AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marianne Gallet (Traducteur)
EAN : 9782253057864
350 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (02/10/1991)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 72 notes)
Résumé :

Y a-t-il des êtres qui portent malheur ? Fuyant ses échecs - dépression, mariage raté -, Robert Forester est venu s'installer dans une petite ville où il vit d'un emploi modeste. Sa solitude affective trouve bientôt un étrange dérivatif dans la contemplation quotidienne d'une jeune fille de son quartier. Innocente rêverie dont il ne peut bientôt plus se passer. Jusqu'au jour où il la rencontre. Et l'&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JulyF
  15 octobre 2015
C'est un petit roman américain des années 60. Deux couples se déchirent : l'un divorce tandis que l'autre rompt ses fiançailles. Les deux hommes sont un peu déséquilibrés ; le premier a été dépressif et observe la jeune fiancée depuis son jardin, tandis que le deuxième n'arrive pas à comprendre qu'elle ait pu le rejeter après plusieurs mois de fiançailles. Au fil du roman, les failles des personnages se complètent et s'agrandissent, jusqu'à la mort, brutale.
Les personnages sont assez touchants, la folie qui les guette est inquiétante. le style n'est pas magique en revanche. Et le poids du qu'en-dira-t'on (ou plutôt des remarques bien acerbes des voisins) est ici très lourd et bien décrit. Comment conserver la présomption d'innocence quand les gens ont peur de leur voisin ? Difficile de faire respecter la justice et protéger les innocents...
Commenter  J’apprécie          50
kfk1
  26 juillet 2016
J aime bcp les ambiances des livres de cette auteure. Elles laissent tjrs un goût d étrangetés, de malaise, de nuits faussement calmes. de superbes dialogues accompagnent cette histoire à 3( grands) personnages (même si les autres ont également de l importance). Comparé à "l empreinte du faux", dans lequel il ne se passe pratiquement rien (et c est génial !), le "cri du hibou " est riche en rebondissements. Mais ce qui fait le Talent incontestable de l auteure, c est cette recherche des personnages, ce léger décalage qui change rien et qui fait tout. du grand art. C est de la littérature tout court. Et de la bonne.
Commenter  J’apprécie          60
DR_Cloq
  27 novembre 2020
Pour moi il s'agit d'un roman "Littérature étrangère" et non d' un roman policier. le phrasé et le style m'ont fait penser à Guy Des Cars. le rythme et lent mais agréable. le whisky coule à flot (comme dans pas mal de roman américain!). J'ai beaucoup aimé ce roman, plus que l'inconnu du Nord Express.
Commenter  J’apprécie          33

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nina2loinnina2loin   25 avril 2012
Ce soir encore, la jeune fille était dans la cuisine. Sur la façade de derrière, les fenêtres découpaient deux carrés de lumière que la silhouette traversait de temps en temps. Mais, en général, elle restait du côté gauche, où se trouvait la table. Aux yeux de Robert, la fenêtre se présentait comme le champ réduit d'une caméra. Il ne s'approchait pas toujours de la maison, car il avait très peur qu'elle ne l'aperçoive et que la police ne l'embarque, le prenant pour un rôdeur ou un voyeur. Mais ce soir-là il faisait très sombre. Il s'approcha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DR_CloqDR_Cloq   27 novembre 2020
Robert alla dans la cuisine se verser un verre de whisky avec de l'eau. Il lui avait fallu presque 6 mois, les 6 mois derniers, pour se rendre compte que Nickie jouait un jeu, et le jouait si bien qu'elle arrivait à s'arracher des larmes de repentir, en disant qu'elle l'aimait, qu'ils pouvaient encore s'entendre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Patricia Highsmith (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Highsmith
DEEP WATER 2021 - Official Trailer HD - Ben Affleck, Ana de Armas Movie. Eaux profondes - adaptation cinématographique du roman du même nom de Patricia Highsmith.
autres livres classés : patricia highsmithVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La rançon du chien

En quelle période de l’année se passe l’intrigue ?

En juin, juste avant les vacances.
En août, pendant les vacances.
En octobre.

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La Rançon du chien de Patricia HighsmithCréer un quiz sur ce livre