AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749941400
347 pages
Michel Lafon (09/01/2020)
3.33/5   66 notes
Résumé :
Tout avait été tellement facile. Hypnotisée par le charme de l'homme qu'elle rencontrait pour la première fois, elle avait accepté de quitter le bar bondé pour le suivre dans son appartement.
Avant qu'elle n'ait eu le temps de réaliser quoi que ce soit, ses mains étaient attachées dans son dos et elle avait littéralement la corde au cou.
Déçues par leurs vies sentimentales, 4 femmes téléchargent toutes la même application de rencontres, en espérant y t... >Voir plus
Que lire après Blind dateVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
3,33

sur 66 notes
5
6 avis
4
7 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
2 avis
Du bon et du moins bon pour ce roman à suspens, mais je dois reconnaître qu'il est diablement efficace, et assez original sur sa fin.
A Boston, Paige ( 33 ans ) essaie péniblement de se reconstruire, après avoir surpris sa cousine et son concubin, dans sa chambre à coucher, peu de temps après avoir perdu son travail.. elle peut compter sur le soutien inconditionnel de sa mère qui l'héberge et sa meilleure amie Chloë.
Trouver, dans l'ordre, un nouveau job, et un nouveau petit- ami, paraît être le meilleur chemin, et quoi de plus rapide que les petites annonces des sites de rencontre pour trouver l' ame soeur . Oui, ce serait une très bonne idée si un tueur en série ne sélectionnait pas ses futures victimes par ce biais-là.
Réseaux sociaux, Instagram, Facebook, on nous surveille et des fois, "On" n'est vraiment pas le prince charmant...
Paige, sa mère, et bien d'autres, ne le savent pas, mais , leurs vies , leur futur ne tient qu'à un fil.
Joy Fielding signe ici un roman, assez moderne et féministe. Comment se fait-il que les gens ne se rencontrent pas dans des grandes villes comme Boston , qu'ils en soient réduits à passer par des sites de rencontres, au lieu de se contenter des opportunités de la vraie vie ? Y'a-t-il un âge limite pour une vie amoureuse, et sexuelle ?
Et même si ces thèmes-là sont traités de façon rapide, ( on est dans un thriller et le sujet c'est surtout combien de personnes le tueur va- t-il zigouiller avant de se faire attraper ? Paige va-t-'elle réussir à lui échapper ? ), elle a au moins le mérite de les poser.
C'est un roman très américain, même si l'auteure est canadienne, un peu formaté, un peu aseptisé, mais qui s'affranchit de tout ça par une "pirouette" à la fin, que j'ai trouvée inattendue, une pirouette "vengeresse", et assez amusante (enfin, pas pour un certain personnage ! ).
Et même si certains traits de caractères sont un peu "forcés", difficile d'abandonner ce livre sans en connaître la fin. Et c'est tout ce qu'on demande à un thriller, de faire le job, et d'être efficace. Et si en plus , la fin est inattendue, que demande le peuple ? !

Commenter  J’apprécie          454
Je ressors quelque peu déçue de cette lecture dont j'attendais plus. À première vue, l'histoire semblait tentante; rencontres en ligne, disparitions suite à ces rancards et en fait, le propos me paraissait d'actualité quant à ce que l'individu recherche sur ces sites. Ce qui pourrait en découler, les conséquences de mal tomber, de faire une mauvaise rencontre sur un site; ces histoires aux fins parfois malheureuses, on pourrait les lire dans le journal n'importe quand. Rien n'est tiré par les cheveux.

Les personnages sont certes intéressants, crédibles et plutôt bien décortiqués.
Ce qui m'a un peu déplu, je crois, est que "Blind Date" ressemblait plus à un roman "feel-good" qu'à un "thriller", contrairement à ce que laisse entendre la quatrième de couverture.

Boston. On y rencontre quatre femmes en quête d'amour qui remettent leurs choix, leur couple, leur vie en question. Pendant ce temps, un tueur en série sévit sur les multiples sites de rencontres de la ville, là où il piège ses proies. C'est sur l'un d'entre eux que leurs chemins se croiseront. Pourtant, on en sait trop peu sur lui. L'histoire tourne principalement autour de Paige, Joan (sa mère), Chloé (sa meilleure amie) et Heather (son horripilante cousine). C'est leur vie quotidienne qui se déroule sous nos yeux. Ce qui aurait dû être mis de l'avant est finalement en arrière-plan. Comme si cet homme désaxé mais brillant et calculateur servait plutôt de prétexte pour introduire les quatre personnages féminins, de même que les personnages secondaires qui évoluent autour d'elles. On en vient presqu'à se demander ce qu'il fait là, comme si c'était lui l'intrus. Lorsque son tour vient de jouer, on l'a déjà pratiquement oublié...

Entre déboires amoureux et familiaux, entre les aléas de la vie, il ne reste en fin de compte pas grand-chose d'un thriller. le livre n'est pas mauvais en soi mais peut décevoir si on s'attend à de l'action. Il n'y a pas assez de rebondissements et il aurait dû y avoir plus de place pour "Monsieur Maintenant ou Jamais".
Bref, "Blind Date" est un roman qui divertit, sans plus. Mention spéciale pour la finale inattendue, toutefois !

Qu'on la lise en 1990 ou en 2020, Joy Fielding reste actuelle et transpose bien l'âme de la société dans laquelle nous évoluons. Elle sait être en phase avec son époque. Bravo pour sa capacité à nous faire entrer à fond dans la tête de ses personnages, à nous faire comprendre la mécanique de leur esprit. C'est un des aspects que j'aime tant chez cette auteure et c'est pourquoi je suis toujours heureuse de découvrir ses titres. Elle a le chic pour rendre ses personnages bien vivants. Même si j'ai été déçue par ce roman-ci, je ne la recommande pas moins !

CHALLENGE PLUMES FÉMININES
Commenter  J’apprécie          417
Je ne sais pas si c'est en raison de mon anxiété naturelle ou parce que je lis beaucoup de thrillers, mais il m'arrive de penser aux dangers qui guetteront ma fille, quand elle sera en âge de faire des rencontres. Je me suis souvent demandé à quel moment, elle pourra décider qu'elle sera en sécurité, avec un homme si elle le voit dans un lieu privé. Comment savoir si la personne de qui on tombe amoureuse n'est pas un prédateur ?


Aussi, je savais, avant de débuter la lecture de Blind Date, que le sujet allait faire écho à mes peurs.


Derrière le pseudonyme de « M. Maintenant ou Jamais », se cache un tueur en série. Il recrute ses proies sur les sites de rencontres, puis leur donne rendez-vous, dans un bar animé. Il les séduit : il faut dire qu'il est très beau et qu'il sait adapter son attitude pour plaire à la femme qu'il a invitée. Ensuite, il les convie à un repas gastronomique… chez lui. Elles acceptent toutes, leur méfiance est endormie. Enfin, il les tue après les avoir torturées.


Après une rupture amoureuse, très douloureuse, Paige s'est inscrite sur ces sites. Elle a aussi créé un profil pour sa mère, de qui elle est très proche, et qui est veuve depuis plusieurs années. Chloé et Heather sont sur les mêmes réseaux. Dans ce roman, nous suivons quatre femmes actives sur le net, pour des raisons variées. Certains chapitres sont consacrés au tueur.


Paige est une jeune femme très dynamique et attachante. Elle est une fille attentionnée envers sa mère et une amie dévouée. Elle vient de vivre une grande déception et a envie de profiter de la vie. A travers leurs échanges de messages, « M. Maintenant ou Jamais » ressent qu'elle est intelligente et cela l'excite.


Cependant, Blind Date n'est pas seulement un suspense[…]


La suite sur mon blog...


Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
Commenter  J’apprécie          203
Là, j'avoue, j'en reste coi (QUOI ?)
Je me suis fié à certains commentaires de Babelio pour entamer ce bouquin, et ensuite… j'ai continué, car ce n'est pas difficile pour l'esprit, et ça peut même devenir amusant ! Un peu, un peu inquiétant aussi car le livre a obtenu plus de 3 de moyenne. Sur un site censé être fréquenté par des amoureux de la littérature. Bon, je suis peut-être sectaire, mais…
- L'histoire, tout d'abord : c'est simple, il n'y en a pas. L'autrice a essayé d'intégrer une vague histoire de tueur en série qui viole et tue les filles qui réponde à ses annonces type Meetic, mais elle l'oublie en cours de route, et quand le roman se termine, on ne sait pas ce qu'est devenu le méchant croquemitaine, qui apparaît de temps à autre sous la forme d'un petit mot, disant qu'il est je ne sais où pour assister sa pauvre mère, ou je ne sais encore moins où (HOU !) pour soigner son pauvre père.
- En fait, l'histoire est une histoire très « people » comme on dit aujourd'hui en bon français : des femmes trompées, des mecs salauds, ce qui induit des dialogues insipides, des répétitions : quatre fois le récit du même épisode, où Paige rentre chez elle, et trouve dans la chambre son mari Noah chevauché par la cousine Heather… ; la vieille Joan qui se retrouve trois fois aux urgences… Beaucoup de remplissages donc : des chapitres inutiles (comme le chapitre 16, par exemple), un autre chapitre qui est un copié-collé des règles bases du bridge, les autres remplies de bavardages insipides, d'une légèreté insoutenable, d'un vide abyssinal… bref : du sous-Harlequin, du sous-Barbara Cartlan (orthographe non garantie !)
Qui mieux que l'autrice va donner le fond de ma pensée, avec quelques citations : « ce bavardage interminable et inutile », « la vacuité de cette conversation », « polar guère intéressant », « Elle reprit son livre pour lire quelques paragraphes ennuyeux puis [… ] le jeta à la POUBELLE."


Commenter  J’apprécie          124
Lecture mitigée pour moi. Il n'y a pas vraiment de suspense. Dès le départ, on connaît l'assassin : Monsieur Maintenant ou Jamais attire des femmes sur des sites de rencontres par son physique très tentant. Dès le premier rendez-vous, il arrive à entraîner ses conquêtes dans son appartement. Elles ne ressortiront pas vivantes. le contexte est clair dès le début. le reste du livre tourne autour des rivalités entre Paige et sa cousine Heather. Celle-ci a volé son conjoint à Paige. de même, on suit les déboires de Chloé, la copine de Paige, après qu'un appel anonyme lui ait révélé que son mari était inscrit sur de nombreux sites de rencontres. La plupart des hommes sont des coureurs de jupons dans ce livre, à part Sam et Harry et Heather est une vraie garce. Les personnages sont en fait assez caricaturaux.
La lecture est facile, mais je ne pense pas que je conserverai très longtemps en mémoire le contenu de ce livre.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Elle est assise toute seule à une table dans un coin de la salle pleine de monde, essayant de se faire discrète et quand elle se lève de sa chaise, il se dit que c'est peut-être elle qu'il doit rencontrer.
Commenter  J’apprécie          00
Y avait-il quelqu'un d'autre - n'importe qui d'autre - qu'elle devrait appeler ? Un ami peut- être ? Sauf qu'elle n'en avait pas vraiment. Plus maintenant. Son cercle d'amis avait été composé des proches de [son mari ]. Et leurs relations s'étaient pour ainsi dire dénouées dans les mois qui avait suivi le décès de Robert. La vérité était que sa fille était sa meilleure amie et ce n'était pas très juste pour Paige. C'était trop de responsabilités pour ses frêles épaules. Et la dernière chose que voulait Joan était être un fardeau .
Commenter  J’apprécie          100
Matt était le maître indétrônable des démonstrations excessives, le roi incontestable pour rendre les surfaces ternes rutilantes tout en vous convainquant de fermer les yeux sur la rouille sous-jacente. Ses clients se faisaient peut- être avoir, mais Chloë commençait enfin à comprendre que, lorsque les choses étaient aussi tape à l'oeil, elles étaient rarement très honnêtes.
Commenter  J’apprécie          140
[…] Joan, qui admettait qu’avec l’âge les femmes devenaient de plus en plus invisibles, même aux yeux des autres femmes. Plus on vieillissait, plus on avait tendance à se fondre dans le décor, à s’intégrer au papier peint, la voix était avalée par le bruit environnant, elle n’était plus entendus ni considérée. Quel dommage, vraiment, parce que l’expérience donnait aux femmes, si ce n’était la sagesse, au moins des choses plus intéressantes à dire. [Faut savoir que Joy Fielding est née en 1945, et donc son affirmation tombe à plat, en ce qui la concerne, du moins… Ce roman en est la preuve.]
Commenter  J’apprécie          30
Bon sang, que je suis bon, se dit-il.
Cajoler, s'éloigner. Flatter, puis disparaître. Abandonner, puis refaire surface. Tout ça fait partie de sa technique.
Commenter  J’apprécie          130

autres livres classés : petites annoncesVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (170) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2853 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..