AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021233490
592 pages
Éditeur : Seuil (05/01/2017)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
« Le passé est un jouet cassé que chacun répare comme il l’entend. »

À travers l’image d’un jouet mécanique, un petit homme en fer-blanc qui recule au lieu d’avancer, Rodrigo Fresán s’aventure dans la tête d’un écrivain, cet être condamné à se projeter dans le passé et à transformer les personnages réels en personnes imaginaires. L’Écrivain a connu un certain succès autrefois, mais sentant qu’il n’a plus sa place dans le monde littéraire d’aujourd’hui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
manubieg
  26 janvier 2020
Dans "La part inventée", récit à la troisième personne en plusieurs temps, Rodrigo Fresan dessine progressivement, à travers une profusion de commentaires inspirés tant par les arguments de la narration eux mêmes que par des figures choisies de la création artistique anglo-saxonne (littéraire, musicale et cinématographique), un dense réseau de références éclairant l'expérience unique de ce qu'est la subjectivité vivante de l'écrivain.
Pas de côté, juxtapositions, leitmotivs, mises en abîme, sont autant de ressources préservant l'intégrité de ce qui constitue une foisonnante expérimentation de la voix intérieure, et qui projette une lumière originale et puissante sur l'acte d'écrire.
Au delà de l'horizon littéraire, et parce que l'écrivain n'est somme toute qu'un homme (presque) comme les autres, "La part inventée" révèle de quelle manière le rapport au réel est aussi affaire de recomposition de récits chez tout un chacun.
Commenter  J’apprécie          00
Johnbelmond
  25 septembre 2017
Pas facile de rentrer dans l'univers personnel de Rodrigo Fresan. Des digressions inintéressantes sur le rock. On tourne en rond. Les pages sur les Fitzgerald sauvent le livre. On garde une certaine tendresse pour l'égérie Sara Sherman Wiborg et son mari Gerald Clery Murphy.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Bibliobs   20 février 2017
Pas d'écrivain postmoderne qui n'écoute son nombril penser mais, avec l'écrivain argentin Rodrigo Fresán, c'est du Cinemascope et la musique à fond.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeFigaro   03 février 2017
L'imagination ­foi­sonnante est le véritable protagoniste dans La part inventée, ce roman hyperbolique et très personnel de Rodrigo Fresán.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
YANCOUYANCOU   17 mai 2017
"Ce qu'ils filment en premier est naturellement la bibliothèque. Plans serrés ou d'ensemble, zooms avant et arrière qui permettent de lire les titres mais pas les noms. Ou vice-versa. Même si, bien sûr, certains titres lisibles activent automatiquement un nom écrit en caractères plus petits. Ou l'inverse. Action et réaction. Alpha et oméga. Serpents qui se mordent la queue ou s'étranglent avec. Rayonnages à n'en plus finir. On peut se demander si ce sont les étagères qui supportent les livres ou les livres qui étayent les étagères. Ou les deux à la fois. Livres debout, livres au pied de la bibliothèque, livre couchés, livres couchés derrière des livre debout, livres à genoux, livres adossés et penchés comme s'ils priaient des livres placés au-dessus d'eux, sous d'autres ouvrages situés encore plus en hauteur ; pourtant la position des uns et des autres ne signifient rien et révèle encore moins la qualité, le prestige, la tendresse et l'admiration de ceux qui les ont lus. Il n'y a pas de hiérarchie clairement définie ni de favoris évidents, pas d'ordre alphabétique, chronologique, géographique ou générique. Ils sont à présent tous ensemble, tous mélangés, atteignent le plafond et s'aventurent dans l'escalier, couvrant les marches, semblables à une variété polychrome de kudzu ; les degrés de bois deviennent des degrés de livres issus du bois. Des livres qu'on a parcourus comme des échelles dans une ascension sans cime ni destination. Des livres qui montent pour le seul plaisir de continuer à monter et de lire jusqu'à la dernière marche non d'une bibliothèque, mais d'une biothèque : d'une vie faite de livres, d'une vie faite de vies. C'est cela : la bibliothèque considérée comme un organisme vivant, en constante expansion, qui survit à ses propriétaires et à ses usagers."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NikolasdeparisNikolasdeparis   21 mai 2017
D'un oeil il surveille son fils, de l'autre il prend des notes dans son carnet pour une éventuelle nouvelle. Il sait que dans quelques heures il est possible qu'il ne comprenne plus rien de qu'il aura écrit, car les notes pour un récit ou un roman sont presque toujours de l'étoffe dont sont fait les rêves : quand on se réveille ou qu'on les relit, on s'en souvient à peine, on arrive d'autant moins à capter leur enthousiasme et leur sens initial et - de même que l'effervescence éphémère mais spectaculaire de certains médicaments qui favorisent la digestion - leur court effet n'est rien de plus que ça : un effet passager.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NikolasdeparisNikolasdeparis   13 mai 2017
Des questions qui, par moments, semblent juste le rendre un peu fou, sur la plage, car il ne l'est pas encore "trop". En voici des exemples isolés qui, s'il les traduisait dans une version adulte, donneraient à peu près ceci :
★ Pourquoi Superman donne-t-il l'impression de fournir les mêmes efforts - la même tension musculaire, les sourcils froncés - pour soulever une voiture que pour dévier d'une chiquenaude l'orbite d'une planète ?[...]
★ L'auréole qui ceint la tête de Jésus-Christ est-elle la représentation graphique d'une grosse migraine causée par le port de la couronne d'épine?
★ Pourquoi les gens s'entêtent-ils à trouver des ressemblances aux bébés alors qu'il est parfaitement évident qu'ils ne ressemblent à personne, à rien d'autre qu'à des bébés ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NikolasdeparisNikolasdeparis   13 mai 2017
(Bien des années plus tard, L'Enfant qui ne sera plus un enfant - mais aura alors l'impression d'en être un en faisant toujours de nouvelles découvertes inattendues - lira, stupéfait, qu'à une certaine époque le temps général et universel n'existait pas. Que l'abstraction d'un même temps pour tous ne s'est imposée et n'a été admise qu'à la fin du XIXe siècle, quand les horloges ont été réglées pour l'arrivée et le départ des transcontinentaux, parce qu'il fallait être à l'heure à la gare pour ne pas rater son train et qu'enfin tout le monde tombait soudain et vite d'accord pour dire qu'il était midi en entendant tinter les cloches et s'élever le sifflement d'acier des locomotives.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NikolasdeparisNikolasdeparis   21 mai 2017
Moi, je préfère Batman, qui se justifie autant que Jésus d'un point de vue historique. Il est d'ailleurs plus réel car, au moins, on connait ses créateurs et, surtout, autre sacrée différence : le père de Jésus le fait mourir en son nom sans qu'on sache trop pourquoi ni pour quoi, annonçant une résurrection dont tout semble indiquer qu'elle sera reportée, alors que l'homme masque" de Gotham City tue au nom de ses parents assassinés et qu'on peut toujours compter sur lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Rodrigo Fresan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rodrigo Fresan
Rodrigo Fresans'entretient avec Sylvain Bourmeau à l'occasion de la parution de son roman "Le fond du ciel" (Le Seuil), l'un des 30 livres de la rentrée littéraire Mediapart 2010.
autres livres classés : littérature argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre