AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020892081
Éditeur : Seuil (03/04/2008)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Que s'est-il passé pour Ana Caria Longhi le jour où elle perdit conscience dans un des salons du Belvédère à Vienne, face au grand tableau d'Egon Schiele qui s'intitule L'Enlacement ? A partir de cet instant une étrange liaison va naître avec l'homme qui ce matin-là la suivait de quelques pas. C'est un amour qui ne ressemblera à aucun autre, un amour secret dont la vie, les développements, la quête ra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Danieljean
  05 avril 2016
Il faudrait des pages et des pages de glose pour épuiser les richesses de ce récit extraordinairement dense et limpide. Il faudrait des pages et des pages pour rendre justice à la réflexion que François Emmanuel poursuit ici, sur les pouvoirs de l'écriture et du langage face à la souffrance, au trauma essentiellement insurmontable de son héroïne, et ces pages n'auraient plus rien de la grâce du récit originel. Car c'est bien de grâce qu'il faut parler, face à tant de profondeur et de simplicité réunies. Nul doute qu'il a fallu toute une vie - déjà - pour y parvenir: toute une vie d'écrivain et de psychologue, et François Emmanuel est l'un et l'autre, pour atteindre une telle force et un tel degré d'évidence. "L'enlacement", vous l'aurez compris, est une réussite complète. Et François Emmanuel nous offre avec ce texte tout simplement un de ses plus beaux livres.
Commenter  J’apprécie          10
Satyasaibaba
  05 juillet 2012
Un écrivain, le narrateur, rencontre à Vienne, la femme d'un ami. Visitant ensemble le musée du Belvédère, elle s'évanouit devant "L'enlacement" d'Egon Schiele. Ainsi commence une relation sur la pointe des pieds et dans la retenue. A cause de la saleté des corps et de ce désir vil des hommes. Promenades dans les parcs, terrasses de café ou au contraire, fonds de brasseries, coups de fil dans la nuit et puis cette fameuse chambre d'hôtel aux tentures à fleurs d'orchidées, autant de décors à des rencontres où il s'agira de s'apprivoiser, de dire (ou lire) les mots, de comprendre pour pouvoir passer à autre chose.
Dans ce très court roman, François Emmanuel arpente comme il le fait si bien, les sentiers tortueux des âmes blessées. Son texte est magnifique, sensuel comme le regard apeuré de cette femme à l'élégance rare.
Commenter  J’apprécie          00
Lali
  07 février 2011
Ah c'est vous. Ce sont les mots qui sont venus aux lèvres d'Ana Carla Longhi. Les seuls mots possibles pour cette histoire entre elle et le narrateur-écrivain. Ah c'est vous. Parce que c'est lui, enfin. Lui qui la délivrera d'elle-même. Lui à qui elle pourra dire l'innommable pour que s'écrive ce passé qui la hante. Lui.
Lui. Qu'elle n'attendait pas et qui est venu. Qui a toujours été là. de rendez-vous en rendez-vous jusqu'à l'ultime. Lui. Qui était là quand elle s'est évanouie devant un tableau de Schiele à Vienne.
Récit intimiste et intime, L'enlacement raconte une femme, une rencontre, un amour. Improbables. Mais les rencontres qui bouleversent une vie et font des vagues dans l'eau étale, ne sont-elles pas toutes improbables?
François Emmanuel signe ici une fois de plus un livre marquant, tant par son écriture que par le regard qu'il pose sur l'âme humaine.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
Commenter  J’apprécie          30
Iluze
  07 août 2011
Il y avait déjà longtemps que je n'avais plus lu de littérature belge. Ici, François Emmanuel nous propose une magnifique histoire d'amour qui commence devant un tableau « L'enlacement » d'Ego Schiele.
Cette histoire d'amour impossible nous plonge dans la vie de deux personnes, un poète et une femme qui a déjà énormément souffert. J'ai beaucoup aimé le style de François Emmanuel. Il joue avec les mots. J'avais l'impression d'être dans un poème modèle. Il arrive à très bien décrire les sentiments de ces personnages. le thème est touchant même s'il a déjà longuement été traité en littérature.
Ce très court roman m'a donc permis de réfléchir sur cette grande idée de l'amour. Ce livre est vraiment une agréable découverte. Néanmoins, je suis heureuse que cette histoire se conclut rapidement car je pense qu'elle aurait pu sembler ennuyeuse si elle s'était poursuivie sur une centaine de pages par exemple.
L'enlacement se lit vraiment très rapidement. Comptez moins d'une heure. Je pense relire d'autres oeuvres de François Emmanuel car ce roman est une agréable surprise.
Lien : http://iluze.wordpress.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
xgalaup
  30 janvier 2011
Evanouissement artistique
Ana s'évanouit face au grand tableau d'Egon Schiele L'enlacement. L'homme qui l'accompagnait, par hasard, tombe amoureux de cette femme étrange et fragile. Leur amour se nourrit de ce hasard et de cette énigme. Ils gardent leur histoire secrète et avancent avec rebonds et difficultés dans leur amour, fort de leurs démons. Dans une belle écriture, F. Emmanuel distille la poésie d'une relation amoureuse forcément compliquée. C'est juste dommage que la langue glisse vers la préciosité et que les références littéraires soient trop appuyées.
Lien : http://xg-melanges.tumblr.co..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   05 avril 2016
Texte bizarre en effet, texte troublant dès que ma voix s'en empare, parce que désirant répondre à sa demande, s'autorisant de celle-ci, il joue à posséder sa propre parole, l'enferme dans une fiction rêveuse, raconte au passé, au féminin, à la première personne, le tranquille vertige d'une femme qui attend un homme dans une chambre d'hôtel dont elle ne se rappellera plus tard que le motif d'orchidées des tentures et les cris des enfants dans une école voisine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   05 avril 2016
Je ne sais pas pourquoi j'ai choisi de lui offrir le miroir ingénu d'un tel texte, il a surgi par l'écriture à partir du peu que je connais d'elle et, en croisant à tâtons quelques lignes de sens, je découvre en le lisant à voix haute qu'il ne dit presque rien d'elle parce qu'il n'ose rien dire, il se retient, il échoue à l'atteindre.
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   05 avril 2016
Son regard à ce moment-là sur le fil du doute: faut-il vraiment croire à ce que vous écrivez, quelle est cette lumière qui tremble tout à coup entre réel et texte? Question posée à l'écrivain, question que n'épuiserait aucune réponse (...)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de François Emmanuel (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Emmanuel
Elles ont accompli l’office des embaumeuses..., François Emmanuel lu par l'auteur
autres livres classés : egon schieleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3474 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre