacrée à leur idylle naissante puis à leur train-train quotidien amoureux, mais aussi aux tourments d'Alex... "Je lui dis ou je lui dis pas ?" Voilà le principal débat qui règne en son for intérieur.
Puis voilà que Kate apprend LE secret. L'auteure change habilement de point de vue entre les deux parties, en terminant la première par "Kate." et débutant la seconde par "Alex." (oui, j'ai remarqué ça !). Ce changement ne m'a pas dérangé, au contraire j'ai même apprécié car j'avais envie de connaître les pensées de chacun, leurs doutes, leurs soupçons, leurs sentiments. Après la révélation, Kate est littéralement choquée. Bouleversée. En colère. Honteuse. Elle est tellement bouleversée qu'elle en parle en sa mère... et c'est là que tout part en cacahuète. L'histoire prend une ampleur phénoménale (on reconnaît bien le style de Cat Clarke), qui détruit peu à peu les deux protagonistes. Et puis la fin... Une fin qui change beaucoup du livre précédent, c'est-à-dire avec l'espoir de s'en sortir. C'est presque dommage. J'aurais aimé une fin plus cruelle. Plus dure, plus bouleversante.
Passons à ce que j'aurais aimé qu'il se passe : déjà, qu'on apprenne le secret d'Alex plus tard dans le roman. Mais aussi, je me dis que ça aurait probablement gêné la suite de l'histoire et il était peut-être temps de le dire. J'aurais aimé moins de scènes clichés. Et j'aurais aimé, comme je l'ai déjà dit précédemment, une vraie fin à la Cat Clarke. Car là, je n'étais pas été toute triste lorsque j'ai fermé ce livre (oui je suis maso).
Sinon, j'ai beaucoup aimé la base de cette histoire. J'ai l'impression que plus ça va, plus Cat Clarke nous livre des trucs... ouaaaaah. Énormes. Je n'ai pas eu spécialement de préférence entre Alex et Kate, même si chaque personnage est différent. Comme d'habitude, Cat Clarke nous transporte dans son univers et nous fait aimé NOTRE vie. Elle nous embarque dans une histoire poignante, impossible à lâcher. Comme il est écrit sur la 4ème de couverture, elle « va droit au but, droit au coeur » ; elle écrit sans se poser de questions. Elle écrit. Tout simplement. Et c'est ça qui est formidable avec elle.
Ce que j'ai moyennement apprécié, voire pas aimé : son écriture. Je devrais être habituée pourtant, mais je pense que dans certaines expressions, il n'est pas nécessaire d'écrire aussi mal. Comme par exemple "Maman et moi on n'a pas [...]", qui devrait être écrit "Maman et moi n'avons pas", c'est quand même pas trop dur ! Ou encore "est-ce qu'elle avait touché la merde de chien avec ce doigt ?" → merde de chien ? C'est pas un peu trop vulgaire ? Je sais que dans la vie, on utilise souvent des mots grossiers, mais là... Je trouve qu'ils sont utilisés à outrance. Après, je ne sais pas si c'est la faute de la traductrice, m'enfin bon. Toujours est-il que ça m'a gêné. Aussi, j'avais l'impression que je savais déjà ce qui allait se passer. Sûrement parce que je lis trop de Cat Clarke...
En conclusion, ce livre est trop super génial, même si certains aspects m'ont quelque peu refroidie. Je crois que je devrais espacer mes lectures de Cat Clarke...
Ah, et j'allais oublier mon petit commentaire sur la couverture : cette dernière prend tout son sens lorsqu'on lit l'histoire ! Et le titre aussi... qui, pour moi, résume PARFAITEMENT l'amour de Kate et Alex.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MelM
  14 mai 2014
15/20
Alex et Kate se rencontrent sur Internet et décident d'organiser une vraie rencontre, sans écrans entre eux. Tout se passe très bien, c'est le coup de foudre, mais l'un d'entre eux cache un secret, qui pourrait faire basculer leurs vies. Et c'est LA révélation, oui oui la première grande révélation, pour le lecteur , celle que l'on attendait à la fin du roman, et bien non, dès la page 14 on sait, et l'intrigue prend alors une toute nouvelle dimension; un bon choix de la part de l'auteur.
La révélation de ce secret laissera bouche bée bon nombre de lecteur (sauf si, comme moi, vous avez réfléchi à toutes les possibilités, alors vous aurez pensé à celle-ci) et alors, c'est surtout la suite, l'après, qui nous intrigue, comment les protagonistes vont-ils gérer cette situation, que va-t-il se passer quand ce secret sera dévoilé au grand jour, etc. Car toute l'intrigue, tous les rebondissements, sont basés sur ce secret, ce malentendu, ce quiproquo, qui prend des proportions considérables, qui devient un énorme non-dit, un énorme mensonge que j'ai eu du mal à accepter, je me suis demandée comment il était possible de faireça, de en arriver là, et cela a créé une certaine distance entre moi et le récit mais aussi vis-à-vis des personnages, qui s'est heureusement assez rapidement estompée et je me suis quand même prise d'affection pour les personnages et leur différentes émotions.
Dans la première partie du roman, le lecteur assiste à la naissance de un amour, touchant, magnifique, explosif qui prend aux tripes car il est merveilleux de s'attacher à quelqu'un comme le font les personnages, de ressentir ces émotions, superbement décrites par l'auteur. C'est vraiment quelque chose de magique et tout le monde peut comprendre et ressentir ça, ce qui fait de cette première partie du roman quelque chose de bouleversant émotionnelle ment parlant, quelque chose de très positif. Seulement, serait-ce le calme avant la tempête? Car ce secret ne pourra pas être gardé très longtemps et alors, qui sait ce qu'il va se produire...
le lecteur assiste à des scènes pleines d'amour et de complicité totalement irrésistibles, fondantes et capables de faire craquer n'importe quel lecteur, décrites avec brio par une auteur à la plume efficace, addictive et entraînante. L'écriture de Cat Clarke est indéniablement très bonne, directe, franche et sans chichis, elle frappe directement au bon endroit et utilise les mots parfaits pour toucher le lecteur et rendre ses personnages très humains et touchants.
Alex est un personnage attachant, pour lequel on ressent beaucoup d'empathie (après la première phase de "flottement" passée pour ma part) un personnage qui se sent isolé et triste, un personnage que l'on comprend (un peu), et qu'il est impossible de blâmer, mais bien que je me sois attachée à ce personnage, j'ai tout de même ressentie une certaine distance vis-à-vis de lui car j'ai eu énormément de mal à accepter sa décision et les conséquences qu'elle a entraînée. Kate est un personnage doux, tendre et sensible, qui prend rapidement une place considérable dans la vie d'Alex et auquel on s'attache donc rapidement. On s'attache aussi au couple qu'ils forment, tardivement pour ma part, mais il fut néanmoins vite plaisant de suivre l'évolution de leur relation, de leurs sentiments mutuels, et surtout ceux d'Alex dans la première partie.
Dans la seconde partie du roman, on apprend à mieux connaître Kate, et j'avoue avoir eu du mal à la comprendre, ce n'est pas quelqu'un de mauvais mais elle prend de mauvaises décisions dont il est ensuite très compliqué de se défaire. Il a suffit d'une parole malheureuse pour que tout bascule, et pourtant, j'ai quand même apprécié son personnage, aimant, doux et profondément humain par ses mauvais choix et avec un caractère unique. Comme tous les personnages de Cat Clarke, Alex et Kate sont très humains et pourrait être des personnes réelles, c'est un bel aspect de l'écriture et des romans de l'auteur.
L'action s'accélère un peu dans la seconde partie du roman, narrée du point de vue de Kate. Cependant, elle reste encore trop superficielle et je déplore ce manque d'action "réelle" et plus soutenue, qui aurait donné plus vie au roman. Cette partie est plus sombre, les secrets, mensonges et trahisons se multiplient et pèsent lourd sur la conscience des personnages. Malgré la proximité du dénouement, qui approche à grands pas, j'ai ressenti beaucoup moins d'émotions dans la deuxième partie du roman et vers la fin, j'ai trouvé que le récit s'essoufflait un peu.
La fin est très touchante et émouvante, chargée d'émotions mais qui m'a néanmoins un peu déçue par sa prévisibilité et sa rapidité. Les événements prennent une nouvelle tournure trop rapidement, le dénouement devient évident et ne m'a pas transportée.
Un roman où l'amour et les sentiments s'entrechoquent, mais pas seulement, car c'est aussi l'histoire d'un mensonge, de un noeud de mensonges, impossible à défaire, et dont les conséquences enflent au fil des pages jusqu'à devenir cauchemardesques pour les personnages, qui voient leurs vies étalées au grand jour et au bord du précipice.
Les +: l'écriture de Cat Clarke, la facilité et rapidité de la lecture, les émotions ressenties dans la première partie
Les -: difficultés à me plonger dans le récit, à m'identifier aux personnages au début du roman, la fin, moins d'émotions dans la seconde partie, manque d'action, quelques longueurs
Un roman en demi-teinte donc, qui m'a déçue par certains aspects et conquise par d'autres; j'ai parfois eu du mal à m'attacher au récit en lui-même mais j'ai quand même été touchée et intriguée par cette histoire; j'ai parfois eu du mal à comprendre les personnages mais je me suis attachée à eux; j'ai eu énormément de mal à me plonger dans le récit et dans l'intrigue mais je voulais toujours en savoir plus et connaître le fin mot de l'histoire.... Je ressors donc mitigée de ce roman.
À paraître en français le 12 juin chez Robert Laffont dans la collection R.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ariane84
  03 février 2018
Bon... difficile de critiquer ce livre sans être trop acerbe...
Sincèrement j'ai tout détesté, et si j'ai fini ma lecture c'est par acquit de conscience et pour un challenge.
Les deux personnages principaux, Alex et Kate, sont autocentrés et égoïstes à un point inimaginable malgré leur apparence sympathique, leurs attitudes sont inqualifiables (mensonges énormes, accusation de viol sans fondement) même si l'auteure a essayé de noyer le tout derrière de la souffrance morale. Difficile donc de s'y attacher pour ma part.
Le fond de l'histoire aurait pu être intéressant mais les clichés s'enchaînent, les caractères des personnages sont dépeints de façon grossière sans aucune subtilité.
L'aspect romance de la première partie du livre ne m'a pas convaincue non plus, beaucoup trop plate et trop parfaite, et qui ne colle pas avec les mensonges de l'un des personnages.
La fin est attendue car c'est un livre ciblé jeunesse/adolescents, mais peu crédible au vu de tout ce que les deux personnages se sont faits.
Il n'y a aucune finesse ou style dans l'écriture.
Seul point positif, le livre se lit très facilement.
Une lecture à oublier, je ne comprends absolument pas les bonnes critiques de ce livre qui est pour moi sans aucun intérêt...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 septembre 2014
J’ai alors compris que plus personne ne me considérerait comme quelqu’un de normal. Ça aurait dû me faire plaisir. Est-ce que je n’avais pas justement cherché à changer cette image de nana ennuyeuse qu’on avait de moi ? Personne ne me l’avait jamais balancé en face (en dehors d’Astrid la fois où je n’avais pas voulu boire de la vodka à une soirée pyjama) ; mais je savais que les gens se le disaient en me voyant. Un seul coup d’œil et ils pensaient avoir fait le tour de la question : une geek qui jouait du piano et qui n’avait jamais rien fait de très intéressant. C’est bien pour cette raison que j’avais commencé à écouter d’autres musiques que du classique, et à acheter de nouveaux vêtements. Et pour cette même raison que j’avais commencé à aller sur le forum de Saving Serenity et à discuter avec Alex. Tout me ramenait à cette peur rampante qui avait pris possession de mon esprit. Celle qui me répétait que je passais à coté de la vie…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 septembre 2014
J’ai eut l’impression que les yeux de Mme McAllister me perçaient deux trous dans le cerveau au mot « distraire ». Il n’y avait aucun doute possible. Le sous-entendu était très clair. Je me demandais juste si elle allait le dire franchement. Allait-elle vraiment me demander de me tenir loin de sa fille ? Je n’ai rien répondu, luttant contre le besoin de m’excuser, de la rassurer, de dire ce qu’elle voulait entendre.
– Tu sembles être un garçon intelligent Alex.
J’ai haussé les épaules. Elle n’avait pas tout à fait raison.
– Je suis sûre que tu veux ce qu’il y a de mieux pour Kate.
J’ai opiné. Bien sûr que je voulais ce qu’il y avait de mieux pour Kate. Mais je préférais ne pas trop y penser, au cas où ce qu’il y avait de mieux pour Kate m’exclurait du tableau. Je pensais la rendre heureuse – c’était ce que Kate répétait, en tout cas. Mais si sa mère avait raison ? Et si passer du temps avec moi compromettait son avenir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liredelivreliredelivre   11 décembre 2014
- C'est fou ce qu'on est capable de faire quand on...
[...]
- Quand on est quoi ? ...
J'avais l'impression que ma gorge se resserrait pour m'empêcher de poser la question.
Alex m'a alors regardée droit dans les yeux. J'ai soutenu son regard.
- Quand on est amoureux...
J'avais compris, je crois. Évidemment que j'avais compris. L'amour pousse les gens à faire des trucs complètement dingues. Quand on trouve l'amour, on est prêt à faire n'importe quoi pour le garder. Je le savais parce que j'avais éprouvé la même chose. J'ai dû cligner très fort des yeux pour retenir mes larmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
orbeorbe   14 juin 2014
Mec...
Nana...
Un mec, clair et net. Aux traits un peu plus fins que la normale. Il y avait une douceur dans son visage - une certaine fragilité qu'on ne voit pas habituellement chez un garçon.
Une nana, clair et net. Une fille androgyne, mais une fille. Ses traits n'étaient pas du tout masculins, mais il y avait quelque chose dans sa façon de voûter les épaules et une sensation de mal-être qui rappelaient les mecs du bahut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
FelicityFelicity   22 juillet 2014
A un moment, vous avez un petit ami, vous êtes plus heureuse que jamais, le monde est un endroit merveilleux, et l'instant d'après plus rien. C'est comme un tour de magie très cruel: là tu le vois... là tu le vois plus... là tu le vois... là tu le vois plus. Là tu es heureuse, et là c'est la merde! Il pourrait quand même y avoir des signes pour vous avertir dans ces cas-là, non?
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Cat Clarke (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cat Clarke
Vidéo de Cat Clarke
autres livres classés : mensongesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Revanche

Où Jem et Kai se rencontrent pour la première fois?

Dans le jardin de Kai
A la rentrée du collège
A l'emménagement de Kai
Dans le jardin de Jem

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Revanche de Cat ClarkeCréer un quiz sur ce livre
.. ..