AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2743627085
Éditeur : Payot et Rivages (12/02/2014)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ce recueil de cinq nouvelles est une plongée dans ce Texas légendaire qui a nourri les western et la littérature. Mais c'est l'envers du décors que dépeignent les personnages de Christopher Cook. Les cowboys valeureux ont cédé la place aux ouvriers d'une Amérique qui lutte contre la précarité et espèrent seulement nourrir leur famille. Des vies minuscules d'hommes et de femmes que les légendes passent d'ordinaire sous silence.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
horline
  16 mai 2019
Langues de feu c'est cinq nouvelles, cinq histoires qui traversent les âges de l'enfance à la vieillesse, des premiers défis de petit garçon à l'épreuve des dernières limites. Des histoires a priori ordinaires mais au coeur du Texas rural, terre de héros baignée de violence et de sens de l'honneur, elles sont vouées à s'inscrire dans une certaine mystique de l'existence.
Seulement les mythes ont pris la poussière. Les cow-boys sont fatigués et le désir de conquête a laissé place à de la résignation dans ces nouvelles nourries d'échos intimes pour l'auteur. Loin des récits d'aventure qui ont alimenté l'épopée des westerns, Christopher Cook décrit la vie qui glisse, le temps qui s'écoule autour des héros qui ne le sont que par le regard de l'auteur texan. Ce sont des nouvelles sur le temps qui passe, les générations qui se succèdent et se réincarnent, les traditions et légendes qui persistent mais qui se révèlent bien encombrantes ou obsolètes, tout ce qui résiste à l'usure du temps ou au contraire tout ce qui s'étiole malgré le poids des atavismes...
Rien d'aérien mais avec l'oeil d'un entomologiste, Christopher Cook saisit parfaitement la petite musique qui rythme l'existence de chacun . Avec une narration à l'empathie lointaine, il marie le dramatique et l'ordinaire et confère à sa constellation de personnages une sensibilité poétique.
D'intérêt inégal, ces nouvelles frappent par leur puissance et leur force méditative, elles dégagent une forme d'éblouissement au coeur de la banalité...peut-être parce que même au coeur du Deep South, ces histoires sont capables de renvoyer de manière émouvante à des vérités universelles face auxquelles la religion et les codes d'honneur édictés au temps des cow-boys ne sont parfois que de bien peu de poids.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
trust_me
  15 juin 2014
Le titre pourrait faire penser à un mauvais porno des années 70 (ok, j'ai l'esprit mal placé) mais on en est loin. Langues de feu est le titre d'une des cinq nouvelles de ce recueil, un texte retraçant le destin de Nathan, un homme persuadé jusqu'à son dernier souffle de ne pouvoir être touché par l'esprit saint malgré sa foi. Dans les quatre autres on découvre un fait divers raconté selon trois points de vue différents (Trilogie de Tiger Ridge), on apprend l'histoire d'un célèbre brigand des bayous (Lafayette Dugas, desperado des bayous), on partage 24 heures de la vie d'une famille modeste à travers les yeux d'un enfant (La tourmente) et on écoute la confession d'un homme n'ayant pas voulu trahir un camarade en succombant aux avances de sa petite amie (Le code).

Toutes ces nouvelles se déroulent au fin fond de l'East Texas. Elles mettent en scène les vies minuscules de cow-boys des temps modernes tout sauf fringants. Des cow-boys descendus depuis longtemps de leurs chevaux pour devenir ouvriers sur des plate-formes pétrolières, traîner dans les bars ou chercher un emploi. Tous restent enfermés dans les traditions séculaires et bibliques qui régissent depuis toujours leur communauté. Des gens simples, violents, robustes et dignes pour qui la liberté reste la plus grande des richesses (« C'est comme s'il était mort, il a perdu sa liberté, il est plus bon à rien. »). Des taiseux ne se laissant pas aller à la sentimentalité. Des hommes habités par une certaine forme de solitude, comme en prend conscience le jeune garçon dans « La tourmente » : « Ainsi vivait-on dans le monde des hommes. On était seul. […] L'ostracisme et la solitude étaient son lot. Justes ou non, ils étaient siens et il leur appartenait. Ils étaient en lui par nature, pas disposition ou par acquisition, mais en lui, quoi qu'il advienne, et désormais indissociables de lui. »

Né au Texas, ayant connu une éducation ultra religieuse, Christopher Cook dépeint une région et des individus qu'il connaît parfaitement. Avec beaucoup de respect et de sollicitude, sans chercher à forcer le trait, il leur rend un hommage d'une grande sincérité dans une très belle langue.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : texasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Christopher Cook (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1251 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre