AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213622876
Éditeur : Fayard (26/10/2005)

Note moyenne : 5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Pourquoi l'Europe est-elle devenue chrétienne ? Une évangélisation pacifique des populations a bien évidemment existé ; mais très tôt la force, et notamment la force publique vint s'ajouter ou se substituer au pouvoir de conviction des prédicateurs. Malgré la qualité de leur appareil législatif et administratif, les empereurs romains ne parvinrent cependant jamais à convertir l'ensemble de leurs sujets. Lorsque le dernier d'entre eux fut déposé en 476, l'Occident pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Walktapus
  13 mai 2012
Comment l'Europe occidentale s'est-elle convertie au Christianisme ? On connaît bien le mécanisme de conversion de l'Empire romain, qui commence avec Constantin. Mais en Occident, le pouvoir passe dès le 5e siècle aux mains des rois germaniques, alors même que la conversion des populations est loin d'être acquise. Qui plus est, les barbares germaniques déjà convertis sont ariens, donc hérétiques aux yeux de l'Eglise. Comment en arrive-t-on en quelques siècles à une population catholique homogène (coexistant avec le Judaïsme) ?
Le sujet est dans bien des fantasmes de nos jours, d'où ce titre polémique, que j'imagine imposé par l'éditeur. La pire manière d'aborder l'histoire est d'y chercher confirmation de réponses que l'on croît déjà connaître à des questions qui ne se posent qu'aujourd'hui. Or, Bruno Dumézil est un vrai historien. Il livre ici un travail monumental, rigoureux et très documenté, proche des sources, et sans parti pris.
Dans une première partie il décrit l'héritage de l'Empire romain, et les forces toujours à l'oeuvre de conversion de la part des structures religieuses. Dans la deuxième, c'est le point de vue des souverains germaniques en quête d'unité religieuse qui est abordé. Enfin la troisième est consacrée à une définition de la société chrétienne qui se forme.
Le livre est à la fois passionnant et roboratif, un travail d'une lecture à réserver aux universitaires ou aux gens réellement motivés par le sujet. le pavé pèse plus d'un kilo, 400 pages en petits caractères hors notes et bibliographie. Mais le résultat est un tableau nuancé et varié, surprenant parfois sur les mécanismes de conversion, qui jamais n'essaie de gommer la complexité du sujet des croyances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Henri-l-oiseleur
  24 octobre 2015
A travers des essais profonds et documentés, mais toujours lisibles (car Dumézil est aussi un bon écrivain), un tour d'horizon politique et spirituel de l'Europe barbare nous est proposé. On y voit comment la religion chrétienne, qui était au départ celle des Romains vaincus et occupés, exerce sur les élites militaires germaniques un tel attrait qu'elle finit par devenir le marqueur social de prestige et le point de rencontre entre occupants et occupés, quand les Germaniques se convertissent, abandonnant soit leur paganisme initial, soit la foi chrétienne arienne qui leur avait été prêchée au départ (et qui a servi, elle aussi, de marqueur identitaire pendant un temps). Une mention spéciale pour l'Espagne wisigothique, où se jouent déjà, avec quelques siècles d'avance, toutes les persécutions anti-juives des XIV° et XV°s, comme si l'église et l'état de ce pays avaient, plus qu'ailleurs, une vocation autoritaire.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
WalktapusWalktapus   13 mai 2012
L'historiographie traditionnelle a longtemps négligé la question des modalités de conversion des royaumes barbares d'Occident, au profit de l'étude de la venue au christianisme de l'Empire romain. En conséquence ce fut autour des figures de Constantin ou de Théodose,que s'affrontèrent les systèmes d'interprétation historique, et non celles de Dagobert ou de Sisebut. L'époque romano-barbare se trouva longtemps traitée comme un simple appendice de l'ère patristique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Bruno Dumézil (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Dumézil
Des premiers temps du Moyen Âge, on ne retient souvent que l?idée vague de grandes « invasions barbares ». Si les tribus germaniques se sont effectivement regroupées sous de nouveaux noms (Francs, Goths, Alamans) pour affronter l?Empire romain, ces mouvements de populations bouleversent surtout la répartition des forces en Occident. S?ouvre une période de réformes juridiques et d?échanges commerciaux fructueux. Pour éclairer ces quatre siècles mouvementés, Bruno Dumézil et Hugues Micol nous propose une enquête savante et récréative, politiquement incorrecte et délicieusement critique, qui fait exploser les mythes solidement ancrés dans nos esprits depuis notre tendre enfance...
Dans la collection Histoire dessinée de la France : 1. La Balade nationale - Sylvain Venayre et Etienne Davodeau 2. L'Enquête gauloise - Jean-Louis Brunaux et Nicoby 3. Pax Romana ! - Blaise Pichon et Jeff Pourquié 4. Les Temps barbares - Bruno Dumézil et Hugues Micol ...La suite à venir en 2019 !
À découvrir en librairie et par ici ? https://bit.ly/2qgnrZt
+ Lire la suite
>Religion>Histoire et géographie de l'église>Eglise chrétienne en Europe (11)
autres livres classés : conversionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre