AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755635983
Éditeur : Hugo et Compagnie (05/10/2017)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l’université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa charmante petite amie, Jamie. À cette occasion William propose à Kyle le manuscrit d’un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années.
Au départ, Kyle est enchanté à l’idée de le publier, mais après avoir lu quelques pages, il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
lespetiteslecturesdemaud
  13 octobre 2017
Autant le dire tout de suite, j'ai été happée du début à la fin par ce thriller mais avec deux états d'esprit très différents dans la première et la seconde partie du roman.

Dans la première partie, je dois bien avouer avoir été happée par l'histoire mais avoir ressenti une légère pointe de déception.
Je m'explique.
L'auteur installe formidablement bien ses personnages, l'ambiance et le foisonnement new-yorkais. En parallèle, on est complétement plongé dans la vie du campus et de ce professeur d'Université William, assez flippant dès le départ, il faut bien le dire.
Kyle, quant à lui est une sorte de golden boy de l'édition new-yorkaise. A l'image de cette ville, c'est bouillant d'énergie et de compétitivité. J'adore cet aspect dans les thrillers et pour avoir été à New York, j'ai toujours trouvé que cette ville se prête formidablement à ce genre littéraire.

L'auteur a donc formidablement posé les bases, on est happé et on tourne les pages sans voir le temps passer.

Mais au bout de 100 à 150 pages, j'avais le désagréable sentiment que tout cet engouement initial allait retomber comme un soufflé et j'avais peur de lire du réchauffé. En effet ; on comprend rapidement que William le professeur est effectivement timbré et très probablement un tueur (même si l'auteur réussit le tour de force de nous laisser toujours subsister le doute…J'adore !) et je trouvais finalement ce personnage très agaçant, très imbu de sa personne et tellement timbré que s'en était évident. Mais il semble que seul Kyle voit clair dans son jeu et pourtant c'est tellement flagrant ! On a envie de secouer les autres personnages et leur dire : oh,oh ouvrez les yeux, ce type est cinglé !
J'avais donc le désagréable sentiment que tout cela à aboutir à une conclusion somme toute assez banale et déjà vu.

Et puis arrive la seconde parte du roman…
Là, Kyle, dont la vie a été ravagée par un William mécontent de ne pas voir son roman publié, quitte New-York et décide de retourner dans la ville de ses études universitaires pour chercher des preuves du meurtre qu'il pense que son mentor a commis plusieurs années auparavant.
Je ne dirai rien de concret sur cette partie afin de ne pas vous spoiler.

Mais mon Dieu que cette seconde parte m'a plu et m'a étonnée.
Je n'avais jamais rien lu de tel !

On se rend compte à quel point ce William est effectivement diabolique et nous mène par le bout du nez depuis le début. Mais aussi et surtout, l'auteur soulève des thèmes intéressants et les traite de manière très originale.

En effet, il est beaucoup question du processus d'écriture et de cette machine implacable qu'est le milieu de l'édition.
Comment l'écrivain trouve-t-il son inspiration ? Se nourrit-il de la réalité pour alimenter la fiction ou est –ce la fiction qui alimente les faits divers ? Comment un auteur pour alimente-t-il sa création : juste par son imagination ou doit il le vivre pour retranscrire ? Quel degré d'horreurs peut-on accepter pour faire « vendre » un livre, le mettre en avant ?
Jusqu'où peut-on aller par ambition ou par volonté de laisser une trace dans l'Histoire ?

Lee Matthew Goldberg nous offre non seulement un jeu diabolique et machiavélique entre ses deux protagonistes mais également des thèmes de fond surprenants, originaux et bien traités.
Il aura vraiment su me tenir en haleine dans une première partie puis me surprendre dans la seconde bien qu'il m'ait fait douter un temps sur l'originalité de ce qu'il allait nous proposer.

Au final je suis vraiment agréablement surprise par ce thriller qui a su me captiver et me faire passer par différents stades émotionnels.
Amateurs de thriller à suspense, de plans machiavélique et petits curieux du monde de l'édition : ce thriller est fait pour vous !

Pour finir, une question secondaire me taraude et je l'adresse à l'auteur, parce que l'alcool est VRAIMENT omniprésent dans ce roman : on picole vraiment autant dans le milieu de l'édition ?! …
Lien : https://www.lespetiteslectur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SophieSonge
  13 octobre 2017
Quand william retrouve un de ces anciens élèves devenu éditeur, il n'a qu'une idée en tête, lui mettre entre mains l'oeuvre de sa vie, son manuscrit. Kyle va découvrir alors celui qui était jadis pour lui un mentor, sous un tout nouvel oeil...

Ce thriller psychologique est exquisément diabolique, il puise dans des ressources aussi folles qu'impressionnantes. On se demande d'entrée de jeu comment l'auteur a pu avoir ce génie, oser un scénario extrême et percutant.
Ce récit nous met mal à l'aise, nous chahute, nous malmène. On ne voudrait pas être à la place de Kyle dans cette histoire pris au piège du délire psychomaniaque d'un homme prêt à tout pour se voir offrir les clés de la postérité. Il y a quelque chose d'obscène, d'indéfinissable dans une ambiance à risques et qui grince. La personnalité de William nous impressionne dans sa forme d'intelligence et de ruse acérée. Il nous captive et nous repousse à la fois par ses fêlures et ses abominations commises. On aime le rôle et le pouvoir qu'il exerce sur nos capacités à nous effrayer et à gérer nos émotions.
L'écriture est habile, anxiogène, addictive. Elle nous obsède et nous mène très loin dans nos retranchements. Il y a du trash, du vice, de la manipulation de l'horreur et de la peur. On se laisse glisser dans une intrigue qui mêle la littérature au coeur du roman. On est fasciné par le caractère trouble et volontairement aiguisé de cette sombre affaire. Psychologie, jeu de piste, william se joue de nous avec une perversité et un magnétisme hors du commun...
Jamais un thriller n'aura été si loin, redoutable et pathogène. Indubitablement choc, en tout cas.
Lien : http://www.sophiesonge.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
delphlabibliovore
  06 octobre 2017
" Mentor" vous mène vers un jeu de piste littéraire à la fois angoissant et cauchemardesque. Chaque chapitre met en scène principalement William Lansing et Kyle Broder. C'est un face à face redoutable glissant parfois dans l'horreur et la perversité. Les personnages sont indéniablement maîtres de leurs situations. Qui des deux tire au final sur les ficelles dans cette histoire?
Lee Matthew Goldberg nous narre un récit vertigineux et effrayant. Kyle Broder est un homme très jeune pour qui la réussite fait la une des journaux comme la Gazette. Ce dernier est grand éditeur à New York chez Burke & Burke. Son ancien professeur, William Lansing , l' appelle et lui fait part de son manuscrit intitulé " Devil's Hopyard". Ce livre est un pavé comprenant plus de mille pages et selon William c'est la sortie de l'année.
" Mon roman est vraiment bon, tu sais, Laura. Je veux dire que ... j'ai finalement trouvé la solution à tous ces problèmes dont je t'avais parlé. "
" Non, mon but est beaucoup plus ambitieux que ça. Et le public finira par le voir un jour. "
Son ancien élève décide alors de revoir son professeur en l'invitant chez lui. Après la visite de celui-ci , Kyle lit le livre mais le sujet traité le choque. Non seulement l'écriture est mauvaise et épouvantable mais c'est totalement glauque et horrible.
Comment son professeur si brillant a pu concevoir un tel livre? Kyle ne parviendra pas à lire le manuscrit ce qui va mettre son professeur dans un état de fureur...

A partir de ce moment là, la vie de Kyle et de sa copine va basculer dans les méandres du mal absolu.
L'obsession s'installe et s'intensifie au fil des pages développant ainsi une intrigue à la fois vertigineuse et horrifique.
Lee Matthew Goldberg emmène son lecteur dans une spirale infernale et totalement déjantée. Et si la fiction devient réalité?
Quand je dis que ce roman est un jeu de piste littéraire cela signifie que l'auteur s'inspire de certains auteurs tels que Edgar Allan Poe et Albert Camus.
C'est un jeu machiavélique entre l' élève et le professeur abordant les thèmes de la jalousie, la réussite mais aussi l'ambition.
" Ne voyez pas ça comme une punition, mais comme une chance qui vous est offerte. Ce livre va propulser votre carrière vers de nouveaux sommets. Croyez-moi. "
Les protagonistes sont caractérisés de façon très sombre et parfois pathétique à mon goût.
" Mentor" est une lecture qui accroche très vite le lecteur; l'ambiance qui se dégage me fait beaucoup penser au film Hannibal Lecteur.
Si l'auteur n'est qu' à son premier coup d'essai, Lee Matthew Goldberg maîtrise parfaitement les codes du thriller. J'espère que son prochain sera à la hauteur de ce titre.
Même si au début l'intrigue est longue à démarrer, " Mentor" arrive à maintenir en éveil jusqu' au dénouement.
" Mentor" est un thriller psychologique d'une grande efficacité. C'est totalement maîtrisé et assurément réussi jusqu' au bout.

Lien : http://delphlabibliovore.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeaTouchBook
  08 octobre 2017
Mentor est un thriller psychologique addictif et extrêmement prenant !
Dès le départ le résumé avait su m'attirer car l'histoire se déroule dans l'univers de l'édition et du livre. Si l'intrigue peut faire penser au roman Les Visages de Kellerman, je l'ai trouvé beaucoup plus passionnant ! Dès le départ Lee Matthew Goldberg captive le lecteur avec une ambiance sombre, angoissante qui monte jusqu'au grand dénouement final ! La mise en abyme du roman dans le roman est extrêmement bien menée.
Certes l'intrigue semble déjà vu, les personnages ont une personnalité que l'on retrouve en général dans ce genre mais ce thriller possède des qualités essentielles : l'efficacité et le rythme addictif. J'ai adoré suivre d'une part l'éditeur jeune, passionné et talentueux qu'est Kyle, un homme qui commence dans la vie active et qui est tiraillé entre sa carrière et un amour naissant; d'autre part William, un professeur qui commence à prendre de l'âge et qui souhaite voir son rêve être réalité : être publié.
Si parfois le lecteur doute de savoir qui est celui qui est sain d'esprit, qui est celui qui manipule qui, qui va survivre à toute cette machination; certaines certitudes prennent progressivement le pas et on se doute de ce qui va se dérouler. Cependant cela n'enlève en rien le plaisir de lecture, même si la surprise n'est pas au coeur de l'intrigue, Mentor possède de nombreux éléments positifs qui en font un thriller efficient et très prenant.
En définitive, j'ai beaucoup aimé ce roman qui a su me captiver !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
silencieuse1
  10 octobre 2017
Le mot "diabolique" résume parfaitement bien ce roman très noir de 430 pages qui se termine par un hurlement à vous faire frémir. Un jeune éditeur et son professeur vont avoir à dénouer les perversités d'un récit qui pourrait être la confession d'un tueur. Complexe et manipulateur, le texte prend le lecteur en otage et il est difficile de ne pas perdre pied dans ce cruel jeu de piste.
C'est agaçant et vertigineux !
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   06 octobre 2017
" J'avais l'intention d'écrire le journal d'un fou. Mais je veux aussi qu'au cours du livre, le lecteur en arrive à comprendre sa folie et à s'identifier à ses conflits intérieurs. Parce que nous sommes tous un peu fous, non ? Nous sommes tous si près de la fêlure. Nous risquons tous de vouloir réaliser nos fantasmes les plus pervers. Mais nous n'osons pas, par peur d'être condamnés par la société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   06 octobre 2017
"oui mais la fiction est le miroir de la réalité, répondit-il. Et c'est ce qui est tellement tordu dans le livre de William. C'est que ça sonne vrai."
Commenter  J’apprécie          10
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   06 octobre 2017
C'est facile parfois de croire à quelque chose quand on se répète sans cesse que c'est la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   06 octobre 2017
Il se sentait gagné par une indéfinissable mélancolie, l'idée qu'il arrivait au bout l'effrayait. Il s'imagina que tous les romanciers devaient faire face à ce problème à un moment ou à un autre: le désir de développer encore le roman pour ne pas avoir à dire adieu à ses personnages.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lee Matthew Goldberg (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lee Matthew Goldberg
Lee Matthew Goldberg vous invite à participer à un flash-concours sur Fyctia autour de son thriller "Mentor".
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre