AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266239813
256 pages
Éditeur : Pocket (11/04/2013)
3.58/5   63 notes
Résumé :
Avez-vous vu un morse jouer du saxophone ? Non ? Moi non plus, à vrai dire, mais je ne désespère pas. En revanche, je vous jure, mes amis, que j'ai déjà entendu un saxophone jouer du morse.Dans un cabaret ! Au début, je n'y prêtais pas attention, vu que tout mon intérêt était porté sur la ravissante créature assise à mon côté. Moi, vous me connaissez... très enclin à la bagatelle, mais jamais dépourvu du sens du devoir. Si vous pouviez savoir ce qu'il racontait ce s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,58

sur 63 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

AlexandreAllamanche
  11 août 2021
Ce second opus des aventures de ce cher San-Antonio, Laissez tomber la fille, nous entraîne dans le Paris de l'occupation ; l'arrivée au pouvoir des Petainistes à poussé notre commissaire préféré à prendre ses distances avec le gouvernement français, et le voilà contraint de passer ses journées à taquiner le goujon, sans grand résultat d'ailleurs, mais aussi à profiter des talents culinaires de Félicie, sa maman.
Mais lors d'un trajet anodin en métro, v'là t'y pas que notre héros prend du plomb dans le bide...
Qui et pourquoi ? sont évidemment les deux questions qui assaillent le lecteur dès ces premières pages, avant d'être entraîné dans une histoire d'espionnage, de castagne au pistolet et aux poings, de trahisons, mais aussi d'amour...
Un second épisode non moins excellentissime que le premier, qui va sans doute me contraindre à enchaînera illico avec le 3e...
Commenter  J’apprécie          312
domisylzen
  10 mai 2016
1942. Les allemands occupent Paris. San-Antonio s'est mis au vert, pas envie de collaborer avec le gouvernement en place. Pour passer le temps, il lit des polars et taquine le goujon. Mais sa retraite l'ennui, se laisserait bien tenter par un p'tit verre du côté de République. C'est en s'y rendant un métro qu'il est victime d'une rafale de pistolet en pleine bidoche. A l'hosto, la poitrine de l'infirmière Gisèle le remettra d'aplomb et il ne pourra pas résister à lui conter fleurette. Chez elle, il apprendra par la radio que le commissaire San-Antonio vient d'être retrouvé mort criblé de balles.
Deuxième de la série, pas encore de Pinaud et de Béru, seule sa maman, Félicie est en place, dans ce tome le commissaire évolue seul, enfin pour cette fois il ne peut résister à la demande pressante de Gisèle de l'accompagner. Un nain boxeur, une arme secrète, un saxophone qui joue en morse : l'imagination de Frédéric Dard et sans limite et nous entraîne dans une enquête riche en aventures, en événements et en suspense. Aucune lassitude au cours de la lecture de ce polar au langage argotique et qui engueule parfois le lecteur : " Noix comme vous êtes, vous lisez ce que j'écris comme vous liriez votre déclaration d'impôts."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
mikaelunvoas
  04 mai 2019
Je l'ai lu quasiment d'une traite, même si notre commissaire encaisse bien les coups, dans ce deuxième tome il frôle la mort au moins trois fois. L'action pleut, et San Antonio se bagarre plusieurs fois avec un nain coriace, il utilise d'ailleurs des synonymes qui ne passeraient surement pas aujourd'hui mais je peux vous dire comme disait Félicie qu'on s'en paye une tranche. Car au moins ce petit bouquin m'a bien fait rire et, plusieurs fois. Outre l'argot maitrisé, on apprend la position choisie par notre héros jusqu'en 1942 et les raisons qui l'ont poussé à quitter notre beau pays.
Commenter  J’apprécie          60
Beathi
  21 avril 2014
Deuxième roman de San-Antonio (avec le tiret) publié en 1950 (Dépôt légal 05/12/1950) et qui n'est pas une suite du premier car l'histoire se déroule pendant l'Occupation à Paris.
Elle commence en octobre 1942 et se termine le 31 décembre de la même année.
Contrairement au premier livre où il était en mission, San Antonio qui s'est mis en disponibilité se trouve, malgré lui, mêlé dans une affaire de vol d'ampoule et devra aussi combattre les allemands et la Gestapo.
On retrouve la plume de l'auteur avec ces comparaisons et ses remarques envers le lecteur.
Ce n'est pas le meilleur de la série mais il se lit comme un bon livre d'espionnage.
Voici les informations concernant le commissaire dans ce livre :
- San-Antonio a 31 ans dans le roman si on se réfère au premier livre
- Poids : 90 kg
- Chausse du 44
- Connais le langage morse
- Joue un peu de violon
- Son arme : un Luger
- A un oncle, Gaston, instituteur à la retraite
- A une tante Amélie

Commenter  J’apprécie          10
pandaroux
  28 novembre 2020
Second tome des aventures de San Antonio. C'est la seconde guerre mondiale. San Antonio a décidé de se mettre en retrait de ne plus faire partie de la police.
Il se sent vieux inactif jusqu'au jour où il décide d'aller se balader. Lors de cette balade il est victime d'une tentative de meurtre. Mais qui veut supprimer San Antonio?
San Antonio va chercher et ca va saigner :).
Le lecteur est pris à partie comme si il participait à l'enquête, c'est brusque c'est rapide mais ca se lit assez bien. Livre révélatrice d'une époque où la femme était femme objet (du moins pour moi), l'homme se devait d'être viril et fort.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   19 mars 2016
Tous ces écriteaux rédigés en gothique me flanquent le noir. Paris, en ce mois d'octobre 1942, est plus vert qu'un sapin. Mais ici, les sapins portent des bottes qu'ils font sonner sur les pavés … Je rêve d'un bled où les gnaces marchent pieds nus.
Commenter  J’apprécie          200
domisylzendomisylzen   10 mai 2016
Faites pas cette tronche, collègue, on dirait que vous venez d'obtenir la communication avec l'ectoplasme de votre trisaïeul …
Commenter  J’apprécie          170
carolinemrtncarolinemrtn   24 novembre 2020
« Les désespoirs muets m’ont toujours ému. D’ordinaire, quand une poupée rouscaille et fait des épates, je lui mets une paire de mornifles sur la tronche, histoire de guérir ses fluxions dentaires si elle en a. Mais des larmes silencieuses m’épouvantent. »

« Il y a belle lurette que la raison et moi sommes séparés pour incompatibilité d’humeur. »

« Elle devient plus rouge qu’une langouste qui apprendrait à nager dans de l’eau bouillante. »

« Elle a un sourire qui transforme ma moelle épinière en mayonnaise. C’est inouï ce que l’homme le plus blindé peut devenir évanescent devant les singeries d’une poulette. »

« Au fond, y’a que l’avenir qui soit meu-meu ; les mous-de-la-tronche qui pleurent de la vaseline en ruminant des souvenirs sont tout juste bons à balayer les waters. »

« J’avais des yeux de lion malade, et ma barbe poussait bleue. Quand ma barbe pousse bleue, c’est que j’ai des ennuis avec mon carburateur : soit parce que je suis amoureux, soit parce que mon foie revendique son indépendance. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
domisylzendomisylzen   26 mars 2016
Les hommes sont plus féroces que les plus féroces animaux.
Commenter  J’apprécie          220
mikaelunvoasmikaelunvoas   04 mai 2019
"Avez-vous vu un morse jouer du saxophone ? Non ? Moi non plus, à vrai dire, mais je ne désespère pas. En revanche, je vous jure, mes amis, que j'ai déjà entendu un saxophone jouer du morse.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Frédéric Dard (71) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
BePolarTV est la première WebTV consacrée exclusivement au polar. le site www.bePolar.fr propose de l'actu sur les romans, films, BD, séries TV polars, ainsi que des dossiers thématiques comme La petite Histoire du Polar, San Antonio, le Prix SNCF du Polar, etc.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
68 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre

.. ..