AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Marchand-Sauvagnargues (Traducteur)
EAN : 9782253110958
190 pages
Éditeur : Librairie générale françaises (01/10/2005)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 443 notes)
Résumé :
Maktub est un recueil d'histoires, de paraboles qui, si elles n'ont nullement la prétention de constituer un apprentissage, représentent un trésor coloré de sagesse en fragments. Ces courts textes, inspirés à l'auteur par les sources et folklores les plus divers, sont nés d'une contribution de Paulo Coelho au quotidien brésilien la Folha de São Paulo. Devant le succès rencontré par la rubrique, l'auteur a décidé de sélectionner ses textes préférés pour offrir à ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
Under_the_Moon
  04 janvier 2013
J'ai été très déçue par ce livre de Coelho.
On retrouve la simplicité de l'écriture et les comparaisons simples mais judicieuses qui font une partie du charme de son oeuvre, mais beaucoup trop de choses tombent à plat dans ces pages !
Avec Maktub, j'ai vraiment eu la très désagréable impression que l'auteur avait fait les fonds de tiroir, en prenant ici et là des paragraphes isolés griffonnés à la va-vite sur des bouts de papier. Et un jour où il avait besoin d'argent de poche, ils les a tous sorti du tiroir, mis ensemble : et bim ! Maktub est né !
Et c'est à cause de ça que j'ai mis un certain temps pour lire Maktub, alors qu'il n'est vraiment pas épais... Mais enchaîner les platitudes, les trop plein de bons sentiments... Quelle épreuve !
Certes, il y a, par ci par là quelques bons passages à méditer, mais très sincèrement, Maktub est un Paulo Coelho dont on peut très bien se passer et sans le moindre regret.
Commenter  J’apprécie          485
nadiouchka
  13 novembre 2019

« Note de l'auteur » (Paulo Coelho) : « Maktub  n'est pas un recueil de nouvelles, mais un échange d'expériences. 
Ce livre est en grande partie composé des enseignements que m'a prodigués mon maître au cours des onze longues années où nous nous sommes fréquentés. »… (…) « Maktub est né d'une proposition que m'a faite au téléphone Alcino Leite Neto, directeur du cahier Illustrada de la Folha de São Paulo. Je me trouvais alors aux États- Unis et je l'ai acceptée sans savoir au préalable ce que j'allais écrire, mais le défi était stimulant et j'ai décidé de le relever. Vivre, c'est courir des risques. » (p.9).
L'auteur : Paulo Coelho est né en 1947, à Rio de Janeiro, dans une famille que l'on appelle « de classe moyenne ». Il a même effectué un pèlerinage sur une ancienne route de Saint-Jacques de Compostelle avec sa femme actuelle, Cristina Oiticica. On dit de lui qu'il est « un trésor de sagesse. »...
Ceci dit : le livre (petit) est, en fait à mon avis, plutôt un recueil de paraboles - des textes très courts et de multiples inspirations. Je m'attendais déjà à bien autre chose surtout que je ne suis pas une fana des « nouvelles ». Je fais en sorte d'en lire quelquefois mais je reviens vite au bon gros ouvrage, celui qui tient du début à la fin. 📚
De Paulo Coelho, j'avais bien apprécié « L'Alchimiste » (et certains autres). Mais ici, je ne suis pas entrée dans le récit composé de parcelles d'écriture – la désagréable impression que l'auteur a voulu publier cet ouvrage car il avait accepté de le faire. Et s'il l'a fait, ainsi qu'il le dit plus haut, « sans savoir au préalable ... » il a effectivement couru des risques, dont celui de ne pas être apprécié par de nombreux lecteurs. Heureusement pour lui que d'autres sont des inconditionnels mais là, dans mon cas, c'est non.
Vous noterez que je ne dénigre pas l'auteur. C'est tout simplement et certainement que cette lecture n'est pas dans mes cordes alors que, ma foi, elles sont bien nombreuses et variées.
Je sens venir les commentaires me disant que je n'ai pas compris et je réponds tout de suite : « Halte là. C'est mon choix. Je suis assez intelligente pour comprendre ce que je lis et j'ai bien le droit de ne pas apprécier un livre, même s'il vient de Paulo Coehlo... » Rien n'est mauvais, loin de là, mais quand on n'adhère pas c'est ainsi.
Ce n'est pas une déception car, d'abord, « Maktub » n'est vraiment pas épais (donc vite lu) – et je l'avais pris car il était offert pour deux livres achetés ! Bonne pioche et encore moins de regrets surtout que parfois, certains passages sont assez plaisants … Mais ce n'est pas suffisant pour moi.
Par contre, j'ai appris que Maktub signifie en arabe (Mektoub = مكتوب,: « c'était écrit »). Alors Paulo Coelho l'a fait.
Je termine par ces quelques lignes de l'auteur lui-même : « Dans la préface de l'un de ses livres, Anthony Melho écrit : « Ma tâche a été simplement celle du tisserand ; je ne peux m'attribuer les qualités du coton et du lin.
Moi non plus. » (Paulo Coelho).
Bon, ceci dit, je vais me rattraper avec un autre ouvrage et ranger celui-ci. 📚
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
darkmoon
  10 février 2014
Maktub est un recueil de paraboles. Ces courts textes, inspirés à l'auteur par les sources et folklores les plus divers, sont nés d'une contribution de Paulo Coelho au quotidien brésilien La Folha de Sao Paulo.
Coelho a écrit du bon, du très bon et du mauvais. Malheureusement, cet ouvrage fait partie de la dernière catégorie. Les préceptes philosophiques justes de sens qui ont fait la force de l'auteur se diluent au fil des pages. Les récits ne sont pas prenants, les personnages manquent cruellement de crédibilité et le manichéisme des sentiments est plus que lassant... il en devient moralisateur.
On ressort de ce roman comme on y est entré, sans plus.
Commenter  J’apprécie          291
greg320i
  14 novembre 2017
C'est dire qu'il en faut des mots pour comprendre l'être humain,
pas faux répondront certains . . .
Mais des maux qu'il lui en viennent ,ô combien s'en souviennent ?
De même c'est certain , plus d'un prendront ces petits riens de la vie pour quelque chose d'anodin, de futile, de malhabile , voir carrément inutile .
"Le passé est passé, qué sera, séra " dit-on parfois ..
"Alea jacta est, le sort en est jeté ! ", prononcé itou pour d'autre foi.
Non que selon le grand Jules (César) ce seront les 'dés' qui en sont lancés.
Après,-oui je sais- les romains sont joueurs, peut-être plus que penseur ..
Le Penseur lui-même n'été pas italien,si vous vous en souvenez bien (pour preuve qu'il peut il y avoir pire dans certain empire en terme de fainéantise .. haha)
Rodin ? Mais si, vous savez, ce mec sensass, Celui qui démontre qu'être assis est un exercice du plus haut point, le propre même de l'Homme ..
Alors à toi mon ami statué, merci !
Tu me rend souvent la part belle dans mon pardon quand je songe à tous ces pas de course que je n'est pas fait, à ce repos si souvent pris dans mon extase de lassitude infini ( pour lire bien souvent) .
Faites de la marche dixit l'adage , , du sport et ..
rrr...je m'endors rien qu'à y songer si vous saviez ..
Et pourtant ! Que l'Etre pourtant comprennent :
de se compromettre à se souvenir de ses fautes; chercher dans ses erreurs lointaine le fruit de ses doutes pour allez plus loin dans l'avenir.
La sagesse même le dit , et Maktub l'avertira dans ses dires.
A qui le lira,,oui ! Connaissance du savoir suprême, l'ultime luminescence.
Non,,à ce point ? Si le "Maître" l'écrit ,,la quintessence l'emportera. Point.
A ouais... petit par la taille des pages, mais grand voyage astral . Ouah,,
" Omo Micro , Tutti rikiki maousse costo ! " le singe de la lessive Omo en ce (beau) temps d'antan télévisé , mùm ? Pour preuve que je ne vous raconte pas que des fariboles .
Souvenirs,souvenirs au pays de la nostalgie et de la rêverie..
Comme je le disais au plus sérieux , l'Humain si souvent se souvient de ce qu'il a profondément touché. de ce qui l'a fait rire ou frissonner, s'émouvoir ou pleurer ,c'est la mémoire elle-même qui se construit, se forge; et tant à prendre sa force à ses propres événements passé.
Alors, chers amis, je conclurais en vous incitant : VIVEZ !
De joie ou de forcené, par envie ou par réveil réglé (...) "Lève-toi et marche !"
Élève-toi à tes rêves et poursuit ta quête, l'avenir appartient à celui qui se lance dans ses croyances .

"Tout cela dans ce recueil miniature ? " Me demanderez-vous .
Non, mais l'essentiel est là ,cela m'a permis de penser, de faire travailler la petite bête grisâtre dans mon âtre crânienne aux millions de connexion. .

Au final :
Manipulation de l'esprit ou recherche de conseils avisés (que je trouve pourtant bien aiguisés) , la vision des mots de Paulo changera souvent d'avis selon ses convenances . Les goûts & les couleurs hum..
Je regarde d'ailleurs les précédentes critiques , et je m'étonne de la donne de si peu d'étoiles . .
Mais t'inquiète p'tit Paulo, mon cher Cocoelho, moi depuis tes mots lu, j'te soutient ! Alors bien à toi , salut .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
rkhettaoui
  01 mai 2012
Maktub est une sorte de sélection du raeder's Digest, composé d'une panoplie de contes de recits légendaires , de croyance, de rites et de traditions émanant des peuples de diverses contrées mondiales notamment les premiers peuples" primitifs" , transmissible d'une génération à l'autre par voie orale et à un degré moindre transcrite à l'effet de perpetuer ces "génies impetueux des peuples" et les pourvoyer sous forme de leçons moralisatrices et de réflexions de telle sorte à se rechercher et à s'initier aux mystéfications de certains concepts : le désir , l'amour , le destin , la prophetie , la magie...
Comme à l'accoutumée ,Paulo Coelho , derechef nous fait découvrir , le côté talentueux de conteur hors pair, d' homme sensé , s'acclimatant avec la raison et les sentiments loin des essais philosophiques . A travers des dialogues francs, sincères ,vifs et spirituels, entre un maitre illuminé et un élève en quête de savoir , il nous fait état de l'omniprésente Aura ,reflétant un charme continuel et idyllique , au fil des pages dont la teneur aurait vraisemblablement envouté le lecteur à se délecter de moments agréables d'une lecture époutouflante ,en dépit d'un arrière -goût provoqué par certains récits stéréotypés du fameux déjà vu , rébuté, du réchauffé en quelque sorte.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (173) Voir plus Ajouter une citation
ceryz85ceryz85   03 juillet 2020
IMAGINEZ une chenille. Elle passe la plus grande partie de son existence à re- garder d’en bas les oiseaux voler, et s’indigne de son propre destin et de sa forme. « Je suis la plus méprisable des créatures, pense-t- elle, laide, répugnante, condamnée à ramper sur la terre. »
Un jour, cependant, la Nature lui de- mande de tisser un cocon. La voilà effrayée : jamais elle n’a tissé de cocon. Croyant être en train de bâtir sa tombe, elle se prépare à mourir. Bien que malheureuse du sort qui était le sien jusque-là, elle se plaint encore à Dieu : « Au moment où je m’étais enfin habituée, Seigneur, vous me retirez le peu que je possède ! » Désespérée, elle s’enferme
dans son cocon et attend la fin.
Quelques jours plus tard, elle constate
qu’elle s’est transformée en un superbe papillon. Elle peut voler dans le ciel et les hommes l’admirent. Elle s’étonne du sens de la vie et des desseins de Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
darkmoondarkmoon   26 octobre 2013
Tout, autour de nous, change sans cesse. Chaque jour, le soleil illumine un monde nouveau. Ce que nous appelons routine est rempli d’occasions nouvelles, mais nous ne savons pas voir que chaque jour est différent du précédent. Aujourd’hui, quelque part, un trésor vous attend. Ce peut être un petit sourire, ce peut être une grande conquête, peu importe. La vie est faite de petits et de grands miracles. Rien n’est ennuyeux, car tout change constamment. L’ennui n’est pas dans le monde, mais dans la manière dont nous voyons le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          720
Under_the_MoonUnder_the_Moon   04 janvier 2013
De toutes les puissantes armes de destruction que l'homme a été capable d'inventer, la plus terrible, et la plus lâche, est la parole.
(...)
La parole peut détruire sans laisser de trace. Des enfants sont conditionnés pendant des années par leurs parents, des hommes impitoyablement critiqués, des femmes systématiquement massacrées par les commentaires de leurs conjoints. Des fidèles sont maintenus loin de la religion par ceux qui se jugent capables d'interpréter la voix de Dieu.
Veillez à ne pas utiliser cette arme. Veillez à ce qu'on n'utilise pas cette arme contre vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
majanissamajanissa   17 novembre 2010
Justement au moment où j'avais réussi à trouver toutes les réponses, toutes les questions ont changées
Commenter  J’apprécie          3101
benjetpascalbenjetpascal   27 avril 2012
LE MAÎTRE DIT:
« Mon cher, je dois vous annoncer une nouvelle que vous ignorez peut-être encore. J'ai pensé à l'adoucir pour la rendre moins pénible – la peindre de couleurs éclatantes, l'enjoliver de promesses de Paradis, de visions de l'Absolu, d'explications ésotériques – mais, à supposer que tout cela existe, cela ne résoudrait rien.
« Respirez profondément et préparez-vous. Je suis obligé d'être franc et direct et, je puis vous l'assurer, j'ai l'absolue certitude de ce que je vais dire. C'est une prévision infaillible, qui ne laisse aucune place au doute.
« Voici donc la nouvelle: vous allez mourir.
« Peut-être demain, peut-être dans cinquante ans, mais, tôt ou tard, vous mourrez. Même si vous avez d'autres projets.
« Alors réfléchissez bien à ce que vous allez faire aujourd'hui. Et demain. Et le restant de vos jours. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350

Videos de Paulo Coelho (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paulo Coelho
Le nouveau conte poétique de Paulo Coelho déjà en librairie. "La Voie de l'Archer" déjà en librairie ?http://bit.ly/2otqjVv
Dans la catégorie : Littérature portugaiseVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Littérature portugaise (227)
autres livres classés : littérature bresilienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Paolo Coelho, son oeuvre

Quel livre lui a valut d'être connu dans le monde entier ?

Brida
Onze minutes
L'Alchimiste
La sorcière de Portobello

10 questions
266 lecteurs ont répondu
Thème : Paulo CoelhoCréer un quiz sur ce livre

.. ..