AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781096965831
176 pages
Éditeur : Laurel Geiss (04/07/2019)
4.58/5   33 notes
Résumé :
« Et si l'être qui comptait le plus pour vous n'était qu'une illusion... »Emma est une jeune femme comblée. Un mari aimant, deux enfants adorables, une vie simple et heureuse.Et puis un soir, tout bascule...Un accident fait voler en éclat ce bonheur familial.À sa sortie du coma, Emma apprend qu'elle a à jamais perdu Benjamin, l'amour de sa vie et leur fils Nathan. Pour leur fille Manon, c'est une tout autre histoire. La petite fille n'a, semble-t-il, tout simplement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
4,58

sur 33 notes
5
22 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

FannyDMP
  21 octobre 2020
🥰Bonjour !🥰
Je vous livre mon retour de lecture de "Tu as toujours été là" de Laurel Geiss : Un véritable coup de coeur !❤
Emma est une femme comblée et mène une vie simple et heureuse avec sa jolie famille. Son mari Ben est son amour de jeunesse et ils ont deux adorables jeunes enfants, Nathan et Manon. Mais la vie et le bonheur tiennent à si peu de chose... A sa sortie du coma, après un terrible accident, Emma apprend qu'elle est la seule à avoir survécu. le choc est abrupt, violent, inhumain. Mais rien ne lui ramènera ses êtres chers. Ben et Nathan sont mort sur le coup. Quand à la petite Manon de 3 ans, étrangement personne ne s'en souvient. Excepté Emma. Les trois ans de vie de sa poupée sont gravés au fer rouge sur son coeur à vif rendant sa souffrance et son incompréhension plus terribles encore. Emma croit devenir folle. Ses proches lui affirment qu'elle n'a jamais eu qu'un enfant, Nathan, et tentent de lui prouver tant bien que mal. Un véritable descente au enfers commence alors pour Emma qui doit faire face non seulement à la noirceur du deuil, mais également aux coups du sort d'une vie qui semble se jouer d'elle. Comment est-ce possible ? Comment peut-on se relever d 'une telle épreuve ? Commence alors une quête de la vérité, une quête qui poussera Emma à sonder les méandres de son esprit et de son coeur torturé, à la recherche de son adorable petite fille disparue. Une quête qui la poussera à quitter tout ce qui la rattache à son ancienne vie pour tenter de retrouver quelqu'un qui semble ne jamais avoir existé ; pour tenter de se retrouver elle-même, ailleurs, très loin, à des milliers de kilomètres de là... Un quête qui lui apportera bien plus que ce qu'elle cherche véritablement...
J'ai été happée par ce roman dès les premières lignes. L'auteure nous transporte dans un tourbillon d'émotions qui manquent vous arracher le coeur. On pleure avec Emma, on souffre avec elle, on devient fou avec elle. Mais on se relève avec elle, on cherche et on se raccroche au moindre espoir avec elle. L'histoire est triste, dure et violente. Mais elle est tout aussi belle, douce et merveilleuse. Cette histoire nous fait prendre conscience que si la lumière du jour nous semble si éclatante, c'est uniquement parce que la nuit paraît aussi noire que la mort. L'un ne va pas sans l'autre, et l'héroïne apprendra à l'accepter, tout comme elle apprendra à accepter que les réponses qu'elle cherche soient parfois si difficiles à admettre. L'auteure nous fait toucher du doigt ce que l'incertitude à de terrible et de beau à la fois ; car si elle peut être mortelle, elle est également la clef de tout les possibles. A travers cette histoire, elle ouvre également les portes de la puissance de l'esprit.
La plume de Laurel est fluide et terriblement percutante, les personnages sont touchants et tellement vrais... La petite Emily et son papa ont également un rôle très important et leur histoire poignante se marie parfaitement avec celle d'Emma, apportant une touche de magie au roman. Je n'ai pu reposer ce livre qu'après l'avoir fini tellement l'écriture et l'intrigue m'ont tenu en haleine. Il y a en outre une petite surprise à la fin que j'ai énormément apprécié et qui renforce le sentiment du tout possible... Je vous recommande vivement ce roman et cette auteure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kazcook
  17 mai 2021
Une magnifique découverte à marquer d'une pierre d'or ! Eh oui ♡
À la lecture du pitch j'étais déjà emballée... une histoire de disparition, oui mais pas n'importe laquelle. Un livre qui promettait déjà d'explorer une idée très originale : celle d'une maman qui perd fils et mari dans un accident et se révèle persuadée d'avoir aussi perdu sa fille, fille qui n'a en fait apparemment jamais existé...
Dès les premières pages, j'ai su que Laurel m'avait attrapée dans ses filets et que je ne saurais pas en sortir avant le mot fin.
Sa plume se montre d'une précision délectable, les mots dansent, les phrases chantent ; j'ai été séduite par sa syntaxe parfaite, sa touche contemporaine et son vocabulaire toujours choisi avec soin. Fabuleusement bien écrit, ce roman à l'excellente documentation est aussi d'un dynamisme sans pareil. Les chapitres courts nous embarquent et l'intrigue plutôt courte va toujours à l'essentiel. Aucun temps morts, chaque élément fait mouche, j'ai adoré.
Le suspense est présent dès le début et le mystère autour de la petite Manon nous perturbe tout autant que notre héroïne.
On se pose beaucoup de questions, on souffre avec elle, d'autant que la psychologie se révèle d'une finesse extrême. J'ai été littéralement transpercée par les émotions qui habitent le texte, la maîtrise et le réalisme tout autour des ressentis, des sentiments, des réactions, m'ont bluffée. le côté dramatique ne tombe jamais dans le pathos et j'ai particulièrement aimé la façon dont Emma fait face au deuil et à cette disparition on ne peut plus particulière. Laurel a un vrai talent pour sonder l'âme humaine et décrypter les attitudes de chaque individu. C'est sensible, touchant, authentique. Une histoire qui semble hors du commun et tellement vraie à la fois, remarquable.
Le voyage de notre personnage principale a fait écho en moi, j'ai vibré avec elle... La réflexion qui ressort de son expérience pousse nos propres réflexions intérieures sur l'existence à resurgir. C'est aussi dépaysant que transcendant tant c'est bien amené et bien fait.
À mon sens, le sujet est formidablement exploité et nous plonge dans une histoire de fou. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un cocktail explosif, un superbe page-turner, comme on dit, qui promet un moment de lecture exceptionnel, unique, mémorable. Quand les destins tragiques se télescopent, il est peut-être possible de réparer les vivants.
Je viens de faire une de mes plus belles découvertes de ces derniers temps, impossible de ne pas vous inciter à en faire de même. le prochain roman de Laurel Geiss : "Maniak" sort très bientôt et j'ai super hâte de m'y plonger pour retrouver cette patte aussi moderne qu'efficace, notez bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Jodyane
  16 octobre 2019

Merci à l'auteur pour l'envoi de son SP .
Mon avis :
En refermant ce livre je suis encore sous le coup de l'émotion ! Quel talent ! C'est le deuxième livre que je lis de cette auteure et je suis scotchée ! Un énorme coup de coeur !
Emma est victime d'un accident de la route et l'on va suivre son parcours lors de sa reconstruction .Le livre est poignant et traite un sujet difficile " comment retrouve t'on goût à la vie quand le destin vous frappe de plein fouet "
Les personnages transpirent de vérité et sont très touchant , notemment Sylvie qui m'a fait pleurer plus d'une fois avec ses paroles de réconfort envers sa fille et Alain un père , un soutien, une épaule solide .Cette famille qui souffre beaucoup est admirable car elle arrive encore à trouver la force de protéger ce qu'il lui reste ! J'ai beaucoup pleuré car les personnages sont vrais et ils m'ont beaucoup touchés . L'auteur a su avec ses mots et son écriture décrire avec justesse les émotions et la sensibilité de chacun . Et puis l''auteur nous fait voyager et on va découvrir l'Alaska avec ses paysages , la neige , le froid , les forêts et les ours pour prendre une autre direction et permettre à Emma d'avancer ! La rencontre qu'elle va y faire est extraordinaire ....
Et la fin ! Quelle fin .... quand j'ai vu que l'auteur nous proposait autre chose ... j'ai eu un peu peur car je déteste les fins avec plusieurs possibilités et là croyez-moi je suis restée muette tellement la surprise a été grande !
Cette auteure a vraiment beaucoup de talent , ce livre est éblouissant de vérité ,oui j'ai beaucoup pleuré
mais pas seulement parce que c'était triste mais parce que c'était magnifique ! Un livre sur le sens de la vie , un livre que je n'oublierai pas de sitôt ! A lire absolument ! L'auteur mérite une place auprès des plus grands .
Bravo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lildrille
  14 juin 2021
Ce roman enchante et perturbe à la fois. Entre visions et croyances, certitudes et détermination, l'auteure nous mène dans une histoire folle, où les drames et les merveilles s'entremêlent pour un récit touchant, plein d'amour et de tendresse. Tu as toujours été là captive irrémédiablement, notamment à cause de son héroïne bouleversante et d'une plume poignante. Tout est fait pour que le lecteur plonge dans l'histoire, dans la vie à jamais bouleversée de cette femme meurtrie.
Tu as toujours été là dépeint une belle histoire d'amour, une étonnante relation entre une mère et une fille, et une reconstruction admirable. Un roman qui commence dans le malheur mais qui finit bien et qui fait du bien. Une fois que l'on a commencé, il est difficile de s'arrêter ! Les mots d'une précision subtile nous accrochent pour ne plus nous lâcher.
Des descriptions réalistes et vivaces
Le quotidien de l'héroïne, après l'accident, émeut. Seule, elle essaie de se reconstruire et de songer à l'avenir, mais tout en elle la rappelle en arrière, à une époque où d'autres l'accompagnaient encore. La maison vide, gênante dans ce silence froid, nous renvoie à cette triste réalité. Les mots pèsent lourds, les descriptions réalistes sont malaisantes. Pourtant, le caractère fort de l'héroïne nous porte et nous aide à espérer, nous permet de croire qu'une autre fin reste possible.
Les pages et les chapitres s'enchaînent avec aisance, le lecteur boit les mots de l'auteure qui dépeint une vie riche en sensations et réflexions. Comment avancer après un tel accident et de telles pertes ? Comment se reconstruire ? le récit ouvre les portes de multiples questions, et y répond d'une certaine manière ; seul le lecteur choisira les solutions qui lui conviennent. Les émotions nous transpercent, les souffrances de l'héroïne deviennent les nôtres.
Les pensées de la protagoniste, persuadée d'avoir eu une fille, étonnent et questionnent. Pourquoi croit-elle cela ? Comment aurait-elle pu s'inventer une vie avec elle, alors que sa famille lui répète qu'elle n'a jamais existé ? L'auteure interroge un psychisme puissant, un cerveau incompris et mystérieux, capable de bien plus de faits que notre imagination pourrait ébaucher. le récit captive, notamment face à cette énigme que le lecteur souhaite résoudre à tout prix, et grâce à des émotions retranscrites avec talent.
Un hymne à la vie et à l'amour
Même si les sujets abordés s'avèrent durs, le roman se veut avant tout un hymne à la vie et à l'amour. L'héroïne évolue, se reconstruit et s'envole vers d'autres horizons. Bien que la fin amenée se perçoive à l'avance, elle clôt à la perfection cette histoire magique.
La mort et la vie se mêlent dans le récit, l'une ne peut aller sans l'autre. L'héroïne apprend à vivre avec ses souffrances, mais n'oublie pas pour autant. Ce processus se veut bien détaillé, de telle sorte qu'il nous aide à mieux percevoir notre quotidien, nos propres angoisses. Nous évoluons au même titre que l'héroïne qui reprend goût à la vie.
De la douleur et de la joie, tout se combine, tout s'emmêle. La seconde partie, par son cadre nordique magnifique appelle à l'évasion et au calme. La première partie nous laissait tortueux, englués dans un quotidien terne. Tu as toujours été là parvient à faire le lien, à nous relier aux bases de notre existence et à nos espérances quant à un avenir meilleur. La nature de la seconde partie trouve sa place dans ce beau message, dans ce retour aux sources, dans cette simplicité qui donne à la vie tout son piment. L'héroïne ne fuit pas, elle revit.
Double-fin
Pour les plus curieux, l'auteure innove en proposant deux fins différentes. Après tout, pourquoi pas ? A l'image de l'ambivalence de son héroïne, de ses choix, des deux parties distinctes du roman, la vie offre tout genre de possibilités, rien n'est acté. Au lecteur de prendre le chemin qui lui correspond.
Tu as toujours été là nous abreuve de sensations positives, et de messages d'espoir. La lecture se fait sans heurt, en poésies et en rêves, dans une atmosphère à la fois dure et ouateuse, mystérieuse et pénible. Un savant mélange qui nous amène à nous questionner et qui promet d'agréables moments. Un roman qui vaut le détour !
[Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=56977
J'ai mis la note de : 18/20]
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ecrivart
  21 février 2021
C'est un livre déroutant que je viens tout juste de finir, en moins de 24 heures, et que je n'ai pas pu lâcher. « Tu as toujours été là », le roman de Laurel Geiss, est le premier livre qui m'a arraché des larmes. L'auteure a touché la corde sensible : l'amour maternelle.
C'est le maître mot de ces 264 pages, à travers Emma, qui incarne non seulement la figure maternelle, mais surtout la force, par son combat pour revivre, pour renaître.
Le style d'écriture fluide permet au lecteur de vivre toutes les angoisses, les espoirs et le courage de cette femme. C'est aussi l'amour de la propre mère d'Emma, mais aussi de son père et de toute sa famille d'ailleurs, son soutien sans faille, sa présence indispensable, sans être intrusive, qui fait tout le charme de cette histoire. Ce lien familial si fort et si précieux qui nous rappelle sans cesse ce qui compte vraiment lorsqu'à chaque seconde, il est possible de tout perdre.
Ce roman est donc un hymne à l'amour, mais il questionne aussi sur notre réalité. Lorsqu'Emma frôle la folie, lorsqu'elle n'est plus sûre de ce qui est réel ou le fruit de son imagination, l'auteure réussit ce coup de maître d'insinuer le doute dans l'esprit du lecteur.
Voilà donc un récit touchant, un livre dont les pages se tournent frénétiquement, même si, peut être à mon goût, trop prévisible et irréaliste à certains moments, ce qui n'enlève rien à son charme. L'auteure nous offre également un épilogue – et là c'est original – une deuxième fin. J'y note néanmoins une maladresse, à savoir qu'à la fin du chapitre 13, Emma n'a pas encore rencontré Brett ni Emily.
Pour conclure, ce livre fait grand bien dans le sens où, par les larmes, il nous enjoint à savoir aimer et jouir de ce que nous pensons posséder mais qui pourrait disparaître si rapidement...une belle leçon à retenir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
emelinevdc76emelinevdc76   03 avril 2020
« Son esprit commençait à divaguer et à s'évader sur la voie des rêves quand brusquement, la voix grave et forte de Ben la tira violemment de son demi-sommeil. — Putain! Mais qu'est-ce qu'il fait ce con ! Ouvrant les yeux dans un sursaut, l'esprit et les sens subitement en alerte, Emma ne put ignorer les deux phares aveuglants qui leur fonçaient droit dessus. Son cœur s'emballa de plus belle. Les deux projecteurs agressifs étaient si proches, trop proches. Tout se passa alors très vite. Emma ne cria même pas. Elle n'en eut pas le temps. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
audeLOUISETROSSATaudeLOUISETROSSAT   21 septembre 2019
Coïncidence de la vie, elle était partie après avoir tout perdu, elle tombait sur quelqu’un qui, lui aussi était un abîmé du destin.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Laurel Geiss (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurel Geiss
Laurel Geiss - Interview
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..