AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756039961
128 pages
Éditeur : Delcourt (18/02/2015)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 36 notes)
Résumé :
1937, Mexique. Frida Kahlo, artiste et femme libre, accueille chez elle Léon Trotski, cadre du parti communiste de l'Union soviétique, forcé à l'exil. Jusqu'à son assassinat quatre ans plus tard, le politicien, la belle Mexicaine et Diego Rivera, son tumultueux époux, vont vivre une aventure hors norme, entre passion et fureur, art et politique, rires et larmes. Trois destins qui s'entremêlent pour quatre ans d'Histoire.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Pecosa
  23 février 2015
Si je le pouvais je ferais volontiers venir un groupe de mariachis pour célébrer comme il se doit cette délicieuse bande dessinée consacrée à Frida Kahlo. Les bouquins sur la Kahlo, je pense les avoir tous lus, je le collectionne avec monomanie depuis des années, mais celui-ci se distingue clairement des autres. L'histoire est centrée sur le trio Trotsky/ Kahlo/ Riviera, du projet de séjour du Russe en 1936 à son assassinat en 1940, quatre années particulièrement riches dans la vie personnelle et professionnelle de la Mexicaine.
Les auteurs synthétisent bien la relation Frida-Diego, les satellites amoureux qui gravitent autour, les projets intellectuels et artistiques des uns et des autres, sur fond idéologique complexe... On retrouve au détour d'une case les acteurs majeurs de cette époque, sur le plan politique ou culturel et c'est un tour de force.
Cette bande dessinée est surtout un véritable tourbillon, une oeuvre pleine de couleurs et de mouvements, un hymne à la vie, à l'amour et au sexe, à se demander comment Trotsky a pu se consacrer à sa Quatrième Internationale dans ce vaudeville mexicain avec la Guépéou aux fesses.
Cornette et Balthazar ont désacralisé les personnages et les croquent avec beaucoup d'humour dans les dialogues et les dessins. Quant Frida Kahlo se met en colère, elle ressemble à Rigel dans Goldorak. Nous sommes loin de la sempiternelle image de la peintre torturée qui souffre dans sa chair et dans son âme. Elle est une femme au caractère bien trempé qui prend son destin en main et jure comme un charretier: "Y' en a un qui me prend pour une surréaliste et l'autre pour une pute! Foutez la paix à ma peinture et à mon cul, tous autant que vous êtes! Sinon je retourne auprès de mon monstrueux époux marxiste!" Diego Rivera y apparaît sympathique, Siqueiros et André Breton sont deux belles têtes de con.
Le livre se termine sur une magnifique dernière planche ( disons, encore plus belle que les autres, même si tous les dessins et les couleurs sont splendides) et une belle photo de la Kahlo qui nous vont droit au coeur.
Bravo aux auteurs d'avoir si bien tiré la substantifique moelle de cette grande histoire mexicaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
Derfuchs
  02 octobre 2019
L'histoire commence avec l'arrivée de Léon Trotski et de sa femme, Natalia Sedova, au Mexique, accueillis par Diego Rivera qui les a fait venir de Norvège.
Sous le titre de Frida Kahlo, en fait, l'auteur nous raconte un pan (le dernier) de la vie de Trotski, puisqu'il sera assassiné en 1940, d'un coup de piolet dans la tête, au Mexique justement.
Evidemment qu'on y croise la fougueuse Frida et son amant, mari, peintre, Diego mais on peut aisément résumer en écrivant : histoire et mort de Léon Trotski essayant d'organiser la 4ème internationale, le GPU (prononcer guépéou) qui tente et réussit à éliminer le bonhomme, un peu de peinture et du sexe à gogo!
Car du sexe il y en a, pas à toutes les pages mais presque et les mots "baise" et "baiser" ont le pompon.
Il n'y a, cependant, rien de pornographique là dedans, quelques dessins suggestifs, c'est tout.
On y croise, aussi, pas mal de gens, comme Breton, Picasso, Matisse...rapidement et Frida peignant avec le talent qu'on lui connaît, ainsi que Diego, ses fresques et ses modèles qu'il fait passer par son lit, histoire de savoir si ce seront de bons modèles.
Le dessin, loin d'être académique; est charmant, on s'y habitue très bien. Les personnages sont ressemblants sans être d'une construction habituelle, pas de ligne claire. Flore Balthazar, la dessinatrice, a son style, respect!
Album agréable, sans regret, avec les réserves énoncées ci-dessus.

Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          166
Lanad
  07 juin 2015
Heureusement, j'ai lu cette bd pour un groupe de lecture dont je fais partie, je ne l'ai pas achetée, j'en aurais été malade !! Il y a tromperie sur la marchandise, cette BD devrait être dénoncée pour publicité mensongère ! Ce n'est pas du tout un biopic sur Frida Kahlo, contrairement à ce que laisse à penser la couverture. le personnage principal est Trostky et ses dernières années au Mexique et Frida Kahlo n'est qu'un personnage secondaire.
Tous les personnages sont présentés comme des obsédés sexuels, qui baisent comme des lapins et n'ont aucune épaisseur psychologique... le dessin est laid à pleurer, bref je vous déconseille fortement la lecture de cet "ouvrage" et surtout l'achat pour le collège en pensant qu'il peut être intéressant dans le cadre de l'Hida. Il n'apportera rien aux élèves !
Commenter  J’apprécie          90
PriscillaMushu
  02 mars 2020
Je n'ai pas du tout aimé.
Les illustrations ne sont pas spécialement à mon goût. Et quand le sujet de la bande dessinée est Frida Kahlo je m'attends à découvrir quelque chose de coloré et très vivant, ce n'est pas la cas ici ( à mon goût, évidemment).
L'histoire se concentre sur la période où Frida et son mari Diego accueillent Léon Trotski, figure emblématique du parti communiste russe. Et comme la politique et moi on s'aime pas je dois dire que ça ne m'a pas intéressée une seule seconde.
J'aurais préféré en savoir plus sur l'histoire de l'artiste. Et ici Frida est seulement vulgaire et obsédée, presque antipathique.
Grosse déception pour moi.
Cet avis n'engage que moi, c'est un ressenti personnel. Je vous invite à le lire pour vous faire votre propre opinion.
Commenter  J’apprécie          70
Vexiana
  22 janvier 2018
Moi devant la couverture : Une BD sur Frida Kahlo...super, j'adore!!
Moi une fois le livre refermé...euhhhh, je ne suis pas certaine d'avoir compris le sens de cette BD.
Bon, avant tout, je vais parler du dessin qui est plutôt chouette. Tout en rondeur, un brin caricatural, presque enfantin. Les couleurs sont chatoyantes et très à propos.
Mais je ne comprends pas du tout ce scénario.
C'est décousu, des personnages entrent et sortent sans qu'on sache vraiment ce qu'ils font là et attention, il faut déjà bien connaître la vie de Frida Kahlo, de Diego Rivera et de Léon Troski pour s'y retrouver.
Parce que j'ai oublié de préciser que cette bd ne parle pas de Frida Kahlo...Cette BD parle de Trotski, de Rivera et de Kahlo.
En plus, ces personnages, et tous les autres, passent la moitié de l'ouvrage à s'envoyer en l'air sans que ça ne soit franchement justifié tant au niveau historique que scénaristique (bon, il est vrai que Rivera était réputé pour ses frasques, j'admets).
Bref, pas grand chose à sauver, pour moi, dans cette BD.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (3)
Bedeo   31 décembre 2019
Ici, quatre années de la vie de Frida Kahlo sont abordées dans leur splendeur comme par les tourments qu’elles contiennent, de la joie aux drames… [...] Jean-Luc Cornette et Flore Balthazar signent ainsi un bel album biographique, dense, souvent drôle et finalement touchant.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDSelection   04 mars 2015
Jean-Luc Cornette et Flore Balthazar signent ainsi un bel album biographique, dense, souvent drôle et finalement touchant.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BulledEncre   03 mars 2015
Une immersion passionnante tant pour les néophytes que pour les connaisseurs de Frida Kahlo.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DerfuchsDerfuchs   01 octobre 2019
Cette femme extraordinaire (F. Kahlo) est un papillon magnifique et pernicieux virevoltant autour de son monstrueux époux marxiste (D. Rivera)...

André Breton
Commenter  J’apprécie          60
DerfuchsDerfuchs   01 octobre 2019
-Tu sais Diego, je ne veux pas être considérée comme peintre, mais comme une personnalité charmante.
-Ah! ça tombe bien, t'es une peintre charmante.
Commenter  J’apprécie          20
DerfuchsDerfuchs   01 octobre 2019
Le fatalisme est à l'origine de moins d'ulcères que la superstition.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Cornette (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Cornette
Les nouveautés Futuro d'Octobre 2020
autres livres classés : mexiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3936 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..