AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205005545
Éditeur : Dargaud (07/06/1996)

Note moyenne : 4.34/5 (sur 212 notes)
Résumé :
Au départ, il y avait les Dingodossiers. De petites scènes de la vie quotidienne, croquées par Marcel Gotlib d'après des scénarios de René Goscinny, père d'Astérix et rédacteur en chef de l'hebdomadaire Pilote. En 1967, Goscinny décida de mettre fin aux Dingodossiers. Mais il encouragea son dessinateur à inventer ses propres histoires. Gotlib retroussa ses manches et laissa libre cours à son imagination... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
  11 novembre 2015
C'est par ce « taume 2 » que je découvre « La-rubrique-à-brac » en 1974… A l'époque, je ne suis pas lecteur de « Pilote » mais lecteur assidu de « Rock & Folk », une revue qui distille (entre autres) mensuellement une page « Hamster Jovial » signée Gotlib.
Ce « Taume 2 » est mon préféré… d'abord parce que c'est mon premier et puis parce qu'il commence par « Comment il naquit » qui me permet à l'époque de faire un brin connaissance avec l'auteur. Cette première double page est un résumé de tout ce qu'il faut savoir sur Gotlib avant de démarrer la lecture de ses fameuses chroniques dessinées : les débuts incompris, les vaches maigres, la « rencontre » avec Isaac Newton
Suivent dans le désordre, la Hyène, la poule (I & II), le kangourou, l'hippopotame, le cochon, la girafe, le cerf, le rhinocéros, autant de documentaires animaliers, façon Gotlib… Mais aussi mes deux chroniques préférées : « Méditez la leçon » et « Spaghetti-western » dans laquelle si vous ne reconnaissez pas Clint Eastwood, c'est qu'il vous faut des lunettes ; même si Gotlib prévient : « toute ressemblance avec Clint Eastwood est un vrai coup de pot »… Je dirais, pour ma part, un vrai coup de crayon… Parce que si les chroniques sont pleines d'humour dans la forme et dans les textes, elles sont portées par une qualité de dessin et de caricature à mon avis inégalables et inégalées…

Au fait, et malgré la qualité de dessin que personne ne songerait à contester à Gotlib, avez-vous remarqué l'erreur grossière qui figure sur le dessin de couverture ?
Non ? Allons ! Un dessin de Gotlib, ça s'épluche dans le moindre détail (Ce n'est pas la coccinelle qui me contredira…) pour en découvrir toute la saveur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          266
Myriam3
  22 avril 2017
Dans la préface que Monsieur Goscinny a consenti à rédiger en l'honneur de son jeune collègue Monsieur Gotlib, nous pouvons deviner une pointe de jalousie, par le sous-entendu légèrement puéril selon quoi notre auteur serait... mégalomane.
Le fait que cet honorable préfacier se retrouve finalement en quatrième de couverture démontre la part négligeable qu'il a eu dans le domaine du neuvième art.
Quant à monsieur Gotlib, ce deuxième taume confirme l'érudition exceptionnelle, le génie de ce philosophe passé maître es Newton et la fameuse loi de la gravitation. Non content de nous révéler les secrets d'animaux plus mystérieux et complexes les uns que les autres -la poule, la girafe - il côtoie les plus grands et a décortiqué la psychologie enfantine en poussant la précision jusqu'aux détails qui expliquent comment Napoléon est devenu Bonaparte.
Nous y découvrons qu'il existe bel et bien une vie extra-terrestre, que les chevaliers avaient eux aussi leur talon d'Achille, que l'hippopotame possède une grâce innommable,
Bref, je conclurai en insistant sur le fait que ce taume est une mine d'informations inédites dont chercheurs, scientifiques et philosophes feraient bien de s'inspirer, non mais!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
umezzu
  12 décembre 2016
Avec ce deuxième tome, le délire RAB continue, mais Gotlib évolue doucement, derrière la guignolade se présente l'auteur complet. Toujours autant d'absurde dans les présentations zoologiques du professeur Burp (plus ou moins distingué selon les épisodes), mais aussi quelques rubriques un peu à part, presque poétiques : « le journal d'un conquistador », sur les premiers jours d'un bébé et son éveil à l'univers qui l'entoure, « le matou matheux », fantaisie sur un monde irréel à la Fred ou à la Lewis Caroll, ou « Chanson aigre douce », rappel d'une enfance en temps de guerre, où les moments d'insouciance étaient limités.
Gotlib n'était pas qu'un gars doué pour la poilade, un amuseur public au trait habile et précis ; c'était aussi un grand bonhomme à l'analyse fine.
Commenter  J’apprécie          90
gill
  30 mars 2012
Paru en 1971, la première planche "comment il naquit" raconte à l'occasion des dix ans de métier de l'auteur ses débuts, et le ton est donné.
Aussi drôle et fantaisiste que le premier tome cet album reprend les planches parues dans Pilote (Mâtin, quel journal !) à la fin des années 60.
On y croise entre autres superman, Newton, pinocchio, tarzan et surtout Fred (le formidable auteur de Philémon)...
Cet album est l'occasion idéale de retrouver l'univers déjanté des débuts de Gotlib.
Commenter  J’apprécie          100
AxelBD
  07 décembre 2014

Biographie / Préface / Postface de René GOSCINNY:
Moi, je ne refuse jamais d'écrire une préface ; il est normal que les auteurs moins célèbres que moi, aient besoin de mon appui, de ma caution. Bref, moi je pense que je dois aider ceux dont la carrière est moins glorieuse que la mienne.
Mais il arrive que l'auteur, soit par timidité, soit par étourderie, se prive de l'avantage d'avoir mon nom imprimé au-dessus du sien. C'est ce qui s'est passé pour cet ouvrage, dont j'ai appris, par hasard, la publication imminente. (Moi, je vérifie tout ce qui se fait dans la maison. Après les heures de travail, quand les bureaux sont déserts, je fouille dans les tiroirs, les placards et les corbeilles. Parce que, si moi je ne m'occupe pas de tout, rien ne se fait efficacement, ici). J'ai couru donc à l'imprimerie, où il m'a été dit que j'arrivais trop tard pour la préface, mais qu'il restait encore, au dos du bouquin, un emplacement prévu pour y mettre la biographie de l'auteur.
Je me suis tout de suite offert pour écrire ce texte, car, qui de plus indiqué que moi pour parler d'un dessinateur, qu'en ma qualité de directeur de publication, j'ai découvert, encouragé, tiré du néant ? Nombreux sont ceux que j'ai révélés ainsi à eux-mêmes, et au grand public. Et quand ils me disent : " Je vous dois tout ", je leur réponds : " Peut-être, mais si moi, je vous ai sortis du ruisseau, vous, vous m'avez procuré la satisfaction de savoir que je vous ai donné un peu de talent, un peu de moi-même. "
Mais, assez parlé des splendides qualités dont l'auteur est pourri ; passons aux défauts. Et Gotlib, que j'aime bien, me pardonnera de dévoiler un petit travers, que moi seul ai découvert : il est mégalomane.
René Goscinny
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana   06 février 2014
Autre exemple de paradoxe temporel : Zmblkr, notre héros, qui a 30 ans, décide de revenir 35 ans dans le passé.
Se retrouvant 35 ans dans le passé, il y rencontre une femme d'une très grande beauté, qui se trouve être sa propre mère. Il tombe éperdument amoureux d'elle et l'épouse. Sa mère devenant sa femme, il devient son propre fils à la fois.
De cette union naît un fils, si vous réfléchissez, vous verrez qu'étant son propre père, il est, du coup, le grand-père de son fils. De plus, son fils étant fils de sa mère (qui est sa femme) est donc aussi son frère en même temps.
D'autre part, sa belle-sœur est en même temps sa tante et sa fille et la tante, la belle-sœur et la nièce de son fils.
En outre, la mère de sa femme est en même temps sa belle-mère, sa belle sœur, sa grand'mère et la mère, la grand'mère et l'arrière-grand'mère de son fils.
Ajoutons enfin que le fils de la marraine de son oncle est cousin germain du frère par alliance au 3ème degré du facteur, étant le beau-frère de la petite nièce d'Albert Uderzo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bgodefrobgodefro   23 janvier 2012
Le mutant est un homme qui a subi, comme son nom l'indique, une mutation. Il en résulte un être magnifique, doué, notamment, d'une intelligence surhumaine. Intelligence qui lui permet d'atteindre des niveaux d'abstraction inaccessibles au commun des mortels, comme de comprendre un film d'Alain Robbe-Grillet ou de décrypter un horaire de chemins de fer. De même, après avoir consulté une carte routière, le mutant est capable de la replier sans se tromper ... DU PREMIER COUP!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Myriam3Myriam3   11 décembre 2016
De même, après avoir consulté une carte routière, le mutant est capable de la replier sans se tromper... du premier coup!
Et chaque fois que je fais ce test, je constate avec amertume que je ne suis pas un mutant.
Commenter  J’apprécie          130
lecassinlecassin   11 novembre 2015
Les années passant n’ont pas effacé les souvenirs de cette époque bénie où tout, certes, n’était pas rose, mais si exaltant.
Commenter  J’apprécie          120
umezzuumezzu   10 décembre 2016
Mes enfants, chers enfants, vous qui attendez mon message hebdomadaire, méditez celui de cette semaine. Mon âge m'autorise à vous dire cela, car les ans ont blanchi mes cheveux. La lourde charrue de la vie a creusé de profonds sillons sur mon front de prophète.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Gotlib (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gotlib
Oubliez les Américains en slip moulant, Marcel Gotlib, Karim Belkrouf et François Boucq font revivre Superdupont. Il super-revient ! Disponible au rayon BD : http://www.dargaud.com/bd/Superdupont/Superdupont/Superdupont-tome-1-Renaissance
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Rubriques-à-brac - Gotlib

Combien y a-t-il de tomes?

2
3
4
5

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : GotlibCréer un quiz sur ce livre