AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Inspecteur Barnaby tome 7 sur 7

Véronique David-Marescot (Traducteur)
EAN : 9782857049609
429 pages
Pygmalion-Gérard Watelet (30/09/2005)
3.5/5   8 notes
Résumé :
Dennis Brinkley est un parfait conseiller financier d'une scrupuleuse honnêteté, efficace, réservé, aimable. Il a cependant une singulière marotte : il collectionne chez lui, grandeur nature, les machines de guerre d'un lointain passé. Quand on le retrouve, un soir, la tête fracassée par un boulet de catapulte géante, on conclut naturellement à un fâcheux accident. Son unique amie, Benny Frayle, tente en vain de persuader l'inspecteur Barnaby d'ouvrir une enquête. C... >Voir plus
Que lire après Machinations infernalesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Dans les polars, en général, le crime et la police arrivent en premier puis on nous présente les protagonistes du drame. Dans ce livre, c'est tout le contraire. La vie des habitants d'un petit village près de Causton est d'abord décortiquée par le menu avant que ne survienne le crime presqu'à la moitié du livre. Quant à l'inspecteur Barnaby (ici beaucoup moins pittoresque et sympathique que dans la série télévisée), il n'entre en action qu'au dernier quart du livre. On l'aura compris, ce qui intéresse l'autrice, c'est de planter le décor et surtout d'entrer dans le détail de la vie pour le moins peu banale de ses personnages. Sans le talent, cette façon de faire pourrait être chiante mais je l'ai trouvée au contraire passionnante. Il y a un travail d'invention sur les personnages absolument fabuleux et une manière de tisser en toile de fond la vie d'un village anglais tout à fait extraordinaire car bien sûr, toutes les actions des uns et des autres sont reliées par des fils visibles ou invisible. C'est du roman autant que du polar et si vous aimez la culture anglaise, vous êtes à votre affaire. Je suppose que dans sa langue originale, cette littérature est parfaitement jouissive car la traduction laisse un petit peu entrevoir cet humour anglais si particulier qui consiste à dire sérieusement les choses d'une manière qui vous arrache immanquablement le sourire... (un second degré qui plane en arrière-plan sans se faire remarquer). C'est très subtil et il faut y être habitué pour le percevoir. Bref, un roman qui s'adresse plutôt à un lectorat qui aime ce type d'ambiance et pour qui le suspense n'est pas primordial. A noter qu'il s'agit du 7e et dernier volume (paru en 2004 en anglais) de la série des enquêtes de Barnaby. Il ne semble pas que ce livre ait donné lieu à une adaptation télévisée.
Lien : https://www.babelio.com/list..
Commenter  J’apprécie          400
Fan de la série Barnaby dans laquelle, soit-dit en passant, on se demande comment il peut encore rester des habitants à Coston vu la fréquence des meurtres, je me suis plongée dans ce roman où un vieux garçon , fan d'objet de destruction humaine, périt par là où il a pêché, par la catapulte, aller direct pour l'au-delà.
Caroline Graham dresse un tableau détaillé des protagonistes de l'affaire, avec tellement de minutie que ça lui prend près de 40% du bouquin !!!
C'est ce qu s'appelle sans doute "planter le décors" avec une attention de plus en plus vacillante de la par du lecteur qui finit par ne plus trop savoir qui fait quoi dans cette interminable présentation...
Le pire est que le futur coupable on le devine assez vite !!! Enfin je n'avais plus qu'une hâte: que Dennis meure et qu'on en finisse !!!
Je n'ai pas été emballée pour toutes ces raisons car j'en étais au point d'être obligée de tenter de me remémorer le pré-crime sur lequel je piquais du nez irrésistiblement.
Certes, tout est lié , mais un peu plus condensé avant le meurtre aurait facilité les choses et grandement amélioré l'attention faiblissante du lecteur !!!
Commenter  J’apprécie          20
La campagne anglaise est décidément bien dangereuse. Dans cet opus des enquêtes de Tom Barnaby, un fan de machines de guerre est assassiné.

Si l'enquête en elle-même se révèle agréable à suivre, le gros défaut de ce tome est la mise en place interminable des protagonistes. le meurtre et sa résolution n'occupent finalement qu'une part minime de l'ouvrage tant les interactions entre chacun sont développés, parfois même à outrance. On en arrive à se perdre et surtout à se lasser dans tant de détails dont on peine à comprendre à quoi ils peuvent bien servir une fois l'enquête (et le livre) conclue.
Commenter  J’apprécie          20
Une enquête de l'inspecteur Barnaby.
Dennis Brinkley collectionne les machines de guerres d'un lointain passé. Quand on le retrouve, un soir, la tête fracassée par un boulet de catapulte géante, on conclut à un accident.
Une médium au cours d'une de ses séance décrit le meurte, puis est assassinée.....Barnaby va devoir enquêter avec son fidèle sergent Troy
Commenter  J’apprécie          10
A travers une intrigue haletante à souhait, Caroline Graham entraîne son lecteur dans un monde opaque de faux-semblants et de demi-vérités. Pour ceux qui aiment les enquêtes de Barnaby, celle-ci est particulièrement réussie : l'Angleterre, ses crimes et ses tasses de thé. A noter des différences avec la série télévision dans la vie des personnages
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Gilda mit du temps à prendre pleinement la mesure de sa désillusion. Ayant enfin trouvé quelqu'un qui l'aimait pour elle-même, elle ne pouvait supporter de renoncer à sa chimère, même quand elle commença à avoir des doutes. Elle continua de s'y accrocher quand elle découvrit les mensonges de son mari sur son passé, sa passion pour le jeu et ses dettes croissantes. Et bien qu'elle soupçonnât, sans en avoir jamais la preuve, qu'il voyait d'autres femmes. Mais chaque révélation rongeait et émiettait le noyau de son enchantement passé jusqu'à ce qu'un matin elle se réveille et s'aperçoive que l'illusion avait disparu ensemble avec l'amour. Le dépérissement avait été si progressif que cette ultime découverte ne fut même pas douloureuse.
Commenter  J’apprécie          00
Elle avait peur, en outre, d'être kidnappée, de tomber du ciel, d'être mordue par des tarentules, qu'on trouve régulièrement dans les régimes de bananes, comme chacun sait. – C'est pour ça que je n'en mange jamais. Et je ne prends jamais le bateau.
Commenter  J’apprécie          10
Les affamés sont prêts à n'importe quoi si le pain fait partie du marché. Andrew n'avait jamais connu la faim, bien sûr, mais il avait été privé de toutes les choses qui, à ses yeux, donnaient du prix à l'existence. Une maison à lui, une voiture convenable, des vêtements de bon faiseur, voyages, argent, dans la poche comme dans la vie. Vins fins, restaurants huppés, taxi pour aller à deux pas.
Commenter  J’apprécie          00
On connaissait son mépris pour la bande des gens nés-avec-une-cuiller-d'argent-dans-la-bouche, qui n'avait d'égal que celui qu'il vouait aux parasites et aux lèche-cul tout en bas du tas. Quant aux soi-disant demandeurs d'asile il fallait tous les embarquer avec les feignants et les bonnes âmes sur un rafiot, les remorquer jusqu'à la mer et faire sauter le tout.
Commenter  J’apprécie          00
Elle était solitaire et vulnérable. Versé dans l'art de la séduction, Andrew jouait l'ami affectueux. C'est seulement petit à petit, alors que leurs rendez-vous devenaient plus fréquents, qu'on le vit tomber amoureux.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Caroline Graham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Caroline Graham
Midsomer Murders - Inspecteur Barnaby
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (34) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2912 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}