AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266173588
Éditeur : Pocket (09/01/2008)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 440 notes)
Résumé :
4° de couverture

2006, Hatiesburg, dans le Maine.

Rachel, l'assistante du shérif du comté, enquête sur la disparition de quatre jeunes serveuses. Elle disparaît à son tour. Marie Parks, profileuse au FBI qui possède des dons de médium et s'est spécialisée dans la traque des Cross-Killers – les tueurs en série qui voyagent —, est chargée d'enquêter sur la disparition de Rachel. Elle retrouve son corps torturé et la dépouille des quatre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (72) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  16 juin 2012
Ce livre a croisé ma route complètement par hasard et je dois dire que j'étais un peu sceptique avant de le commencer. Autant le titre que le résumé me retenaient de par leur côté religieux, thème qui m'intéresse très peu puisque je ne suis pas croyante. Mais puisque ma maman l'a lu et me l'a conseillé, je me suis dit pourquoi pas. Je l'ai donc débuté sans conviction et qu'elle n'a pas été ma surprise de constater qu'après à peine 10 pages, j'étais déjà totalement emportée.
Marie Parks est un agent du FBI aux pouvoirs mystérieux. Capable de se plonger dans la peau des victimes avant leur meurtre, elle est arrive ainsi à arrêter des tueurs grâce à ses dons, mais à quel prix pour elle… le jour où elle croise la route de Caleb, un tueur mystérieux et sanguinaire, elle va découvrir qu'il existe des monstres bien plus noirs que les plus noirs tueurs en série. Elle va se lancer dans une enquête aussi irréelle qu'ésotérique, où mensonges et révélations seront son quotidien et où le mal semble avoir ouvert les portes de l'Enfer pour se déverser sur terre.
Tout le récit est basé sur la disparition d'un livre, un livre qui retrace la vérité quant à la mort du Christ, une vérité qui serait bien différente que celle écrite dans la Bible. Une vérité inavouable qui désavouerait complètement l'église et surtout le Vatican aux yeux du monde entier. Afin de cacher son existence, les grands pontes ont enfermé voilà longtemps des soeurs qui sont devenues des recluses et les protectrices de cet affreux grimoire. Mais voilà qu'au fil du temps et des siècles, des meurtres atroces ont lieu dans ces endroits reculés et clôts, au rythme du déplacement du livre qu'elles tentent de cacher et de sauver pour qu'il ne tombe pas aux mains de Satan et de ses adorateurs.
C'est dans cette enquête que Marie va s'empêtrer en se retrouvant au mains de Caleb, cet être venu de l'enfer pour récupérer le livre et ce à n'importe quel prix! Entre bonds dans le passé, meurtres sacrificiels en série, révélations sur Dieu, Satan, le Christ et le Vatican (qui soit dit en passant pourraient être aussi vraies que ce qui est écrit dans la Bible car les théories de l'auteur tiennent vraiment la route et semblaient très réalistes), ce livre nous emporte et nous plonge dans un enfer sans nom. de quoi terroriser et dégoûter les plus fragiles, donc âmes sensibles s'abstenir car certaines scènes sont très dures, à deux doigts de l'horreur.
J'ai donc découvert avec plaisir et fascination ce livre qui s'avère un excellent thriller haletant et très sombre. Je l'ai dévoré et j'ai presque été obsédée par lui, ayant de la peine à le reposer tellement j'avais besoin de lire la suite, de poursuivre l'histoire et de suivre Marie puis Carzo, l'exorciste qui apparaît plus tard et nous plonge dans les zones sombres de l'église catholique.
Ce livre plaira sans doute davantage aux gens qui comme moi sont athées, car pour les croyants, je pense que certaines théories pourrait fortement les choquer et ne pas leur plaire. Mais si avoir un autre point de vue sur l'église et sur de possibles mensonges vous intéresse, que vous aimez les thrillers avec une bonne dose de violence, alors celui-ci est fait pour vous :D
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Tiephaine
  20 août 2012
Peut être suis-je difficile, peut être suis-je parfaitement lucide, toujour est-il que cet Evangile de Satan m'est sérieusement resté sur l'estomac.
Mon but n'est pas de descendre en flamme l'oeuvre d'un auteur qui y a passé un temps impressionnant (il suffit de voir le nombre de petites choses abordées), mais très honnêtement, à quelques exceptions près, j'ai trouvé ce livre-polar d'une platitude exaspérante.
Pour commencer, il s'agit d'un gros pavé de 660 pages: même si ce n'est pas la taille qui compte, il faut bien reconnaître que le contenu est très important. Or, là, l'auteur nous promène à travers l'histoire et les continents avec une facilité qui confine à la légèreté.
Certes, mettre en scène le Vatican, un vieux temple amérindien, des forteresses-monacales, et même le FBI et l'arrière pays américain, cela peut donner une certaine saveur au récit. Chaque cadre est l'occasion de créer une ambiance, et sur ce plan là, Patrick Graham y arrive très bien. le problème, il surgit lorsqu'il faut faire le lien entre tout cela, et y glisser en plus une histoire sous-jacente se situant au Moyen Âge, en pleine Peste noire, après avoir abordé la Crucifixion et les légendes d'une ethnie amérindienne...
Le divertissement est donc quelque peu gâché par un aspect fouillis qui ne donne franchement pas envie de lire ce livre comme on lit un Stephen King ou un Masterton. L'érudition de l'auteur ne sert aucunement son ouvrage, et donne surtout l'impression que celui-ci n'est qu'un prétexte pour multiplier les références culturelles de tous horizons.
Mais admettons-le, lorsque l'on a lu les 600 premières pages et qu'on sent le dénouement (et la délivrance) approcher, on peine à lâcher le pavé.
En ce qui me concerne, et sans rien dévoiler de l'intrigue et de sa conclusion, j'ai été extrêmement déçu par le final. *
Je pensais qu'après L'Evangile de Satan, Patrick Graham passerait à autre chose, et se lancerait dans une autre grande aventure. Malheureusement, j'ai appris qu'il avait osé écrire une suite, L'Apocalypse selon Marie.
Très honnêtement, je ne vois pas comment il pourrait renouveller son sujet, après l'avoir usé jusqu'à la corde dans un premier opus mettant en scène des actions sans cesse alourdies par des digressions contemplatives sur L Histoire des religions...
Ma note de 2/5 est peut être sévère, mais je ne vois pas comment attribuer la moyenne à ce roman certes divertissant, mais sans âme et qui s'oubliera très vite, malgré de très bonnes idées et certains passages vraiment très bons.
Je souhaite néanmoins à ses éventuels lecteurs une agréable lecture! :)


* : [SPOILER léger]
Difficile en effet d'accepter une lecture parfois laborieuse d'un tel livre pour au final se rendre compte que tout, absolument tout ce qui s'est passé, n'a servi... à rien. Rien ne change, malgré les événements terribles qui se déroulent, et on a une impression d'avoir été légèrement pris pour une dinde lorsque l'on s'aperçoit que Patrick Graham nous réinvente le fameux "mais tout ceci n'était qu'un rêve, et il ne s'est rien passé".
[Fin du SPOILER]

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
Lucile-
  07 avril 2013
J'ai lu ce roman il y a plusieurs années mais j'en garde toujours un excellent souvenir.
Une multitude d'adjectifs me viennent en tête : prenant, dérangeant, obsessionnel, captivant, déroutant,...
Bref, un scénario maîtrisé qui mêle religion, réflexion, horreur et policier à la perfection. Tout est habilement mené et l'on ne parvient plus à se détacher du livre tant que l'on ne l'a pas fini pour finalement le poser avec regret.
Je le conseille à tous, que l'on aime la religion ou non, les policiers ou non, plusieurs ingrédients font que ce roman peut entraîner tout le monde.
Commenter  J’apprécie          220
Hildebald
  07 juin 2010
1349, la peste envahi l'Europe et une ombre noire la suit. Lorsqu'une recluse cherche refuge dans le couvent d'Yseult de Trente, elle apporte le Mal absolu avec elle. Mais que veut cet être terrifiant? le livre de la recluse?
De nos jours, Marie Parks est agent au FBI, elle chasse les serial killers. Elle y parvient plus facilement que d'autres, car depuis quelques temps, elle voit les victimes se faire tuer et entre dans l'esprit des tueurs.
En vacances dans sa ville natale, elle propose son aide pour attraper un serial killer venu s'installer dans ce coin désert. Mais est-il vraiment là par hasard?
L'ombre noire serait-elle parvenue jusqu'ici?

Superbe découverte!
Déjà que le titre m'inspirait beaucoup...J'aime qu'on titille un peu la religion parfois trop coincée. Mais là c'était au delà de ce que j'espérais! J'imaginais peut-être quelque chose de kitch, de nunul...tiré par les cheveux mais agréable à lire, vous voyez? Eh bien non!
Déjà, un plongeon dans le Moyen-âge, c'est toujours agréable. J'ai adoré ce jeu entre passé et présent, entre le monde vivant et les ténèbres du cloître et du Vatican.
En ce qui concerne le personnage principal, il nous change un peu de ces flics classiques. Là, notre amie a quelques pouvoirs non négligeables. Je ne m'attendais pas du tout à cela.
Je ne pensais pas que le livre partirait vers du fantastique et j'ai encore plus tapé des mains (s'il est possible de le faire avec un livre entre les pattes).
L'ambiance générale est sombre, violente et pourtant elle ne nous fait pas fuir et nous entraîne avec elle. A couper le souffle. Ca ne s'arrête jamais. J'ai dévoré ce livre en moins de temps que pour un autre de 200 pages.
Je pense cependant, que l'oeuvre ne plaira pas forcément à ceux qui aiment les livres terre à terre, les thrillers basiques.
Car il y a tout de même du fantastique tout le long de l'oeuvre.
Mais je pense aussi que l'histoire peut faire oublier ce point. La plongée au coeur du Vatican, et la chasse à travers plusieurs pays occuperont déjà assez le lecteur qui trouvera naturel l'apparition du fantastique pour enrober tout cela.
Ah, que ma critique paraitra brouillon à certains (comment ça, elles le sont toutes?) car j'essaye de vous faire ressentir tout ce que j'ai pu éprouver, mais ce serait trop!
Maintenant, je n'ai qu'une hâte, voir la sortie poche de l'Apocalypse selon Marie en janvier 2010. Oui parce que bon, au point où j'en suis, je peux attendre le pocket beaucoup moins cher...même si je trépigne méchamment....Car ce second tome a l'air tout aussi bien.
Et quand j'ai su que c'était le premier roman de Patrick Graham...Ah! Mes aieux! Respect!
Et frustration...Car il n'a écrit que deux livres! Et j'aurais tellement aimer en manger plein d'autres.
La suite, la suite!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Delaetitia
  15 janvier 2009
En lisant le résumé du livre, j'avais déjà eu un coup de coeur pour l'histoire. Eh bien je ne suis pas déçue du voyage. L'auteur maîtrise avec brio son histoire et l'écriture est rythmée, fluide et l'ambiance inquiétante qui s'en dégage est parfaitement rendue. Ce thriller est très visuel. C'est un récit sombre de bout en bout mais où la flamme de l'espoir ne s'éteint jamais malgré les évènements terrifiants qui en jalonnent le livre. Nous sommes dès le début, transportés au Moyen Âge en 1348 au temps de la grande peste noire où des recluses en charge de conserver des livres interdits dont un des plus maléfiques, sont massacrées une à une. Puis nous revenons de nos jours où des meurtres étranges se multiplient. le Vatican et le FBI vont se lancer dans une course contre la montre à la poursuite d'un tueur en série qui n'a qu'un but, retrouver l'évangile de Satan. Derrière ces crimes, se cache une organisation sataniste des plus puissante et dangereuse. Frissons, suspense, rebondissements sont au programme dans cette enquête haletante. La chute finale nous laisse le choix de la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   21 avril 2012
Le cross-killer, lui, est un migrateur, un dévoreur de cadavres, un grand requin blanc qui remonte le courant à la recherche de ses proies. Il est au sommet de la chaine alimentaire. C' est un être froid qui sélectionne ses cibles et contrôle ses pulsions. Il ne se laisse jamais déborder par elles, il n' entend pas de voix, il n' obéit pas à Dieu. Il n' a pas de comptes à régler, ni de revanche à prendre. Il était le fils unique ou l' aîné d'une famille heureuse. Son papa ne le violait pas, sa maman ne le soumettait pas à cet inceste affectueux qui vous tord le cerveau. Personne ne le battait. Il est né comme ça : avec des sorcières penchées au-dessus de son berceau.

Comme le tueur en série, le spree-killer ou le mass-murderer, le cross-killer est fou. Mais, à la différence des autres, lui sait qu' il est fou. Et c' est cette conscience aigüe de ce qu' il est qui lui permet de compenser cette folie par un comportement remarquablement stable. L' équilibre est dans le déséquilibre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
loiisseloiisse   08 mars 2011
"L'Eglise a aidé les hommes à croire en ce qu'ils avaient besoin de croire. Elle a bâti des cathédrales, elle a construit des villages et des villes, elle a donné de la lumière à des siècles de ténèbres et un sens à ce qui n'en avait pas. Que resterait-il d'autre à l'humanité que la certitude de na jamais mourir ?
- C'est trop tard à présent. Ils connaissent la vérité. Ils ne l'oublieront pas.
- Allons, Votre Eminence, c'est l'invisible qui nourrit la foi, jamais la vérité"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
PenelopePenelope   18 février 2009
On commença alors à incendier les villages et à jeter les agonisants dans les brasiers.On plaça en quarantaine des villes entières pour tenter d'enrayer l'épidémie.On répandit des poignées de gros sel sur les champs et on combla les puits avec des gravats.On aspergea aussi les granges d'eau bénite et on cloua des milliers de chouettes vivantes sur les portes des maisons.On brûla même quelques sorcières, des becs-de-lièvre et des enfants difformes. Quelques bossus aussi.Hélas, la peste noire commença à se transmettre aux animaux et l'on vit bientôt des meutes de chiens et des nuées de corbeaux attaquer les colonnes de fuyards qui s'étiraient sur les routes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bellisa55Bellisa55   29 mai 2017
Le choc avait été si violent que Marie avait eu l'impression d'être un miroir explosant sous la puissance de l'impact. L'avant du camping-car s'était désintégré contre les troncs d'arbres et la cabine avait éclaté en mille morceaux. Les souvenirs de Marie aussi. Des millions d'éclats de verre qui rebondissent sur l'asphalte, des millions de particules de mémoire qui se dispersent, des odeurs de son enfance, des couleurs et des images. Toute sa vie qui s'enfuit. Les battements de son coeur qui s'espacent. Un froid immense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
elyniaselynias   03 août 2012
11 février 1348, couvent-forteresse de Bolzano, au nord de l'Italie.

L'air s'amenuisant dans le réduit où elle achève de se consumer, la grosse chandelle de cire faiblit. Elle ne va pas tarder à s'éteindre, et dégage une écoeurante odeur de suif et de corde chaude.
Epuisée par le message qu'elle vient de graver dans la paroi à l'aide d'un clou de charpentier, la vieille religieuse emmurée le relit une dernière fois, la pulpe de ses doigts effleurant les encoches là où ses yeux fatigués ne parviennent plus à les distinguer. Puis, lors­qu'elle est certaine que ces lignes ont été gravées assez profondément, elle vérifie d'une main tremblante la solidité de la cloison qui la retient prisonnière. Un mur de briques dont l'épaisseur l'isole du monde et l'étouffe lentement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Video de Patrick Graham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Graham
L'interview de Patrick Graham (auteur du best seller "L'Evangile selon Satan") qui nous présente son nouveau livre, intitulé "L'Apocalypse selon Marie".
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .