AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alexis Champon (Traducteur)
EAN : 9782266125109
448 pages
Éditeur : Pocket (09/09/2004)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Au milieu de la lande battue par les vents de Cornouailles, s'élève le manoir de Seabourne, gigantesque demeure bâtie à flanc de falaise. Ce lieu isolé, idéal pour ceux voulant fuir la compagnie des hommes, est la retraite du très aristocratique Melrose plant.

Mais le séjour s'annonce moins reposant que prévu : Melrose apprend que jadis, au bas de l'édifice, deux enfants ont été retrouvés noyés. Bientôt, la découverte d'un cadavre sur une plage, réve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LePamplemousse
  21 mars 2017
Un village dont les pubs s'appellent le Noyé, le Pauvre Diable ou le Mauvais Oeil ne semble pas l'endroit idéal pour aller passer ses vacances, du moins, si on a envie d'un accueil chaleureux. Mais c'est toutefois là que Melrose Plant a décidé de se reposer quelques temps, en Cornouailles.
Bien sûr, comme dans tout bon roman policier, la tranquillité du village va être bouleversée par un meurtre, une disparition et le souvenir de deux morts étranges.
J'ai beaucoup aimé cette enquête dans laquelle on trouve un manoir avec un passé douloureux, des personnages sortant des sentiers battus, les habitudes typiques des anglais comme le fameux thé de cinq heures accompagné de scones, de crème et de confiture, les soirées au pub à échanger des potins, la présence de la célèbre tante pot de colle de Melrose, qui vient sans cesse mettre son nez dans les affaires des autres....
L'intrigue policière est assez complexe, le nombre de personnes impliquées étant relativement important et les motivations des uns et des autres sont assez tordues.
Cela tient toutefois la route jusqu'au bout, et j'ai passé un bon moment avec cette histoire qui prend son temps afin de nous faire partager le quotidien des habitants de ce village au lourd passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Woland
  01 janvier 2008
Ca débute sur des chapeaux de roue avec un Melrose Plant décidé à acquérir ou louer une résidence en Cornouailles et une Agatha Ardry bien résolue à se faire agent immobilier (oui : inutile de rire, cette femme est imperméable à l'humour !
Finalement, Melrose jette son dévolu sur le manoir de Seabourne, somptueuse demeure des Bletchley, lesquels ont renoncé à y vivre après qu'on eût retrouvé sur la plage, noyés, les deux jeunes enfants de la famille : Noah et Esmé. le crime n'avait jamais été résolu, au grand dam de l'inspecteur Macalvie, autre personnage récurrent de l'univers de Martha Grimes qui a planté quelques unes de ses intrigues dans ces Cornouailles anglaises qui inspirèrent à Agatha Christie ce chef-d'oeuvre absolu qui s'appelle : "Dix Petits Nègres."
La tragédie qu'a vécue Seabourne pèse encore sur le village où le grand-père, Morris Betchley, s'est retiré après la mort des enfants pour y fonder une institution pour vieillards. Américain et bussinessman redoutable ayant bâti un véritable empire de fast-foods où l'on mange bien (Grimes est elle-même américaine et émet ici un voeu pieux que partagent nombre d'Européens), Betchley est l'une des figures les plus sympathiques du roman.
Bien sûr, toute cette histoire intrigue Melrose qui entreprend de faire son curieux. Pour une fois, Richard Jury, retenu en Irlande par une mission spéciale ayant trait aux agissements de l'IRA, n'arrivera pour le soutenir qu'à la toute fin du livre. Fort heureusement, Plant s'entend plutôt bien avec Macalvie.
Il flâne donc de-ci, de-là dans le village qui est bientôt à nouveau troublé par l'annonce de la découverte d'un corps de femme dans une petite crique. Chris Wells, propriétaire du restaurant du coin, s'est en effet évanouie dans la nature il y a quelques jours, laissant son neveu, Johnny, dans le plus grand désarroi : se pourrait-il que ce nouveau cadavre et Chris ne fissent qu'un ... ?
Il y a une chose qu'on ne peut nier : c'est que l'intrigue est bien enlevée et titille en abondance la curiosité du lecteur. J'ai cependant trouvé, là encore, que la fin où interviennent les snuff movies, péchait par son invraisemblance.
Mais, une fois de plus, c'est l'atmosphère et la chaleur des personnages familiers qui priment. Je vous recommande tout particulièrement les passages londoniens où l'on voit les collègues de Jury et le chat Cyril se morfondre dans l'attente de son retour.
Ceci ne reste bien évidemment qu'un avis personnel. Si vous lisez "L'Inconnue de la Crique", peut-être ne le partagerez-vous pas. N'hésitez donc pas à venir l'écrire sur Babeliio. ;o)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Giwago
  28 avril 2008
Pour moi qui aime les bons romans policiers je n'ai pas été déçu. Il y a tout ce que j'aime dans ce livre : l'ambiance feutrée, voire cosy, de l'Angleterre – dans le cas présent de la Cornouailles, pour être précis - , un vrai mystère, avec des morts multiples, des rebondissements, par moments une certaine ambiance glauque à souhait, ou à tout le moins les thèmes qui sont abordés ne sont pas des plus faciles (mais je vous laisse le soin de les découvrir par vous-même), et enfin, et ce n'est peut-être pas le moindre des points forts du livre : une bonne dose d'humour avec certains personnages très décalés. Bref, j'ai adoré ce livre que j'ai dévoré…
Commenter  J’apprécie          11
lilasviolet
  27 janvier 2013
La couverture et le titre ont attiré mon oeil. Je n'ai pas été déçue malgré un départ un peu difficile. J'ai eu du mal à me positionner dans l'intrigue. Je trouve que le roman est parfois confus car il y a pas mal de personnages qui n'ont qu'un rapport limité aux meurtres. Néanmoins, le fait que l'intrigue se passe en Cornouailles dans un contexte très étrange et mystérieux m'a particulièrement plu. Les personnages sont attachants, on a envie d'aller dans ce manoir mystérieux mais aussi dans le salon de thé de Chris Wells. Même si au final l'intrigue semble un peu incohérente j'ai passé un bon moment de détente.
Lien : http://lilasviolet.blogspot...
Commenter  J’apprécie          30
ollivier
  18 août 2018
Étrange roman "policier"... Absence de suspens, rareté des coups de théâtre, beaucoup de conversation de salon : je me suis vraiment forcé à en terminer la lecture. Très décevant !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
PilingPiling   17 juillet 2008
incipit :
Johnny, qui n'avait pas quitté sa casquette de chauffeur de taxi - Tiens, pourquoi ne pas la mettre dans le numéro, ce serait tellement inattendu de la part d'un magicien ! -, manipulait les cartes sur la table de jeu. Il tirait sans cesse la dame de coeur, à croire qu'elle remontait d'elle-même sur le dessus du paquet.
C'était d'une simplicité enfantine, Johnny ne comprenait pas que les gens ne devinent pas le tour. La magie s'apparente à un meurtre, ou plutôt aux préparatifs d'un meurtre : tout est dans le détournement d'attention. On laisse apparaître des indices pendant qu'on attire l'attention ailleurs. Regardez les magiciens. Ils ne quittent pas leur main gauche des yeux, pour inciter le public à faire de même, et leur main droite est ainsi libre d'agir dans la coulisse.
Johnny ferma les yeux et s'accouda à la table de jeu. Hormis la mâle dans l'alcôve, derrière lui, la table était le seul meuble intéressant du cottage. Sa tante Chris en avait hérité, avec d'autres biens, de sa propre tante. C'était une grande table ronde recouverte de feutre vert et équipée de petits tiroirs dans lesquels on rangeait les cartes, les jetons ou ce qu'on voulait.
Johnny recommença à polir la carte biseautée. Il la remit dans le paquet, l'effleura du pouce puis battit le jeu et rechercha la cassure. Une carte biseautée, une astuce pour de multiples tours.
Chris ressemblait beaucoup à sa mère. Ils se ressemblaient et, en même temps, ne se ressemblaient pas. Sa mère avait disparu depuis des années. Son père était mort.
C'est la vie, se dit Johnny en glissant le roi de trèfle sur le dessus. En un dixième de seconde, la vie peut déraper brutalement.
Il suffit de tourner la tête et elle vous échappe.
Un battement de cils, elle est passée.
Un clin d'oeil, elle n'est plus là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
emi13emi13   30 mai 2015
Il jugea son geste pour ce qu'il était : une vengeance ou pire , un acte de dépit .Il avait voulu punir sa mère et Nicholas Grey .Mais le souvenirs qu'il avait de Nicholas Grey étaient désormais plus abondants ou , du moins , plus précis et plus riches , parce qu'il devait les garder pour lui seul .
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   23 décembre 2018
En un dixième de seconde, la vie peut déraper brutalement.
Il suffit de tourner la tête et elle vous échappe.
Un battement de cils, elle est passée.
Un clin d’œil, elle n’est plus là.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   23 décembre 2018
La magie s’apparente à un meurtre, ou plutôt aux préparatifs d’un meurtre : tout est dans le détournement d’attention. On laisse apparaître des indices pendant qu’on attire l’attention ailleurs. Regardez les magiciens. Ils ne quittent pas leur main gauche des yeux, pour inciter le public à faire de même, et leur main droite est ainsi libre d’agir dans la coulisse.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 décembre 2018
Ce qui le frappa dans les clichés, c’était que les membres de la famille semblaient nager dans le bonheur. Même le vieillard avait parfois abandonné son air maussade. Les sourires n’étaient pas destinés à l’appareil photo, c’étaient des vrais sourires.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Martha Grimes (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martha Grimes
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa 22ème chronique, le 23 mai 2018, Fabien présente la romancière américaine Martha Grimes et le roman policier "cozy". Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/fabiendelormeconteur La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre