AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505008538
208 pages
Éditeur : Kana (04/03/2010)
3.65/5   17 notes
Résumé :

Quand on sait être aimé... ... On peut se libérer de n'importe quelle malédiction.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 17 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis

JosephAlexianHeartfire
  21 mars 2021
• « Là où la mer murmure » de Keiko Ichiguchi, publié chez Kana.
• J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio de Mars, cherchant un manga avec un titre commençant par la lettre L, dans le but d'étendre ma "culture" BD.
• L'avantage, ou le désavantage, lorsque l'on choisit ces lectures sans se renseigner sur l'oeuvre avant de se lancer dans sa lecture, c'est que l'on peut être très surpris. Et j'ai ici été très surpris, m'attendant à une histoire totalement différente au vue de la couverture. Après avoir terminé cette aventure livresque, je comprend maintenant que cette couverture est justement bien choisie.
• Ce manga est publié chez nous dans un format de lecture européen, ce qui m'a un peu surpris étant donner qu'il date de 2010.. mais comme il y a longtemps que je n'était pas revenu dans les contrées du récit imagé japonais, peut-être que je me fourvoie en pensant que de nos jours, la majorité des mangas sont publiés dans leur sens de lecture original.. Après, en soit, cela ne m'a pas déranger.
• Comme évoqué un peu plus haut, la couverture est en parfaite adéquation avec le récit, tout comme son titre. Les dessins qu'on retrouve dans le livre sont bien ce que l'on retrouve sur sa couverture, car oui, parfois les couvertures sont trompeuses sur ce point. Les dessins sont fins, avec un côté raffiné que l'on retrouve généralement dans les mangas à l'approche plus féminines de type shōjo, offrant un aspect de rêveries qui accompagnera idéalement l'histoire.
• Derrière cette douceur des traits, se cache un récit à la poésie douloureuse, où l'on suit un personnage torturée par un passé qu'elle ne pouvait contrôlé et qui la hante incessamment. Elle se sent responsable de la mort de sa mère, décédée lorsque celle-ci à tenter de la sauver de la noyade.. C'est alors qu'elle rencontre un jeune homme français, sortant de la mer qui va chambouler sa vie. On ira de révélations en révélations, d'intrigues folles, inattendues (mais pas entièrement), par moments tirées par les cheveux tant certains aspects semble totalement improbables, incohérents.
• Attention, j'évoque sous cette balise des éléments clés de l'intrigue, ne l'ouvrez pas si vous ne voulez pas vous spoilez !
• C'est une histoire de famille brisée, de douleurs, de torture de soi ; mais aussi de douceur, de poésie, d'amitié naissante, et de départ en avant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TheBookCarnival
  28 juillet 2019
Là où la mer murmure de Keiko Ichiguchi est un manga que j'ai découvert grâce à la merveilleuse librairie @le.renard.dore 🙏✨ Une histoire bouleversante servie par un dessin sublime, c'est un coup de coeur assurément.
Marina, notre jeune héroïne, fait toujours les mêmes cauchemars, la mer les emporte elle et sa mère. Ces rêves la ramènent chaque nuit vers ce jour tragique où sa mère a perdu la vie pour la sauver de la noyade quand elle avait trois ans. Pour exorciser ce traumatisme qui la hante et pour tenter de comprendre qui elle est vraiment, Marina va partir en quête de cette part d'elle-même qui lui manque terriblement, dont elle connaît si peu de choses, son père évitant soigneusement d'en parler : sa maman.
Cette histoire m'a beaucoup émue, elle aborde avec tant de justesse l'absence d'un être cher, ce vide impossible à combler, ce besoin de se raccrocher aux souvenirs que cette personne a pu laisser auprès d'autres que soi. Marina ne parvient pas à faire le deuil de cette mère qu'elle ne connaît quasiment pas et face au mutisme de son père, elle va tenter de trouver les réponses à ses questions avec l'aide de son ami José et finir par lever le voile sur un secret familial et même plus que ça, un véritable tabou, subtilement amené par l'auteure.
Ce manga porte une histoire très bien construite avec une portée psychologique forte. le dessin est magnifique, il en ressort beaucoup d'intensité, le trait délicat se durcissant un peu dans les moments les plus sombres.
Ce manga d'une finesse rare est une véritable pépite que je conseille absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tachan
  19 avril 2018
J'avais découvert Keiko Ichiguchi il y a quelques années avec ses titres 1945 et America, mais j'étais un peu passée à côté de celui-ci.
Sur moins de 100 pages, on suit une histoire douce amère, celle d'une jeune fille à la recherche de ses racines. Marina, une jeune italienne, a perdu sa mère très jeune. Depuis toujours, elle fait de drôles de rêves où elle semble se noyer sous le regard d'une femme. Son père lui a toujours dit que sa mère s'était noyée en la sauvant. Mais en venant en aide à un jeune étudiant français, la vie de Marina va se retrouver complètement chamboulée.
J'ai beaucoup aimé la subtilité avec laquelle la mangaka raconte cette histoire complexe et sensible. Ce n'est jamais facile de parler d'histoires familiales comme celle-ci. Ce n'est pas facile, c'est plein d'émotions contradictoires et ça frappe droit au coeur.
On est d'abord avec des personnages taiseux, des personnages que la vie n'a pas épargnés et qui se sont un peu réfugiés dans le silence, mais dont les regards et les gestes valent mille mots.
La mangaka aborde ainsi des thèmes sensibles comme ce que ça veut dire d'être parent, quelle relation avec son enfant, le poids des secrets, la maladie, les troubles de la personnalité, le poids de son enfance dans sa construction d'homme ou de femme, etc. Des sujets qui relève vraiment de l'intime et qui sonnent juste sous sa plume toute légère et sensible.
Keiko Ichiguchi a choisi pour cela un cadre magnifique. On sent qu'elle a attaché un soin tout particulier à l'ambiance de son histoire qui oscille entre réalité brutale et univers fantasmé. du côté des dessins, c'est lumineux et très poétique. Ça a également un petit côté old school (années 90) qui colle parfaitement à l'ambiance ici et qui a vraiment beaucoup de charme.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  26 novembre 2020
Il y a de la finesse dans le dessin incontestablement. Cela procure une sensation de lecture assez agréable d'autant que ce manga se lit dans le sens européen. Il y a nettement une influence occidentale.
L'histoire a un peu de mal à décoller au début puis on s'attachera progressivement à la quête de cette jeune fille à la recherche d'une mère trop tôt disparue. On sera toutefois un peu déçu par l'issue de cette recherche d'autant que des incohérences de départ existaient.
Au final, il est toujours intéressant de découvrir un manga d'un auteur que l'on ne connaît pas d'autant que son style graphique m'a bien plu. Il reste juste à consolider au niveau du scénario. Cela sera peut-être pour la prochaine fois !
Commenter  J’apprécie          20
sasouh08
  05 mars 2020
Là où la mer murmure de Keiko Ichiguchi est un manga bouleversant où l'héroïne de l'histoire, Marina, tente bien que mal de découvrir la vérité sur une mère qu'elle ne connait pas. Émouvant !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   21 mars 2021
Ce rêve bleu marine...
Je le fais encore...
Je sais que dans les profondeurs obscures de la mer, elle est là...
Pourtant, je dois partir...
...pour aller là où la lumière brille.
Commenter  J’apprécie          40
Erik_Erik_   26 novembre 2020
Seul l'amour sait écouter le mystérieux et inaudible murmure de l'âme.
Commenter  J’apprécie          20
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   21 mars 2021
Les chaînes se sont brisées.
Je suis innocente.
Je suis libre !
Je n'ai pas à être punie !!!
Commenter  J’apprécie          00
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   21 mars 2021
Ces mots qui m'enserrent...
Mon péché.
La malédiction bleue, le sort jeté par la mer...
Commenter  J’apprécie          00
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   21 mars 2021
Quand on sait être aimé...
...On peut se libérer de n'importe quelle malédiction.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Keiko Ichiguchi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Keiko Ichiguchi
Retrouvez le bilan de mon échec monumental pour le challenge French-read-a-thon! Plus de vidéos ici : http://goo.gl/HVLQ2O ?Tu veux des infos? Click sur "Plus"?
Livres Cités: -Les cerisiers fleurissent malgré tout de Keiko Ichiguchi -Le livre de Perle de Timothée de Fombelle ___
Vidéos Citées: -Pal du #FRRAT: https://www.youtube.com/watch?v=kjuZj2s1Trg ___
Musiques présentes dans la vidéo: -You Make Me Happy - Jérôme Faby ___
Me retrouver:
-Mon blog: http://bibliothequemisterkev.blogspot.fr/
-Twitter: @BMisterkev https://twitter.com/BMisterkev
-Instagram: @bmisterkev http://instagram.com/bmisterkev/
-Facebook: https://www.facebook.com/bibliothequemisterkev
-Livraddict: http://www.livraddict.com/profil/misterkev/ ___
Ma Wish-List Amazon: http://www.amazon.fr/registry/wishlist/2MY5MCW7X9OWF ___
Mes partenariats:
-My Little Dreams: # Blog: http://mylittledreams.eklablog.com/ # Chaine: https://www.youtube.com/channel/UC3zaNj1mUmwfNtskpFZUo3w
-Read Us: # Blog: http://readusblog.canalblog.com # Chaine: https://www.youtube.com/channel/UC-cjXoSPjbe-bEKOySGTQvA __
-Appareil de Tournage: Nikon Coolpix S4150
-Logiciel de Montage: CiberLink PowerDirector V.8
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1004 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre