AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9798667276326
345 pages
Éditeur : Auto édition (18/07/2020)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Clémence, timide trentenaire, s’enlise dans une tristesse gluante depuis le départ de Cyrille. Quatre ans plus tôt, sous le poids d’un quotidien étouffant, il a précipitamment quitté Verdun et Clémence, pour une destination inconnue. Sous le choc de cette fuite imprévisible, la jeune femme n’a pas réagi à sa proposition de l’accompagner et l’a laissé l’abandonner sans chercher à le retenir. Inconsolable et abattue par la séparation forcée, elle a perdu toute énergie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lalectriceamoureuse
  09 octobre 2020
Ce roman commence par une citation d'Oscar Wilde que j'adore : « Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais ». Cette citation représente d'ailleurs à merveille le point de départ du roman avec "la folie" que va faire l'héroïne.
Clémence travaille depuis plusieurs années au sein de l'usine Javel. L'entreprise procède à des licenciements économiques. C'est le déclic pour Clémence qui espère fortement faire partie des personnes licenciées dans le but de partir retrouver Cyrille, son ex.
Est-elle prête à renouer avec une histoire d'amour au goût d'inachevé ?
L'idée de départ est originale, un peu farfelue mais je la trouve crédible. Aujourd'hui, plusieurs personnes choisissent de tout quitter du jour au lendemain à commencer par leur travail. Clémence voit dans ce licenciement éventuel la possibilité de renouer avec son amour perdu. Quatre ans plus tôt, Cyrille a précipitamment quitté la région dans laquelle il vivait avec Clémence. Cette dernière, prise de court, avait fait le choix de rester sur Verdun. Ce fut la fin de leur histoire.
L'écriture est soignée avec un vocabulaire riche. Plusieurs références sont présentes dans ce roman. On a par exemple, un petit clin d'oeil à : Pretty Woman. Malgré un récit peut-être un peu trop dense à mon goût (certains passages sont très chargés), on est rapidement pris dans l'histoire. On se demande où le périple de Clémence va la mener.
Clémence est extrêmement touchante. Elle est bloquée dans sa vie, comme prisonnière de son passé et c'est vraiment ce qui l'empêche d'avancer. C'est une héroïne qui n'ose pas et qui n'a pas confiance en elle. On parle de la solitude, de la peur du changement. Arrivera-t-elle à prendre son envol ? Parviendra-t-elle à fuir la solitude ? Comment faire le deuil de son passé ? Suivre l'évolution de l'héroïne est vraiment hyper intéressant et réaliste.
Les passages avec Cyrille m'ont fait sourire. En plus de son job à la Fnac, il appartient à un groupe de musique et certaines paroles de ses chansons sont dévoilées dans le texte, c'est bien pensé.
L'humour qui ressort de ce livre est rafraichissant et plaisant ("Mon éditeur Poisson d'Avril"), j'ai passé un bon moment de détente en compagnie de Clémence, Cyrille et les autres. Mention spéciale à Antoine, un personnage qui m'a particulièrement plu.
Le voyage que fait Clémence m'a donné envie de visiter certains lieux, notamment le Palais du Facteur Cheval.
La fin est inattendue, surprenante et carrément bluffante ! Améryllis GALLOU nous transporte bien plus loin que ce dont on imaginait au départ.
L'aventure de Clémence sur la route de la résilience donne envie de faire la paix avec son passé et de sortir de sa zone de confort.
La finalité de ce roman est magique. L'auteure nous montre l'importance de se libérer de son passé afin de se (re)trouver soi-même, de s'ouvrir au monde et aux rencontres… de s'ouvrir à la vie tout simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
les_lecturesdeflo
  07 octobre 2020
Pour être honnête ce n'est pas du tout mon style de livre, et jamais je ne l'aurais lu si l'auteure ne me l'avait pas demandé. C'était plutôt téméraire de sa part, car elle s'exposait au fait que je n'aille pas jusqu'au bout du livre. Premier roman, auto-édition, allez, je me suis laissée faire, car l'auteure est vraiment sympathique.
On y rencontre ici Clémence, une jeune trentenaire timide et discrète, dont la vie est triste et monotone, surtout depuis le départ de Cyrille il y a quatre ans. Il n'a pas quitté Clémence, mais la routine de sa vie morose et étouffante. Clémence aurait pu partir avec lui, mais n'en a pas eu le courage. Aujourd'hui, elle regrette, et n'arrive pas à avancer. Alors, elle décide de prendre son courage à deux mains et de partir retrouver Cyrille.
Et bien contre toute attente, je ne me suis pas ennuyée en lisant ce livre. Ok, je ne me suis pas non plus reconnue dans le personnage de Clémence, qui est mon opposé, mais je l'ai tout de même trouvée attachante et courageuse.
Ce n'est pas une histoire d'amour comme on pourrait le penser, mais celle d'un nouveau départ, d'une nouvelle vie, et de la transformation de Clémence. Je redoutais que ce soit mièvre et love love, mais pas du tout.
Les chapitres sont alternés Clémence/Cyrille et c'est interessant de suivre en parallèle le point de vue des deux personnages, ainsi que l'évolution de leur état d'esprit tout au long de l'histoire.
C'est agréable à lire, et écrit avec humour.
Je pense que les amateurs de feel good devraient aimer ce livre, qui a pour moi des airs de Virginie Grimaldi et Gilles Legardinier.
Mon livre est un exemplaire avant correction et certaines modifications ont été apportées à l'ouvrage final. Je suppose donc que les broutilles gênantes pour la lecture n'y sont plus.
Même si quelques améliorations restent à apporter, c'est très prometteur, et je lirai avec plaisir le prochain roman d'Ameryllis Gallou, surtout si c'est davantage dans mon registre de littéraire 😊
Si vous êtes fan de ce style de livre, lisez-le, vous passerez un agréable moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
livrement_ka
  23 septembre 2020
Un roman qui se lit d'une traite.
Clémence, jeune trentenaire, a vu son compagnon un jour lui dire :
Je pars, je change de vie...Soit tu viens, soit je pars tout seul!
Comment réagir ? C'est difficile...Clémence se morfond dans un poste où une vague de licenciement arrive.
Alors comme beaucoup d'entre nous, cette dernière se fait des plans :
- si je suis virée, je pars à la recherche de Cyrille,
- si je reste, je........
Mais en fait elle ne termine pas son plan, car elle est persuadée d'être licenciée en raison de sa vie personnelle : pas d'enfants, pas d'attaches....
Sauf que, elle ne fait pas partie du plan de licenciement et va devoir forcer le destin.

Un roman dont le genre feel good ne fait pas partir de ma zone de confort. Je suis plutôt thriller mais de plus en plus je m'accorde du temps pour découvrir d'autres genres.
Ici au delà du côté feel good, on va suivre Clémence dans la recherche de son bonheur, dans sa quête de comprendre, dans des réflexions qui sont constructives.
Cette jeune femme qui se retrouve à partir à la recherche de son amour et qui au final va rencontrer de nombreuses personnes, qui vont l'aider à avancer et à découvrir des choses dont elle n'avait pas du tout idée.
Un style lent mais entraînant qui donne envie d'avancer; les pages se tournent et se suivent . On assiste parallèlement aux recherches de Clémence, mais également à la nouvelle vie de Cyrille.
Un cheminement de soi permanent pour cette jeune femme qui ne sait pas très bien où elle en est ni ce qu'elle veut. Elle suit un idéal qui risque de la décevoir...Mais il faut qu'elle aille jusqu'au bout pour ne pas avoir de regrets.
Une écriture agréable et fluide qui fait de ce livre une détente et que je vous conseille.

Belle lecture ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Leslecturesdangelodie
  27 août 2020
🚘 Fuir la solitude de Amerylis Gallou 🚘
Je tiens à remercier l'autrice @ameryllisgallou , pour l'envoi de ce service presse dédicacé (La première dédicace de l'autrice, je suis vraiment chanceuse) 🥰
Pour moi, c'est une première de lire un roman autoédité 📚
Ce livre m'a énormément fait penser au style d'autrices comme Virginie Grimaldi, Laure Manel ou encore Raphaëlle Giordano.
Un feel good, certe, mais avec une vraie réflexion sur la vie et ce qu'on accomplit dans cette dernière.
Un petit moment vers la fin du récit m'a déplu, cependant tout le roman et la fin étaient juste splendides.
J'ai tout de suite accroché au personnage de Clémence, avec son histoire touchante, ses personnages rencontrés pendant son voyage, sa quête, et la suite que vous découvriez si vous lisez le roman, ce que je vous recommande vivement 🥰
L'autrice saupoudre des tranches de vies de plusieurs personnages aperçus ou côtoyer pendant le road trip de Clémence , d'une manière simple et douce. On peut tous, au moins pour un personnage, ce retrouver et s'identifier à eux, tant il y a des âges différents.
J'ai apprécié le passage lors de son voyage à Dijon, qui se trouve dans ma région, la Bourgogne Franche Comté , j'ai pu facilement voir les scènes du récit comme si j'y étais !! Cette histoire parle d'amour, de voyage, d'espoir, de souvenirs...❤👜
Dès les 50 premières pages, on devient accro à cette histoire, un vrai page turner 📖
J'ai beaucoup apprécié les péripéties que vivent les personnages et les retournements de situations.
Une autrice autoéditée qui mérite d'être lu !
Mon premier roman de l'autrice mais certainement pas le dernier ! 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LourseLit
  16 septembre 2020
Il y a quelques semaines, Ameryllis Gallou nous a contactées pour nous présenter son premier roman auto édité. J'étais tentée par cette découverte et ai donc eu la chance de le recevoir dans un colis très soigné et vraiment plaisant à déballer.
Dans ce roman, nous allons revenir sur l'histoire d'amour de Clémence et Cyrille. Une histoire suspendue en plein vol un beau jour lorsque Cyrille annonce à sa compagne qu'il part : « tu viens si tu veux mais moi je pars ». Un besoin d'air qui a mis fin à leur couple il y 4 ans. Parce que Clémence est restée, accrochée à son quotidien. Et aujourd'hui, elle espère être licenciée pour partir à sa recherche. Elle va échapper au licenciement et provoquer quand même sa chance, bien déterminée à tenter de rattraper les choses, même avec 4 ans de recul.
De Verdun, Clémence part alors pour Marseille et fera de douces rencontres sur sa route. Des moments qui la feront s'interroger sur elle-même et repenser à la vie qu'elle mène et à ses désirs. J'avoue ne pas m'être attachée suffisamment à Clémence et au portrait qui nous est fait d'elle, petite jeune femme à la vie tellement banale, boulot, maison, pas de passion. Cyrille avait tenté d'attirer sa compagne à diverses sorties, sans succès. J'ai bien compris alors qu'il soit parti.
L'histoire va aussi nous mener au présent de Cyrille, à ce qu'il a pu trouver dans la nouvelle vie qu'il a construit. Je me suis sentie plus proche de lui. Jusqu'au bout, je me suis demandé ce que les retrouvailles entre ces deux-là allaient provoquer, sur le cheminement que Clémence traversait et ce en quoi ça allait la changer. Si j'ai trouvé la fin mignonne et agréable à lire, j'ai été un spectateur trop longtemps éloigné de l'histoire que je lisais pour m'être laissée emporter par la vie de ces personnages.
Lien : https://liseusehyperfertile...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2020
Comme elle était la première à déplorer son bavardage, personne ne lui en tenait rigueur, et tout le monde le supportait avec délice. Son flot de paroles ne déversait pas de commérages ni de plaintes, mais un flux d’idées ou de questionnements sur les fleurs, les fruits de saison, les membres du gouvernement, les règles du football, les races de chiens, les aliments pour souris, le chauffage au gaz, ou encore les chiffons microfibres.              Malgré des footings aussi rares que les journées sans mistral, Véronica porte souvent les dernières tenues de running à la mode Nike, haut et bas bariolés de couleurs criardes, baskets effet feu d’artifice et brassard pour scratcher son smartphone à la partie supérieure de son bras. C’est une fille simple avec qui passer une soirée sans se prendre la tête s’avère être une soirée sans se prendre la tête. Avec qui s’amuser est un amusement.
Avec qui manger des cacahuètes en regardant la télé devient un moment religieux. Sa simplicité accorde le droit à tous ceux qui l’accompagnent de regarder des talkshows stupides et de commenter les commentaires des commentateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2020
Il est serveur. Ou vendeur. Ou guichetier dans un cinéma. Ses costumes et ses chemises serrées remplacés par des teeshirts et des jeans décontractés. Assis sur la rambarde de son balcon, il ne pense plus à sa vie d’avant, quand il écrase ses mégots de cigarettes dans la terre sèche d’un citronnier en fleur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2020
Lasse, elle avait abandonné les gestes basiques que les femmes exécutent à l’abri des regards. S’habiller se résumait maintenant à enfiler un jean et un sweat à manches longues. Manger, à réchauffer des pâtes ou cuire un steak avec une conserve de petits pois carotte. Se laver, à passer rapidement un gant de toilette imprégné de savon de Marseille sous la douche. Elle avait réduit le nombre de flacons sur les étagères de la salle de bains : plus de gommage au grain épais, plus de lait parfumé à un extrait de fleur des îles, plus de soins pour le visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2020
Comme une veuve, elle a fait face au grand vide. A l’abandon. A la solitude. Puis au déni. A l’absurdité de la situation. Au manque de confiance en la réalité. Elle a vécu aussi la colère. Sourde. Volcanique. Et puissante. Une colère qu’elle ne pouvait retourner contre personne. Vint ensuite la sous-estime de soi. La négation d’elle-même. La culpabilité. Elle ne parvenait pas à clore ce chapitre de son existence, en tête-à-tête avec une tristesse persistante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2020
Il s’imaginait lui caresser les seins débordant de son tee shirt trop serré, enfoncer sa main dans sa chevelure noire, la baiser dans tous les recoins de l’appartement, surtout sur le sèche-linge, lui attacher les poignets aux rambardes du balcon et la déshabiller entièrement sous les yeux du voisin d’en face, celui qui fume toujours une clope à vingt-et-une heure pile et dont on aperçoit la lueur orange de la cigarette clignoter en pleine nuit.       
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
45 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre