AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020419475
479 pages
Éditeur : Seuil (23/09/2000)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Dans ce qui habite aujourd'hui l'air du temps, quelque chose sonne faux. Faut-il nous résigner à la fin des pensées cohérentes, au règne versatile de la démocratie d'opinion, aux pesanteurs du marché ? Derrière ce bric-à-brac, nous devinons des formes nouvelles de domination, des inégalités accentuées, un principe d'humanité qui fait naufrage.
C'est à une patiente refondation que nous convie Jean-Claude Guillebaud. L'idée de progrès, l'égalité, la raison, l'u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
somethingstupid
  08 mars 2011
Un livre riche en citations et références, qui aide à y voir plus clair, entre héritage de civilisations et défis à venir. Très structuré et didactique, il permet de développer une réflexion féconde, dans le giron de Castoriadis ou Rifikin, entre autre, pourtant assez éloignés. Une très bonne synthèse de l'histoire des idées, mais pas uniquement.
Commenter  J’apprécie          30
lilianelafond
  25 juin 2020
Un titre ambitieux, un contenu qui ne le dément pas : le nouvel ouvrage de Jean-Claude Guillebaud est une magistrale synthèse des six « poisons » — l'auteur justifie l'apparent arbitraire de ce chiffre — qui dissolvent toujours davantage notre monde « désenchanté », et une courageuse prise de position en faveur des contrepoisons. Contre la récusation post-moderne de toute idée de projet, l'espérance retrouvée ; contre la résignation à la loi du plus fort, la croyance en l'égalité ; face à la soumission aux forces du marché, la réhabilitation de la politique ; en réponse au scientisme comminatoire, le retour à la raison critique et modeste ; contre le « moi », le « nous » et, enfin, défiant le « mondial », la revendication sans fausse honte de l'universel.
L'auteur n'élude pas les possibles accusations d'« arrogance occidentale », de néocolonialisme, de « droit-de-l'hommisme », etc. D'autant que les sociétés occidentales sont déjà, de fait, globalisées de l'intérieur, et qu'il devient donc de plus en plus difficile d'« assimiler » quelqu'un venant du dehors à une communauté (nation, famille, Etat) elle-même fissurée. Jean-Claude Guillebaud en appelle à un « humanisme paradoxal » consistant à s'ouvrir à l'altérité, mais en faisant preuve d'une fermeté retrouvée quant aux principes qui constituent notre héritage historique.
Lien : https://www.monde-diplomatiq..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   03 avril 2020
Invoquer les valeur perdues ou les morales en faillite est devenu la routine consolatrice d'une modernité qui ne sait plus où elle en est…
Commenter  J’apprécie          30
lilianelafondlilianelafond   25 juin 2020
Eh bien, oui, proclame Hitler, nous sommes des barbares et nous voulons être des barbares. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront le monde. Le monde actuel est près de sa fin. Notre tâche est de le saccager…
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jean-Claude Guillebaud (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Guillebaud
Dialogue improvisé entre Jon Swain, journaliste, auteur de River of Time, et Olivier Weber, grand reporter et écrivain (Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel)
En 1970, Jon Swain a 22 ans. Il couvre la guerre du Vietnam et il est l?un des rares journalistes présents à Phnom Penh lorsque la ville tombe aux mains des Khmers rouges. Capturé, il échappe de peu à l?exécution grâce à l?interprète cambodgien du New York Times, histoire qui a inspiré à Roland Joffé, le film Killing Fields (La Déchirure). À propos de River of Time, le journaliste Jean-Claude Guillebaud écrit : Jon Swain « décrit la guerre, les tueries, les saloperies de toutes sortes avec une émotion qui n?est pas de façade ».
Animatrice : Catherine ANDRÉ - Journaliste, cofondatrice et rédactrice en chef de VoxEurop
+ Lire la suite
>Processus sociaux>Coordination et contrôle>Méthodes normatives : propagande (24)
autres livres classés : Évolution socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
511 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre