AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2869433697
Éditeur : Actes Sud (18/02/1993)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Une nuit, un joueur entre dans un hôtel, une de ces nuits agitées où les chiens hurlent... L'accueil le plus serviable l'attend, une chambre, des serviteurs et trois amis d'un soir. Tous les quatre ont quelque chose d'hommes perdus, de réprouvés, une amitié se noue, sincère, forte...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Nastasia-B
  16 mars 2015
Oh ! merci Nicolai Gogol ne nous avoir écrit cette agréable petite comédie, si rafraîchissante, si plaisante, si drôle et si truculente. Que ça fait du bien de lire ça !
Quel est le sujet de cette petite pièce en un acte ? le jeu, l'argent et la triche.
Ce thème, (notamment la folie du jeu), a été copieusement exploité par les écrivains, notamment par Dostoïevski ou Zweig (mais c'est bien sûr loin d'être les seuls). Ici, l'auteur choisit un angle quelque peu insolite ; l'envers du décor, ou disons simplement, les préparatifs d'une arnaque minutieusement montée. En ce sens, Gogol se rapproche plus du traitement qu'aurait pu y conférer un Balzac plutôt qu'un Dostoïevski ou un Zweig.
Le synopsis, le voici : un fameux roublard, en la personne d'Ikhariev, arrive dans une petite ville de province avec pour dessein de plumer quelques pigeons grâce à sa savante technique de triche aux cartes, laquelle technique, éprouvée dans une province voisine, lui a rapporté quatre vingt mille roubles le mois précédent.
Dans la petite auberge où il échoue, il tombe sur trois clients, Chvokhniev, Krougel et Outièchitelny, qui s'avèrent être d'aussi tristes sires que lui-même, eux aussi en quête de gogos à détrousser. Éprouvant leurs savoir-faire respectifs, ceux-ci décident finalement de s'associer pour écumer le moindre rouble qui décidera de se présenter à eux dans les prochains jours.
C'est alors que Chvokhniev et Krougel exhortent vivement Outièchitelny de tenter une nouvelle fois de débaucher le vieux Glov, un gros propriétaire malheureusement réputé pour sa sobriété et son aversion pour le jeu. Je ne vous en dis pas davantage afin de ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette pièce, si vous ne la connaissez pas.
Un peu à la façon des Nouvelles de Pétersbourg, la comédie est truffée de piques à l'adresse des fonctionnaires, et regorge de second degré et de sous-entendus.
À ce jeu du plus fin, qui sera le plus fin ? L'arroseur arrosé ou l'arnaqueur arnaqué ? Qui sera le plus malin, qui saura déjouer les filouteries des filous et jouer les joueurs ?
Il est à noter que Gogol nous donne des indices et comme souvent avec les pièces russes, la traduction échoue à restituer cette dimension. Ainsi Krougel (nom traduit en français) est d'origine allemande, ce qui évoque (n'oublions pas que Nicolai Gogol est parfaitement polyglotte) pour les germanophones « der Krug », la cruche. Il en va de même pour Glov, qui veut dire en russe « le gant » et que penser de Outièchitelny qui signifie littéralement « réconfortant » ou du moins l'idée de consolation.
En guise de conclusion, je dirais que cette comédie est écrite tout en finesse, avec drôlerie et également une bonne dose d'ironie caustique comme l'auteur sait si bien le faire. Je la conseille donc très volontiers, cependant rappelez-vous que cela n'est que mon avis, certes je ne triche pas mais sait-on jamais, cela ne vaut peut-être pas grand-chose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1020
Georwell
  20 mars 2016
Ah ah encore un sacré tour signé Gogol, cette fois-ci dans le théâtre.
En effet il réussit vraiment à créer toute une pièce qui se tient vraiment, des personnages bien montés, une belle intrigue et au final une superbe chute.
Donc je résume ce récit à un récit qui se tient de bout en bout avec fluidité. Chapeau Gogol !
Commenter  J’apprécie          90
Chasto
  07 mai 2019
Tel est pris qui croyait prendre pourrait résumer cette intrigue d'un nouveau genre dans ma littérature russe.
Ambiance solitaire, intrigues et calculs auront raison de l'argent et de ses tromperies.
Impairs et cartes se défilent pour voir avec sourires en catimini, à découvrir.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   25 janvier 2015
Naturellement, de deux choses l'une : ou tu gagnes, ou tu perds. Mais c'est là toute l'affaire, dans ce risque réside toute la vertu. Tandis que ne pas risquer est à la portée de tout le monde. En étant sûr à l'avance, le moindre scribouillard aurait du courage, et le dernier des piteux s'en irait à l'attaque des forteresses.
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-BNastasia-B   12 mars 2015
OUTIECHITELNY : Après tout, nous sommes gens du même bord ? Voyons comment vous appelez-vous ? Fentéfleï Perpentitch, n'est-ce pas ?
ZAMOUKHRYCHKINE : Psoï Stakhitch.
OUTIECHITELNY : Mais c'est presque pareil. Alors, écoutez, Psoï Stakhitch, soyons comme de vieux amis.
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-BNastasia-B   12 janvier 2013
Ces gens ne comprennent rien au jeu. Dans le jeu, il n'y a pas de favoritisme. Le jeu ne recule devant rien. Que mon propre père se mette en face de moi les cartes à la main, je le battrai au jeu, tout père qu'il est. Il ne fallait pas me provoquer, au jeu tout le monde est sur un pied d'égalité.
Commenter  J’apprécie          210
Nastasia-BNastasia-B   03 octobre 2012
ALEXIS :
Entrez, entrez, je vous en prie ! Voici une chambre tranquille, on ne peut plus tranquille, il n'y a aucun bruit.
IKHARIEV :
Aucun bruit, mais les champions du saut d'obstacle y pullulent, je suppose ?
ALEXIS :
Vous faites sans doute allusion aux puces ? Ça, vous pouvez être tranquille. Si jamais vous êtes mordu par une puce ou une punaise, nous en prenons la responsabilité.
Commenter  J’apprécie          130
Nastasia-BNastasia-B   14 décembre 2012
De cette façon, toute la Russie devrait se suicider, tout le monde a perdu au jeu ou s'apprête à le faire. S'il en était ainsi, comment pourrait-il y avoir des gagnants, réfléchis toi-même.
Commenter  J’apprécie          230
Videos de Nikolai Gogol (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nikolai Gogol
Nicolas GOGOL– Le Portrait
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dans la datcha de Gogol

Que l'on m'apporte mon ..........?............. Les soirées sont fraîches à Saint Petersbourg, et voyez- vous... d’ailleurs... selon moi... je le crois encore bon... sauf un peu de poussière... Eh ! sans doute il a l’air un peu vieux... mais il est encore tout neuf... seulement un peu de frottement... là dans le dos...

Chapeau
Béret
Fusil
Manteau
Imperméable

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Nikolai GogolCréer un quiz sur ce livre