AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Yves Sarda (Traducteur)
EAN : 9782264045874
544 pages
Éditeur : 10-18 (16/04/2008)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 189 notes)
Résumé :
Il avait tout prévu : la croisière en paquebot, la promenade nocturne sur le pont et le moment où il la balancerait par-dessus bord au milieu de l'Atlantique. Encore mieux qu'un divorce. Mais ce que Chaz n'avait pas imaginé, tout docteur en biologie (et surtout ès magouilles) fût-il, c'est que Joey puisse survivre à tout ça. Et voilà que son "épouse regrettée" est repêchée par un ex-flic reconverti en Robinson, à quelques miles des côtes de la Floride. Elle pourrait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Marymary
  12 mai 2015
Queue de poisson. Non ceci n'est pas un manuel sur les incivilités au volant.
De poisson il en est peu question. de queue il en est beaucoup question, d'une en particulier : celle du Docteur en biologie (rires) Charles Régis Perrone. « Chaz » pour les intimes. « Super connard/queutard » pour sa femme, la charmante et riche Joey qui a eu la malchance d'épouser ce moins que rien et de l'aimer.
Chaz invite sa femme pour une croisière sur un paquebot de luxe à l'occasion de leur deuxième anniversaire de mariage et la balance par-dessus-bord. Délicieux.
Mais « Super connard/queutard » a oublié dans quel sens coule le Gulf Stream ce qui est ennuyeux, et que sa femme a été championne de natation à l'université, ce qui est très ennuyeux… Grâce à un gros ballot de marijuana flottant en direction des côtes de la Floride et à un ex-flic charmant vivant sur une île en compagnie de son chien, Joey va s'en sortir. Elle n'aura de cesse de se venger en tourmentant Chaz qui, non content d'être atteint de priapisme, de sauter sur tout ce qui bouge et d'être un mystificateur vaniteux sans scrupules, n'a pas inventé le post-it et va se jeter la tête la première dans une spirale diabolique qui le conduira directement en enfer…
Ce thriller déjanté rassemble des personnages hauts en couleur, des dialogues savoureux et un cynisme désopilant. Carl Hiaasen transforme le lecteur en un sadique assumé et amusé des oh ! combien nombreux malheurs de Chaz « Super connard/queutard », faisant apparaître sur ses lèvres un sourire délicieusement satisfait.
Carl Hiaasen, journaliste au Miami Herald, dénonce une Floride anéantie par un tourisme excessif et une pollution galopante des Everglades.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4215
StephaneMei
  06 février 2014
J'aime pas les thrillers, mais ça j'aime bien !
Joey, charmante millionnaire floridienne, est balancée par-dessus bord pendant une croisière. Elle est d'autant plus surprise que c'est par son mari Chaz. Et elle n'a absolument rien vu venir. Chaz n'a même pas de mobile, car il n'héritera de rien. Alors pourquoi ?
Pas de chance pour Chaz, Joey ne se noie pas. Elle n'est pas très contente et décide de revenir le hanter...
Avec ce point de départ, Carl Hiaasen nous offre un thriller hilarant, avec des personnages atypiques et savoureux qui s'ébattent dans la touffeur de la Floride, et particulièrement dans le parc des Everglades, point central du roman et pour lequel l'auteur a une affection particulière.
J'ai adoré les personnages, leurs histoires rocambolesques (par exemple, les parents de Joey sont morts dans un crash, après qu'ils ont laissé les commandes à leur ours sous sédatif), leurs motivations et leurs idées frappadingues.
La distribution : un chef d'entreprise véreux porté sur la bouteille, un scientifique tricard, incompétent et corrompu, un inspecteur de police démissionnaire fan de pythons, un gorille zarbi velu comme un ours...
Bref, un bon moment de poilade dans les Everglades !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
DocteurVeggie
  20 avril 2017
Imaginez un bon thriller où l'une personne serait poursuivie et à chaque chapitre la tension viendrait à monter. Imaginez le même thriller mais à chaque chapitre c'est la pression des zygomatiques qui viendrait à augmenter . Et bien voilà ! Vous avez Queue de poisson. Carl Hiaasen nous plonge dans une histoire des plus palpitantes où un homme tout sauf fidèle et bien plus obsédé par ses performances sexuelles qu'autre chose vient à balancer sa femme par dessus bord d'un bateau lors d'une croisière.
La victime ? Tout sauf une cruche qui pourrait le balancer à la police. Tout cela ne serait pas drôle non ! le torturer sera du plus bel effet. Une torture mentale sera encore plus jouissive. Bouger les meubles de place, ressortir des objets du placard, asperger la maîtresse d'une touche de parfum de la fausse défunte. Tout pour le faire sombrer . Carl Hiaasen réussit son pari à nous emmener dans une aventure haute en couleurs où les protagonistes sont tous en train de jouer du chapeau. Entre un garde du corps aussi poilu qu'un ours et ne pouvant pas s'asseoir à cause d'une balle dans l'anus et d'un patron polluant à tout va la faune et flore locale en y déversant un tas de produits chimiques, une coiffeuse au QI d'une moule et d'un ancien flic cassant des bras à tour de bras sans un inspecteur digne fils de Colombo toujours sur le dos du meurtrier fan absolu de serpents bouffeur de chats. Qui sera le plus sournois ? L'auteur nous livre une bonne tranche d'absurde et de totalement décalé.
Un moment plaisant si on aime ce genre .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
carre
  05 février 2012
Chaz docteur en biologie croit avoir commis le crime parfait en balançant sa femme Joey par dessus bord lors d'une croisière. Et bien manque de bol, c'est raté. Aidé par un ex flic elle va décider de prendre sa revanche. Un polar original ,drôle, loufoque ou Hiaassen se moque des codes du genre. le roman bascule dans les situations absurdes avec une vraie originalité. Avec en toile de fond, un petit message écolo salvateur. Sans prétention, on déguste ça avec un vrai plaisir.
Commenter  J’apprécie          140
jfponge
  12 juillet 2015
Un thriller humoristique, un peu dans la lignée de Chester Himes ("La reine des pommes"), où victimes et assassins jouent au chat et à la souris. L'action se situe dans les Everglades, cette partie marécageuse de la Floride où régnait jadis une nature sauvage, avant l'arrivée des pesticides et des milliardaires retraités. Charles ("Chaz") Perrone, soi-disant docteur en biologie, travaille à la protection des Everglades (du moins ce qu'il en reste) en prélevant des échantillons d'eau destinés au dosage des phosphates et pesticides d'origine agricole. Il arrondit ses fins de mois en se faisant grassement rétribuer par un riche propriétaire terrien, qui arrose abondamment de produits chimiques interdits ses immenses terres agricoles situées en bordure de la réserve. En échange, Chaz doit bien entendu falsifier les résultats d'analyse. Ce triste personnage, persuadé que sa femme a découvert ses malversations, ne va pas hésiter à la balancer par-dessus bord à l'occasion d'une croisière. Tel est le point de départ d'une course-poursuite échevelée, sur terre et sur mer, avec des personnages qui n'ont pas peur du ridicule, mais dont la bêtise s'avère fort dangereuse. Rassurez-vous, les bons finissent par gagner, avec beaucoup de panache et un humour qui fait mouche à tout coup. Une réussite du genre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
MarymaryMarymary   22 mai 2015
Il alluma la télé et hop, voilà Dame Oprah, cette black qui avait son émission. Tool avait entendu sur une station de radio chrétienne qu'Oprah était plus riche que certains Blancs les plus riches de la planète, aussi décida-t-il de ne pas zapper un moment pour voir à quoi rimait tout ce cirque. Et merde, voilà-t'y pas qu'Oprah jacassait avec trois actrices de cinéma, qui se plaignaient du harcèlement qu'entraîne la célébrité avec tous ces paparazzi furetant partout, vous suivant jusqu'à l'épicerie, au DAB ou ailleurs. Tool ne se sentit pas un chouïa navré pour elle ni les autres nanas, étant donné qu'elles étaient assez riches pour faire bâtir des murs de six mètres de haut autour de leurs résidences de luxe si elles en avaient envie.
Majordomes, gardes du corps, le meilleur de tout.
Tool se surprit à repenser à Maureen, la vieille dame du Manoir de l'Élysée en train de mourir seule de Dieu sait quel cancer merdique. Ces connes d'infirmières voulaient même pas la laisser mettre le pied par terre pour prendre une douche ou aller aux chiottes. Voilà quelqu'un qui échangerait tout de suite sa place avec ces actrices, se dit Tool, Maureen, elle n'hésiterait pas. Elle sourirait aux photographes avec un petit signe de la main, tant elle serait soulagée de ne plus être malade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
MarymaryMarymary   22 mai 2015
Chaz Perrone se remit à penser à cette soirée au Colorado, vieille seulement de quatre mois, revivant dans le moindre détail érotique comment la femme qu'il appelait autrefois tendrement "ma monstresse blonde" l'avait retourné comme une crêpe. Chaz se retrouva bientôt gratifié d'une érection formidable, qui l'expédia tout guilleret à la salle de bains, saisi d'un optimisme injustifié.
Une fois là, il peina et s'acharna à la tâche, le visage cramoisi et déformé sous l'effort, jusqu'à en avoir une crampe dans le poignet, puis dans les deux.
Aucun soulagement à l'horizon.
Chaz fusilla d'un regard noir l'objet de son tourment et jura. Ma bite n'a jamais été fidèle à Joey tant qu'elle vivait, songea-t-il, alors pourquoi le serait-elle maintenant ? Il était cinglant de constater que le peu de chétive conscience morale qu'il possédait se manifestait de façon aussi humiliante.
- Je voulais pas la tuer ! cria-t-il à son bourreau, tout irrité et déjà rabougri. Elle ne m'a pas laissé le choix !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
StephaneMeiStephaneMei   06 février 2014
Tool, qui plafonnait à un mètre quatre-vingt-quinze et pesait ses 140 kg, avait la tête taillée comme un parpaing. Le haut de son corps était tapissé de poils au point qu'il transpirait copieusement, même par temps froid, et jugeait inconfortable de porter une chemise. Presque une année s'était écoulée depuis qu'un braconnier lui avait tiré dessus en plein jour, en le prenant pour un ours. On n'avait décelé à l’œil nu aucune blessure, car la balle s'était étrangement enfilée dans la raie du fessier formidable de Tool. Comme ça n'avait saigné qu'un minimum, il avait choisi de renoncer à tout traitement médical... décision qui devait revenir le hanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
GabySenseiGabySensei   04 janvier 2012
Le chauffeur du camion était un jeune type, large d'épaules, hyper musclé et imbu de lui-même. La plupart des individus y auraient regardé à deux fois avant de faire ce que fit Tool, mais ce dernier classa d'entrée le mec dans la catégorie chochotte de fitness. C'est son sourire plein de dents blanches et carrées, genre le carrelage des chiottes d'un dépôt de bus Greyhound, qui le trahit. Le chauffeur le prit de haut avec Tool comme s'il était débile mental, tandis que ce dernier, à la vue de ce râtelier à l'éclat parfait, se disait : cet empaffé s'est jamais chopé un vrai pain de sa vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
GabySenseiGabySensei   28 décembre 2011
Par une fraîche soirée d'avril, sur le coup d'onze heures, une dénommée Joey Perrone passa par-dessus bord du M.V. Sun Duchess, un luxueux paquebot de croisière. Chutant en piqué vers l'Atlantique ténébreux, Joey était trop abasourdie pour paniquer.
J'ai épousé un bel enfoiré, se dit-elle, fendant les flots, tête la première.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : florideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16035 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..