AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782020367172
162 pages
Seuil (18/03/1999)
3.61/5   28 notes
Résumé :
Jusqu'à cet automne-là, la vie pour Julien s'écoulait, enfantine et recluse entre Pauline sa mère et Hélène sa petite sœur. Une sorte de royaume absolu où leur mère régnait sans partage.
Survint une saison de pluie douce et de coups de soleil furieux. Il a suffi alors qu'une fille surgisse, belle et malfaisante, montée sur un cheval gris pommelé, et disparaisse dans un claquement de sabots, pour que le cœur de Julien s'emplisse à ras bord de larmes et de song... >Voir plus
Que lire après L'enfant chargé de songesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
leonce 28 mai 2018
Anne Hébert termine l'écriture de ce roman L'Enfant chargé de songes à Paris, en mai 1991. le 6 septembre elle écrit à son ami Pierre: " Si je ne t'ai pas écrit plus tôt c'est simplement que j'ai beaucoup travaillé mon roman. La fin ne me satisfaisait pas du tout, ni mes éditeurs non plus, d'ailleurs . Il me fallait donc refaire cette fin . Après un bon mois de tâtonnement je crois que je suis enfin sur la bonne voie. Mais il faut tout revoir depuis le début. " ( Album Anne Hébert, p. 129 ) .
Cet extrait de sa lettre explique la structure de ce roman où l'on navigue entre l'imaginaire et la réalité, entre Paris et Duchesnay . 4 personnages principaux:
la mère Pauline, ses deux enfants, Julien et Hélène et cette étrangère, Lizzy.
On y retrouve le style sobre et dépouillé de l'auteur, et plusieurs de ses thèmes préférés : l'adolescence, le cheval, la proximité de l'eau destructrice,
Certaines pages sont laissées presque blanches, avec un ou deux courts paragraphes, ce qui nous permet de respirer en suivant l'évolution de ces deux adolescents . C'est écrit avec simplicité et sobriété. On pense au Torrent et aux Fous de Bassan. J'ai relu deux fois pour ne pas me perdre. Mais j'ai bien aimé.
Commenter  J’apprécie          393
J'ai adoré ce roman de la grande romancière Anne Hébert, méconnue en-dehors du Québec. Julien s'exile à Paris, mais traîne un lourd passé, l'amour d'un été de sa soeur Hélène et lui pour Lydie, le destin tragique d'Hélène, la relation avec sa mère Pauline jusqu'à la fin de la vie de celle-ci, tout cela est redoutablement bien écrit, dans le style sobre, épuré et poétique qui caractérise Anne Hébert, Julien se libérera-t-il de ses songes, à vous de le découvrir.

Commenter  J’apprécie          124
L'enfant du titre n'en est plus un lorsque le roman commence, mais l'adulte qu'il est devenu a toujours du mal à s'ancrer dans le réel et à trouver sa place. Julien s'est offert un voyage à Paris avec ses maigres économies. Il arpente les rues et fréquente les concerts de musique classique où il croise un jour une femme qui ressemble à la jeune fille qui a bouleversé sa vie une dizaine d'années auparavant.

À seize ans, Julien passe avec sa famille un été à la campagne pour fuir l'épidémie de polio qui sévit dans la ville de Québec. Il fait la rencontre de Lydie, une adolescente dégourdie et sauvage qui le subjugue, lui comme sa soeur, tous les deux sous l'emprise d'un amour maternel étouffant.

Ce roman d'émancipation fait partie de la production tardive de l'autrice, mais il a un petit goût suranné. le récit se déroule dans les années 1930 et 1940 et on pourrait croire qu'il a été écrit au milieu du siècle. Rien pour me déplaire, au contraire. Je trouve le style d'Anne Hébert toujours aussi beau, avec l'entrelacement qui lui est propre de réalisme et de rêverie. Et j'adore les respirations, de larges interstices entre des paragraphes, qui jalonnent le texte.
Commenter  J’apprécie          70
Quatre étoiles sur l'échelle canadienne.
« L'enfant chargé de songes » offre au lecteur une très belle introduction à l'oeuvre d'Anne Hébert que les québécois considèrent comme étant une leurs plus grandes auteures. À l'époque où Hébert a fait son entrée en scène, une des missions principales de la classe littéraire était de détruire le mythe de la famille joyeuse Québécoise. Avec ses portraits des relations malsaines entre frères et soeurs et entre mères et enfants, Hébert est vite devenue un des chefs de file du mouvement antifamiliale.
Dans « L'enfant chargé de songes » on trouve une mère qui aime trop son fils Julien qui le protagoniste. Trop sous l'influence de sa mère, Julien n'a d'amis que sa soeur. Il tombe sous le charme d'une séductrice qui lui donne des notions assez malsaines sur l'amour. Il arrive à l'âge adulte incapable de quitter le monde des songes pour s'installer dans le monde réel. Il fuit en France où il aura une affaire avec une femme qui veut que ça soit bref. Quand sa fiancée lui écrit pour l'informer qu'elle est enceinte, Julien décide de retourner au Canada. Il croit qu'il entre dans la vie adulte mais le lecteur est loin d'être convaincu.
Comme tous les romans d'Anne Hébert « L'enfant chargé de songes » me déplait beaucoup ce qui ne change rien au fait qu'elle est un des plus importants auteurs québécois depuis la deuxième grande guerre mondiale. Parce que « L'enfant chargé de songes » est court et facile à lire, c'est un choix logique pour un cours de littérature françaises à une université anglophone.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Salut, mon petit Julien. Il ne faut pas avoir peur de moi, mon cher trésor bêta.Celle qui régente ta vie a tort de t'obliger au silence. Défense de me parler. Mais je suis là qui veille. Je saurai bien te confesser, mon ange, et ta petite soeur avec toi. Tu souffres violence, mon bel agneau frisé . Rends-toi. Je t'apprendrai les poètes maudits et tu verras comme tu leur ressembles au fond de ton petit coeur innocent.
LYDIE
Commenter  J’apprécie          110
Tu lis trop, mon petit Julien. Tu écris trop aussi, de trop longues lettres romantiques. J'aime les poètes dans les livres, pas dans la vie. Dans la vie je préfère les gars comme Alexis qui n'y vont pas par quatre chemins et n'attendent rien de moi que ce je peux leur donner, c'est-à-dire bien peu, étant avare de mes dons de nature et craignant l'amour comme la mort de moi et de ma liberté.
Lydie
Commenter  J’apprécie          50
Des faux airs d'été et des coups de soleil fou sur la couleur brune des champs labourés. Ces courtes journées flamboyantes, ces feuillage rouge vif, il n'ya rien de plus beau au monde , et le soir ramène très tôt toute cette splendeur dans le noir profond qui est comme un pressentiment de l'hiver.
Commenter  J’apprécie          80
Au matin, il est réveillé par la femme de chambre qui apporte le petit déjeuner, commandé la veille. Elle brandit la clef oubliée par Julien sur la porte, à l'extérieur de la chambre,
La fenêtre maintenant grande ouverte découpe l'image d'une ville dont Julien rêve depuis longtemps; le quai Voltaire, la Seine, Le Louvre, et, sur tout cela, une lumière tamisée, comme une douceur incertaine. L'hôtel avait été choisi, entre des dizaines d'autres, à cause de sa situation au coeur même
de Paris.
Commenter  J’apprécie          41
Lorsque Julien est auprès d'elle, rien ne semble pouvoir entamer la paix d'Aline. Le figure enfouie dans le cou de Julien, il lui arrive de penser à l'éternité, sans crainte ni frayeur. Quand la terre ne sera plus, pense-t-elle, et que Julien, réduit à son âme volatile, sera jeté tout vif, dans le buisson ardent de Dieu, comme une petite flamme de bougie perdue dans l'océan de feu, je saurai bien le reconnaître entre tous, et m'y réchauffer les mains et le cœur, durant des siècles et des siècles.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Anne Hébert (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Hébert
« Une anthologie de femmes-poètes ! - Eh oui, pourquoi pas ? […] On a dit du XIXe siècle que ce fut le siècle de la vapeur. le XXe siècle sera le siècle de la femme. - Dans les sciences, dans les arts, dans les affaires et jusque dans la politique, la femme jouera un rôle de plus en plus important. Mais c'est dans les lettres surtout, - et particulièrement dans la poésie, - qu'elle est appelée à tenir une place considérable. En nos temps d'émancipation féminine, alors que, pour conquérir sa liberté, la femme accepte résolument de travailler, - quel travail saurait mieux lui convenir que le travail littéraire ?! […] Poète par essence, elle s'exprimera aussi facilement en vers qu'en prose. Plus facilement même, car elle n'aura point à se préoccuper d'inventer des intrigues, de se créer un genre, de se faire le champion d'une idée quelconque ; - non, il lui suffira d'aimer, de souffrir, de vivre. Sa sensibilité, voilà le meilleur de son imagination. Elle chantera ses joies et ses peines, elle écoutera battre son coeur, et tout ce qu'elle sentira, elle saura le dire avec facilité qui est bien une des caractéristiques du talent féminin. […] Et puis, au moment où la femme va devenir, dans les lettres comme dans la vie sociale, la rivale de l'homme, ne convient-il pas de dresser le bilan, d'inventorier - si l'on peut dire, - son trésor poétique. Les temps sont arrivés où chacun va réclamer le bénéfice de son apport personnel. […] » (Alphonse Séché [1876-1964])
« Il n'y a pas de poésie féminine. Il y a la poésie. Certains et certaines y excellent, d'autres non. On ne peut donc parler d'un avenir spécial de telle poésie, masculine ou féminine. La poésie a toujours tout l'avenir. Il naîtra toujours de grands poètes, hommes ou femmes […]. Où ? Quand ? Cela gît sur les genoux des dieux, et nul ne peut prophétiser là-dessus. […]. » (Fernand Gregh [1873-1960])
0:00 - Jeanne Neis Nabert 0:53 - Jeanne Galzy 1:24 - Anie Perrey 2:06 - Katia Granoff 2:45 - Louise de Vilmorin 3:32 - Yanette Delétang-Tardif 4:31 - Anne Hébert 5:13 - Générique
Vous aimerez peut-être : QUI NYMPHE, QUI MADONE #12 : https://youtu.be/_wcvfKF95-A QUI NYMPHE, QUI MADONE #11 : https://youtu.be/UGX87mD2NRE QUI NYMPHE, QUI MADONE #10 : https://youtu.be/gpR3cP7lxR4 QUI NYMPHE, QUI MADONE #8 : https://youtu.be/¤££¤42Louise de Vilmorin36¤££¤ QUI NYMPHE, QUI MADONE #7 : https://youtu.be/bPexQr8zYWY QUI NYMPHE, QUI MADONE #6 : https://youtu.be/IKim_loBAbs QUI NYMPHE, QUI MADONE #5 : https://youtu.be/p1ZeL66gnaY QUI NYMPHE, QUI MADONE #4 : https://youtu.be/yos¤££¤45PoèmesDeFemmes57¤££¤ QUI NYMPHE, QUI MADONE #3 : https://youtu.be/D_5987PxJRU QUI NYMPHE, QUI MADONE #2 : https://youtu.be/wGvAEiMIJ2k QUI NYMPHE, QUI MADONE #1 : https://youtu.be/2eLyH8-CM68 Femmes écrivains : https://www.youtube.com/playlist?list=PLQQhGn9_3w8qhOvXJDXpE1fe92htazYwn
Références bibliographiques : Alphonse Séché, Les muses françaises, anthologie des femmes-poètes (1200 à 1891), Paris, Louis-Michaud, 1908. Françoise Chandernagor, Quand les femmes parlent d'amour, Paris, Cherche midi, 2016. Jeanne Galzy, J'écris pour dire ce que je fus…, poèmes 1910-1921, Parthenay, Inclinaison, 2013. Katia Granoff, La colonne et la rose, Paris, Seghers, 1966.
Images d'illustration : Jeanne Galzy : https://pierresvives.herault.fr/1377-jeanne-galzy.htm Anie Perrey : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d2/Btv1b8596953w-p060.jpg Katia Granoff : https://www.antikeo.com/catalogue/peinture/peintures-portraits/katia-granoff-1895-1989-19219#gallery-1 Louise de Vilmorin : https://www.lefigaro.fr/histoire/archives/louise-de-vilmorin-en-1962-supprimons-la-circulation-automobile-20191225 Yanette Delétang-Tardif : https://www.memoiresdeguerre.com/2019/03/deletang-tardif-yanette.html Anne Hébert : https://artus.ca/anne-hebert/
Bande sonore originale : Arthur Vyncke - Uncertainty Uncertainty by Arthur Vynck
+ Lire la suite
autres livres classés : enfance difficileVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (75) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
223 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre

{* *}