AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Damour (Traducteur)
ISBN : 2253170569
Éditeur : Le Livre de Poche (06/01/1999)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 272 notes)
Résumé :
Alors qu'elle s'apprête à vendre un bel appartement situé dans Manhattan, Lacey Farrell, jeune agent immobilier, est témoin du meurtre de la propriétaire. Or celle-ci lui avait fait ses confidences sur la mort de sa fille, Heather, jeune actrice de Broadway, dans un étrange accident d'automobile... Lacey en a trop vu : sa vie bascule. Protégée par la police, contrainte à déménager et à changer d'identité, elle est néanmoins retrouvée par le tueur - un professionnel.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  02 avril 2014
Cela faisait un petit moment que je n'avais pas lu de Mary Higgins Clark, et dans mon souvenir, malgré un schéma très récurrent dans ses romans, j'avais toujours apprécié lire ses histoires. Ce sont des romans policiers/thrillers efficaces qui mettent en scène des héroïnes qui ne sont pas ce que j'appellerai des demoiselles en détresse et j'aime bien cela. du coup, quand ma mère m'a proposé de lire Ni vue ni connue qu'elle venait elle-même de finir, j'ai dit oui sans hésitation. Il faudra d'ailleurs qu'on en discute toutes les deux maintenant que je l'ai lu pour avoir ses impressions.
Je ne dirais pas que je n'ai pas aimé cette histoire, seulement je lui trouve beaucoup de défauts… Et c'est un peu dommage, vous en conviendrez. Déjà la première page… Oui, on commence fort. L'introduction est ultra déstabilisante. On a droit à un bout de chapitre qui nous présente le meurtre qui va être le point de départ de l'action. Je veux bien, mais la façon de balancer le truc est pas terrible et puis franchement, devoir relire le même morceau quelques pages plus tard… Pfff… Comment vous dire… Cela m'a saoulé. Ensuite, tout se passe très lentement, trop lentement. Les derniers chapitres sont une suite d'événements précipités qui nous donne une fin très très rapide. le coupable est démasqué à l'avant dernière page, et autant vous dire que j'aurais aimé un épilogue, parce que franchement, on a pas tellement d'explications concernant les raisons du grand « méchant » ni comment tout cela a conduit à de si tragiques événements. du coup, on finit le roman de façon très abrupte en se disant : « Ouais… Ok… Et une vraie fin, non, pas possible ? ».
L'histoire en elle-même était pourtant plutôt sympathique. Lacey Farrell, l'héroïne, se retrouve témoin d'un meurtre et doit être placée dans le programme de protection des témoins, mais ne supportant pas cela, elle décide elle-même de mener son enquête. Lacey est une jeune femme dynamique et très proche de sa famille. Il est très facile de lui accorder sa sympathie. Je trouve cependant qu'elle commet des erreurs monstrueuses à de nombreux moments du romans. Bien sûr, il est facile de penser cela, n'ayant jamais subi ce que le personnage doit traverser, mais le manque de jugeote de l'héroïne laisse un peu à désirer. J'ai tout de même bien aimé la façon progressive de trouver des indices et de se rapprocher doucement de la vérité. Les suspects potentiels sont nombreux, et il y a un peu de paranoïa qui s'installe. Un ingrédient essentiel selon moi dans un thriller.
Mais encore une fois, je trouve dommage que Mary Higgins Clark n'ait pas donné plus d'explications que cela concernant le personnage derrière tout cela. On comprend plus ou moins la raison de ses « gestes » mais franchement, j'aurais aimé qu'on en sache plus sur lui et pas seulement sur le tueur à gage (qui est un personnage insipide et très stéréotypé à mon goût). Et du coup, j'ai un avis plus que mitigé sur ce roman. J'aime toujours savoir pourquoi les méchants sont… méchants ! Ma mère m'avait donné l'impression d'avoir eu le même avis aussi concernant la roman… ce qui me rassure un peu. Ce n'est pas pour cela que je ne lirais pas d'autres romans de l'auteur mais celui-ci n'est pas une réussite pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
sandrine57
  14 septembre 2011
Lacey Farrell, agent immobilier à New-York, assiste au meurtre de la propriétaire de l'appartement qu'elle s'apprêtait à vendre. Or, la victime lui avait fait, peu de temps avant de mourir, des confidences sur la mort suspecte de sa fille dans un accident de voiture.
Cela fait bien longtemps que je n'avais pas lu un roman de Mary HIGGINS CLARK. J'ai longtemps été fan pour finir par me lasser de ses intrigues de plus en plus prévisibles et mâtinées d'histoires à l'eau de rose. C'est encore une fois le cas ici. Les femmes sont très belles, toujours bien habillées. On a d'ailleurs droit à une description détaillée des vêtements de l'héroïne à chaque fois qu'elle quitte son appartement. Quant aux hommes, et bien eux aussi, ils sont beaux et malgré l'âge ils conservent une chevelure noir corbeau. Lacey Farrell, forte et fragile à la fois, est donc poursuivie par un impitoyable tueur mais cela ne l'empêche pas de rester toujours élégante et de trouver l'amour en prime!
Bref, des clichés à la pelle mais un suspense qui reste efficace pour un livre idéal sur la plage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
platinegirl
  12 février 2011
J'aime intercaler les genres de lecture, histoire de varier les plaisirs. C'est comme faire durer une boite de chocolat, sauf que c'est bien moins dur!
Parlons donc d'un livre que j'ai lu il y a quelques semaines, un autre Mary Higgins Clark de ma collection. Il se passe en majorité à New-York, il aurait pu faire partie de mon Challenge New-York en Littérature (ICI), mais je l'ai fini avant de m'y inscrire!
Je disais donc, "Ni vue ni connue" se passe à New-York où une jeune agent immobilier est témoin d'un meurtre dans un appartement qu'elle met en vente...
Commenter  J’apprécie          100
dido600
  02 février 2014
Alors qu'elle s'apprête à vendre un bel appartement situé dans Manhattan, Lacey Farrell, jeune agent immobilier, est témoin d'un meurtre dans un bel appartement situé en plein Manhattan la victime et propriétaire Isabelle farell . Or celle-ci lui avait fait ses révélations sur la mort de sa fille, Heather, jeune actrice de Broadway, dans un étrange accident d'automobile... Lacey en sait trop : sa vie capote et se bascule Protégée par la police, contrainte à déménager et à changer d'identité, elle est néanmoins retrouvée par le tueur - un professionnel. Et la traque commence.
Malgré la même recette il est agréable a' lire nous tient en haleine jusqu'à la dernière page avec un suspens omniprésent .CE roman corrobore le talent de cette grande dame du suspens .Il est passionnant
Commenter  J’apprécie          80
argali
  25 décembre 2010
Alors qu'elle s'apprête à vendre un bel appartement situé dans Manhattan, Lacey Farrell, un jeune agent immobilier, est témoin du meurtre de la propriétaire. Or celle-ci lui avait fait des confidences sur la mort de sa fille, Heather, jeune actrice de Broadway, dans un étrange accident d'automobile... Lacey en a trop vu : sa vie bascule…
Documenté et détaillé, ce roman nous entraine rapidement dans son intrigue. L'héroïne nous est rendue sympathique et on se prend à souhaiter qu'elle s'en sorte et garde la vie sauve malgré les dangers qui la guettent. le suspens est efficace et l'écriture sans surprise, du bon Mary Higgins Clark pour les amateurs du genre.
le plaisir est au rendez-vous.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   03 avril 2014
Rick peut encore réussir dans la vie. Je sais qu'il en est capable. Son père l'a toujours gâté, l'a incité à croire qu'il n'avait à se plier à aucune forme de discipline, ni même de simple décence. Le jour où Rick a commencé à avoir des problèmes de drogue au collège, j'ai supplié mon mari de le laisser assumer les conséquences de ses actes. Au lieu de quoi, il a préféré payer. Rick aurait dû réussir ses études. Il est intelligent, mais il n'a jamais pris le temps de s'y consacrer réellement. Dites-moi en quoi un garçon de dix-sept ans peut avoir besoin d'un cabriolet Mercedes ? Quel garçon de cet âge a besoin de dépenser sans compter ? Quel jeune homme peut apprendre à se comporter décemment alors que son père déguise sa maîtresse en femme de chambre et l'introduit sous son propre toit ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
dido600dido600   30 janvier 2014
« La calomnie est comme la guêpe qui vous importune, et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement,
à moins qu’on ne soit sûr de la tuer, sans quoi elle revient à la charge, plus furieuse que jamais. »
Commenter  J’apprécie          60
dido600dido600   30 janvier 2014
« L’ambition prend aux petites âmes plus facilement qu’aux grandes, comme le feu prend plus aisément à
la paille, aux chaumières qu’aux palais. »
Commenter  J’apprécie          70
dido600dido600   30 janvier 2014
"On ne sait jamais pourquoi on tombe amoureux de quelqu'un : c'est même à cela qu'on reconnaît
qu'on aime." [ Francis de Croisset ]
Commenter  J’apprécie          70
dido600dido600   31 janvier 2014
« Il y a des montagnes qui accouchent d’une souris, et d’autres qui accouchent d’un volcan. »
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Mary Higgins Clark (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Higgins Clark
La Reine du bal - Mary Higgins Clark & Alafair Burke
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .