AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782501122733
304 pages
Éditeur : Marabout (02/01/2020)

Note moyenne : 4/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Lorsque Lou, encore adolescente, s'est enfuie en France avec Mike son professeur de karaté, elle était convaincue qu'il était l'amour de sa vie. Mais Mike ne tarde pas à se montrer tel qu'il est et Lou est détruite.
Dix-huit ans plus tard, Lou revient dans sa ville natale et elle découvre que Mike a engagé une relation avec une adolescente. Pour éviter que l'histoire ne se répète, elle est déterminée à le dénoncer. Mais Mike est un prédateur de la pire espèc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
clairesalander
  12 mars 2021
C'est le premier roman de C.L. Taylor que je lis et ça ne sera pas le dernier ! L'autrice est déjà connue dans son pays d'origines pour ses thrillers psychologiques et ça n'est que justice - j'ai avalé ce roman d'une traite tant il était prenant.
Lou a été victime d'un pédophile il y a de cela dix huit ans et a réussi à échapper à ses griffes tandis qu'il l'emmenait en France. Quant elle revient dans la ville où elle avait rencontré le professeur de karaté abuseur, elle le voit embrasser une jeune fille de treize ans, elle décide de se venger et de l'empêcher de nuire. Mais elle n'a pas prévu de plan, et tout s'emballe...
Le récit est construit avec les quatre voix des principaux personnages, et certains moments du passé sont en italique. L'écriture est fluide et fort agréable à lire, tandis que les 300 pages s'engloutissent tant le suspense est prenant. Hâte de lire d'autres romans de cette autrice !
Commenter  J’apprécie          160
Livresque78
  14 janvier 2020
http://livresque78.com/2020/01/14/la-peur-de-c-l-taylor/
Un rythme angoissant, avec des alternances entre les histoires, entre les périodes, les émotions vont et viennent, j'ai ressenti tout un panel d'émotions, de l'incompréhension à la tristesse. Sujet difficile vraiment auquel s'attaque l'auteure, elle a réussi à mêler à tout cela et avec un réel talent, une histoire de fond passionnante et c'est véritablement un tour de force car j'ai été happé d'un bout à l'autre de ce roman.
Commenter  J’apprécie          110
Juliestrange
  30 mars 2021
Ce livre traite d'un sujet assez grave la pédophilie , Lou, encore adolescente, s'est enfuie en France avec Mike son professeur de karaté…
Elle était convaincue qu'il était l'amour de sa vie (adolescente fortement naïve au début des émois amoureux )
Mais le beau & gentil Mike ne tarde pas à se montrer tel qu'il est ,Lou va très rapidement déchanter …
Il ne veux plus rentrer en Angleterre et la séquestre dans différents hôtels français , lui impose des pratiques sexuelles violentes et malsaines …
Dix-huit ans plus tard, Lou revient dans sa ville natale car son père vient de décéder et elle doit s'occuper de la maison de son enfance …
Elle découvre que Mike a engagé une relation avec Chloé, une adolescente mal dans sa peau et vulnérable (en plus il est l'ami de son propre père …sympa …)
L'histoire se répète, Mike cet ignoble et horrible prédateur continue à traquer de jeunes proies “innocentes “ …
Lou va alors tenter de venir en aide à Chloé .
Attention, ce récit est très addictif !!!!
J'ai découvert l'autrice avec “l'accident “ , un livre que j'avais adoré, je pense en toute franchise que pour celui-là c'est assez similaire !!!
Je retrouve cette très belle plume ,cette envie d'en apprendre encore plus sur les différents protagonistes , vouloir à tout prix que le grand méchant Mike paye et que justice soit faite pour ses victimes !!!!
Lou n'est plus la fille apeurée , elle est désormais forte et courageuse, déterminée à faire tomber son ancien bourreau car il n'y a absolument personne pour l'empêcher de nuire et continuer ses monstruosités…
C'est un prédateur qui n'a pas conscience de la gravité de ses actes un véritable malade!
Il continuera encore Et encore complètement esclave de ses pulsions…
Bref un personnage immonde , à gerber, un type qui mérite d'être émasculé enfermé …
J'ai réellement apprécié cette histoire …
L'autrice a su encore une fois me captiver me plonger en plein dedans sans aucune monotonie!!!
Je ne regrette absolument pas , et suis prête à découvrir d'autres ouvrages avec un grand plaisir !
Un thriller psychologique obsédant et dérangeant , difficile à lâcher une fois qu'il est commencé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
culturevsnews
  19 février 2020
J'ai été complètement happé par cette histoire de vengeance et de peur ! Elle provoque un mélange d'émotions, de la colère à la peur en passant par le dégoût (quand vous en saurez plus sur Mike, vous ressentirez probablement tout cela aussi), tout cela dans un contexte inquiétant et "normal" - et j'ai été complètement aspiré !
Les personnages de ce roman m'ont vraiment attiré - je me suis intéressé au personnage principal Lou et les éléments tirés de son journal intime vous font voir ce que c'est que d'être un enfant malheureux dans une famille apparemment moins aimante, et combien il est facile pour des hommes plus âgés de s'attaquer à ce genre d'adolescents. Cela fait vraiment réfléchir et, bien que ce ne soit pas un sujet agréable, il est très intéressant à lire. Lorsque Lou réalise que Mike, sorti de prison il y a des années, prépare une autre jeune fille, elle jure de l'en empêcher - et finit par aller beaucoup plus loin que prévu ! J'ai aussi beaucoup aimé Wendy, malgré ses nombreux défauts, et j'ai trouvé que son inclusion dans l'histoire était brillante car elle permet au lecteur de ne plus se concentrer uniquement sur la victime et le délinquant - il y a tellement d'autres personnes touchées par ce genre de crime aussi, et Wendy a fait un personnage très intéressant à lire !
J'ai adoré le fait que C.L. Taylor écrive d'une manière qui vous fait comprendre comment les choses peuvent si facilement dégénérer - à la fois pour Lou, lorsqu'elle affronte Mike, et pour la pauvre Chloé, confuse, et en fait pour tous ceux qui les entourent (y compris la famille et les amis), qui ne reconnaissent pas l'importance de ce qui se passe juste sous leur nez. L'histoire est écrite de telle manière que vous pensez savoir exactement où elle va... mais ce n'est pas le cas !
J'ai parcouru "La peur" et je le recommande vivement comme une lecture captivante qui traite autant des luttes des personnages que de l'action elle-même - une lecture vraiment passionnante avec une couche de substance supplémentaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carolivra
  14 janvier 2020
La Peur est un roman psychologique qui met en scène Lou, alors qu'elle a la trentaine. Après la mort de son père, Lou s'installe dans le cottage de ses parents pour tenter de fuir sa vie londonienne et de se reconstruire. Quand elle croise, Mike, un homme de 50 ans avec lequel elle a eu une relation alors qu'elle était mineure, tous les souvenirs de Lou refont surface d'autant plus qu'elle le prend en flagrant délit avec Chloe, une adolescente de 14 ans. Pour arrêter ce pédophile, Lou est prête à tout.
Alors que le Consentement de Vanessa Springora vient de paraître, j'ai trouvé tout à fait à propos de me plonger dans ce livre qui met aussi en scène, de façon fictionnelle ici, l'emprise d'un homme adulte sur une adolescente. Par un jeu de va et vient, l'auteure nous plonge dans le passé de Lou et les conséquences que sa relation avec Mike a eu sur sa vie de femme. Lorsqu'elle a 14 ans, Lou tombe éperdument amoureuse de Mike, son prof de karaté. Elle noue une relation intime avec cet homme de vingt plus vieux qu'elle qui ira jusqu'à l'enlever et qui se révèlera être un pervers.
A travers ce récit, l'auteur dissèque les mécanismes qui font qu'une gamine tombe sous l'emprise d'un homme beaucoup plus âgé qu'elle. le roman bascule dans le thriller quand Lou, par hasard, tombe sur Chloe et Mike. Elle va alors tout mettre en oeuvre pour le mettre hors d'état de nuire.
J'ai vraiment aimé ce bouquin d'un bout à l'autre. Outre l'aspect psychologique, l‘auteure nous plonge dans un livre aux nombreux rebondissements. La victime a-t-elle le droit de devenir le bourreau? de se venger? J'ai été happée, ferrée par cette intrigue complexe qui ne laisse pas deviner sa fin et quelle fin! J'en suis encore scotchée.
« La Peur » est un excellent thriller psychologique qui me marquera longtemps.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 avril 2020
Quand je regarde des photos de moi à quatorze ans, je me reconnais à peine. J’avais des traits doux, un visage rond, les cheveux bruns coupés au carré avec une frange lourde et épaisse. Aujourd’hui, mes cheveux sont moins foncés et plus longs, éclairés de mèches pâles qui tombent sur des pommettes saillantes et une mâchoire tendue que je n’avais pas il y a dix-huit ans. Mais il n’y a pas que mon visage qui a changé. Les courbes douces que je méprisais tant à l’adolescence ont disparu. Les bons jours, je peux me regarder dans la glace en me disant que je suis mince. Les mauvais, mon corps me semble desséché et androgyne, comme si les années avaient rongé ma féminité.
Je frappe trois coups à la porte d’entrée. J’ai imaginé ce moment mille fois. Mike a parfois l’air choqué de me voir. Il lui arrive de fondre en larmes. Une fois, je l’ai poignardé avant qu’il ait pu dire un mot. Je me concentre sur l’épaisse laque rouge et prends une profonde inspiration. Si Mike m’observe à l’abri d’un rideau, je veux qu’il me voie debout, sûre de moi, et non crispée, me dandinant d’un pied sur l’autre. Je veux en finir une fois pour toutes avant que d’autres souvenirs me submergent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 avril 2020
Wendy avait poursuivi ses recherches sur Google : comment convaincre quelqu’un d’accepter de devenir votre ami sur Facebook ? En découvrant qu’il était suspect de ne pas avoir beaucoup d’amis, ou de ne pas avoir d’amis communs, elle s’était mise à étoffer au hasard sa liste de connaissances, en contactant de jeunes Londoniens qui semblaient appartenir à la génération de Louise. Avec les hommes, ç’avait été facile – la photo de son profil bidon était séduisante – ; les femmes avaient mis un peu plus de temps à accepter ses demandes. Dès qu’elle avait eu cinquante amis et que son mur avait été rempli de mèmes Internet, de photos idiotes et du même type de mises à jour que ses « contemporains », elle avait sollicité quelques proches de Louise. À sa grande surprise, une dizaine d’entre eux avaient répondu favorablement. Et à sa seconde tentative, Lou avait accepté de devenir son amie.
Infiltration réussie.
Wendy jubilait en cliquant sur les albums photo de la jeune femme. Après une enquête de plusieurs mois, elle avait enfin trouvé ce qu’elle cherchait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 avril 2020
J’avais cessé depuis longtemps de demander à mes parents pourquoi ils n’étaient pas mariés. Ils prétendaient tous les deux qu’ils n’avaient pas besoin d’un bout de papier et d’une cérémonie coûteuse pour prouver combien ils s’aimaient, mais un jour, j’avais entendu ma mère avouer à une amie sa tristesse de ne jamais avoir eu droit à sa grande fête.
Lorsque mes parents se sont séparés, maman a conseillé à papa de vendre la maison pour qu’elle puisse acheter un endroit où nous pourrions vivre toutes les deux. Il lui a répondu qu’il ne bougerait pas de là et que si elle se souciait tant de me voir vivre dans un endroit agréable, elle n’avait qu’à partir sans moi. Maman a répondu qu’elle préférerait m’élever dans un taudis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 avril 2020
Je lui expliquerais qu’il avait gâché ma vie. Que je rompais dès qu’un petit ami me disait qu’il m’aimait parce que pour moi, amour et domination étaient associés. Que je flippais dès que quelqu’un me frôlait le cou du bout des doigts. Que mon absence totale d’amour-propre m’avait poussée à coucher avec des tas d’hommes. Que je n’avais de relations sexuelles qu’à condition d’en prendre l’initiative et d’être chez moi. Je lui dirais tout ça, et plus encore, avant de lui hurler à la figure que c’était sa faute. Qu’il m’avait rendue comme ça. Que j’avais passé dix-huit ans à nier à quel point j’étais détraquée, mais que c’était fini. Surtout qu’il s’apprêtait à recommencer en foutant la vie d’une autre innocente en l’air.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 avril 2020
Ça allait enfin arriver. Mike et moi allions enfin coucher ensemble pour la première fois et j’avais une peur bleue, bien qu’il m’ait rassurée en me promettant que nous allions prendre notre temps et qu’il se montrerait très doux.
Nous l’avons fait plein de fois depuis, parfois dans les vestiaires du dojo, mais surtout dans sa voiture, après les cours. Quand Mike avait proposé de me ramener à la maison, papa s’était empressé d’accepter. Il avait dit que cela lui laisserait plus de temps pour travailler, mais nous savions tous les deux que c’était au pub qu’il voulait passer plus de temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le mensonge" de C.L. Taylor.

Quel est le vrai prénom de Janes Hughes

Sheila
Emma
Daisy
Leanne

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le mensonge de C. L. TaylorCréer un quiz sur ce livre