AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723499189
Éditeur : Glénat (10/01/2018)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Jusqu’où l’humanité pourra-t-elle survivre ?

Le futur. Pour faire face à une surpopulation devenue ingérable, l’humanité envoie une multitude de vaisseaux spatiaux à travers la galaxie. À leurs bords, des équipages de colons ayant pour but de permettre à l’homme de survivre, ailleurs. Quelque temps après le lancement de cet exode, une civilisation extraterrestre se manifeste : les Atils. Pacifistes et bienveillants, ils partagent avec les humains leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  09 février 2018
Commencer une nouvelle série BD ? Ooh, que ce n'est pas raisonnable !
Mais bon, l'interview de Denis-Pierre Filippi et Vincenzo Cucca sur le site ActuSF m'a tellement donné l'eau à la bouche que j'étais en passe de me noyer. Pour rester en bonne santé, je devais acheter ce premier tome de Colonisation.
Eh bien j'ai trouvé le contenu très bon, même si ce n'est pas le coup de coeur absolu. On est en plein space-opera. le pitch : fut un temps où les vaisseaux terriens emplis de colons sont partis coloniser les étoiles à bord d'engins plutôt lents. Pendant leurs voyages, les Terriens ont rencontrés une race extraterrestre, les Atils, qui leur a donné les moyens de voyager à travers des tunnels, trous de vers, appelez-les comme vous voulez. La seconde vague d'humains s'est donc installée un peu partout dans la galaxie, mais elle a perdu contact avec la plupart des premiers vaisseaux lents. Des équipes de l'Agence s'affairent donc à les retrouver. Et c'est une équipe de bleus, des cadets, que l'on va suivre. Ce n'est pas qu'une partie de plaisir car les vaisseaux lents intéressent de nombreux loulous contrebandiers : les écumeurs.
Explorations de mondes inconnus et combats tactiques entre équipe de l'Agence et écumeurs sont au programme. L'équipe de l'Agence est conçue comme une équipe de jeu de rôle, avec un rôle spécifique dévolu à chaque membre : l'agent de liaison, le doc, l'archiviste, le tacticien, l'armurier, le méca (sorte d'ouvreur de portes geek). La dimension réalité virtuelle d'inspiration Matrix est également très importante dans le récit.
Le nombre de personnages est important et ce premier tome de présentation n'a que le temps d'en approfondir un seul. J'espère que les autres auront droit à un focus qui nous permettra de comprendre d'où ils viennent et pourquoi ils ont choisi cette carrière. Il y a un manque émotionnel encore.
Le dessin aussi a devant lui un espace de progression. A base de brun et de bleu, il est timide, se restreint à des cases relativement petites alors qu'il veut souvent exprimer des décors assez grandioses. Quand on fait un plan large sur toute l'équipe sur une petite case, on ne distingue plus grand-chose.
Mais plus la fin approche et plus Vincenzo Cocca se détend et offre de l'espace à son art. On a même droit à un dessin pleine page.
J'ai donc confiance en l'avenir. Je lirai certainement la suite en espérant m'attacher un peu plus aux personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          257
Enki
  20 janvier 2018
L'équipe d'intervention a pénétré dans la nef abandonnée… l'état de la salle des caissons d'hibernation suggère le pillage, les écumeurs sont déjà passés… une présence inconnue est détectée… ils sont encore là… L'ordre d'évacuer en urgence est donné… lorsqu'un homme dans un des caissons saboté entre malgré tout en procédure d'éveil !
Denis-Pierre Filippi et Vicenzo Cucca ouvre avec ce volume un space opera des plus attractif. Les premières nefs de colons humains sont dispersées dans la galaxie et toutes n'ont pas atteint leur but originel. Après un saut technologique la même humanité pare à la recherche de ses pairs naufragés, peut-être conservés vivants par leurs caissons d'hybernation. S'ouvre alors une course entre l'agence qui oeuvre pour de nobles raisons et les écumeurs aux objectifs un tantinet plus vénaux. Sur cet axiome plutôt simple les auteurs laissent entrevoir dès ce premier album un univers réellement riche. Les planches ne démentent en rien ce sentiment tant elles sont généreuses en détails, les décors sont réellement magistraux. Que ce soit dans l'espace ou dans la jungle, les vaisseaux ou les villes tentaculaires et jusqu'au bar clandestin chaque scène est réellement immersive. Les couleurs ont, elle aussi fait l'objet d'un travail approfondi, aucun aplat facile, peu d'incrustations (on oubliera la maintenant classique texture en alvéole). Et choix esthétique crucial à mes yeux, les auteurs ne proposent que très peu de cadrages serrés. L'immensité des espaces et ainsi mise en valeur tout autant que l'esprit collectif de l'équipe de récupération. L'intrigue est rythmée, le pari de proposer une histoire complète dans le volume tenue. En somme, un joli tome d'exposition pour une série prometteuse, dans un genre ou la concurrence est pourtant sérieuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
lianne
  16 octobre 2018
Une BD qui ne révolutionne rien mais dont les beau dessins et l'intrigue ont réussi à me réconcilier avec le format.
Avant de commencer à vous parler plus en détail de cette BD en particulier je tiens à préciser que je suis relativement nouvelle au genre. J'en avais lu, et surtout des "classiques", dans ma jeunesse, mais le rapport temps de lecture / prix m'avait découragé de continuer quand je suis devenue adulte.
Ces dernières années ça faisait plusieurs fois que je tentais vainement de m'y remettre mais sans aucun succès malgré mon envie.
C'est pourquoi quand j'ai ouvert celle ci, j'avoue que je n'avais pas grand espoir, toutes mes tentatives précédentes ayant désespérément échoué. Et donc j'ai été grandement surprise que celle ci passe comme une lettre à la poste et que je réussisse à la terminer. Je ne pourrais donc pas vraiment comparer cette BD avec d'autres (je n'en ai toujours pas lu d'autres depuis) et mon avis sera conditionné par se fait.

Voulant échapper à la terre, les humains ont lancé des vaisseaux Arches avec un grand nombre de colons en sommeil cryogénique. le lancement de ces vaisseaux ont permit de par hasard prendre contact avec une espèce extraterrestre bienveillante, les Atils, bien plus avancée que nous technologiquement parlant. Cette espèce a donné aux humains le moyen de voyager bien plus rapidement et efficacement que les Arches lancés à l'origine.
Malgré tout cela, les grande majorité des Arches d'origine ont perdu tout contact avec le reste de l'humanité et sont dispersés dans l'univers.
Nous suivons un groupe d'élite militaire, appartement à l'Agence interspatiale, qui a justement pour but de retrouver les arches et de tenter de faire le lien avec les humains sur place.
Mais le problème c'est qu'ils doivent arriver avant les "écumeurs", des contrebandier qui par profit ou par conviction tentent de récupérer les humains survivants.
Certains de ces groupes sont extrêmes, ils préfèrent tuer tout les habitants des arches si ils n'arrivent pas à les récupérer à temps plutôt que de laisser le reste de l'humanité mettre la main dessus ...

Je pense que ce qui a marché ici avec moi, c'est le fait que dés le tout début on est pris dans un tourbillon d'intrigue bien mystérieuse. Les inconnues sont d'abord très nombreuses mais toutes les explications finissent par arriver en temps et en heure.
Ce tome ci est vraiment très introductif, en gros il sert vraiment à nous poser la situation de départ et à nous présenter toutes les parties impliquées, et ce fait est en plus bien visible lors du final qui vient encore renforcer cette impression. Cette première mission se termine de façon satisfaisante et ne nous laisse pas du tout sur une impression d'inachevé ni de cliffhanger.
Le récit joue en plus avec le thème de la réalité virtuelle qui alterne avec le monde réel, ce qui donne une variété encore plus importante aux différents paysages et nous pousse des fois à nous poser des questions car on ne sait pas vraiment ou on en est. Cette confusion ne reste jamais très longtemps et personnellement je trouvais ça plutôt bien fait au final.
J'ai particulièrement apprécié les dessins. Certes ils doivent surement sembler très classique pour certains habitués mais les effets réalistes et la multitude d'environnement m'en ont vraiment mis plein la vue. On alterne entre des pages très sombre, dans l'immensité de l'espace et d'autres très colorées et magnifiques que ça soit en réalité virtuelle ou sur l'une des planètes ou se passe l'action.
Au final ce n'est surement pas la découverte du siècle, mais cette BD m'a vraiment bien plu, elle est efficace, sans temps mort, et bien construite, du coup elle a été une réussite !

16/20
Lien : https://delivreenlivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Henri-l-oiseleur
  12 février 2018
Un bel album de science-fiction spatiale et militaire, avec pour héros collectif un commando de jeunes commandos en passe d'être titularisés. L'action est rapide, variée, pleine de rebondissements, et très divertissante (même si je ne suis pas sûr d'avoir tout compris en détail). Le cadre narratif global est le suivant : l'humanité a tenté d'essaimer dans l'espace, en envoyant des vaisseaux de colonisation vers des planètes qu'on espère viables. L'opération n'a pas bien tourné, et une unité de l'armée est chargée de récupérer les vaisseaux de peuplement et les survivants en hibernation, quand il y en a. Cette initiative humanitaire se heurte aux intérêts de groupes pirates qui cherchent à s'enrichir en pillant les nefs et en vendant leurs occupants. Voilà où nous en sommes dans ce premier album, qui a l'habileté de montrer que les pirates ne sont pas nécessairement des méchants irrécupérables, ni les sauveteurs de l'armée régulière des héros entièrement positifs. On doit ajouter des séquences de vies rêvées par les colons endormis dans leur caisson, qui ménagent des accalmies poétiques dans le récit et approfondissent le mystère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mauriceandre
  28 février 2018
Salut les Babélionautes
J'ai enfin trouvé une BD a mon gout! Colonisation, dont le tome 1 "Les naufragés de l'espace" nous fait entrer dans un Space Opéra auquel je trouve quelques ressemblances avec la Saga "Etoiles perdues" de Jack Campbell.
Mais grâce aux dessins de Vincenzo Cucca sur le scénario de Denis-Pierre Filippi je n'ai pas eu a imaginer les vaisseaux spatiaux naviguant dans le vide inter-stellaire.
de plus, l'équipe de sauvetage qui intervient est formé de cadets, ce qui donne a cette BD un point de départ pouvant se poursuivre sur plusieurs album. Je sais que le deuxième sort en Avril 2018 et je souhaite une longue vie a cette Saga Galactique.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (4)
Bedeo   16 février 2018
Un space-opéra classique au scénario efficace.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   13 février 2018
L'errance spatiale doublée de séquences faussement oniriques lasse rapidement, et les enjeux qui se dessinent n’en deviennent que moins intéressant. Dommage, l’idée de départ augurait quelque chose de plus palpitant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   09 janvier 2018
Les spécialistes de Kourou qualifieraient ce lancement de réussi, mais il en faut un peu plus pour garantir la réussite de la mission !
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   19 décembre 2017
Une très bonne saga de science-fiction qui mérite toute votre attention. Un titre à découvrir sans hésiter un instant à partir du 10 janvier 2018.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazaRBazaR   08 février 2018
— Comment tu le sens ?
— Tu veux parler des astéroïdes qui se baladent, des écumeurs qui nous pistent ou du générateur nucléaire de 5000 mégawatts sur le point d'atomiser cette parcelle de l'univers ?
— Ok, moi aussi je le sens bien.
Commenter  J’apprécie          130
mikaelunvoasmikaelunvoas   13 juin 2018
Ils nous ont bloqué ici pour procéder à un mouvement en tenaille. Ils veulent surement récupérer ce qu'on a trouvé. J'attends qu'attal daigne m'offrir ma sortie...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Denis-Pierre Filippi (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis-Pierre Filippi
Le Voyage extraordinaire Tome 06
autres livres classés : colonisationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2557 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre