AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Odessa tome 1 sur 2
EAN : 9782203035997
48 pages
Casterman (27/02/2013)
3.14/5   7 notes
Résumé :
1946 Quand André fait une promesse à sa mère mourante, il ne sait pas encore qu'il mettra sa vie en danger en remuant un passé nauséabond
Charles, son frère aîné, est-il mort sous l'uniforme noir des SS "Charlemagne" comme tous le pensent, ou bien survit-il, telle une bête traquée, comme en est convaincue leur mère ?
Pour que cette dernière parte en paix, André s'enfoncera chaque jour un peu plus dans les sombres méandres de la collaboration, de l'épur... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
umezzu
  22 mars 2021
Le titre de cette BD fait bien entendu référence à cette organisation d'exfiltration de nazis lors de la chute du troisième Reich et après guerre. Un sujet déjà abordé il y a des décennies par Frederick Forsyth dans un bon thriller, ou par Philip Kerr dans Une douce flamme.
Dans ce tome, une famille se retrouve en 1946 divisée par les aléas de la guerre. André a choisi la résistance communiste, son frère aîné Charles était lui dans la division SS "Charlemagne". Mourante, leur mère convainc André de retrouver Charles, que tout le monde pense tué quelque part sur le front russe. Malgré son dégoût pour les choix de son frère, André part à la recherche de son ainé.
Le récit évite de trop marquer les choix politiques des deux frères (en fait, ils sont trois, le troisième René étant revenu de déportation infirme). le parcours de Charles qui progressivement va se retrouver par « patriotisme » engagé dans la LVF, puis au côté des troupes nazies est présenté sans excès, ni excuses. L'enquête d'André va l'amener en Belgique et s'est alors tout un climat d'après-guerre qui s'impose avec la réincorporation de collaborateurs dans les services de police et une relative tolérance vis à vis des anciens nazis.
Le récit est assez glauque, impression amplifiée par les dessins brusques et hachés de Peka. le contexte met un peu mal à l'aise. le lecteur attend des révélations dans le tome 2 qui doit clore l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
argali
  09 avril 2013
Une mère mourante réclame ses trois fils à son chevet. Deux sont rentrés de la guerre, le troisième est supposé mort mais elle se refuse à y croire. André, résistant actif aux idées proches du communisme, ne veut pas entendre parler de Charles qui a trahi en s'engageant aux côtés des nazis. René, déporté en Allemagne et rentré infirme, veut satisfaire les dernières volontés de sa mère. Il convainc André, plus apte que lui, à se lancer dans cette quête insensée.

A travers ces trois histoires et les recherches menées par André, on entre de plein fouet dans la France d'après-guerre qui essaie de retrouver une unité après s'être déchirée pendant des années. Tous les aspects du conflit interne au pays, des prises de position politique et militante sont abordés dans cette histoire. Comment faire le ménage quand personne n'est innocent ou intègre ? Quand chacun traine des casseroles derrière lui ? Quand tout le monde voudrait oublier mais ne parvient pas à pardonner aux autres ? André trouvera-t-il son frère et la paix à l'issue de cette quête ? Ou bien perdra-t-il son âme ?
J'ai aimé le postulat de départ, simple et réaliste et la manière dont il est ensuite traité. Pas d'angélisme, ni de manichéisme, pas de chasse aux sorcières, les bons ne sont pas tout bon et les méchants ont aussi une part héroïque. Chacun est renvoyé à sa propre réalité, à ses convictions et sa morale.
De nombreux flash back permettent de comprendre le passé, celui de Charles surtout, et les circonstances de son engagement dans la LVF. le présent par contre n'est pas simple. Manipulations, mensonges, faux semblants et traitrise, rien ne sera épargné à André, qui de son côté est d'une grande naïveté et d'un entêtement incroyable. Parfois, j'avoue m'être perdue dans les divers personnages et mouvances. Dommage.

Cette histoire familiale donne aux auteurs l'occasion de traiter de faits historiques et d'aspects sans doute méconnus par ceux qui ne se passionnent pas pour la Seconde Guerre mondiale. La collusion entre autorités divergentes, pouvoirs, personnalités ; les arrangements avec la morale ; les filières d'entraide aux anciens nazis favorisant leur exfiltration ; les ex collabos qui se rachètent une conduite et occupent des postes les plaçant au-dessus de tout soupçon ; les planqués d'hier opportunistes d'aujourd'hui… Tous ces aspects sont abordés et amènent une réflexion pertinente – que j'aurais aimée plus développée - sur cet après-guerre qui a connu une confusion incroyable et sur le destin de tous ces gens comme nous, devenus, souvent par hasard, héros ou salaud.
Un petit regret, j'aurais aimé que le réseau O.D.E.SS.A soit explicité davantage (même si l'existence historique d'un groupe nommé ainsi reste incertaine). Il est à peine évoqué. En deux tomes, difficile cependant de développer tous les points abordés. Un troisième aurait sans doute été bienvenu. A chacun, donc, de se lancer dans ses propres recherches pour peaufiner, s'il le souhaite, ses connaissances du sujet. Pour les non initiés, la division Charlemagne est connue et de nombreux ouvrages en parlent.

Quant au dessin, les traits bruts et torturés de PEKA rendent parfaitement la violence des faits et des sentiments éprouvés par les protagonistes. Les gros plans en disent long en quelques coups de crayon. Ils vont droit à l'essentiel. Je reprocherai cependant quelques rugosités dans les traits et les couleurs un peu trop ternes à mon goût.

Au final, je dirais que je reste sur ma faim, déjà bien au fait de cette période qui me passionne. Par contre, je pense que cette BD est une bonne entrée en matière pour intéresser les jeunes à cette période de l'Histoire et leur donner envie d'en savoir plus.

Lien : http://argali.eklablog.fr/o-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  22 novembre 2020
O.D.E.SS.A part d'un constat assez séduisant que celui de retracer les parcours différents de 3 frères pendant la Seconde Guerre Mondiale. L'un sera un rescapé de guerre, l'autre entrera dans la résistance, quant au troisième il aura collaboré avec l'ennemi nazi. Cependant, les auteurs vont s'intéresser surtout au dernier tout en l'opposant au résistant d'obédience communiste.
On va découvrir alors que la réalité est parfois un peu différente de ce que l'on pense surtout dans un tel contexte. Il est dommage de suivre un jeune blanc-bec détestable jusque dans ses attitudes stéréotypées. Il semblerait que cela ait été voulu par l'auteur pour décrire la vraie tête à claque qui croit tout savoir.
Par ailleurs, le scénario introduit des scènes de flash-back qui ne semblent pas suivre une certaine linéarité ce qui rend la compréhension plus délicate. Bref, la construction et la mise en scène comportent de sérieuses lacunes. le style est un peu rugueux mais pas désagréable.
Pour autant, c'est un récit qui se lit bien et qui donne envie de poursuivre d'autant que le second tome de ce diptyque a été immédiatement disponible. Par conséquent, je serai indulgent dans ma notation. A noter que l'action se déroule dans les Ardennes, puis en Belgique avant de découvrir la fameuse filière d'évasion des nazis dans le second tome qui sera à peine évoqué (à mettre en parallèle avec le titre de l'album !).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lireoumourir
  22 mars 2013
Plongeons dans le début de l'après guerre et la collaboration avec ce premier tome.

En 1946, André et René se voient confier une tâche par leur mère à l'agonie : retrouver Charles, leur frère.
Or, ce frère est présumé mort et, pire, a été un collaborateur nazi pendant la guerre. Il est donc honni de tous, et de ses frères en particulier.

Mais ils vont devoir faire abstraction de leur haine pour le retrouver. Surtout que des rumeurs prétendent qu'il serait toujours en vie.

Une enquête dans le monde de la collaboration nazie commence donc.

J'ai fort apprécié cette BD.

L'histoire est vraiment très bien trouvée et nous permet de voir des choses très intéressantes : le début de l'après-guerre, le comportement des gens à ce moment, avec les camps résistants et collabos, ainsi que la façon dont la collaboration s'est faite durant la guerre.
Suite voir lien
Lien : http://lireoumourir.e-monsit..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
BulledEncre   12 novembre 2013
Un drame historico-familial efficacement illustré, où le lecteur sera facilement happé par une narration bien rythmée.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   21 mai 2013
Du contexte tendu de l’après-guerre, Dufranne tire un règlement de compte familial qui pourrait symboliser toute cette période. Si le diptyque connaît parfois quelques faiblesses, sa galerie de personnages, ses chassés-croisés et son final impitoyable le placent dans la tradition efficace du polar historique.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   29 mars 2013
Confus et peu esthétique, O.D.E.SS.A. s'apparente à un naufrage complet malgré un propos historique intrigant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   22 novembre 2020
Mon honneur s'appelle fidélité.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Michel Dufranne (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Dufranne
Le 31 mai 2021, Michel Dufranne, dans le cadre du 6-8 (RTBF) nous présente LE SANG DE LA CITÉ premier roman de Guillaume Chamanadjian, publié aux éditions Aux forges de Vulcain, première partie de la trilogie Capitale du sud - et première entrée dans le cycle de la Tour de garde, co-conçue avec Claire Duvivier, autre de UN LONG VOYAGE.
"Un roman ambitieux, une fresque, avec plusieurs angles de vue !"
Dabs toutes les bonnes librairies.
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre