AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782271127570
96 pages
Éditeur : Centre national de la recherche scientifique (19/09/2019)
4.1/5   5 notes
Résumé :
Considéré comme un des grands anthropologues français du XXe siècle, Philippe Descola réalise son premier terrain en Amazonie. En ethnographe, il vit des années durant au sein de la tribu des Jivaros Achuar, et observe les relations que ces Amérindiens entretiennent avec les êtres de la nature. En ethnologue, il montre que l'opposition traditionnellement établie en Occident entre nature et culture ne se vérifie pas chez les Achuar, qui attribuent des caractéristique... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  11 février 2020
Cinquante pages pour saisir le travail anthropologique, en général, et la constitution d'une nouvelle anthropologie de la nature par Philippe Descola ces quarante dernières années, en particulier. Lumineux.
Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2020/02/11/note-de-lecture-une-ecologie-des-relations-philippe-descola/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   11 février 2020
Ethnographe, ethnologue, anthropologue
Qu’est-ce qu’un anthropologue ? Un anthropologue, c’est d’abord un ethnographe, c’est-à-dire quelqu’un qui va s’immerger dans une communauté, que celle-ci se trouve très loin ou tout près de chez lui. Il vit parmi elle durant plusieurs mois, parfois jusqu’à deux ou trois ans, afin de comprendre de l’intérieur les habitudes, les usages, les façons de faire, de penser, de cette communauté. Il doit apprendre la langue si elle est différente de la sienne. Il doit apprendre à se plier à certaines coutumes, à des façons de vivre avec lesquelles il n’est parfois pas du tout familier. Au terme de cette immersion, qu’en général il réalise au début de sa carrière même si les enquêtes ethnographiques peuvent se poursuivre tout au long de sa vie, l’ethnographe écrit une thèse, parfois un livre, une monographie, qui décrit son expérience et la transforme en instrument scientifique. C’est à travers la subjectivité de l’ethnographe que passe l’intelligence et la compréhension de la communauté au sein de laquelle il s’est immergé.
Mais un anthropologue, c’est aussi un ethnologue, c’est-à-dire un spécialiste d’une aire culturelle – l’Amazonie, l’Afrique de l’Ouest, la France des banlieues – ou d’un certain type de problèmes – l’action rituelle ou le rapport à la nation -, ou bien des deux. En lisant beaucoup sur ses domaines d’élection, il finit par acquérir une expertise qui dépasse l’expérience directe qu’il a acquise comme ethnographe d’un collectif particulier.
Un anthropologue, c’est aussi un anthropologue, c’est-à-dire quelqu’un qui réfléchit aux propriétés formelles de la vie sociale. Qui essaie d’en faire une théorie, ou de développer des théories existantes, de façon à apporter une lumière sur les traits caractéristiques de la vie en société et leurs variations dans la diversité des formes où elles se présentent autour du monde.
L’anthropologie est donc constituée de ces trois formes de connaissance. je voudrais apporter un éclairage sur ces trois activités scientifiques sensiblement différentes, que l’on mène en général successivement, en revenant à mon expérience personnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CamkyouCamkyou   23 septembre 2019
Une société, c'est un regroupement d'humains qui se donnent des conventions, qui partagent des valeurs et qui par définition exclut les non-humains. C'est un concept qui est donc né d'un développement historique [...] mais cette notion ne peut être mobilisée pour designer des formes de conceptualisation de collectifs dans d'autres régions du monde.
Commenter  J’apprécie          50
Charybde2Charybde2   11 février 2020
Cette découverte venait modifier complètement le cours de mes recherches. Elle témoignait du fait que les Achuar n’étaient pas, comme je l’avais conçu au départ, avec beaucoup d’autres, une société parachutée dans un environnement auquel elle devait s’adapter. Ils formaient plutôt un collectif d’humains entretenant des rapports avec des collectifs non humains perçus comme étant de même nature qu’eux-mêmes. Cela ne veut pas dire pour autant que les plantes et les animaux étaient protégés. Les personnes non humaines étaient chassées (animaux) ou mangées (plantes), mais on les considérait comme étant ontologiquement semblables aux humains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VinccentVinccent   10 avril 2021
Cela veut dire que, contrairement à ce que l'on pense souvent, la forêt amazonienne n'est pas le dernier espace de forêt vierge à la surface de la Terre. C'est une forêt qui est entretenue et constituée en partie comme un jardin, non pas de façon intentionnelle, mais par la pratique des Amérindiens qui l'exploitent depuis des centaines de générations.
Autrement dit, ce que j'étais parti étudier, à savoir la façon dont une société s'adapte à un environnement, n'avait plus guère de sens, puisque cet environnement était une niche qui avait été construite par les Amérindiens au fil des millénaires. Ce n'était donc pas, selon l'image que j'avais au départ, une société parachutée dans un environnement qui lui était étranger. Cet environnement était conçu par les Amérindiens comme un espace social peuplé de partenaires avec lesquels ils entretenaient des liens de différentes nature. P32
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Philippe Descola (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Descola
Philippe Descola vous présente son ouvrage "Les formes du visible : une anthropologie de la figuration" aux éditions Seuil. Rentrée Sciences-Humaines automne 2021.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2543123/philippe-descola-les-formes-du-visible-une-anthropologie-de-la-figuration
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : anthropologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre