AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Slammed tome 2 sur 3

Cécile Tasson (Traducteur)
EAN : 9782290393314
288 pages
J'ai lu (01/11/2023)
4.18/5   364 notes
Résumé :
Will et Lake ont su, grâce à l'amour qui les unit, affronter les épreuves que le destin leur réservait. Avoir surmonté les plus grands obstacles témoigne de la profondeur et de la force de leurs sentiments. Mais lorsque le passé ressurgit, ce sont les fondements mêmes de leur relation qui semblent remis en question. Pour sauver ce qu'ils sont parvenus à créer, Will va devoir relever le défi ultime : prouver son amour à une fille qui refuse d'arrêter de creuser des c... >Voir plus
Que lire après Pour toiVoir plus
Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être par Glines

Désir fatal

Abbi Glines

4.11★ (1001)

4 tomes

Reese & Mase, tome 1 : Don't go par Glines

Reese & Mase

Abbi Glines

4.11★ (283)

2 tomes

Love and..., tome 1 : Chaos par Evans

Love and...

Lil Evans

4.32★ (62)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 364 notes
Même si "Indécent" n'avait pas été un roman qui m'avait transpercé le coeur, j'avais aimé les personnages, les retrouver m'était donc une idée agréable. Mais je suis déçue. Les défauts du 1 sont exacerbés dans le 2. Ce que vivent Lake et Will est dramatique. Elever seuls de jeunes enfants, faire face au poids du quotidien n'est pas une tâche aisée. Et pourtant, le récit manque de cette tension qui aurait alimenté les mots. L'auteure introduit des évènements pour créer cette tension, mais ils étaient inutiles à mes yeux. L'histoire en elle-même n'en avait pas besoin. Ces mêmes évènements sont traités avec la même légèreté que le reste. La remise en question reste en surface, tout n'est que surface. le slam n'est plus un fil conducteur, il perd de son sens. Il n'est là que parce Will était un slameur dans le volume 1. C'était pourtant un vivier d'émotions brutes, d'autant plus que certaines idées sont vraiment fortes. le harcèlement à l'école aurait mérité d'être mieux exploité, la perte, le passage à l'âge adulte aussi. J'aurais aimé recevoir une claque émotionnelle, frémir, être habitée par les mots, mais ils m'ont glissé dessus. Malheureusement.
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          220
Lake et Will sont deux jeunes étudiants qui poursuivent leurs études tout en s'occupant de l'éducation de leurs frères respectifs.
Habitant l'un en face de l'autre, leur vie est mouvementée par les soirées entre amis, les révisions, ou les activités avec leurs frères.
Cette vie de famille leur laisse peu de temps à consacrer à leur couple, guidé par les conseils laissés par la mère de Lake, morte un an plus tôt, ils tentent cependant de se retrouver lors d'un weekend en tête à tête. Mais les événements ne se passeront peut-être pas comme ils l'avaient imaginer.

Premier livre que je lis de cet auteur Colleen Hoover, et je suis conquise par l'écriture et par le genre. Il s'agit d'une romance dont on soupçonne déjà la fin, mais ce roman a le mérite de nous réserver quelques rebondissements.
En plus, par moment, j'ai envie de lire des livres plus "légers" qui me permettent de penser à autre chose qu'à mes cours. Ce roman est donc tombé à pic !
Petit bémol, au début du livre, j'ai eu quelques difficultés à comprendre qui était qui. Mais j'ai découvert après qu'il y avait eu un premier volet, "Indécent". Je n'ai pas eu cependant de problèmes pour comprendre l'histoire.
Commenter  J’apprécie          163
Après avoir dévoré le premier tome, Slammed, je me suis attaquée à sa suite Point of Retreat avec une grande impatience. Et je peux vous confirmer que j'adore définitivement cette série. Pourtant (pourtant!), je me demande sérieusement si Colleen Hoover ne souffrirait pas de problème psychologique.

Peut-être est-elle atteinte d'un espèce de complexe d'une vie trop heureuse si bien qu'elle ressent le besoin irrépressible de faire vivre des horreurs à ses personnages?

Attention spoiler:

Si on récapitule, en deux tomes :
Les parents de Will et Caulder sont morts dans un accident de voiture.
Le père de Laken et Kell est mort d'une crise cardiaque et leur mère d'un cancer.
Le premier amour de Sherry est mort dans un accident de voiture.
Laken, Eddie et Kiersten sont directement impliquées dans un accident de voiture. Laken et le bébé d'Eddie manque de justesse d'y passer.
Kiersten est le souffre douleur de ses petits camarades à l'école.

Si j'en ai oublié, n'hésitez pas à me le signaler ! Mais je crois qu'on en a déjà pas mal là ... ^^
On notera quand même une dominante: l'accident de voiture. Peut-être que l'auteur rêvait dans sa jeunesse d'être la seule survivante miraculée d'un accident de voiture où toute sa famille y serait passé, au lieu de vivre heureuse entourée d'amour ...?

Fin du spoiler

Malgré ça, l'auteur me fait toujours ressentir beaucoup d'émotions à travers son histoire et ses personnages me touchent toujours autant.

Je me suis définitivement prise en affection pour le petit Kell, le petit frère de l'héroïne qui me fait toujours rire avec ses blagues et son comportement avec Kiersten. Will n'est pas mal du tout aussi dans son genre, mais je le trouve un peu trop mélodramatique. Vu les événements qui ont déjà marqué sa courte vie, je comprends qu'il est du mal à affronter des disputes. Mais il pourrait se prendre davantage en main. Et surtout, pour la première fois, j'ai trouvé les doutes de Laken par rapport à sa relation avec Will complètement excessifs. Ça ne méritait pas tout le pataquès qu'elle en a fait et elle m'a vite énervée.

Ce tome 2 nous est raconté du point de vue de Will alors que dans le premier tome on suivait les aventures dans la ville d'Ypsilanti à travers les yeux de Laken. Ce changement est intéressant dans le sens où on comprend bien mieux son état d'esprit vis-à-vis de Laken et de son petit frère. Mais par contre, je ne vois pas l'utilité de faire un tome trois qui revient sur le premier tome mais du point de Will alors qu'on en a déjà un aperçu dans ce tome-ci. (Ce qui ne m'empêche pas de l'avoir dans ma liseuse, prêt à être attaqué ^^)
Commenter  J’apprécie          50
RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !!

En voilà un livre qui ne sera pas resté très longtemps dans ma PAL ! Et pour cause : après le gros coup de coeur du premier tome, il était obligé que je lise la suite très rapidement. Et je n'ai pas été déçue ! Même si ce n'est pas un coup de coeur comme le précédent, c'est néanmoins une très bonne découverte avec, cette fois, le point de vue du côté de Will.

Nous retrouvons donc Lake et Will après les derniers événements qu'ils ont vécu. Une année difficile et pourtant, leurs liens sont encore plus forts. À présent les seuls à même de s'occuper de leurs frères après le départ de Julia, ils mènent en parallèle leur vie d'étudiants. Leur amour est lui, encore très fort, voire plus, même s'ils n'ont pas passé le cap de s'installer ensemble. Et si le passé de Will refaisait surface le jour où ils décident de s'offrir quelques jours en amoureux, sans leurs petits frères toujours présents ? Quelles conséquences aura ce passé que Will ne voulait pas refaire monter à la surface ? Est-ce que cette confiance qu'ils ont si durement mis en place va tenir le choc ?

Encore une fois, j'ai été embarquée dans cette histoire dès les premières pages. Colleen Hoover a cette particularité de nous envoyer dans son univers et de nous faire passer par tout un tas de sentiments : la colère, la joie, la peur, la tristesse. Tout autant de sensations qui ne se marient pas très bien, vous le concédez. Et pourtant, à travers ses mots, on se rend compte que tout ce qu'elle dit nous sort de la réalité et nous crée cette bulle de l'imaginaire. Mais à côté de cela, on oublie pas non plus que, même si cela reste un roman, tout ce qu'elle décrit avec justesse peut arriver dans la vraie vie. Et je crois bien que c'est cela qui nous touche encore plus : que nous, lecteurs, puissions aussi vivre ce genre d'expérience, qui est fort peu agréable.

J'ai trouvé qu'être du point de vue de Will pour cette suite, était un choix très judicieux. Étant donné que le passé qui revient à la surface le concerne, il aurait été vraiment dommage que nous continuions à suivre les pensées de Lake, qui se sent très mal et trahie. Alors qu'ici, et malgré ce qui leur arrive, on n'arrive pas à détester Will, car on sait vraiment ce qu'il pense et que son amour pour Lake est plus fort que tout et incommensurable.

Évidemment, les sensations sont aussi très présentes dans cet opus, mais moins prégnantes et douloureuses que dans le premier. Je n'irai pas jusqu'à dire que ce qu'ils vivent peut être arrangé d'un claquement de doigts, mais ce n'est en rien comparable avec ce qu'ils ont vécu auparavant. C'est sans doute pour cela que ce n'est pas un coup de coeur pour moi, étant donné que je n'ai pas eu cette douleur et les grosses larmes que j'ai pu avoir au début. Évidemment, j'ai pleuré, mais beaucoup moins !

Quant à la fin. Mama. Elle est magnifique ! J'en avais des étoiles plein les yeux, et pour le coup, je remercie l'auteure de ne pas nous avoir fait la même fin horrible du premier tome. Parce que là, je ne sais pas dans quel état j'aurais été !

En résumé, une suite qui m'a énormément plu, avec un point de vue du côté de Will qui apporte un gros plus à la trame et l'intrigue de ce tome. Toujours aussi amoureux et attachants, nos deux amoureux nous font passer par différents stades, ce que j'ai apprécié retrouver ici. J'attends donc le tome 3 avec grande impatience, et j'espère qu'il sortira le plus rapidement possible !

Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
Commenter  J’apprécie          70
Un coup de coeur évident pour ce deuxième tome ; de plus cette fois c'est du point de vue de Will. Certes, cela change énormément mais de cette façon les sentiments de ce personnage sont plus profonds et compréhensibles. Dans cette suite le passé de Will ressurgit, mettant en péril sa relation avec Lake. Vont-ils réussir à surmonter les épreuves de la vie à deux ?

Will est quelqu'un de très doux et d'attentionné. Après tout les soucis qu'il a rencontré ; la mort de ses parents, sa rupture, son rôle de père auprès de son frère... Il a enfin droit au bonheur en compagnie d'une femme merveilleuse et de Kel, le frère de celle-ci. Pourtant des fantômes vont venir le hanter et il va essayer de le cacher à Lake, sauf que c'est peine perdu. Tout les efforts qu'il fait pour la reconquérir m'a touché, il est tellement amoureux qu'il va faire des choix un peu douteux. Toutefois Will est un homme bon, il mérite qu'on lui fasse confiance. Je suis sous le charme de ce protagoniste.
Lake est difficile à atteindre, elle peut se renfermer sur elle d'un claquement de doigt. Sa personnalité est parfois impossible à cerner, mais j'aime son caractère. Elle a un coeur un peu rebelle, tout comme sa raison. Têtue et de temps en temps fugitive devant les problèmes, c'est une jeune femme qui a souffert de la mort de son père et de sa mère, elle élève seule son petit frère depuis quelques mois. Son comportement est souvent agaçant mais au fond c'est son côté insoumise qui me plait. Je me suis beaucoup attachée à elle dans le premier tome et je l'apprécie toujours plus.

Les protagonistes secondaires m'ont beaucoup plu, Gavin et Eddie ; les meilleurs amis de Will et Lake sont très intéressant, j'aimerais bien découvrir leur relation avec un peu plus d'approfondissement. Caulder et Kel les frères respectifs des deux amoureux me charme comme jamais, ils sont jeunes et drôles ; attachants et assez raisonnables pour leur 10 – 11 ans. Et des nouveaux Kiersten et Sherry, deux héroïnes aux grands coeurs. La première est la fille de la seconde, elles sont incroyables ; la curiosité et la façon dont elles s'expriment ne manque pas de gaité. Alors oui, ce sont des personnages uniques, ils ont chacun une personnalité à part ; difficile de ne pas les apprécier pour ce qu'ils sont.

Ils sont en couple depuis peu, mais le lien est alchimique. Ils se comprennent et s'entraident ; malgré que dans ce second livre des barrières s'installent entre eux. Au fond ils ne peuvent pas se retenir d'être ensemble, ils ont besoin l'un de l'autre. Leur amour est fort, ils s'aiment comme jamais. C'est vraiment un coup de foudre entre ces deux héros et j'en suis toute retournée !

La synopsis n'est pas spécialement originale, néanmoins les enfants comme Kel, Caulder et Kiersten sont assez matures pour leur âge, ils comprennent vite les choses et j'aime bien leurs blagues. Et puis il y a aussi les Slams, moins que dans le précédent roman ; cependant ceux qui apparaissent dans cette suite sont sublimes et très prenant. Ces écrits étranges donnent une certaine authenticité au récit. Ce que j'ai le plus aimé dans ce deuxième roman c'est sans aucun doute le suspense, le mystère sur comment la relation entre Lake et Will va-t-elle évoluer...

Les émotions sont moins fortes dans « Incandescent », mais il y a tout de même des moments touchants, de grands passages émouvants. En vérité les sentiments sont différents puisque le point de vue vient du personnage masculin, rien qu'avec ça ; l'aspect de l'oeuvre change du tout au tout. Pourtant j'ai ressenti énormément de sensation avec Will, son désespoir et sa culpabilité ; sa peur de perdre la femme qu'il aime et son besoin d'elle envers et contre tout. de plus quand Caulder fait la déclaration à son frère, Will ; j'en ai eu les larmes aux yeux et pour me faire pleurer avec de belles paroles ; il en faut beaucoup. Avec en plus des Slams d'une beauté incontestable, ils offrent de grandes réflexions et de belles valeurs.

Je suis amoureuse de l'écriture et des livres de Colleen Hoover ; je suis une fanatique de cet auteur. Sa plume et ses mots me coupe le souffle à chaque fois, ça me vend du rêve tout simplement. C'est très fluide, les rebondissements s'enchaînent et le pire c'est que même si je souhaitais découvrir le fin mot de l'histoire, l'envie de continuer à lire Colleen Hoover était bien présente. Surtout que 286 pages c'est court, l'ouvrage se lit très vite et en étant admiratrice de cet auteur ; c'est un peu comme si je restais sur ma faim mais toujours est-il que j'ai été conquise encore une fois par elle et son oeuvre.

C'est le quatrième roman de cet auteur, un quatrième coup de coeur. « Incandescent » est la suite de « Indécent » ; le changement de point de vue est remarquable, donnant l'occasion de découvrir Will dans son ensemble. Lake m'est apparu d'une autre manière, elle est plus sûre d'elle-même et surtout moins torturée. Deux héros qui se complètent d'une façon inouïe, la douleur les a réunis. L'histoire continue plutôt bien entre eux, mais des évènements vont les séparer quelques temps, des anciens amis de Will vont revenir et mettre des battons dans les roues de nos tourtereaux. Ce que j'aime dans ce roman c'est le côté réel des péripéties, avec des sentiments sincères ; sans oublier les secrets et les retentissements, les révélations et le dénouement. Par ailleurs, l'écriture de Colleen Hoover est extraordinaire, captivante et douce ; les slams sont la touche finale de l'oeuvre. J'en veux encore, encore une fois ?!
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
P. 179

Lake ? Je sais que tu voulais que je réfléchisse à tout ce que tu m'as dit l'autre soir. Je sais que ça ne fait que deux jours, mais pour être franc, deux secondes auraient suffi. Alors, au lieu de passer deux jours à réfléchir à une question à laquelle je connaissais déjà la réponse, j'ai décidé de faire ça. Ce n'est pas un slam traditionnel, mais j'ai le sentiment que tu n'es pas à cheval sur les principes. Mon poème de ce soir s'appelle « pour toi ».
Je souffle et lui souris avant de commencer.
- Toute relation est définie par les moments précis où les deux personnes sont tombées amoureuses l'une de l'autre.

Un premier regard
Un premier sourire
Un premier baiser
Une première chute

Je sors les pantoufles Dark Vador de mon sac et les regarde.

Tu les portais pendant l'un de ses moments
L'un de ces moments où j'ai commencé à tomber
Amoureux de toi
Ce que tu m'as fait ressentir ce matin-là
N'avait absolument rien à voir avec personne d'autre,
Et tout à voir avec toi
Je suis tombé amoureux de toi ce matin-là
Pour toi

J'extrais le deuxième objet du sac. Quand je relève la tête, je la vois porter une main à ses lèvres, sous le choc.

Ce vilain petit nain de jardin
Avec son sourire en coin,
M'a permis de trouver un prétexte
Pour t'inviter chez moi
Pour t'inviter dans ma vie.

Les mois suivant, tu lui en as fait voir
De toutes les couleurs.
Je te regardais par ma fenêtre,
Le frapper quand tu passais à côté.
Le pauvre
Tu étais tellement obstinée.
Ce côté agressif, bagarreur, déterminé...
Ce côté qui refusait de se laisser faire
Par une statue de grès ?
Ce côté de toi qui refusait de se laisser faire
Par moi ?
Je suis tombé amoureux de lui.
Pour toi.

Je pose la main par terre, sur scène, et attrape le CD.

Ça, c'est ton CD préféré.
« Les conneries de Layken ».
Maintenant, je sais que « les conneries »,
C'est possessif.
Pas descriptif.
Quand le banjo s'est mis à résonner
Dans les enceintes de ta voiture,
J'ai tout de suite reconnu mon groupe préféré.
Puis, j'ai compris que c'était aussi le tien.
Que même les paroles nous inspiraient tous deux.
Et ça m'a fait tomber amoureux de toi.
Ça n'avait absolument rien à voir
Avec personne d'autre.
Ça m'a fait tomber amoureux de toi
Pour toi.

Je sors un morceau de papier du sac et le brandit.
Quand je me tourne vers Lake, j'aperçois Eddie lui tendre une serviette. Je ne vois pas bien d'ici, mais ça veut surement dire qu'elle pleure.

C'est un ticket de caisse que j'ai conservé.
Parce que ce j'ai acheté ce soir-là
Était incroyable.
Un chocolat avec des glaçons ?
Qui commande ce genre de choses ?
Tu étais différente. Tu te moquais du qu'en-dira-t-on.
Tu étais toi-même.
Une part de moi est tombée amoureuse de toi
A cet instant.
Pour toi.

[…]

Aucun doute : elle pleure. Je range le morceau de papier et fais un pas en avant sur la scène sans la quitter des yeux.

Le dernier objet ne rentrait pas dans le sac,
Parce que tu y es assise.
Cette table.
Tu es assise au même endroit que lorsque tu as
Assisté à ta première représentation sur cette scène.
La façon dont tu l'as regardée,
La passion dans tes yeux...
Je n'oublierai jamais ce moment.
C'est le moment où j'ai su qu'il était trop tard.
J'étais déjà perdu.
J'étais amoureux de toi.
J'étais amoureux de toi pour toi.

[…]

Alors non, je ne m'excuserai pas d'aimer
Toutes ces choses, peu importe les raisons
Et les circonstances qu'il y a derrière.
Et non, je n'ai pas besoin de jours, de semaines
Ni de mois pour te dire pourquoi je t'aime.
La réponse est simple.
Je t'aime pour toi.
Pour tout
Ce qui
Fait de toi
Celle que tu es.
Commenter  J’apprécie          50
Prenez le mot "papillon", par exemple. Et si, un jour, quelqu'un décidait que le mot "papillon" était une injure? Les gens se mettraient alors à l'utiliser comme une insulte ou un qualificatif péjoratif. Le mot en lui-meme ne signifie rien du tout. Cest l'image négative que les gens associent à ces termes qui en fait des injures. Si on continuait d'utiliser le mot "papillon" dans ce sens, les gens finiraient par arrêter d'y prêter attention. La notion de gêne s'evanouirait ét il deviendraient un mot comme les autres. C'est la même chose pour tous les prétendus gros mots. Si on s'en servait tout le temps, il perdraient de leur valeur.
Commenter  J’apprécie          83
Cette gamine est difficile à suivre !
— Ta mère t’encourage à dire des gros mots ? demande Gavin.
Kiersten hoche la tête.
— Je ne le vois pas de cette façon. Elle nous encourage plutôt à saper un système bancal, grâce à l’utilisation massive de mots prétendument dangereux. Parce qu’en réalité, ce sont des mots comme les autres, composés de lettres. Et seulement de lettres. Prenez le mot « papillon », par exemple. Et si, un jour, quelqu’un décidait que le mot « papillon » était une injure ? Les gens se mettraient alors à l’utiliser comme une insulte ou un qualificatif péjoratif. Le mot en lui-même ne signifie rien du tout. C’est l’image négative que les gens associent à ces termes qui en fait des injures. Si on continuait d’utiliser le mot « papillon » dans ce sens, les gens finiraient par arrêter d’y prêter attention. La notion de gêne s’évanouirait et il redeviendrait un mot comme les autres. C’est la même chose pour tous les prétendus gros mots. Si on s’en servait tout le temps, ils perdraient de leur valeur. Du moins, c’est ce que ma mère en dit.

Commenter  J’apprécie          30
On pourrait croire qu'au bout d'un an, j'aurais trouvé un moyen de l'atteindre ou de la manipuler. Mais sa façon de fonctionner reste un mystère. Je m'efforce de me répéter que son côté farouche fait partie des raisons pour lesquelles je suis tombé amoureux d'elle.
Commenter  J’apprécie          140
P. 37

"Will... merci. Merci d'être entré dans nos vies. Savoir que tu aimes ma fille m'a permis de me défaire d'une grande partie de ma douleur et de mes inquiétudes."

Lorsque je marque une pause, Lake me prend la main. Je ne m'étais pas attendu à ce que Julia s'adresse directement à moi. Lake écrase une larme. Je fais de mon mieux pour contenir les miennes. Puis j'inspire profondément, me racle la gorge et termine ma lecture.

"Tu es un homme remarquable et tu as été un ami inestimable pour moi. Je te remercie du fond du coeur d'aimer ma fille comme tu le fais. Tu la respectes, tu n'essaies pas de changer pour elle et tu l'inspires. Tu ne sauras jamais à quel point tu as apaisé mon âme.
Lake, tu as senti le coup de coude que je viens de te donner ? C'est ma façon à moi de t'accorder ma bénédiction. Tu as fait le choix idéal. Moi-même, je n'aurais pas trouvé mieux. "
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Colleen Hoover (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colleen Hoover
Reminders Of Him de Colleen Hoover est disponible le 17 janvier en librairie !
Résumé : Une jeune mère hantée par son passé aspire à une chance de rédemption dans cette histoire déchirante mais pleine d'espoir de Colleen Hoover.
Après avoir passé cinq ans en prison à la suite d'une erreur tragique, Kenna Rowan retourne dans la ville du drame qui a détruit sa vie avec la volonté inébranlable de retrouver sa fille de quatre ans. Mais tout le monde dans la vie de sa fille est déterminé à l'exclure, peu importent les efforts qu'elle déploie pour reconstruire sa vie.
La seule personne qui n'a pas encore rejeté Kenna est Ledger Ward, propriétaire d'un bar local et l'un des derniers liens avec sa fille. Mais si quelqu'un devait apprendre que Ledger devient peu à peu un pilier de la vie de Kenna, tous deux risqueraient de perdre la confiance des personnes qui leur sont chères.
Malgré la pression qui les entoure, ils se découvrent et s'attachent, mais à mesure que leur idylle grandit, le risque s'accroît. Kenna doit trouver un moyen d'absoudre les erreurs de son passé afin de construire un avenir fait de résilience, de pardon et d'espoir.
+ Lire la suite
autres livres classés : slamVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (1111) Voir plus



Quiz Voir plus

Quizz - Ugly love

Quelle est le prénom du personnage principal (féminin)?

Rachel
Tate
Colleen
Bella

9 questions
116 lecteurs ont répondu
Thème : Ugly Love, tome 1 de Colleen HooverCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..