AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246857031
Éditeur : Grasset (22/02/2017)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Octobre 1943. Un navire de guerre américain quitte le port de Philadelphie pour mener une expérience sur les ondes électromagnétiques. Peu après son départ, le bâtiment disparaît sous un ciel illuminé d’une étrange aura bleue.
Si cette histoire est depuis longtemps considérée comme un canular, Juan Cabrillo et ses acolytes de l’Oregon – un cargo réaménagé en bateau de guerre ultrasophistiqué – font une découverte qui bouleverse leurs certitudes. Alors que Jua... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
BMSierre
  28 septembre 2017
C'est l'histoire d'un surhomme, Juan Cabrillo, commandant d'un super bateau submersible, l'Orégon, à la recherche d'une invention incroyable tirée du génie de Nicolas Tesla. En fait, cette histoire pourrait être le scénario d'un film d'action ou de science-fiction. Tout y est décrit au point de nous entraîner dans des aventures extraordinaires et de nous motiver à aller jusqu'au dénouement... Et pourtant tout n'est pas simple pour le lecteur novice à ce genre ! La découverte du contexte militaire, scientifique, informatique et conquérant de nos grandes puissances pourrait nous affoler. Cette lecture nous rapproche des équipes de travail secret oeuvrant en amont pour la sécurité de nous tous...Intéressant mais ardu. MG
Commenter  J’apprécie          00
GuyMontag
  07 mars 2017
Ce livre est un "thriller" maritimo-scientifique de facture moyenne, correcte.
Il est regrettable que les chapitres 22 et 23 n'aient rien à voir avec l'intrigue du roman, comme si l'auteur n'avait trouvé que ce piètre moyen pour allonger la sauce et arriver au nombre de pages minimum exigé par son éditeur...
Par ailleurs, l'édition électronique que j'ai lue (achetée, je le précise), comporte des petites erreurs, des mots collés l'un à l'autre sans séparation, mais aussi quelques phrases mélangées entre elles !
Commenter  J’apprécie          10
rorod2d4
  09 juillet 2017
Bien trop délirant à mon gout. Par contre cela est très bien écrit , et par conséquent cela se lit très aisément. A conseiller à tous les fans de bateau et de sous marins. Je préfère nettement les thrillers psychologiques. Bonne lecture à tous
Commenter  J’apprécie          00
BurggraeveDidier
  13 avril 2017
Un bon Clive Cussler/Jack du Brul complètement dans la lignée des aventures de Juan Cabrillo précédentes. On ne s'ennuie pas une seconde et les aventures s'enchainent avec brio. Conseillé pour les amateurs du genre.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
Dans le système pénal soviétique, les tatouages faisaient office de curriculum vitæ. Ils informaient les autres du nombre d’années passées en détention, de la nature des crimes commis, de l’identité de ceux avec qui le prisonnier travaillait à l’extérieur, et bien d’autres choses encore. Un chat tatoué signifiait que l’homme était un voleur, et si d’autres félins apparaissaient sur son corps, cela indiquait qu’il travaillait avec un gang. La croix sur la poitrine était un marquage forcé, et prouvait que celui qui le portait était l’esclave d’un autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
Les Ouzbeks n’étaient indépendants de la Russie que depuis vingt ans. Mina et Kamsin étaient assez âgés pour savoir à quoi ressemblait la vie sous un régime stalinien. Les gens ne posaientpas de questions, évitaient de croiser le regard des étrangers et de se distinguer d’aucune manière vis-à-vis de quiconque. C’était la seule manière d’assurer sa sécurité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
Entre la Chine qui tentait de s’imposer en tant que leader mondial et l’Amérique qui ne souhaitait plus assumer son rôle de superpuissance, il y avait un vide, qu’un homme comme l’amiral Kénine pouvait exploiter. Le dragon et l’aigle combattraient toujours sous une forme ou une autre, mais l’ours finirait toujours par remporter la victoire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
C’était un peu comme une course dans un labyrinthe. Ils devaient se faufiler et se contorsionner autour des innombrables montants des échafaudages. Et pourtant, seuls des acrobates auraient pu rivaliser avec eux en matière de vitesse.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mars 2017
J’avais oublié à quel point les adolescentes peuvent se montrer méchantes. Quant à leur langage, il ferait rougir un vieux loup de mer.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Clive Cussler (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clive Cussler
Clive Cussler Biography - News Channel
autres livres classés : bateauxVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1127 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre