AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757883440
552 pages
Points (12/08/2021)
3.76/5   27 notes
Résumé :
ESPIONNE, PROSTITUÉE, AVIATRICE,
RÉSISTANTE, HÉROÏNE DE CINÉMA…
L’HISTOIRE VRAIE D’UNE PETITE
COUTURIÈRE QUI S’EST FORGÉ
UN DESTIN EXTRAORDINAIRE

Quel personnage, cette Marthe Richard ! On la connaît pour la fermeture des maisons closes, on imagine une bigote moralisatrice, mais qu’on est loin de la véritable histoire…

De sa vie excitante et hors norme, Nicolas d’Estienne d’Orves tire un portrait haut ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  03 janvier 2019
Encore un livre qui m'a été offert par ma fille pour ces fêtes de fin d'année. Ah,à propos de fêtes, je souhaite une très bonne et heureuse année à tous les amis babeliotes qui me liront , aux responsables de ce merveilleux site et à tous les amoureux du livre qui chercheront toujours la paix et l'élévation de l'âme humaine dans la littérature, dans ce qu'elle a de plus beau ou...de plus vil.
Marthe,c'est un prénom, celui d'une femme issue d'un milieu plus que modeste et brutal, qui ,pour lui échapper, affrontera bien des épreuves.Bien entendu , comme à vous , Marthe Richard,ça me parlait.Oui ,c'était cette femme qui avait fait fermer les maisons closes.En fait,cette femme ,je connaissais son nom mais je ne la connaissais pas et c'est avec beaucoup d'intérêt que , grâce à Nicolas d'Etienne d'Orves.,j'ai découvert une partie de sa vie.Et quelle vie!!!
Cette biographie se lit avec attention , intérêt, comme un roman,facilement,tranquillement.Du reste,l'auteur nous la dépeint comme une" fantaisie biographique".Une vie , palpitante, secrète, pleine d'actions, faite de rencontres,belles ou non , une vie sujette à caution ,trouble , aisée, portée vers une classe de dominants ,puis critiquée, décriée, condamnée. Marthe Richard n'est pas une sainte , pas un démon ,et , même bien longtemps après sa mort ,reste un être autant méprisé qu'adulé. Sa vie,c'est ce roman raconté avec passion.C'est bien , vivant , facile à lire,,on ne s'ennuie pas avec ce personnage ambigu mais attachant.
Nicolas d'Etienne d'Orves a rédigé une très intéressante "Note de l'auteur "qui explique son point de vue ,ses choix, qui nous apporte d'un coup un éclairage nouveau.( Ne pourrait -on pas en faire une préface ?)Marthe était un "Personnage".Ni tout blanc,ni tout noir,adulé, critiqué, ou détesté, mais jamais ignoré . Un personnage encore bien flou aujourd'hui.
Je trouve que l'auteur à su retracer avec brio les attitudes et agissements de ce personnage si étrange encore aujourd'hui.Un bel hommage au combat pour la liberté des femmes , combat maladroit peut-être mais novateur et respectable.Une étape dans le long chemin vers l'égalité.
Un livre émouvant,vivant, un livre à lire pour mieux comprendre.Je vous le conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          483
sylvaine
  05 janvier 2019
Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d'Estienne d'Orves éditions Calmann-Lévy Octobre 2018 #MartheOuLesBeauxMensonges #NetGalleyFrance
Je cite "On connait la phrase de Cocteau: "Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité" . Cette phrase est reprise dans la Note de l'auteur et traduit bien la gageure relevée! Ecrire la biographie de Marthe Richer, née Bétenfeld, alias Marthe Richard, relève de l'exploit ou de l'inconscience. C'est à cette tâche ardue que s'est attelé Nicolas d'Estienne D'Orves. Où commence le mensonge où se cache la vérité? Bien difficile de le dire.Par contre Marthe Richard puis Marthe Cramford ont eu des vies fascinantes et trépidantes! Je ne suis pas à priori une grande lectrice de biographies, j'ai cependant apprécié le travail de fourmi réalisé en amont par Nicolas d'Estienne d'Orves et surtout le regard le plus neutre possible porté sur la vie d'une femme qui a su déclenché des "tsunamis" en cette période houleuse de l'après-guerre...Une femme surprenante rattrapée sur le tard par les zones d'ombre de sa jeunesse et qui a me semble t'il fort mal vieillie!
Un grand merci aux éditions Calmann-Lévy pour leur confiance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
cecille
  26 décembre 2018
C'est le récit assez extraordinaire de cette femme Marthe Betenfeld née en 1889 en Lorraine, au destin bien particulier. D'une famille modeste, d'un père violent sous les effets néfastes de l'alcool et d'une mère plutôt méprisante, Marthe, toute jeune, a su que sa vie était ailleurs, loin des siens et de ce lieu de naissance. Après avoir fréquenté les bas fonds de la prostitution, alors qu'elle aurait pu perdre toute liberté, elle refuse ce monde abject pour poursuivre une autre trajectoire. Une rencontre et sa vie bascule à nouveau.
Toujours cette femme d'un caractère bien à elle, va comme improviser sa vie selon les rencontres, l'Histoire ....Très vite elle s'élève dans les airs comme dans la société, en gardant toujours en vue cette idée d'agir aussi pour celles qui furent ces compagnes de travail dans sa jeunesse, ce sera son ultime combat.
L'auteur a trouvé les justes mots pour nous présenter et donne voix à cette femme haute en couleur, qui a su faire de sa vie un champ de fantaisie , de combat et d'amour en oubliant jamais ces premières camarades de travail pour qui elle a su et osé mener un dernier combat remarquable. Une très belle découverte de cette femme d'un autre siècle qui a connu les deux guerres mondiales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ktycat
  10 décembre 2018
Je ne suis habituellement pas très fan des biographies. Ici, on découvre la vie impressionnante de Marthe Richard racontée en mode autobiographique sous la plume de Nicolas d'Estienne d'Orves. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur qui convient parfaitement à mettre en scène le destin vraiment improbable de Marthe qui a vécu tant de choses différentes dans sa vie. Au final, j'ai bien apprécié ce roman et j'ai été agréablement surprise que cette biographie soit aussi bien écrite afin de donner un côté véritablement romanesque à cette vie de femme hors norme.
Commenter  J’apprécie          60
Apolline27
  18 septembre 2019
Récit d'une vie incroyable qui révèle bien les grands écueils du XXème siècle et qui donne une idée assez juste de l'histoire de la prostitution. Si la lecture est haletante tant les coups de théâtre et les drames se bousculent dans la vie de Marthe, on reste un peu en surface des événements et des problèmes qu'ils soulèvent. Marthe, elle-même, apparaît comme un personnage picaresque et truculent, mais jamais on accède à la complexité intime de sa personne. le lecteur reste à la porte de son existence, comme simple spectateur. Sans doute est-ce voulu par l'auteur.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Lexpress   18 octobre 2018
Nicolas d'Estienne d'Orves, spécialiste de la collaboration, a toujours aimé les destins troubles. Le voilà servi avec Marthe Richard ! Quelle héroïne incroyable, dont les différentes activités sont annoncées sur la couverture du livre, de "prostituée" à "pionnière de l'aviation."
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JulitlesmotsJulitlesmots   28 septembre 2018
Je m'appelle Marthe Betenfeld et suis née en 1889. La tour Eiffel est mon ainée de deux semaines, Cocteau mon cadet de trois mois ; j'ai un jour de plus queCharlot et cinq de plus qu'Hitler.
Commenter  J’apprécie          160
cecillececille   26 décembre 2018
En 1945, Paris comportait 190 maisons de tolérance depuis les établissements de grand luxe jusqu’aux bordels clandestins. Tous passaient entre les gouttes d’une police trop friande des avantages que ces lieux pouvaient offrir. Voilà la difficulté de ce combat : la police était notre ennemie. Depuis des siècles, les forces de l’ordre marchaient main dans la main avec les souteneurs. Les bordels étaient des zones de non-droit où la pègre trinquait avec la poulaille. Les tauliers étaient trop heureux de préserver leur commerce en échange de menus « renseignements » : sous les pompons des bordels fleurissaient les indics. L’État avait toujours considéré la prostitution comme un mal nécessaire : mieux valait la tolérer et l’encadrer. Le premier à rationaliser la chose fut Bonaparte. Il s’y attaque sous le Directoire, devant les maladies vénériennes qui ravagent ses armées. En 1796, il fait établir ce fameux registre de la prostitution, qui inventorie toutes les « filles ». Désormais, nul salut pour les filles publiques. Pute tu es, pute tu resteras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cecillececille   26 décembre 2018
Autant de questions auxquelles jamais je ne répondrai, car je déteste penser au conditionnel. Les « si » sont la marque des impuissants. Dans la vie, on agit ou l’on se soumet. Un rêve est inutile s’il ne se double de volonté. Avec lucidité et inconscience, il faut entrer dans la cage et chevaucher le tigre. Le reste n’est que fausses rêveries, trompeuses espérances. Berthe Betenfeld est morte le 24 mai 1889, âgée de cinq semaines et trois jours. Ajoutez-y soixante-six années et me voilà devant vous. Quand je vous dis que j’ai traversé le siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cecillececille   26 décembre 2018
Vous prenez aujourd’hui l’avion comme le métro. Vos grands autobus volants traversent les mers comme on passe le Pont-Neuf. C’est faire fi du passé. C’est oublier la témérité suicidaire des pionniers de l’air. C’est tirer un trait sur ces corps sacrifiés, martyrisés, broyés, déchiquetés, qui ont brûlé sur l’autel du progrès et de la gloire. Car ils étaient glorieux, tous ces aviateurs. Des idoles, des demi-dieux ! Sitôt dans ma vie, l’aviation ne me quitta plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pierrelionelpierrelionel   30 septembre 2019
Il ne s'agit pas de prouver qu'on peut faire aussi bien que les hommes, mais que l'on peut faire mieux. L'égalitarisme est déjà une restriction.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nicolas d' Estienne d'Orves (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas d' Estienne d'Orves
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Les crayons de couleur de Jean-Gabriel Causse aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/91582-d...
La fabrique des coïncidences de Yoav Blum aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1003278...
Ma reine de Jean-Baptiste Andrea aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/140755-...
L'albatros de Nicolas Houguet aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/144686-...
Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Calmann-Lévy
Les Fidélités successives de Nicolas d'Estienne d'Orves aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=p...
L'enfant-mouche de Philippe Pollet-Villard aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/108659-...
Manderley for ever de Tatiana de Rosnay aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/39185-d...
Trois baisers de Katherine Pancol aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/146114-...
Vends maison de famille de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/143081-...
L'année des volcans de Francois-Guil Lorrain aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/24311-d...
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoi... (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..