AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Cécile Meissonnier (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070783731
1260 pages
Gallimard (22/11/2007)
4.5/5   28 notes
Résumé :

Les convulsions que subit le comté de Yoknapatawpha, Mississippi, se propagent à partir d'une horde d'intrus rusés et opportunistes, les Snopes, ces canailles de petits blancs sans foi ni loi, dont l'ascension et la multiplication mettent en péril l'identité du Sud. Une fois l'onde de choc appréciée à sa juste mesure, le vieux Sud sort de sa léthargie et relève le gant. Une guerre inavouée, pernicieus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
SBys
  11 août 2014
J'ai dû quitter mon appartement, quelques jours, et me suis retrouvé dans un hôtel, pas très cher, location au mois ou à la semaine, dont la qualité restait à désirer. Parfait pour restituer la caricature de l'écrivain paumé, illuminé et tuberculeux. Si mon objectif était effectivement d'écrire quelques lignes, je dois dire que j'en ai pas écrites une seule. J'ai été absorbé pendant tout ce weekend à lire la trilogie des Snopes de William Faulkner. Pas en entier, bien sûr, mais une grande partie a été lue dans cette minuscule chambre au lit incertain, avec une seule table et chaise dont la spécificité était qu'elle pouvait s'écrouler à tout moment, car il lui manquait un morceau de son articulation. Je lisais donc, immobile, mon premier roman de Faulkner.
Quelle sensation! Quelle épopée!
C'est tout à fait incroyable: les personnages, les histoires familiales, les péripéties, les magouilles; on s'accroche à cette histoire et on ne peut plus la quitter.
Il me reste également en mémoire, ces phrases, inscrites sur la quatrième de couverture: «La trilogie qui a hanté Faulkner toute sa vie. « Je les hais, je me moque d'eux, j'ai peur d'eux depuis trente ans », disait-il des Snopes.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
chartel
  18 décembre 2021
Ayant lu récemment le tome de la Pléiade consacré aux nouvelles de Faulkner, j'ai retrouvé dans le Hameau, tous ces courts récits du Yoknapatawpha, qui ont été ici réécrits, ajustés, recomposés et adaptés pour qu'ils trouvent une unité autour du sympathique marchand ambulant Ratlif narrant les fourberies des affreux, sales et méchants Snopes. Car après avoir peint le sud d'avant la Guerre de Sécession avec Sartoris et Absalon! Absalon!, Faulkner nous montre un pays de l'après guerre où l'opulence s'en est allée, laissant la place à de petits fermiers dont les modestes exploitations ne fournissent que de maigres recettes. On peut ainsi lire le Hameau d'une traite ou par "petites touches", piochant au gré de son envie: le récit décoiffant de la vente des chevaux indomptables venus du Texas, celui hilarant de l'idiot amoureux d'une vache, ou alors la pathétique recherche désespérée du trésor de l'Ancien domaine du Français.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
chartelchartel   10 décembre 2021
Il observe alors la récurrence de ce qu'il a découvert pour la première fois trois jours auparavant : que l'aurore, la lumière, n'est nullement déversée du ciel sur la terre mais au contraire émane de la terre même. Sous le dais tissé par les radicelles aveugles des herbes, soudées entre elles, et par les racines des arbres, ténébreuse dans les ténèbres aveugles du riche limon et des riches déchets du temps, parmi les vers anonymes, assouvis et toujours en éveil, et dans l'inextricable enchevêtrement d'ossements connus - ceux d'Hélène de Troie et des nymphes, des évêques qui ronflent avec leur mitre sur la tête, des sauveurs, des victimes, des rois - l'aurore s'éveille, s'infiltre vers la surface, se fraie un passage par d'innombrables canaux sinueux : d'abord la racine, puis feuille par feuille, d'où, s'échappant comme un fluide par les pointes, elle s'élève, se répand et macule du murmure assoupi des insectes la terre profondément endormie puis, rampant toujours plus haut, gagne les mailles rugueuses du tronc et de la branche d'où, soudain plus bruyante, de feuille en feuille, et se répandant avec une soudaine rapidité, mélodieuse de toutes les gorges ailées et rutilantes, elle éclate et emplit le globe négatif de la nuit d'un tonnerre jonquille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SBysSBys   11 août 2014
Tu sais comment c'est. Y a des limites à ce qu'un homme peut supporter. Il sait même pas quand ça va arriver, mais tout d'un coup un moment arrive où il sait que c'est fini, qu'il a eu sa dose: ça le dégoûte autant que toi, mais il a rien demandé et il y peut rien.
Commenter  J’apprécie          80
SBysSBys   07 septembre 2014
Lettre à Horace, février 1928 (Dossier)

Je crois que je vais vendre ma machine à écrire et me chercher un emploi - mais Dieu sait que c'est un sacrilège de gâcher le don d'oisiveté que j'ai reçu. WF
Commenter  J’apprécie          80
PiertyMPiertyM   24 octobre 2014
Mon rêve était de vieillir avec mes livres parmi mes roses. Lire, jusqu'à ce que mes yeux n'en puissent plus, et ensuite m'asseoir au soleil. Maintenant, bien sûr, avec mon fils à la maison, c'est un projet à mettre de côté.
Commenter  J’apprécie          60
PiertyMPiertyM   24 octobre 2014
Je crois que je vais vendre ma machine à écrire et me chercher un emploi - mais Dieu sait que c'est un sacrilège de gâcher le don d'oisiveté que j'ai reçu.
Commenter  J’apprécie          90

Videos de William Faulkner (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Faulkner
1/4 William Faulkner : Le Bruit et la Fureur (1979 / France Culture). Diffusion sur France Culture les 17 et 24 février et les 3 et 10 mars 1979. Traduction de Maurice-Edgar Coindreau. Adaptation de Claude Mourthé. Présentation de Michel Mohrt. Bruitage : Louis Amiel. Générique et accompagnement musical : Jerome Van Jones. Réalisation de Claude Mourthé. Photographie datée de 1950 de l'écrivain William Faulkner • Crédits : STF / AFP - AFP. "Le Bruit et la Fureur" (titre original : "The Sound and the Fury") est le quatrième roman de l'auteur américain William Faulkner, publié en 1929. Il figure à la 6e place dans la liste des cent meilleurs romans de langue anglaise du XXe siècle établie par la Modern Library en 1998. L'histoire se déroule dans la région de Yoknapatawpha, imaginée par Faulkner. Le drame se déroule entre les membres d'une de ces vieilles familles du Sud, hautaines et prospères autrefois, aujourd'hui tombées dans la misère et l'abjection. Trois générations s'y déchirent : Jason Compson et sa femme Caroline née Bascomb ; leur fille Candace (ou Caddy), et leurs trois fils, Quentin, Jason et Maury (qu'on appellera plus tard Benjamin ou Benjy pour qu'il ne souille pas le nom de son oncle Maury Bascomb) ; Quentin enfin, la fille de Caddy. Il y a deux Jason (le père et le fils) et deux Quentin (l'oncle et la nièce). Autour d'eux trois générations de domestiques noirs : Dilsey et son mari Roskus ; leurs enfants, Versh, T.P. et Frony ; plus tard, Luster, fils de Frony.
00:00 : Présentation de Michel Mohrt 07:50 : Début de l'adaptation radiophonique
Avec Rufus (Benjy), Malka Ribowska (Mrs Compson), Marcel Cuvelier (Mr Compson), Jenny Alpha (Dilsey), Manuel Gómez (Luster), Jean Levret (Jason), Gérard Lartigau (Quentin), Marianne Épin (Caddy), Jean-Paul Cisife (l'oncle Maury), Toto Bissainthe (Frony), Nathalie Calmé (la jeune Quentin), Bernard Tiphaine (Shreve), Olga Valery (Mrs Bland), Jacques Richard (Le marshal), Armand Meffre (Le juge), Robert Liensol (Le prédicateur), Tola Koukoui (Le récitant).
Et Gérard Essomba, Marie-Claude Benoît, Alain Janey, Jacques Galland, Louis Amiel, Didier Conti, Patrick Lemaître, Pierre Guéant, Paul Barré, Jean-Baptiste Tiémélé, Lucien Frégis, Jean Amos, Robert Duchet, Jacques Plée, Maryse Meryl, Michel Amiel, Gaëtan Jor, Joël Robin, Etoile Gómez, Pierre Garin, Marie-Jeanne Gardien, Mario Santini, Jean-Paul Tamaris, Martine Couture, Raphaël O'Neill, Pierre Hatet, Martin Trévières, Michel Montanary, Georges Aubert, Claude Bauthéac, Jacques Gheusi, Darling Légitimus, Fabrice Bruno, Jacques Gripel, Marc Bavarin, Prosper M'Barali, Janine Amadedou, Joachim Essomba, Jacques Charby, Sophie Jeney, Brigitte Winstel, et les enfants Aurélia Bruno, Frank et Loïc Baugin, Léonard Rollin, André M'Barali.
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : états-unisVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les titres des œuvres de William Faulkner

Quel est le titre correct ?

Le Bruit et l'Odeur
Le Bruit et la Peur
Le Bruit et la Fureur
Le Bruit et la Clameur

12 questions
155 lecteurs ont répondu
Thème : William FaulknerCréer un quiz sur ce livre