AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344025918
208 pages
Éditeur : Glénat Manga (21/02/2018)
3.25/5   22 notes
Résumé :
Avec pureté, avec justesse, avec beauté vers la scène où les alices créent un rêve fascinant, la Compagnie Alice se produit sur scène à l'aide de pouvoirs mystérieux.
Hikari Ando souhaite intégrer cette troupe théâtrale pour retrouver son frère qui a été emmené à l'Académie Alice quand ils étaient petits. Mais une fois dans la place, elle apprend un terrible secret !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,25

sur 22 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
11 avis
2
1 avis
1
0 avis

sandrine57
  12 mars 2018
Cela fait douze ans qu'Hikari n'a pas vu son frère Tsubasa, depuis qu'il est entré à l'Académie Alice pour ne plus jamais en sortir. Alors quand s'offre à elle la possibilité d'intégrer l'Académie musicale Alice, elle n'hésite pas et met tout oeuvre pour réussir le concours d'entrée. A sa grande surprise, elle est admise ! Hikari découvre un autre monde, une école sélecte, uniquement réservée aux filles, qui prépare aux métiers du spectacle, aussi bien les ''Alices'' que les filles ordinaires comme elle. Les débuts sont difficiles. Hikari veut bien faire mais n'est pas très douée. Heureusement, son chemin croise celui d'Ema Shinomiya, une actrice charismatique dont elle découvre l'étonnant secret.
Bilan mitigée pour ce spin-off de L'Académie Alice. Pour les (nombreux) points négatifs, on pourra citer une mise en place laborieuse, des répétitions, des dialogues mièvres et des dessins plus que confus, mais aussi beaucoup de bla-blas sans réels rapport avec la comédie musicale sensée être le thème central du manga.
Par contre, c'est un plaisir de retrouver l'ambiance mystérieuse de l'Académie, avec ses secrets, ses périls et bien sûr les ''Alices'', ces dons précieux qui font de ceux qui les possèdent des êtres à part. Cependant, l'héroïne principale ne possède pas d'Alice, c'est une jeune fille ordinaire mais pleine de qualités. L'autre point intéressant du manga est que Tchibana Higuchi joue avec les genres. Dans cette école réservée aux filles, celles-ci jouent tous les rôles et Hikari semble bien partie pour incarner les garçons chevaleresques et virils...C'est original et inattendu.
Et pour finir, les fans se réjouiront de revoir, dans des rôles secondaires, les élèves qui ont fait les beaux jours de L'Académie Alice, comme Natsume, Mikan et Tsubasa, le frère d'Hikari.
Un premier tome introductif un peu brouillon, surtout gâché par une narration qui manque de fluidité, pourtant cela reste gentil, sympathique et très mignon. Mais on n'attend pas forcément la suite avec impatience.
Un grand merci à Babelio et aux éditions Glénat pour cette masse critique privilégiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
coquinnette1974
  09 mars 2018
"L'académie musicale Alice", tome 1 de Tachibana Higuchi m'a été envoyé par Babelio et les éditions Glénat dans le cadre d'une masse critique privilégiée. Je les en remercie chaleureusement, même si mon avis est très mitigé !
L'académie musicale Alice est une série dérivée de L'académie Alice, que je n'ai pas eu l'occasion de lire.
J'ai donc directement plongée dans l'inconnu et ... je me suis un peu noyée ! J'ai trouvé ce manga très brouillon, et au début je ne comprenais pas du tout ce que je lisais.
Alice c'est une académie mais ce sont aussi des jeunes gens qui ont des pouvoirs. Et dans cette académie musicale il y a les Alice, et les autres donc certaines jeunes filles (car c'est une académie de fille) ont des pouvoirs mais pas les autres.
Rien que ça, j'ai eu du mal à le comprendre ! Et ensuite, je me suis de plus en plus noyée dans les informations et je n'ai pas réussie à accrocher avec ce manga.
Les dessins m'ont plu, l'ambiance comédie musicale c'est pour moi mais là, c'est trop étrange. Je n'ai pas réussie à apprécier ma lecture.
Pourtant j'aime les mangas, même si je ne suis pas une grande lectrice du genre. le sens de lecture est japonais mais là encore, ce n'est pas dérangeant pour moi car j'ai déjà lu des mangas dans le sens original de lecture.
Ce qui m'a vraiment gênée, c'est le coté brouillon de l'histoire ; le fait que j'ai du mal à comprendre ce qu'est une Alice, et ce qu'est réellement cette Académie.
Très mitigée donc, d'où le deux étoiles et demie.
Je n'aime pas ne pas apprécier un ouvrage que l'on me permet de lire gracieusement mais là, je ne peux vraiment pas mettre plus que deux étoiles et demie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
kobaitchi
  06 avril 2018
Je pense me rappeler avoir lu le tome 1 de l'Académie Alice il y a des années de cela. Je n'ai pas continué la série, mais j'en ai si peu de souvenir que je ne saurais dire si je l'avais trouvé bien ou non. (Une série que je ne continue pas n'est pas forcément une série que je n'ai pas aimée. Parfois elle est juste arrivée en même temps qu'un ou plusieurs gros coups de coeur, et, forcément, j'ai préféré d'abord me focaliser sur ceux-ci. Quitte, certaines fois, à en oublier d'autres, sympas aussi mais moins.)
Comme le titre le laisse supposer, ce manga est un spin off de celle-ci. le résumé de l'éditeur nous certifiant qu'il n'est pas nécessaire de l'avoir préalablement lue pour comprendre cette nouvelle histoire, nous allons le vérifier.
Hikari, une jeune fille ordinaire et sans histoire, (mais spécialiste de kando) souhaite de toutes ses forces être admise à l'Académie Musicale Alice depuis qu'elle a appris que les jeunes filles ne possédant pas l'alice (de pouvoirs magiques, en gros) pouvaient désormais y être acceptées.
Cette école est voisine de la non moins célèbre Académie Alice, un institut réunissant des élèves possédants des … Alices. C'est bien, tu suis. Et, où son frère a été envoyé alors qu'il était tout petit (car lui, il en a un d'alice, contrairement à elle).
L'Académie, aussi bien dans la version traditionnel ou musicale, est remplie de règles absurdes, comme par exemple celle interdisant à ses élèves d'avoir un quelconque contact avec l'extérieur. Ce qui explique que Hikari n'a plus entendu parler de son frère depuis qu'il y est entré, une dizaine d'années plus tôt.
Parmi les autres spécificités de l'établissement, l'héroïne découvrira qu'une non-alice n'a aucune chance de décrocher un rôle important, ceux-ci étant réservés aux alices, que les cours sont durs, les professeurs exigeants et qu'une cadette se doit d'obéir à ses ainées, quel que soit l'ordre qu'elles lui donnent. Même s'il est complétement ridicule (genre, sauter d'une fenêtre du premier étage).
On passera sur le fait que l'examen d'entrée est extrêmement difficile, que Hikari est nulle dans toutes les matières ou presque, mais qu'elle le décroche quand même (Certes, c'est un poncif du genre, mais c'est dommage de s'y être adonné. C'est tellement déjà vu et illogique) mais moins sur le fait que tout est plutôt confus. Voire très confus. On passe d'une scène à l'autre sans vraie transition, parfois, on dirait qu'il manque tout simplement quelques cases, et c'est assez perturbant. Au niveau des dialogues aussi c'est brouillon, et il est parfois difficile de suivre les conversations.
On n'en apprend pas beaucoup sur les alices, seulement que ça ressemble à des pouvoirs magiques. Certaines filles savent voler, d'autres manipuler le feu ou faire de la télékinésie. Et, au fond, pour l'instant ça ne gêne pas la compréhension et on peut très bien se contenter de ça.
La trame principale (retrouver le grand frère) est vite remplacée par une autre (Protéger le secret d'Ema. Je ne te spoile pas, ça arrive dans les 20 premières pages. Et puis, je ne t'ai pas dit ce qu'était ce secret).
Je ne sais pas si la série va vraiment pouvoir se concentrer uniquement sur les arts de la scène. Je pense qu'à un moment il va falloir nous expliquer qui est Ema et son rapport avec les Alices. (Les élèves et non les pouvoirs. Oui, les deux s'appellent des Alices…) Ça risque d'être redondant pour celleux ayant lu la précédente série, mais sans ça, ça risque d'être difficile de fidéliser un nouveau public.
Au niveau du dessin, c'est très joli, très doux, très shojo. Assez éloigné de ce que je recherche en général, mais très beau.
Au final, un premier tome qui me laisse un peu sur ma faim et ne me donne pas plus envie que ça d'en savoir plus. À peut-être conseiller en priorité à celleux ayant lu et aimé l'académie Alice ou aimant les comédies musicales de manière générale ?
Lien : http://kobaitchi.com/lacadem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
celosie77
  09 mars 2018
L'académie musicale Alice m'a été envoyé dans le cadre d'une opération Masse critique. Il s'agit d'un spin off en 3 tomes de la série L'académie Alice, que je ne connaissais pas et que je n'ai pas lu.
J'ai donc fait la connaissance de Hikari Ando, jeune-fille "non Alice", c'est-à-dire sans pouvoirs particuliers, qui souhaite intégrer la très sélective et très sévère Académie musicale Alice. Il s'agit d'une école où l'on apprend toutes les disciplines permettant de jouer dans une comédie musicale mais qui, normalement, ne recrute que des Alice. L'objectif de Hikari est de retrouver son frère, un Alice recruté il y a des années par l'académie Alice, mais qui n'a depuis plus jamais eu de contacts avec sa famille.
Mais dès son entrée dans l'école, Hikari se pose des questions : pourquoi a-t-elle été choisie alors qu'elle n'a aucun talent ? Comment savoir où est son frère ? Qui est cette mystérieuse Ema qui se révélera être en fait un garçon ?
Après un départ poussif où la mangaka prend un temps fou à la mise en place des personnages, et répète de trop nombreuses fois les mêmes choses, l'intrigue finit par démarrer. Nous sommes dans un shojo typique avec ses personnages androgynes plus ou moins mystérieux, ses situations entre rêve et réalité, une pointe de fantastique avec les pouvoirs des Alice, et une grande place faite aux émotions plutôt qu'aux actions.
Je regrette la lenteur de l'intrigue, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire, et je regrette qu'il y ait aussi peu de pages consacrées réellement à l'apprentissage du métier de comédien car c'est ce qui m'aurait le plus intéressée. J'ai bien aimé la façon dont Hikari est poussée à exprimer ses émotions, mais cela arrive bien tard dans l'épisode, presque à la fin en fait.
Rien à dire sur les graphismes qui sont très aboutis, par contre j'ai un souci avec la narration que je trouve hachée. de nombreuses bulles ne sont pas fléchées, donc on ne sait pas toujours bien qui est en train de parler, ce qui est encore compliqué par le fait que les pensées de Hikari s'intercalent aux dialogues. de plus il y a parfois des vignettes qui se superposent et je trouve que tout cela nuit à la fluidité de lecture. Et il y a même des commentaires de la mangaka elle-même sur son oeuvre, et, même si c'est humoristique, on aurait pu s'en passer...
Le personnage le plus intéressant est Ema, ce garçon qui se cache dans cette école sous une fausse identité. Nous en apprenons peu sur lui, le mystère reste entier à la fin de ce premier tome, ce sera donc sans doute le sujet des prochains tomes.
Merci aux éditons Glénat et à Babélio pour l'envoi de ce livre qui m'a permis de découvrir un type de manga que je ne lis pas habituellement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lesvoyagesdely
  25 mars 2018
J'ai beaucoup aimé ce premier tome, et j'aime tellement ce genre de dessins .
ps edit : je suis très triste de constater la disparition de toute une partie de mon avis alors qu'en le quittant il y était bien.
Merci quand même à babelio et glénat pour la lecture, par contre l'édition de glénat est à améliorer, des parties de mots qui manquent, des pages pas bien édités, des pages blanches à la fin qui ne servent à rien.
Nous avons l'opposition classique des gens naturellement doué et de ceux qui ne le sont pas, ainsi ici que ceux qui ont eu la "chance" d'avoir une Alice et de ceux qui n'en ont pas.
On se rend également compte de combien le commun des mortels ignore tout à propos des "Alice".
Le règlement instaure une certaine rigueur, et protège également le secret des Alice. Il est plutôt dur, et interdit également toute sortie.
Certaines choses, Hikaru les ignoraient lorsqu'elle a voulu rejoindre cette école, comme le règlement, le fait qu'il n'y ait que des filles a priori, et ce qu'est les Alice, mais elle nourrissait le secret espoir de revoir son frère. Est-ce qu'elle y parviendra ? Et si c'est là son seul désir véritable, peut-elle survivre dans cette académie, surtout sans être spécialement douée ?
Certains ne seront pas forcément tendre avec elle, mais heureusement une de ses amies est avec elle, et elle a plein de bonne volonté.
Hikaru est dans un domaine qui exploite les émotions plus que jamais, mais elle a surtout appris à les taire, et galère à les exprimer.
Hikaru par un concours de circonstances se rapprochera et apprendre à connaître Ema aussi, et ses secrets.
Une belle et bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LysetteLysette   04 mars 2018
- Dire que j'avais passé cet examen juste pour t'accompagner, car j'étais sûre que tu te planterais et je ne voulais pas que tu subisses cette humiliation seule !
- Je te remercie pour cette délicate et discrète attention, Sato !
Commenter  J’apprécie          20
TachanTachan   28 février 2018
Une comédienne se nourrit même de ses sentiments les plus laids. Ne les néglige pas !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Tachibana Higuchi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tachibana Higuchi
Gakuen Alice (L'Académie Alice) - Ending
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

l'académie alice

Le nom complet du personnage principal est :

Mikane Sakuya
Sakurya Mikan
Mikan Sakura
Mikan Sayuka

20 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : L'Académie Alice, Tome 1 de Tachibana HiguchiCréer un quiz sur ce livre

.. ..