AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070652716
304 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (22/08/2013)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Derek Blair, l'animateur vedette de l'émission «Expédition Survie!», se fait mordre par :
un alligator, une tortue serpentine, deux serpents, une chauve-souris et piquer par deux mille moustiques... avant de disparaitre dans les Everglades. L'intrépide Wahoo et son amie Anguille parviendront-ils à retrouver le pseudo-aventurier avant que la nature de Floride ne reprenne définitivement ses droits?

Carl Hiaasen imagine dans cette nouvelle aventu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  14 novembre 2013
Pour ses fans, Derek Blair n'est pas que l'animateur vedette de l'émission Expédition Survie, c'est un héros. Son credo : être lâché en milieu hostile avec un couteau suisse et une paille, le tout sous l'oeil des caméras. le bonhomme parvient toujours à s'en sortir, n'hésitant pas à bouffer tout cru la première bestiole qui lui tombe sous la main. En réalité, l'émission est une arnaque totale, le pseudo-aventurier n'affronte que des animaux dressés et inoffensifs et il termine chaque jour de tournage dans un hôtel luxueux. Pour le prochain numéro devant être tourné dans les marais de Floride au milieu des crocodiles, la production fait appel à Mickey Cray et à son fils Wahoo dont la ménagerie regorge de sauriens et de reptiles que Derek va pouvoir affronter en toute sécurité. Seulement le bonhomme possède un ego surdimensionné et il décide que cette fois-ci il va se frotter à des bêtes sauvages au coeur des Everglades. Wahoo et son père sont alors engagés pour assurer la sécurité de Derek et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils vont ne pas être au bout de leur peine…
On est dans un roman jeunesse alors forcément Hiaasen ne lâche pas les chevaux comme il peut le faire quand il s'adresse aux adultes. Il n'empêche que l'air de rien, il balance pas mal. Sur la téléralité bien sûr, sur ces émissions où l'aventure semble régner en maître mais qui sont en fait bidonnées à 100%. Il taille un costard XXL à la star du programme mais aussi à son assistante, au producteur et même au public qui gobe tout ça sans jamais se poser la moindre question. Entre deux il vous parle d'enfance maltraitée, de pauvreté, de parents alcooliques et violents, de ces Américains sans toit qui vivent dans des camping car et squattent les parkings des supermarchés. Et puis il y a la Floride qui lui est si chère et dont il défend farouchement les espaces naturelles et sauvages de plus en plus menacés. Au final on apprend pas mal de choses intéressantes sur la faune et la flore des Everglades. Bref, ça a beau être de la littérature jeunesse, ça reste engagé et sans concession.
Et pour ce qui est de l'humour, l'auteur de Pêche en trouble est toujours au sommet. Il a l'art de croquer des personnages aussi ridicules que crédibles. Ici son Derek Blair est un abruti de première dont il se moque (et nous avec) sans fioriture. Mais « Mr Blaireau » n'est pas le seul à en prendre pour son grade et chacun, à un moment ou un autre, a droit à quelques lignes dont il ne ressort pas grandi.
Un roman jeunesse intelligent, pêchu et drôle, ça ne court pas les rues. A dévorer dès 11-12 ans.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
IreneAdler
  30 novembre 2013
Expédition survie ! émission survivaliste, va se tourner dans les Everglades, Floride. Dresseurs d'animaux, Wahoo et son père sont engagés pour les parties "rencontres avec des bêtes féroces" apprivoisées. Sauf que, rien, mais rien, ne va se passer comme prévu. Et que le "survivaliste" et son émission ne soient qu'un gros bidon n'est que le cadet de leurs soucis...
Bon, c'est clairement pour les enfants d'une dizaine d'années qui aime lire. C'est marrant, il y a de l'action. Mais pas que. Une histoire d'enfant battue par son père alcoolique, l'enseignement du respect de la nature, la remise en question de la télé-réalité. Des héros très typés, mais qui arrivent à être surprenants malgré tout. C'est un peu invraisemblable parfois, un peu loufoque. Mais ça marche bien. Et la couverture est vraiment classe. Un petit bémol toutefois au traducteur : certaines tournures de phrases sont franchement bizarres. Mais rassurez-vous, cela ne nuit pas à la lecture et voila bien le plus important.
Commenter  J’apprécie          160
labandeabaudelaire
  01 janvier 2018
Embarquez pour une folle équipée au coeur de la Floride ! Rejoignez le jeune Wahoo, son amie Anguille, son père Mickey et le célébrissime Derek Blair pour un tournage rocambolesque dans le parc naturel des Everglades. Accrochez-vous à votre hydroglisseur, empoignez votre crème antimoustiques, vous voilà prêts à slalomer entre les alligators !
Le résumé :
Dans la famille Cray, je demande le père : Mickey, un dresseur d'animaux sauvages un peu déphasé depuis qu'il a été assommé par un iguane congelé. Wahoo, le fils dont le prénom est aussi le nom d'une espèce de poisson. Et Alice, le crocodile docile à la mâchoire qui ne manque toutefois pas d'efficacité. Mais la petite famille ne serait pas au complet, si on ne vous parlait pas de toute la ménagerie qui vit à leur côté : reptiles, sauriens en tout genre, singes et compagnie … Ajoutez pour subvenir au besoin de tout ce petit monde, la mère contrainte de s'envoler pour la Chine histoire de remplir le frigo familial et de payer les factures de temps à autre ! Voici un sacré tableau avec pour toile de fond la Floride et ses Everglades, cadre luxuriant de Niak, le roman de Carl Hiassen.
Déjà bien étrange, l'atypique univers des Cray se voit encore chamboulé quand une société de production d'émission de télé-réalité à la recherche d'un dresseur d'animaux exotiques fait appel à Mickey. Père, fils et une partie de la ménagerie se retrouvent donc embarqués au côté du célèbre aventurier survivaliste : Derek Blair, star de l'émission Expédition Survie. Mais l'aventure, le courage, l'instinct de survie ne sont en réalité qu'une façade pour écrans télé ! Derek Blair est un pseudo-survivaliste déjà presque has-been, capricieux, bedonnant, abonné aux hôtels de luxe et aux vols en hélico. Les animaux affrontés lors de chaque épisode à grand renfort d'effets dramatiques et sous l'angle très bien orienté des caméras ne sont que de dociles bébêtes déjà familières des plateaux télé …
Oui, mais voilà, le tournage d'Expédition Survie se fera cette fois-ci dans les Everglades pour le plus grand plaisir de Derek Blair qui se voit déjà entreprendre un rodéo à dos de croco sous l'oeil des caméras et des producteurs avides de sensations fortes. Entre Mickey, chargé d'assurer sa sécurité et Derek nigaud impulsif, cela fait donc rapidement des étincelles ! L' un surveillant les caprices de l'autre comme le lait sur le feu. Duo lui-même sous la bonne garde de Wahoo, jeune garçon mâture qui traite avec l'équipe de tournage, gère l'entreprise familiale, anticipe souvent les pépins et veille au grain … Et évidemment à trop tendre l'élastique la catastrophe finit par arriver !
Mon avis :
La première partie du roman s'attache à dévoiler les coulisses d'une émission de télé-réalité. Carl Hiaasen nous présente sans concession l'envers du décor, la vérité cachée sous les belles images et les vues aériennes en hélicoptère d'émissions types Man vs Wild ou autres Koh-Lanta. Épisode scénarisé, plans coupés, cascades, doublage, équipes de tournage et de production, responsable des relations publiques … l'auteur convoque tous les ingrédients de l'univers télévisuel et en fait une critique drôle et acerbe que j'ai beaucoup appréciée. Seulement voilà, à mon sens l'histoire piétine et on s'embourbe un peu dans les marais … le récit ne décolle véritablement qu'aux alentours de la page 170 (sur 295 tout de même) quand Derek Blair prend la poudre d'escampette, que Wahoo et son amie Anguille se retrouvent enrôlés dans la course à l'aventurier faisant ainsi (enfin) face aux ennuis et aux dangers. La quatrième de couverture qui nous vendait une chasse au survivaliste palpitante avait donc juste omis de nous préciser qu'il fallait un peu patienter …
Le récit manque donc pour moi un peu de punch et de mordant. Il s'en est fallu de peu pour que Niak ne me tombe des mains. J'ai trouvé cette première partie trop plate à mon goût, un peu longue et j'ai bien peur que des élèves ne fassent pas l'effort de s'accrocher … Dommage, car la deuxième partie qui met en scène la fuite de Derek Blair puis sa chasse à l'homme à travers les Everglades est elle rythmée, chaotique à souhait et mouvementée.
Mais, si l'action tarde à venir, l'auteur n'en réussit pas moins à croquer cet environnement si particulier que sont les Everglades. Ce cadre peu connu est agréablement mis en valeur, notamment grâce au personnage d'Anguille. L'amie de Wahoo, fan de Derek Blair est une experte de la faune et de la flore. Pour s'évader du camping-car et du parking de supermarché sur lequel elle vit avec son alcoolique de père, la jeune Anguille dévore les ouvrages et mémorise les noms latins. Cet atypique, mais non moins sympathique personnage permet au lecteur d'accéder l'air de rien à une foule de connaissances sur cet écosystème incroyable que sont les Everglades. Vous l'aurez compris dans Niak non seulement on ne fait qu'une bouchée des dérives de la télé-réalité, mais en plus on ingurgite en douceur des connaissances sur ce milieu si particulier. le décor, la nature sauvage et fascinante des Everglades sont définitivement ce que j'ai préféré dans ce roman.
Le voyage et le dépaysement sont donc garantis dans un récit qui ne manque pas de mordant, et ce dans tous les sens du terme. Carl Hiaasen croque en effet des personnages hauts en couleur qu'il plonge dans un environnement dense et consistant. Ces héros qui seront vos compagnons de route pendant cette envolée sauvage, voilà l'autre point fort du roman. La famille Cray est sympathique et attachante, même Alice le crocodile vous arrachera un sourire. le personnage du père, Mickey Cray, un dresseur de reptiles bougon, mais relax et d'un sang-froid à toute épreuve n'est pas sans rappeler le fameux Michael J. « Crocodile » Dundee. J'ai aussi trouvé que la relation qui l'unit à son fils Wahoo était intéressante. Les rôles sont en effet volontairement inversés dans cet étrange duo père-fils, face à un père à la tête dure et à la caboche sensible, le jeune adolescent endosse le rôle de chef de famille, se révèle habile négociateur avec les producteurs et tisse une belle amitié avec Anguille.
Enfin, la palme du meilleur personnage revient assurément à Derek Blair pour son rôle de survivaliste de pacotille, prétentieux, lâche et misanthrope ! Derek Blair est un blaireau fini qu'on adore détester. Suivre ses colères et ses coups de tête dont on sait qu'ils le mèneront obligatoirement à la catastrophe est un vrai plaisir ! Et n'ayons pas honte de dire que lecteur se délecte lorsque le drame se produit enfin.
En résumé, Niak n'est pas un roman sans saveur, mais le plat de résistance pourtant vanté par la quatrième de couverture tarde à venir. Niak est assurément un roman d'aventures, plein d'actions et de rebondissements, mais la mise en bouche s'éternise et il faut s'avoir patienter jusqu'à mi-roman pour voir l'intrigue décoller. Ainsi, malgré un titre accrocheur et évocateur ne vous attendez pas d'entrée à une explosion d'actions. Une étude ou une lecture intégrale avec des élèves me semble dès lors un peu fastidieuse, mais en tranche ou à la carte, nul doute que vous saurez trouver dans Niak de très bons passages croquant à pleines dents les travers de la télé-réalité souvent si appréciée de nos élèves.
Cette critique vous met en appétit ? Retrouvez les photos qui vont avec sur le blog ! Et d'autres critiques, lectures ou activités pédagogiques, on vous attend !
Lien : http://www.la-bande-a-baudel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
docidf
  14 octobre 2014

Niak / HIASSEN,Carl
Traduit de l'anglais (Etats Unis) par Yves Sarda
Gallimard Jeunesse – Aout 2013 – 295 pages
ISBN 978-2-07-065271-6 - Prix : 13,50 €
Résumé : Parce que sa famille a grand besoin d'argent, Michael Cray, dresseur d'animaux sauvages en Floride accepte d'accompagner l'équipe d'Expédition Survie qui tourne une émission de télé réalité dans les Everglades. En fait l'animateur vedette de cette émission est mythomane, incapable de tout exploit de tout exercice physique un nul et tout est pipé dans l'émission.
Son fils Wahoo et une amie de celui-ci, Anguille, qui fuit un père extrêmement violent vont se joindre à l'expédition. de nombreuses aventures et mésaventures émaillent l'histoire, certaines amusantes d'autres plus dramatiques.
Mots clés: FLORIDE / NATURE / ANIMAL / AMITIE / TELEREALITE / VIOLENCE PARENTALE / TRUCAGE
Commentaires : Carl Hiassen comme dans chacun de ses livres, donne une grande place à la nature. Dans celui-ci il est question d'animaux sauvages, de la vie dans les Everglades. Mais il en profite aussi pour dénoncer les émissions de téléréalité où tout le scénario est truqué.
Les personnages sont très intéressants, le style est vif et l'humour bien présent.
Les mésaventures s'enchaînent, certains adultes sont de vils personnages, assez irresponsables, mais les jeunes héros font farouchement face aux événements les plus saugrenus soutenus par d'autres adultes conscients de leurs responsabilités.
La dénonciation du saccage de la nature et de notre société ne prend pas le pas sur le récit qui n'a rien d'un poncif moralisateur et n'est pas manichéen.
Sans doute ce livre devrait il plaire à nos lecteurs, bien que l'on ait parfois du mal à y croire.
Pistes de discussion :
• Avez-vous déjà assisté à des émissions de télévision du même type que celui décrit dans le livre ? Est-ce que vous les aimez ? Pensez-vous qu'elles ont pu être truquées comme dans le livre ?
• Que pensez-vous d'Anguille, de ses médicaments miracles, de ses relations avec son père ?
• le livre vous a-t-il donné envie de découvrir ce coin de Floride que sont les Everglades ?
• Saviez-vous qu'il y avait autant de bêtes sauvages ? Cela vous ferait-il peur ? Que pensez-vous du métier de Michaël ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jangelis
  07 novembre 2015
Je me régale avec les romans de Carl Hiaasen, surtout ceux junior. Ses romans adultes, bien qu'ils m'amusent, sont un peu trop déjantés et "olé olé" pour moi.
On retrouve en général pas mal de points communs d'un à l'autre, les marais de Floride bien entendu, les parents nettement moins adultes que leurs enfants, ou surtout abîmés par la vie, la défense de l'environnement et des animaux. Mais chacune est différent, un petit bijou de distraction et de dérision.
Surtout, une lecture qui détend et fait du bien.
Ici en plus, on se moque allégrement de la télé-réalité, et même si le trait est un peu forcé (quoique ...) on voit bien l'impact, la déception pour les accros de certaines émission entre ce qu'on en voit à la télé et ce qu'on découvre sur l'envers du décor.
Il y a aussi mine de rien beaucoup de tendresse.
Wahoo, dans son amitié avec Anguille, découvre que finalement, malgré sa vie atypique et pas très drôle, si différente de celles des gens de son âge, il a la chance d'avoir des parents qu'il estime et qu'il aime, alors que certains maltraitent leurs enfants.
Ses parents, si différents, sont un peu un mystère. On ne découvre sa mère que de loin (elle est en Chine !) mais elle paraît tellement "normale" qu'il est difficile de l'imaginer vivant dans ce cadre, des animaux sauvages, un mari qui ne s'intéressent qu'à eux. Mais on sent une vraie famille, un réel amour, qui tient Wahou debout et l'aide à supporter tout le reste.
Ca n'empêche pas qu'on rit beaucoup, qu'on s'inquiète aussi, c'est palpitant et drôle.
Au fil de ses romans, Carl Hiaasen me donne une grande envie de découvrir cette région très spéciale des Everglades. Un peu un comble sachant que je suis paniquée par tous reptiles, presque autant que par les araignées, même petites !! Clairement, pas un endroit pour moi, mais il en parle si bien !
Bref, un vrai roman d'aventures qui fait aimer la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
Ricochet   13 novembre 2013
Niak est une comédie grinçante, bien enlevée et un brin écolo, qui dénonce les trucages et autres simulacres de la téléréalité [...] Un récit engagé et mordant dans tous les sens du terme.
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   14 octobre 2013
Ce livre est à la fois une satire sociale très intelligente, un plaidoyer efficace (et non moralisateur, pontifiant ou lourd) en faveur de l'écologie, une farce géniale et une histoire touchante qui ne verse jamais dans le pathos.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   17 juillet 2014
Pendant ce temps, le steadicamer zoomait consciencieusement sur le bain de sang. Derek, luttant en vain pour neutraliser le reptile mordeur, qui se tordait, se tortillait à qui mieux mieux, essayait de réciter son texte en même temps.
- On dirait que c'est pas - ouille ! - ton jour de chance, mon pote !
Commenter  J’apprécie          50
Shan_ZeShan_Ze   20 juillet 2014
- Personne ne peut creuser un canoë en entier avec un couteau de poche de rien du tout ! N'importe quoi !
- Bienvenue dans la réalité de la télé-réalité.
Commenter  J’apprécie          80
JangelisJangelis   07 novembre 2015
Mickey jugeait l'activité cérébrale de Jared Gordon moins complexe que celle d'un simple reptile. Cependant, un reptile n'est pas armé d'un flingue chargé et n'écluse pas de la bière.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16523 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre