AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782265007994
Fleuve Editions (10/07/1978)
3.77/5   20 notes
Résumé :
Allons, sois gentille, fais-moi des choses.
Des choses de la vie.
Des choses du vit.
Des choses du vice.
Des choses qui te font perdre l'usage de la parole.
Des choses avec les doigts.
Des choses avec le reste.
Des choses à la Camille-cinq-sens.
Oublie un instant ton existence merdique.
Entre avec Bérurier dans la ronde.
Dépose ta pudeur et ton slip au vestiaire.
Et pénètre dans ce livre.>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
domisylzen
  20 novembre 2015
Le grand sexologue américain, le docteur Morton, rapporte à Achille que deux événements sociologiques sans précédent, dans l'histoire des Etats-Unis, sont en train de s'accomplir. A Noblood City, il n'y a eu aucun délit depuis deux ans, bien que la ville compte deux cent mille habitants, aucun vol, aucune malversation et aucun meurtre. Parallèlement de plus en plus de couples sont frappés de frigidité, si bien que le professeur Morton s'en trouve débordé.
Béru et Berthe, comme assistante, sont embauchés comme professeur de coït et San-Antonio est chargé d'expliquer l'absence de meurtre à Noblood City.
Du très grand San-Antonio avec des pages et des pages de descriptions sur la façon de s'y prendre lors du coït. Evidemment faut capter le langage, parce que la verve de Béru, c'est space.
Commenter  J’apprécie          213
PC37Shu
  18 août 2016
Une ville aux USA où la criminalité est tombée à zéro en même temps que la libido des habitants, voilà qui intrigue San-Antonio. Béru et Berthe se proposent pour tenter de réveiller les ardeurs des malheureux endeuillés du slip de Noblood City. Allez, c'est parti pour les States et des aventures rocambolesques!
Au cours de ce roman, Sana va rencontrer (entre autres) un "Béru" à l'échelle américaine, Martin Fisher, chef de la police de Noblood City, des jolies dames (évidemment!) et un milliardaire constipé chronique. Il va aussi constater qu'il est le sosie d'un malfrat décédé 16 ans auparavant.
C'est drôle et je ne m'en lasse pas. Lecture zéro prise de tête et éclats de rire garantis.
Commenter  J’apprécie          40
Beathi
  09 octobre 2016
98ème roman de San-Antonio publié le 10/07/1978.
Ce livre est la suite du roman précédent.
Histoire : le Vieux invite la Paris-Détective Agency au restaurant afin de s'excuser de son comportement dans le roman précédent. Bérurier descend aux toilettes et un professeur américain, Philipp Morton, est en extase devant son anatomie. Il propose de l'inviter à Noblood City avec sa femme car depuis 2 ans, il n'y a plus aucun délit et la population est frigide. San-Antonio doit vérifier la raison de l'absence de délit et le couple Bérurier en tant que démonstrateurs sexuels. Mais une femme révèle à San-Antonio que le professeur appartient à la CIA …
Ce roman est intéressant car, en réalité, il y a deux histoires. L'intrigue est bien menée en ce qui concerne San-Antonio. Pour Bérurier, tout tourne autour du sexe.
Frédéric Dard insère de longs monologues de Bérurier lors de ses exploits avec Berthe qui par moment tournent à la vulgarité.
Commenter  J’apprécie          00
Wyoming
  20 janvier 2019
98ème San-Antonio, paru en 1978. La chute de la libido aurait-elle un lien avec celle de la criminalité? Ou l'inverse? Cela semble être le cas dans une ville des Etats-Unis où le commissaire et ses partenaires habituels vont enquêter et tenter de rétablir l'ordre avec Bérurier et sa Berthe en experts en coïts. tout un programme!
Commenter  J’apprécie          10
Ponna
  18 février 2018
Intrigue vite oubliée (Noblood City, ville des Etats-Unis où les ébats sexuels ont disparu!) au profit des exploits de Béru et de son patron: loufoque et stylé, donc essentiel.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   23 novembre 2015
Méâmes, messieurs, faut qu'vais vous dire. Si dans l'honorab' assistance, y aurait un quidame ou un quimonsieur qui voudrait voir de tout près la manière d'éguesécuter le coup du casse-noisette, moi et maâme Berthe, ici présente, on s'rait d'accord d'réitérer l'opération.
Commenter  J’apprécie          30
domisylzendomisylzen   20 novembre 2015
Please ! Il lance essouflé, oh, please, venez to see how it is beautiful. I have never vu un coït of this beauté.
Commenter  J’apprécie          60
BeathiBeathi   09 octobre 2016
Le Vieux Fredd ne parle pas, trop occupé qu'il est à examiner sa loco (autrefois j'aurais dit : sa loco le motive, mais à présent qu'on parle de moi pour l'académie Goncourt, j'édulcore).
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frédéric Dard (74) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
« Cette compilation qui se voudrait anthologie complète […] a pour but de proposer aux lecteurs de revisiter l'oeuvre de l'auteur par la lorgnette des aphorismes, des fragments, des éblouissantes et percutantes réflexions qui ont traversé son esprit entre 1943 et 1987 […]. » (Préalable & remerciements)
« […] La meilleure histoire belge, je vais te la dire, c'est la plus terrifiante de toutes : « Il est une fois Scutenaire et les Belges n'en savent rien ». Et les Français non plus. (...) Il dit tout, mais par brèves giclées, Scut. Il sait la vie, la mort, l'avant, l'après (...), l'amère patrie, le surréalisme, les frites, les cons, les moeurs, les larmes et la façon dont, chez lui, il doit éteindre au rez-de-chaussée avant d'éclairer au premier pour ne pas faire sauter le compteur électrique. » (Frédéric Dard)
« Le texte lapidaire est une spécialité belge. […] […] cet orpailleur de l'apophtegme reste merveilleusement méconnu […]. « J'écris, dit Scutenaire, pour des raisons qui poussent les autres à dévaliser un bureau de poste, abattre un gendarme ou son maître, détruire un ordre social. Parce que me gêne quelque chose : un dégoût ou un désir. » […] Scut le météorite a tout lu, tout vu, tout englouti et tout restitué dans un habit neuf. « J'ai quelque chose à dire et c'est très court. » Maximes en percussions et sentences en saccades sont étrillées, débarbouillés au gant de crin. Sa façon de dire merde alentour est à nulle autre pareille. […] […] Réfractaire, récalcitrant, insoumis sous toutes les latitudes, Scutenaire n'est point de ceux qu'on puisse congédier en ambassade. Dans les poussées d'angoisse, il usait, comme d'un remède à toute épreuve, des aspirines de l'humour. Elles ne le guérissaient pas mais l'apaisaient. […] » (Patrice Delbourg, les désemparés, Éditions le Castor Astral, 1996)
« Mes inscriptions sont une rivière de Californie, il faut tamiser des tonnes de sable et de gravier pour trouver quelques pépites, voire des paillettes. Remarquez, sable et gravier ne sont pas matières inutiles. » (Louis Scutenaire)
0:00 - 1ère inscription 0:13 - 2e inscription 0:25 - 3e inscription 0:39 - 4e inscription 0:52 - 5e inscription 1:06 -6e inscription 1:20 -7e inscription 1:32 - 8e inscription 1:48 - 9e inscription 1:55 - 10e inscription 2:09 - 11e inscription 2:18 - 12e inscription 2:28 - 13e inscription 2:37 - 14e inscription 2:47 - 15e inscription 2:58 - 16e inscription 3:07 - 17e inscription 3:26 -18e inscription 3:38 - 19e inscription 3:54 - 20e inscription 4:06 - Générique
Référence bibliographique : Louis Scutenaire, J'ai quelque chose à dire. Et c'est très court., Collection d'Inscriptions, évocations et autres textes rassemblés par Jean-Philippe Querton, Cactus Inébranlable éditions, 2021
https://cactusinebranlableeditions.com/produit/jai-quelque-chose-a-dire-et-cest-tres-court/
Image d'illustration : https://www.kobo.com/us/en/ebook/louis-scutenaire-1
Bande sonore originale : Crowander - Don't You Leave Don't You Leave by Crowander is licensed under an Attribution-NonCommercial 4.0 International License.
Site : https://freemusicarchive.org/music/crowander/from-the-piano-solo-piano/dont-you-leave
#LouisScutenaire #JAiQuelqueChoseÀDireEtCEstTrèsCourt #LittératureBelge
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre