AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00184XUKE
Éditeur : Fayard (30/11/-1)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Theodore Dreiser set out to create an epic character and, in the form of Clyde Griffiths in An American Tragedy, he succeeded. Griffiths is just a Midwest kid, the son of a preacher in Kansas City, who tastes a little sophistication and then hits the road seeking pleasure and success. He has his moments, conducting more than one romantic affair, until that ill-advised pursuit ensnares him. Then he reads about an "accident" of a young woman and ponders a dastardly de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
cardabelle
28 août 2016
Une saga époustouflante que ce roman social !
Un pavé de 920 pages, d'un hyperréalisme glaçant qui, sous forme de polar, va disséquer la société américaine du XXème siècle, écartelée entre puritanisme et désir d'émancipation .
Theodore Dreiser, journaliste engagé, décortique minutieusement ( très minutieusement parfois ! ) cette société qui, bien que sacralisant le mythe du "self-made-man", interdit férocement et sans pitié toute transgression : chacun doit garder son rang social,chacun doit jouer le rôle préalablement défini par son éducation...
Le style surprend un peu de nos jours, parfois empreint d'emphase et de lyrisme.
Surprise aussi par le nombre de répétitions, créant ainsi, selon les passages, un effet lancinant, obsédant pour, sans doute, mieux plonger le lecteur dans la tragédie, dans la tête même de Clyde, le héros .
On assiste aussi à une minutieuse analyse de la religion et de ses conséquences, de la conjoncture économique, analyse du monde du travail et de ses lois, et bien sûr, analyse du monde judiciaire. Tout cela en" allumant le projecteur "sur les différentes couches de la société.
Cette lecture m'a laissée "pantelante",presque épuisée tant je l'ai dévorée !
Bien d'accord avec sa réputation d'oeuvre majeure , puissante, et qui dérange aussi.
Mais, terminant à regret, cette éblouissante saga, je me promets de voir l'adaptation ciné "Une place au soleil" avec Elisabeth Taylor et Montgomery Clift.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
ELLELITHELENE
02 mars 2016
Quelle découverte ! remarqué pour son épaisseur sur la table de mon libraire, je ne me doutais pas de la rencontre que j'allais faire... c'est l'histoire de Clyde fils d'un couple de prédicateurs ambulants qui veut s'extraire de son milieu fauché et religieux. Il travaille comme groom dans un hôtel de luxe, côtoie alors le monde des riches et veut y accéder. Après un épisode malheureux, il fuit sa ville et se fait embaucher dans l'usine de son oncle richissime. Là il rencontre Roberte, jeune et pauvre ouvrière qu'il séduit mais il séduit aussi par la suite Sondra, riche héritière dont il tombe amoureux et par qui il se voit pouvoir changer de classe en l'épousant. Malheureusement Roberte est enceinte. Après avoir tenté de la faire avorter sans succès, il se met en devoir de l'éliminer purement et simplement...
Il y a tout dans ce bouquin :
D'abord un style fluide sous la forme interrogative qui vous happe dès les premières lignes et vous emmène illico dans l'Amérique des années 50. La fresque sociale, le puritanisme, le déterminisme social, le poids de la morale, de la religion, le système judiciaire américain, tout est parfaitement dépeint et de quelle façon....
On dit que ce roman compte parmi les 100 plus grands roman américains, et qu'après Théodore Dreiser, on n'a plus jamais écrit comme avant. Je veux bien le croire, il émane une force incroyable de ce roman.
"Sister Carrie" m'avait un peu laissée sur ma faim, trop long, trop touffu, un poil désuet. Ici que nenni, vous embarquez dans un grand souffle qui vous tiendra en haleine sur 920 pages. Privilégiez une semaine de vacances, le seul inconvénient de ce bouquin c'est son poids.... trop lourd pour le trimballer dans les transports en commun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maphil
31 mai 2012
Clyde Griffiths est le fils d'un pauvre évangéliste, missionnaire laïc, des parents qui ne voient le monde qu'à travers les psaumes et les versets de l'Ecriture et la vie d'errance qu'ils mênent a une influence néfaste sur l'instruction de leur fils. La mendicité dévote qu'ils pratiquent humilie Clyde qui cherche à s'affranchir et ainsi, court à sa perte. Elevé en marge de la réalité, faible, vaniteux, ignorant, il est fatalement dominé par les évênements et l'attrait du fruit défendu stimule sa sensualité. Un oncle fortuné l'engage dans son usine mais écarte ce "cousin pauvre" de son foyer. Clyde trouve une consolation sentimentale dans l'amour de Roberte Alden, une petite ouvrière mais il est vite remarqué par Sandra, une riche héritière. Au moment où Clyde est sur le point d'entrer par un mariage dans le cercle magique de la réussite; Roberte lui annonce qu'elle est enceinte et exige le mariage. C'est la ruine de ses espérances. La lecture d'un fait divers lui donne l'idée d'une solution. Il décide d'emmener Roberte en promenade sur l'eau et de la pousser par-dessus bord de la barque tout en stimulant une double noyade. Mais le hasard en décide autrement et une fois à bord, c'est Roberte qui, par un faux mouvement, provoque sa chute à l'eau. Plutôt que de la repêcher, Clyde s'enfuit. Arrêté, il est jugé et condamné à mort. En prison, il se réconcilie avec Dieu et tandis qu'il prend le chemin de la chaise électrique, ses parents reprennent leur vie de prédicateurs ambulants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nena
10 août 2016
A !!! Ce bon vieux rêve américain, ce rêve qui a conduit bon nombre de personnes vers la chute. Clyde Griffiths vit difficilement auprès de ses parents évangélistes, la misère, la mendicité lui font honte…Un oncle frère de son père lui donne sa chance, il possède une entreprise florissante de faux-cols, il l'embauche et Clyde doit faire ses preuves. Il va essayer, il désire s'intégrer, il rencontre Roberte dont il est fou amoureux. Une jeune fille d'un milieu pauvre comme lui et puis le temps passe, petit à petit son nom de Griffiths lui ouvre les portes de la haute société et là tout dérive. Oui bien sûr il est fait pour vivre dans ce milieu, auprès de ces gens fortunés et surtout auprès de Sondra, mais Roberte ????Alors vous verrez si vous lisez ce livre à quoi peut conduire l'envie du paraître, de l'argent…C'est merveilleusement bien écrit, comme on écrivait au siècle dernier, de la vraie littérature, un vrai bijou.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Theodore Dreiser (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Theodore Dreiser
Avant et après la chute de Richard Bausch et Stéphanie Levet aux éditions Gallimard
Quand Natasha Barrett et Michael Faulk se rencontrent, chacun voit en l'autre la lumière inespérée venue éclairer sa nuit. Elle, la trentaine, rêve d'être peintre mais s'est perdue dans une vie qui ne lui ressemble pas. Lui, à l'approche de la cinquantaine, quitte la prêtrise après des années de sacerdoce. Quelques semaines avant leur mariage, Natasha part en Jamaïque avec une amie tandis que Michael se rend à New York. Surviennent alors les attentats du 11 septembre. Natasha croit avoir perdu Michael pour toujours et vit sur la plage un autre drame dont elle ne veut ni ne peut parler. Leur rêve de bonheur vacille ; de nouveau réunis, tous deux s'enferment dans un silence et une incompréhension de plus en plus profonds. Richard Bausch décrit les ravages que produisent ces quelques jours - avant, pendant et après le 11 septembre - sur la destinée d'un couple rongé par les malentendus. Dans ce vaste roman où s'imbriquent l'intime et le collectif, il explore avec beaucoup de finesse les méandres du repli sur soi, les zones d'ombre de l'existence et les sentiments contradictoires qui nous animent.
Une tragédie américaine de Theodore Dreiser aux éditions ACE
Fils d évangélistes errants, Clyde Griffiths vit mal la mendicité dévote de ses parents. Devenu jeune homme, il trouve un emploi dans un hôtel de luxe, où la richesse des autres l éblouit. Mêlé par insouciance à une sinistre affaire, il fuit la ville et se réfugie auprès d un oncle fortuné, propriétaire d une usine. Faible, vaniteux, ignorant, sensuel, attiré par le fruit défendu, Clyde séduit une petite ouvrière, Roberte Alden, qui le croit sincèrement amoureux d elle. Mais lors d une soirée chez son oncle, il est remarqué par la belle Sondra, une hautaine héritière qui s éprend follement de lui. Clyde se voit déjà riche. Mais Roberte est enceinte. Blessée par son infidélité, elle le menace de scandale. Il décide de s en débarrasser. Tels sont les ingrédients de ce roman policier et social, inspiré d une affaire criminelle réelle. Son titre indique la portée que Theodore Dreiser lui attribue. le cas Griffiths est pour l auteur caractéristique d un état des choses propre à l Amérique, à la fois immorale et puritaine. Considéré aux États-Unis comme l un des 100 plus grands romans jamais écrits en anglais, Une tragédie américaine a fait l objet d adaptations cinématographiques, dont le très célèbre film de George Stevens Une place au soleil, avec Elisabeth Taylor et Montgomery Clift.
Fable d'amour de Antonio Moresco et Laurent Lombard aux éditions Verdier
Le récit commence, se construit, et s'achève comme une fable : un vieux clochard, arrivé au plus bas de la déchéance sociale et physique, entre cartons souillés et sacs en plastique, dont le seul ami est un fidèle pigeon, fait la rencontre de la "jeune fille merveilleuse" qui le sauve par amour. Comme dans une fable, il instaure avec le lecteur un échange qui ressemble à celui du conteur et de son public et, loin de se complaire dans l'analyse psychologique des personnages, il s'appuie sur les passions fondamentales, moteurs muets des belles actions. Mais dans cette fable, rien de mièvre ni d'enfantin, rien de gratuit ni de mécanique. Rien de prévisible non plus, mais une ouverture qui surprend et suscite stupeur et émerveillement. Dans une scène qui a la pureté des grands récits fondateurs, la jeune fille merveilleuse sort ce personnage, comme venu des poubelles de Beckett, de ses cartons, prend un soin infini à le laver, à l'épouiller, à le remettre sur pied. Mais l'amour le plus pur et le plus mystérieux peut-il être plus fort que la vie ? a-t-il vocation à durer ? Si l'amour est sans pourquoi, doit-on chercher plus d'explications à ce qui le tue qu'à ce qui le fait naître ? Moresco écrit à propos de Fable d'amour : "Dans ce roman sont présents la cruauté et la douceur, la désolation et l'enchantement, la réalité et le rêve, la vie et la mort, qu'on ne peut séparer si l'on veut parler vé
+ Lire la suite
autres livres classés : fresque socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1063 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre