AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266140019
Éditeur : Pocket (01/09/2005)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 13 notes)
Résumé :
En Lorraine, le destin de trois femmes de caractère : Adèle, sa fille Charlotte, et Louise, sa petite-fille. Au-delà des liens du sang qui les unissent, elles partagent la même passion pour la fabrication de la bière, cette boisson couleur de l'or. Filles ou petites-filles de brasseurs tonneliers, elles travaillent dans l'ombre des hommes et contribuent à l'essor de la célèbre brasserie de Champigneulles, près de Nancy. Elise Fischer brosse le portrait de femmes cou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ladesiderienne
  12 août 2018
A travers ses livres, Elise Fisher, que j'ai découverte avec "Les cigognes savaient" met en avant sa région d'origine : l'Alsace-Lorraine. Si "Trois reines pour une couronne" a un parfum de terroir, c'est beaucoup plus que cela. L'auteure y parcourt tout le XXième siècle à travers les évènements qui l'ont fait mais elle nous offre également une saga familiale et industrielle.
le destin de la famille Thouvenelle est lié à celui de la Brasserie de Champigneulles depuis que Baptiste y est entré en ce début de siècle. Plusieurs générations y travailleront et participeront à la renommée grandissante de l'entreprise jusqu'à son intégration dans le groupe BSN (Gervais-Danone) cent ans plus tard. Les femmes également y joueront un rôle important et à travers l'histoire de trois d'entre elles : Adèle, la fille de Baptiste, Charlotte, sa petite-fille et Louise, son arrière petite-fille, Elise Fischer met l'accent sur la condition féminine et son évolution. La première tentera d'échapper sans succès au diktat familial, la deuxième entrera en résistance et la troisième assumera sa liberté. Chacune en son temps sera la reine d'un jour...
En 400 pages, le survol du siècle dernier ne peut malheureusement n'être que rapide et c'est un peu dommage. Pour ce qui est de l'Histoire avec un grand "H", l'auteure ne rentre pas vraiment dans les détails. Elle nous décrit en contrepartie avec talent l'évolution de la condition ouvrière et bien sûr celle de la femme au fil des années. On y découvre également les difficultés rencontrées par les habitants de l'Alsace-Lorraine, région prise régulièrement en otage par les belligérants des différentes guerres. L'écriture en reste simple mais agréable et les personnages, notamment Adèle que l'on suit le plus longtemps, sont attachants.
Il y a longtemps, j'ai lu beaucoup de romans du terroir et même si mes goûts ont évolué vers des lectures procurant plus d'adrénaline, j'ai aimé ce voyage au pays de la bière et ses beaux portraits de femmes. Il se termine par un 14/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LaMoun
  13 juin 2013
J'ai été attirée par ce roman (sans connaître l'auteure) par le lieu de son histoire : La Lorraine ; je suis Lorraine !
C'est une agréable fresque familiale retraçant l'histoire vraie de la brasserie de Champigneulles, à travers le destin de trois femmes de caractère: Adèle, sa fille Charlotte, et Louise, sa petite-fille. Au-delà des liens du sang qui les unissent, elles partagent la même passion pour la fabrication de la bière, cette boisson couleur de l'or. Filles ou petites-filles de brasseurs tonneliers, elles travaillent dans l'ombre des hommes et contribuent à l'essor de la célèbre brasserie de Champigneulles, près de Nancy.
"La reine des bières" dont le symbole est une couronne dorée.
Malgré quelques ficelles un peu grosses, l'histoire coule bien , le style est agréable, on s'attache facilement à ces trois femmes, la lecture est facile et fait passer un agréable moment.
Commenter  J’apprécie          40
annemarieroux
  17 avril 2018

L'auteure nous raconte une saga familiale retraçant l'histoire vraie de la brasserie de Champigneulles, à travers le destin de trois femmes de caractère: Adèle, sa fille Charlotte, et Louise, sa petite-fille. Au-delà des liens du sang qui les unissent, elles partagent la même passion pour la fabrication de la bière, cette boisson couleur de l'or. Filles ou petites-filles de brasseurs tonneliers, elles travaillent dans l'ombre des hommes et contribuent à l'essor de la célèbre brasserie de Champigneulles, "La reine des bières" dont le symbole est une couronne dorée.
J'apprécie l'écrite de Elise Fischer dont j'ai lu plusieurs romans.
Commenter  J’apprécie          20
Moccha
  28 mai 2018
Un siècle d'histoire, 3 générations de femmes, Adèle, Charlotte et Louise , issues d'une famille de brasseur. Une superbe histoire, sur les convenances de l'époque. Adèle, rencontre Charles d'Auzécourt, qui sera son seul amour, amour impossible, Charles est un notable.
A travers cette saga, l'on suit toute l'évolution des mœurs. Un régal, j'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          30
XL
  15 octobre 2013
Elise Fischer retrace un siècle de l'histoire relative à cette toute petite partie de la vallée de la Meurthe située à 4 km de Nancy en direction de Metz fondée sur l'essor de la brasserie. En une superbe fresque historique et trois générations de femmes, élues tout à tour miss Reine des bières : Adèle la sage, Charlotte la rebelle et Louise l'affranchie, l'auteur parcourt le destin troublé mais fertile de cette partie de la France à travers celui de deux familles aussi étroitement liées qu'impossibles à rapprocher, les Thouvenelle, famille de brasseurs et les d'Auzécourt, des notables nancéiens. [lire la suite]
Lien : http://ocommecolomb.blogspot..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   10 août 2018
- Vous auriez dû faire des études. Je suis persuadé que vous auriez réussi.
Elle haussa les épaules. Être l'aînée d'une famille n'est pas toujours une faveur. C'est une lourde responsabilité. Lui revenait alors cet étrange sentiment qui tournait autour de son cœur au point de la piquer d'élans semblables à un début de révolte. "Pourquoi moi, pourquoi dois-je travailler plus que d'autres, suppléer mère et grand-mère, veiller sur les plus jeunes, aider père à payer des études aux petites sœurs ?" Elle soupira et fit taire de tels sentiments, qu'il fallait rejeter. C'était sans doute mal de penser à tout cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienneladesiderienne   10 août 2018
L'amour n'est pas prison, mais cadeau.
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienneladesiderienne   13 avril 2017
Tous les corps de métier œuvraient au sein de cette brasserie : tonnelier, menuisier, bourrelier, cocher, forgeron, palefrenier, mais aussi chauffeur de camions, mécanicien. Antoine Trampisch aimait les chevaux, qui lui rappelaient les lointaines contrées de son enfance, mais il savait que le progrès passait par de nouveaux moyens de locomotion. Il était fier de compter ses camions - sa flotte, disait-il -, alignés le long du quai d'embarquement, au pied de la malterie. Et, si les voitures à glace tirées par les chevaux étaient encore nombreuses, il espérait proche le temps où elles disparaitraient. En regardant le mouvement des trains de part et d'autre de la route de Bouxières, Antoine Trampitsch se réjouissait : il avait réussi à imposer son précieux breuvage dans les brasseries parisiennes. Celui-ci pouvait de nouveau couler dans de beaux verres renflés dessinés par les artistes de l’École de Nancy. Tout Paris venait déguster la Reine des bières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MocchaMoccha   08 mai 2018
Et il pressentait avec angoisse ce que serait sa vie. Il la réussirait : argent, honneurs et plaisirs happés avec fièvre et passion. Mais cette vie, que serait-elle sans l'essentiel, sans l'amour ? Pourquoi est-ce si important, l'amour ? Ça ne sert à rien au fond, se disait-il pour tenter de se rassurer. Mais il savait que tout était dans ce rien et que ce rien propulsait si loin les êtres, aux frontières d'un espace qui donnait sans doute le sens de toute chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MocchaMoccha   09 mai 2018
"Les choses sont déjà écrites là-haut, ma petite fille. Ici-bas on ne peut que se plier". N'est-il pas vain d'épuiser ses forces à courir après des rêves et des chimères ? Elle entendait toujours Baptiste : " Ce que nous sommes devenus est rarement à la hauteur des espérances du passé.".
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Élise Fischer (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élise Fischer
Elise Fischer présente son rapport à la lecture. Elle explique comment, selon elle, le lecteur doit s?approprier l?histoire. En savoir plus sur « Sur le fil » : http://bit.ly/2i4htZN
Des coups de c?ur aux coups au ventre, Lena a tout vécu. C?est en prison, accusée de la mort d?un mari tyrannique, qu?elle libère les mots et les souvenirs de sa vie tumultueuse marquée par l?exil, l?univers du cirque, une passion amoureuse et la violence conjugale. Un roman poignant qui met en lumière une cause toujours de triste actualité.
1960, Nancy. Dans sa cellule de prison, Lina attend sans illusions l?issue de son procès. C?est au parloir, grâce à sa visiteuse, s?ur Marie-Bernadette, toute de patience et de douceur, que Lina peut malgré tout libérer sa parole, sa mémoire, et remonter le fil de son histoire : son enfance sous le soleil du Sud, sa vie de bohème dans les cirques, sa folle passion pour un danseur juif allemand pendant l?Occupation. Jusqu?à sa rencontre avec René? Parce qu?il lui avait montré un visage avenant, parce qu?il semblait réellement épris, elle, la jolie saltimbanque, a accepté de s?unir à lui. Mais comment se relever de l?épreuve quotidienne des coups, de l?humiliation, de la honte ? Un jour, à bout, elle l?a laissé mourir?
Un roman intense et plein d?espoir sur la dignité des femmes.
+ Lire la suite
autres livres classés : Lorraine (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
972 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre