AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351232046
Éditeur : Editions Danger Public (18/09/2008)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
De son histoire personnelle et de ses rencontres, Muriel Douru a tiré cet essai autobiographique qui relate le parcours du combattant que doivent entreprendre les homosexuels de France pour fonder une famille.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Chrichrilecture
  14 septembre 2018
Dommage
Un très bon sujet de la société actuelle qui reste tabou en France. Malheureusement il y a beaucoup de thermes médical ainsi que beaucoup trop de clichés, mais tout de même cela reste une belle histoire avec les joies et les peines. Je souhaite une longue vie a cette famille atypique et surtout a cette petite fille. Bon courage
Commenter  J’apprécie          270
thaisvdb
  13 mai 2014
Une couverture pétillante et une histoire « hors-norme », celle de l'homoparentalité.
Ceci n'est pas une fiction. C'est le cheminement d'une femme homosexuelle, Muriel Douru, dessinatrice pour enfants, et de sa compagne, vers le miracle de la vie : la naissance.
Muriel Douru a réussi à parler d'un sujet sensible qui fait encore débat dans notre société, pourtant si moderne, mais bloquée sur ses schémas familiaux classiques : papa – maman – enfant. Or, au 21ème siècle, la société change et de nouvelles compositions familiales apparaissent ou, du moins, sortent de leur anonymat : homoparentalité, coparentalité, monoparentalité.
Muriel Douru nous fait vivre son expérience de A à Z : de la réflexion d'un enfant avec sa compagne à l'accouchement. Toute une réflexion se modélise au fil des pages sur l'homosexualité, l'homoparentalité, la place de l'enfant et du parent dit « social » (il y a le parent biologique, celui qui a porté l'enfant ou a donné la petite graine et le parent social qui, d'après la loi, n'a aucun lien avec l'enfant).
J'ai beaucoup apprécié cet ouvrage dit "documentaire" pour une raison déjà: il se lit comme une histoire, il y a un fil continu semblable à celui d'un roman. On a l'impression d'entrer dans la vie de Muriel Douru, de ressentir ses frustrations, ses colères, ses joies et son immense bonheur à la naissance de sa petite fille.
J'ai lu ce documentaire dans le cadre de mon futur TFE sur la représentation de l'homoparentalité dans la littérature jeunesse francophone. Je n'y connaissais pas grand-chose et ce livre m'a permise de plonger dans l'univers de l'homoparentalité en douceur. Hormis son histoire personnelle, on y retrouve toute une documentation autour de l'homoparentalité: les moyens possibles pour un couple homosexuel d'avoir un enfant, les pays acceptant la parentalité homosexuelle, les lois en France et ailleurs. Elle s'est documentée notamment dans le livre de Martine Grosse et Edwige Antier: 2 papas, 2 mamans, qu'en penser? débat sur l'homoparentalité.
Il faut également savoir que Muriel Douru a écrit le premier album pour enfants qui aborde l'homoparentalité en 2002, dont j'ai vaguement entendu parlé lors de mon parcours de bibliothécaire: Dis MamanS.... Celui-ci n'a pas été du tout bien accueilli dans le monde de l'édition. Aucun éditeur n'a voulu prendre son projet d'écriture, seul la maison d'éditions Gay & Lesbien a accepté! Leur raison? Les enfants seraient trop influençables… (Qu'en pensez-vous personnellement?)
Or, en 2004, soit seulement deux ans après, Ophélie Texier (que je connais également de nom) a publié son premier album aux éditions Ecole des Loisirs: Jean a deux mamans.
J'ai passé un bon moment et je vous le recommande vivement si ce sujet vous intéresse!
[•••] Venez sur mon blog! :)
Lien : http://mademoiselle-litterat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LeslecturesdeMagali
  30 mai 2018
Un beau témoignage riche d'enseignements pour qui souhaite s'informer sur la PMA pour les couples de femmes. Quel courage et quelle belle histoire.
Tous ceux qui doutent de la capacité des lesbiennes à faire de bon parents devraient lire ce livre.
J'ai hâte que les lois évoluent au plus vite pour ne pas avoir à suivre un tel parcours hors de nos frontières et hors de mes moyens.
Je remercie l'autrice d'avoir partagé cette expérience intime avec les lectrices.
Commenter  J’apprécie          40
lectricedusud04
  05 octobre 2018
Un assez beau témoignage bien écrit mais qui ne reflète pas assez notre société car pas tous le monde a la possibilité et les moyens financiers
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   22 août 2018
Je suis opposée, même si j’en comprends l’intérêt, à mettre en avant l’impossibilité de choisir pour faire accepter son homosexualité et à ne la considérer que comme une contrainte naturelle. Dire : « C’est pas ma faute, je suis né comme ça… » c’est, à mon sens, se présenter comme des animaux soumis à leur condition.
Commenter  J’apprécie          110
LeslecturesdeMagaliLeslecturesdeMagali   30 mai 2018
Et si je suis bien placée pour savoir que l’homosexualité peut être un obstacle à l’épanouissement dans une société à dominante hétérosexuelle, je sais aussi qu’elle est source de bien-être quand elle est assumée.
Alors, pourquoi ne pas considérer que la famille, elle aussi, est une affaire de choix ? Bien sûr, deux hommes ou deux femmes sont incapables de se reproduire, mais ils ont la capacité d’aimer, d’éduquer, et de respecter un enfant. Tout comme les couples hétéros stériles qui adoptent et qui ne peuvent pas non plus, biologiquement, avoir d’enfants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fire80Fire80   24 février 2018
La descente est lente, trop lente. Les sages-femmes placent un grand miroir à mes pieds pour que je retrouve confiance. J’aperçois, à l'intérieur de moi, un bout de la chevelure noire de mon bébé et ça me met une claque. Je sais enfin pourquoi je pousse, à quoi sert cet effort inhumain, et je retrouve confiance.
Le visage crispé de ma Douce se reflète dans le miroir. Je suis en train de la regarder, quand ma petite arrive enfin. Le haut de son crâne apparaît, puis sa tête jusqu’au cou. Les épaules se bloquent avant que le corps ne se libère, dans une ultime poussée. Je me redresse pour la prendre dans mes bras. Tout est flou autour de moi. Je ne sais plus si je pleure d’émotion ou de fatigue.
Je crois d'abord que ma fille est noire de peau et, dans mon égarement, j’ai le temps de penser : « Ils nous ont donné un géniteur black ! Comment allons-nous faire ? »
Elle est enfin sur mon ventre. Elle passe du noir au violet, puis finalement au rouge. Sa peau est blanche mais son teint très mat.
Ma compagne est aussi hébétée que moi. L’infirmière devine son émotion et lui demande doucement : « Voulez-vous couper le cordon ? »
Je la sens hésiter. Le symbole est si fort qu’il nous intimide toutes les deux. Mais elle le rompt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChrichrilectureChrichrilecture   22 août 2018
Sur mon lit d’accouchement, mon bébé dans les bras, je suis une de ces milliers de femmes qui, à chaque seconde dans le monde, donnent la vie. Mais c’est une autre femme qui m’a accompagnée dans l’effort, une femme que j’aime. Une femme avec qui j’ai désiré cet enfant et qui m’a suivie dans un long parcours à l’étranger. Dans notre pays, la France, on nous reconnaît le droit d’être lesbiennes. Nous pouvons même nous unir légalement. Mais on ne nous autorise toujours pas ce droit pourtant élémentaire : celui d’avoir des enfants
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
695 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre