AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Julia Dorner (Traducteur)
EAN : 9782844850027
286 pages
Allia (23/04/1999)
4.03/5   17 notes
Résumé :
Le bien nommé Awopbopaloobop, Alopbamboom est un texte historique, parce qu’il a ouvert un nouveau champ journalistique et fondé un genre littéraire, celui de la Rock-Critic. C’est-à-dire une manière d’écrire qui assume et revendique son entière subjectivité, sa partialité, ses emportements, son lyrisme… Sans se soucier des risques de plantage. La musique Pop, c’est l’objet - et le mantra - de Nik Cohn. Golden Boy de la critique musicale dans les swinging London des... >Voir plus
Que lire après A wop bop a loo bop a lop bam boomVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
« A wop bop a loo bop a lop bam boom » est incontestablement un bouquin qui marque un tournant. Avec ce livre, paru en 69, Nik Cohn se pose comme un précurseur. Après lui, les écrits sur la musique pop ne seront plus jamais les mêmes. On peut même considérer qu'il est le tout premier rock critic tel qu'on l'a entendu par la suite. Sans Nik Cohn, pas de Greil Marcus ni de Lester Bangs.

Avec cet ouvrage, Cohn s'attache à vouloir raconter l'histoire du rock, voire plus largement de la musique pop, à travers non pas une suite de faits et de dates mais à travers ce que cette musique représentait à ce moment-là. Il cherche à saisir en quoi cette musique s'inscrivait dans son époque et ce qu'elle provoquait chez ceux qui l'écoutaient. le propos est très pertinent et me parait juste. Cohn est un connaisseur et il explique parfaitement l'évolution qu'a connu le rock. D'abord musique adolescente incarnée par des symboles de rejet de la bienséance des adultes, à l'image d'Elvis et de son déhanché sulfureux ou de l'hystérie d'un Little Richard, le rock a connu une véritable bascule avec les Beatles. Ceux-ci se sont d'abord inscrits dans cette veine de musique à destination des adolescents avant de chercher à avoir un propos adulte et politique à travers l'engagement de ses membres ou leurs périodes mystiques. Cohn dépeint très bien cette évolution de façon argumentée et réfléchie mais là où il se pose vraiment en précurseur c'est dans sa façon d'ajouter à l'analyse factuelle et réfléchie des considérations personnelles. L'auteur donne son avis sur la personnalité des musiciens, explique de manière très subjective ce que tel ou tel artiste provoquait comme émotions chez lui, raconte un concert à travers la réaction du public. Si j'ai trouvé l'analyse très intéressante et pertinent, c'est vraiment cet aspect plus personnel que j'ai préféré, donnant lieu à des saillies humoristiques très plaisantes.

Ce fut donc une lecture intéressante et plaisante mais je dois dire qu'en matière de rock critic je préfère largement Lester Bangs qui, je trouve, avait un côté encore plus littéraire car encore plus dans la subjectivité et se permettant des digressions assez folles.

Commenter  J’apprécie          323
... de là à parler "d'invention de genre littéraire".... c'est souvent excessif et schématique, dans un sens comme dans l'autre. Et puis, qui doit dire si on aime ou pas une musique..? pas assez grands pour le savoir soi-même...!!!!???.. il décortique tout au plus les arcanes du show biz, en ayant lui-même ses entrées....
ça ne vaut pas pour le pékin lambda...
Commenter  J’apprécie          00
Parfois un peu pointu mais passionnant pour qui s'intéresse vraiment au rock
Commenter  J’apprécie          20
Parfois un peu pointu mais passionnant pour qui s'intéresse vraiment au rock
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Tout à coup on pouvait être noir, rose, idiot, délinquant, taré ou trimballer toutes les maladies de la Terre et ramasser quand même le paquet. Il suffisait de se pointer et de savoir provoquer le frisson.
Commenter  J’apprécie          40
Le fait est qu'on ne fait pas de la pop avec de bons disques, de jolies voix et des interprètes mignons - tout ça, ce ne sont que des détails. En vérité, la pop se nourrit de superhéros et de super- dollars, d'hystérie de masse fabriquée, de changements sociaux profonds, d'instants de folie collective. Les gens ne comptent pas.
Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : RockVoir plus
>Généralités sur la musique>Reggae (Musique)>Rock (61)
autres livres classés : Pop musicVoir plus


Lecteurs (54) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1083 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..