AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Chantal Wourgaft (Traducteur)
ISBN : 2070420205
Éditeur : Gallimard (05/09/2001)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Jadis concertiste réputé à Carnegie Hall, Eddie a tout perdu à la suite de la trahison et du suicide de son épouse Teresa. Depuis sept ans, il gagne sa vie en jouant du piano dans une boîte de Philadelphie. C'est là que vient le rejoindre Turley, un de ses malfrats de frères qui a escroqué l'Organisation et se trouve, depuis, pourchassé par deux tueurs. Pour l'avoir aidé à s'échapper, Eddie est kidnappé par les truands qui enlèvent également Lena, une serveuse qui t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
jeranjou
  14 novembre 2014
♫ DOucement, entrez, entrez…
REstez au fond et asseyez-vous… Laissez-vous bercer par les notes magnifiques du pianiste Edward Lynn et profitez d'une p'tit e bière bien fraîche servie par Léna !
MInute, vous n'allez pas nous quitter si vite avant d'avoir tout bu et écouté la fin du morceau joué par Eddie ! Ne vous fiez pas au décor démodé et vieillot du « Harriet's Hut ». C'est un de ces bars de Philadelphie où il fait bon boire jusqu'à plus soif en profitant de la bonne musique.
FAut pas non plus avoir peur de la très grosse femme et du non moins imposant bonhomme qui vous cherche du regard. Harriet, c'est juste la patronne et Wally son copain et videur surnommé l'ours pour ses mensurations hors norme.
SOLlicité par Turley, le frère d'Eddy qu'il n'a pas vu depuis des années, vous allez assister dans quelques minutes à une vraie tragédie comme dans une pièce de théâtre. Vous passerez des belles retrouvailles aux souvenirs douloureux, des poursuites entre voyous aux terribles bastons fatales sans oublier quelques flirts amoureux qui finissent mal en général…
LA description des scènes du bar et l'évocation du passé d'Eddy pendant les deux premiers tiers du roman sont fantastiques. Pour un amateur de romans noirs, je tire mon coup de chapeau à David Goodis, un auteur que n'avais malheureusement jamais lu auparavant.
SI seulement David Goodis s'était contenté de terminer son histoire dans le même lieu, j'aurais crié au chef d'oeuvre. Malheureusement, la dernière partie, paradoxalement tournée vers des scènes d'action plutôt improbables, m'a beaucoup moins enthousiasmé et s'avère même d'intérêt quelconque.
DOrenavant, je garderai tout de même en mémoire le chapitre consacré aux souvenirs à la fois heureux et dramatiques du pianiste Edward Lynn écrit d'une manière exceptionnelle par David Goodis. A lire impérativement pour vivre cette gamme d'émotions XXL que nous délivre l'auteur américain en seulement quelques deux cent pages… ♪
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          467
Malabar_
  24 mai 2013
Roman culte de la série noire, Tirez sur le pianiste est avant tout le roman de la déchéance. Celle d'Eddie, jadis pianiste réputé, faisant salle comble à Carnegie Hall, qui a tout perdu depuis le suicide de sa femme.
Alors qu'il tient le piano dans un bar miteux de Philadelphie pour gagner sa vie, Eddie est rattrapé par son passé, où plutôt par son frère, un malfrat de petite envergure qui le supplie de l'aider à fuir ses créanciers...Bien malgré lui, Eddie met ainsi le doigt dans un engrenage qui le contraindra à prendre la fuite à son tour, embarquant au passage la belle Lena, serveuse dont il s'est épris.
Comme dans tout roman noir qui se respecte, les femmes tiennent ici un rôle central, architectes à la fois de la déchéance et de la rédemption d'Eddie. Sombre au possible, cette oeuvre est portée par des personnages forts et d'une justesse incroyable.
Tirez sur le pianiste, c'est la vie qui ne fait pas de cadeaux, un destin en forme d'aller simple pour le désespoir qui semble fixé d'avance. Mais on y perçoit aussi quelques bribes d'espoir lumineuses et solaires, la possibilité d'un amour salvateur.
Un chef-d'oeuvre de la littérature noire qui fait encore mouche aujourd'hui.
Truffaut ne s'y est d'ailleurs pas trompé en l'adaptant pour le cinéma en 1960.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
Fx1
  27 septembre 2014
Quand on à découvert l'univers de Goodis on à qu'une envie , y retourner .
Cet opus est sans doute son plus célébre , en raison de l'adaptation par Truffaut .
Il y a chez Goodis un charme que l'on ne peut décrire .
Cette histoire est sombre , désespérée , et pourtant l'on ne peut lacher une fois le livre ouvert .
Ces personnages sont au bout du rouleau , mais ne sont jamais pathétiques , l'écriture de Goodis les rends "magnifiques" .
Oui c'est une histoire sur des loosers , comme souvent chez lui .
Oui cette histoire n'a pas de héros propre sur eux , mais au fond on s'en moque .
Ce que l'on voit c'est la profondeur que Goodis leur donne .
Ce petit supplément d'ame qui les rends magnifiques .
Grand roman de la désespérance , cet opus est un chef d'oeuvre incontestable .
Commenter  J’apprécie          130
Titine75
  27 janvier 2012
A Coldaven, en Ecosse, court une légende sur des traces de pas étranges laissées dans la neige épaisse. « Ils ne sauraient jamais jusqu'où cette ribambelle de nettes empreintes noires se poursuivait mais ils seraient tous fixés, ou tous d'accord plus tard, une fois la neige fondue, quand il n'y aurait plus aucune preuve du contraire, sur la nature de la bête qui les avait laissées. Ces empreintes-là n'étaient pas humaines, disaient-ils, et ce n'étaient les traces d'aucun animal, terrestre ou marin, qui ait jamais été vu dans ces parages. Pointues, fourchues, noires, c'étaient les empreintes d'un être agile aux mouvements rapides (…) qui avait traversé leur mince bourgade de bord de mer comme pour fuir, ou poursuivre, quelque terrible résolution surnaturelle. » Cette croyance en la venue du diable est profondément ancrée chez les habitants de Coldhaven. Un fait divers terrifiant en découle : une jeune femme nommée Moira met le feu à la voiture dans laquelle elle se trouve avec ses deux fils. Elle était persuadée que son mari violent était le diable et elle cherchait à lui échapper. Une chose étrange cependant est qu'elle a laissé sa fille aînée, Hazel, en vie. Cet événement va ébranler le narrateur, Michael Gardiner. Jeune homme, il a été le petit ami de Moira. Pourquoi celle-ci n'a pas tué Hazel ? Est-ce parce qu'elle n'est pas la fille du mari violent ? Toutes ces questions tournent dans la tête de Michael qui devient vite obsédé par l'idée de protéger Hazel. Cette rencontre permettra à Michael de régler ses comptes avec le passé.
L'atmosphère du livre de John Burnside est lourde, pesante. Michael se laisse totalement submerger par le poids de ses souvenirs. Ses parents et lui n'ont guère été heureux à Coldhaven. Les villageois détestent les étrangers et les Gardiner deviennent rapidement des souffre-douleur. Les parents, comme l'enfant, tâchent de faire front, de garder la tête haute face à la mesquinerie de leurs voisins. Michael apprend à se défendre, mais sa bravoure le conduira au drame. le souvenir de Moira réveille tous les fantômes de Michael. Il est hanté par ses démons, comme Coldhaven l'est par les traces de pas laissées dans la neige. Ce village semble perdu au bout de la terre, coupé du reste du monde. Les superstitions envahissent l'endroit. le livre est le chemin parcouru par Michael pour se retrouver, pour enfin savoir qui il est.
C'est avec une écriture envoûtante et poétique que John Burnside nous raconte l'histoire de Michael Gardiner. La nature est très présente, magnifiquement décrite et toujours apaisante pour le narrateur. L'ambiance sombre, habitée par les fantômes de Michael est extrêmement bien rendue.
Lien : http://plaisirsacultiver.unb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Arutha
  16 juillet 2017
Petit roman noir, très noir, qui se lit d'une seule traite. Des personnages assez complexes et attachants. Une écriture très visuelle, cinématographique, d'où, sans doute, l'envie d'adaptation de François Truffaut. David Goodis a par ailleurs été énormément adapté au cinéma. Un signe. Non ?
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   13 octobre 2013
Il n’y avait pas de réverbère, aucune lumière dans cette rue étroite du quartier de Port Richmond, à Philadelphie. Une bise glaciale soufflait du Delaware tout proche, faisant fuir les chats errants vers les caves chauffées. La pluie de fin novembre cinglait par rafales les fenêtres obscurcies par la nuit, aveuglant l’homme qui venait de tomber. À genoux sur le bord de la chaussée, la respiration haletante, il crachait du sang et se demandait s’il n’avait pas une fracture du crâne. Fonçant à l’aveuglette, tête baissée, il s’était écrasé le front contre un poteau télégraphique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
jeranjoujeranjou   14 novembre 2014
Dans son temps, elle avait été danseuse acrobatique, exceptionnellement douée.

Maintenant, à trente-deux ans, elle était toujours acrobate, mais pas sur scène. Ça se passait à l'horizontale, sur un matelas, moyennant la somme de trois dollars la performance.

Clarice une voisine de pallier d'Eddy.
Commenter  J’apprécie          141
Video de David Goodis (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Goodis
# Coup de coeur livre Gérard Collard
Elle était une fois de Frédérique Hébrard aux éditions Flammarion
http://www.lagriffenoire.com/74303-romans-elle-etait-une-fois.html
# La chronique de Didier Debroux
En son absence d?Armel Job aux éditions Robert Laffont
http://www.lagriffenoire.com/71395-divers-polar-en-son-absence.html
Tous de Grégoire Polet aux éditions Gallimard
http://www.lagriffenoire.com/70880-divers-litterature-tous.html
# Coup de coeur livre Gérard Collard
La femme du gardien de zoo de Diane Ackerman aux éditions Archipel
# Coup de coeur Solveig Darrigo
Bouillons magiques : 60 recettes ultra-goûteuses pour des repas complets et naturels de Ruth Ferrier et Nick Sandler aux éditions Albin Michel
http://www.lagriffenoire.com/65516-cuisine-bouillons-magiques.html
Syndrôme de l'intestin irritable: La méthode anti-douleur de Mélanie Duféey aux éditions Hachette Pratique
http://www.lagriffenoire.com/71290-divers-vie-pratique-syndrome-de-l-intestin-irritable.html
Le régime microbiote en 60 menus : Se soigner par les prébiotiques de André Burckel et Julie Charles aux éditions Médiclaro
http://www.lagriffenoire.com/62120-cuisine-le-regime-microbiote-en-60-menus.html
- Des soupes qui nous font du bien de Clea et Clemence Catz aux éditions La Plage
http://www.lagriffenoire.com/59576-cuisine-des-soupes-qui-nous-font-du-bien.html
# Coup de coeur livre Gérard Collard
- La drôle de vie de Zelda Zonk de Laurence Peyrin aux éditions Pocket
http://www.lagriffenoire.com/42655-divers-litterature-la-drole-de-vie-de-zelda-zonk.html
- Miss Cyclone de Laurence Peyrin aux éditions Calmann-Lévy
http://www.lagriffenoire.com/75255-divers-litterature-miss-cyclone.html
# La chronique de David Medioni
- Mise en pièces de Leger,Nina aux éditions Gallimard
http://www.lagriffenoire.com/66687-divers-litterature-mise-en-pieces.html
# Coup de coeur livre Gérard Collard
- Ragdoll de Daniel Cole et Natalie Beunat aux éditions Robert Laffont
http://www.lagriffenoire.com/73055-divers-polar-ragdoll.html
# La chronique de Bob Garcia
- Été pourri à Melun de Nicolas Duplessier et Miesis aux éditions
http://www.lagriffenoire.com/59742-divers-polar-ete-pourri-a-melun-plage.html
- Descente Aux Enfers de David Goodis aux éditions Pac
- Encore un instant de Claude Sarraute aux éditions Flammarion
http://www.lagriffenoire.com/67874-divers-litterature-encore-un-instant.html
# le Bloc-Notes
La chronique sorties format poche de Gérard Collard
- La maison des hautes falaise de Karen Viggers aux éditions Livre de Poche
http://www.lagriffenoire.com/75191-divers-litterature-
+ Lire la suite
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

gallagher academy tome 6 tout est bien qui finie bien

QUEL est le nom du personnage principale

Ally carter
Rebeca baxter
Rachel morgan
Cameron Morgan

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Gallagher Academy, tome 6 : Tout est bien qui espionne bien de Ally CarterCréer un quiz sur ce livre