AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782820519740
336 pages
Éditeur : Milady (20/02/2015)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 99 notes)
Résumé :
Nicole Martin n'avait que huit ans quand les esclaves vampires se sont rebellés. À présent, elle consacre sa vie à débarrasser la planète de leur engeance maudite. Riker, un vampire renégat, brûle de venger les siens asservis par la famille de Nicole. Pourtant enlever la jeune femme ne tourne pas exactement comme il l'avait prévu. Les deux ennemis jurés se découvrent une attirance mutuelle. La haine devient obsession, désir... peut-être même rédemption. Mais Riker p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
Tatooa
  15 décembre 2017
Larissa Ione, c'est ma petite faiblesse...
Je l'ai découverte lors de la grande OP avec ses cavaliers de l'apocalypse, et j'avais été assez intriguée par son très riche univers, en passant outre les scènes de seks très, euh, comment dire... basiques. Répétitives. Bon bref c'est pas le meilleur dans ses bouquins.
La petite op m'a donné l'occasion de recraquer sur un de ses livres, aïe.
Et voilà que je me relaisse embarquer dans les (més)aventures de Nicole et de sa bande de vampires. Surtout que toute la fin du livre dévoile une mythologie de nouveau intrigante, sur fond de chamanisme et autres dieux indiens, des histoires de malédictions et de démons étranges. Au risque d'être, sans doute, une nouvelle fois déçue parce que l'auteure n'aura pas du tout exploité son monde, comme pour "l'apocalypse"...
Les filets de Larissa Ione sont plein de gros trous (hein ? je sors ? ok, de suite ! Mdr !), son style n'est même pas très recherché, mais bon sang je m'y laisse prendre avec plaisir (un poil coupable, sisi, mais ce n'en est que meilleur ! ;) )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          165
llyza
  13 mars 2015
En allant à la Fnouc, j'ouvre souvent au hasard le livre (quand je ne commence pas à lire les premières pages) pour voir à quoi m'attendre. Forcément, je tombe sur La scène de seks classique dans toute romance para… le truc qui ne donne pas envie, celle où je roule des yeux. J'avais donc d'office classé cette nouvelle saga avec les autres trucs du genre "tu es si étroite & cie". Jusqu'à ce que je lise le prologue et là, cette petite Nicole et le background que nous propose Larissa Ione a su me rendre curieuse.
J'ai globalement aimé, ça me fait penser qu'avec les Cavaliers de l'Apocalypse (le spin-off de Demonica) j'avais réussi à apprécier une romance paranormale en mettant de côté le kitsch qui va souvent avec la rencontre, la séduction et le coït. Une chose est sûre, Larissa Ione a un rythme vraiment bon qui rend la lecture addictive et hyper fluide. Ça se lit vite, ça ne se lâche pas et on apprécie les échanges entre les protagonistes.
Elle a un truc, c'est indéniable alors que globalement on reprend les bases de ce qu'on a déjà lu dans ce genre. Encore une histoire de vampires, encore une histoire de fièvre lunaire qui amène de la baise mais, l'auteur parvient à y ajouter des petites choses bien sympas.
En premier, le background politique : les humains dominent et asservissent les vampires, Nicole a survécu à une rébellion de vampire et dirige maintenant la multinationale familiale… Ensuite, il y a la partie folklore proposée par l'auteur qui indique qu'on peut être surpris par la suite (sauf si à force de trop mélanger, ça peut finir par ne ressembler à rien), elle revisite pas mal de mythes pour expliquer le vampirisme.
On finit ainsi ce tome avec pas mal de questions sur l'histoire qu'elle veut aborder, c'est ce qui fait que je lirais la suite (mais pas 50 tomes non plus). Les deux concurrents à l'Amour sont plutôt pas mal et offrent de bons moments qui correspondent à ce qu'on attend dans ce genre. Et je dois dire que j'apprécie le raisonnement que développe Larissa Ione, elle distingue bien le désir de l'amour, et montre de manière subtile la différence qui manque bien trop souvent en romance. Pour ça, je trouve que c'est un très bon premier tome et qu'il vaut largement des sagas comme Psi-Changeling ou Les Chroniques des Anciens.
À lire, si vous êtes fans de ce genre-là, c'est très bon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rinne
  27 septembre 2015
Hé ben, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant été accroc à un roman ! Assez pour avoir beaucoup de mal à le lâcher et pour enchaîner les chapitres sans m'arrêter. L'intrigue est prenante et on s'attache rapidement aux personnages, notamment à Nicole qui, derrière son apparente force et son sale caractère, cache une gamine effrayée et une adulte désabusée. Son évolution tout au long du roman est aussi intéressante qu'attendrissante et j'ai rapidement aimé le personnage tout autant que ses failles.

Elle qui n'a jamais eu le choix et dont la vie a toujours été complexe mais régit par des règles découvre soudain que tout ce qu'elle savait est faux et que les seules personnes en qui elle avait une confiance totale lui ont menti. Si ses ennemis ne deviennent pas ses meilleurs amis, ils perdent peu à peu le statut de monstres sanguinaires qu'ils avaient à ses yeux depuis ses vingt dernières années. Elle apprend violemment que le monde est bien plus compliqué que ce qu'on lui a toujours dit et que les monstres ne sont pas forcément toujours ceux qu'on croit.

Quant à Riker, si je l'ai beaucoup aimé, j'avoue que Nicole est restée mon personnage préféré. Bastien et Lucy ont tous deux aussi rapidement gagner mon affection et j'espère les voir plus souvent dans le second tome. Tout comme Myne même si je suis très curieuse de l'intrigue qui va se dérouler avec Hunter.

Si le langage cru pourra sûrement en gêner certains, il est parfaitement raccord avec les personnages et le ton du roman et contribue à ancrer l'histoire dans une réalité tangible. On se prend au jeu de savoir qui a tord et qui a raison et les tergiversations entre Nicole et Riker ne m'ont jamais agacé comme cela aurait pu être le cas dans un roman où le background aurait été moins recherché. Non, j'ai vraiment accroché à cette histoire, à ses personnages hauts en couleur et j'ai été entraînée dans l'intrigue sans avoir envie de décrocher.

Une super lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bouquissencia
  04 juillet 2016
Un livre qui traînait dans ma pile à lire depuis assez longtemps et que je ne me suis résolue à lire que maintenant. Mais mieux vaut tard que jamais et je suis contente de l'avoir finalement ouvert !
Il faut dire que le résumé m'avait tout de suite intriguée, notamment par le fait que des vampires soient réduits en esclavage par des humains. Par des humains ! Alors que dans la majorité des romances paranormales présentant des vampires, les humains sont vus comme des êtres inférieurs, faibles – voire pathétiques – et incapables de se faire attribuer une autre étiquette que « nourriture ». Ici, on entre dans un monde complètement différent, où les hommes ont le pouvoir sur les vampires, les réduisant au rôle d'esclave, de domestique. Bien sûr, nous avons également des vampires non-esclaves qui luttent contre les humains mais qui toutefois veillent à rester cachés de ceux-ci. En bref, les humains sont représentés en tant que prédateurs au détriment des vampires et c'est un agréable changement selon moi. Assez d'être perçu comme des proies, il est temps d'échanger les rôles !
Outre l'univers créé par l'auteure, il y a également l'intrigue, qui s'est révélée être plus qu'intéressante et particulièrement bien menée. Nous sommes constamment surpris par le déroulement des événements et lorsque nous pensons savoir ce que la suite nous réserve, nous retombons brutalement sur terre pour faire face à une situation totalement inattendue. J'ai beaucoup aimé ces surprises car ce sont principalement elles qui m'ont empêchées de relâcher ma lecture et qui m'ont permis de savourer l'histoire jusqu'à la fin. D'ailleurs, l'action ne manque pas, les personnages se retrouvent constamment face à diverses complications, qu'elles soient en rapport avec le clan, avec les humains ou encore plus intimes. Car la relation entre Nicole et Riker est loin d'être paisible et la tension entre eux est perceptible du début à la fin…
En effet, Nicole et Riker sont deux personnages au caractère fort mais ce sont surtout deux combattants qui peuvent se montrer incroyablement obstinés dans leurs convictions. Tout d'abord, il y a Nicole, une humaine intelligente et pleine de ressources, qui craint et méprise les vampires à parts égales. Et même si la peur prend rapidement le dessus dès sa rencontre avec Riker, elle fait preuve d'un courage étonnant qui m'a bluffé. J'ai franchement admirée ce mélange détonnant de peur et de courage tout comme la farouche détermination dont elle fait preuve pour tout ce qu'elle entreprend – et cela est également valable pour sa relation avec Riker. Elle m'a également amusée avec sa vision du mode de vie des vampires… Avec Nicole, nous avons l'impression d'avoir affaire à des hommes préhistoriques ! C'est un personnage que j'ai profondément apprécié et je dois avouer que j'aime rarement les personnages féminins qui peuvent parfois se montrer d'une naïveté sans bornes ou d'une insanité sans nom ^^;. Et ici, l'inverse s'est produit car j'ai été plus attirée par Nicole que Riker qui m'a prodigieusement agacé par moments. Car Riker est un homme – ou plutôt un vampire – troublé et affligé mais surtout habité par une haine féroce et tenace envers la famille Martin dont Nicole fait partie. Malgré le fait qu'ils se rapprochent et que l'attirance entre eux est palpable au point de se transformer en passion, Riker ne cesse de se reprocher ses actions et de repousser Nicole, parfois même assez brutalement en lui reprochant maintes choses. Avec lui, c'est un pas en avant et dix en arrière, ce qui est assez exaspérant surtout lorsque l'on pense au fait que Nicole a réussi à surpasser son aversion pour les vampires malgré son traumatisme. Certes, je comprends qu'on nous donne l'image d'un homme torturé par le passé mais c'est quand même assez frustrant lorsqu'il recule constamment devant ses émotions. Riker est également un personnage très versatile, compliqué et bourré de culpabilité et vous comprendrez donc facilement que ses rapports avec Nicole sont plutôt difficiles. Leur relation est incroyablement houleuse, passant de haine à passion, de méfiance à abandon. Inutile de s'attendre à une histoire d'amour tendre et magique car ce n'est absolument pas le cas ici.
Pour faire court, Riker est un livre à l'univers singulier et plutôt sombre – où humains comme vampires peuvent faire montre de violence et d'implacabilité – et aux personnages complexes qui nous attirent par leur force de caractère tout comme par leur vulnérabilité sous-jacente. Etant donné la manière dont se termine ce tome, je pense me lancer dans le suivant.. en espérant que Hunter arrivera à me séduire davantage que dans celui-ci.
Lien : https://lesoupirduroman.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
akassha
  24 janvier 2016
Tout d'abord, je dois vous préciser que j'adore les histoires avec les vampires et cela depuis de nombreuses années bien avant la déferlante Twilight! du coup, quand ma soeur m'a proposé ce livre, je n'ai pas hésité une seule seconde puisqu'il était déjà dans ma wish-list.
On commence l'histoire avec Nicole quand elle était petite. Sa famille est à la tête d'une grande entreprise qui développe de nombreux remèdes contre des maladies grâce aux vampires. En effet, ici les vampires sont utilisés par les humains surtout comme domestiques ou sujets d'expérience pour le laboratoire. Et la famille de Nicole en possède plusieurs pour l'aider dans ses tâches ménagères. Nicole a donc une nourrice vampire qu'elle aime beaucoup : Thérèse. Malheureusement, elle décède en couche et un vampire renégat est avec elle. Nicole pense alors qu'il lui veut du mal et déclenche l'alarme. Peu de temps après, lors d'une fête organisée par la famille, les vampires se rebellent et font de nombreuses victimes. Nicole n'en réchappe que de justesse et aborde maintenant la vie avec une grosse cicatrice au niveau du cou.
On fait la connaissance de Riker, un beau et puissant vampire qui n'a qu'une idée en tête : se venger sur la famille Martin du meurtre de sa compagne Thérèse. Alors quand une vampire très précieuse est enlever par l'entreprise des Martins, Riker décide de kidnapper la fille, devenu PDG de l'entreprise pour pouvoir récupérer sa semblable et ainsi assouvir sa soif de vengeance. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Riker s'aperçoit qu'il a une forte attirance envers cette jeune femme qu'il hait tant. Quant à Nicole, endoctrinée par sa famille et par son accident, haie les vampires plus que tout. Mais en étant parmi leur communauté, elle s'aperçoit que ce qu'elle a appris ces dernières années ne sont que des mensonges. Va-t-elle finalement aidé Riker et son peuple a sauvé la vampire prisonnière ou va-t-elle tout faire pour s'échapper?
J'ai beaucoup aimé cette lecture où les vampires ne sont pas en position de force mais plutôt des êtres qui doivent se cacher pour survivre et où les humains les utilisent comme des animaux pour faire des expériences toutes plus sordides les une que les autres. Cela change des livres habituels où les vampires incarnent la toute puissance et l'homme seulement une proie à manger. Les personnages sont également touchant même si Nicole peut être un peu gonflante par certains moments. Mais Riker, j'ai adoré son côté sombre et le fait qu'il vit dans le passé, dans la soif de vengeance. Il se cache de la vérité de ses sentiments.
Et la fin! Quelle fin, je n'ai qu'une chose en tête : emprunter le second tome à ma soeur pour pouvoir découvrir l'avenir du peuple de Riker et surtout de son chef qui est en bien mauvaise posture!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   20 juillet 2015
— Attends… alors… il ne s’agit que de gratitude ? Tu veux me témoigner ta reconnaissance avec du sexe ?
Les joues de Riker devinrent cramoisies, et elle sut qu’elle avait tapé dans le mille.
— Non.
— Dommage, répondit-elle, se surprenant elle-même, mais bon sang !
Elle en avait assez de n’exercer aucun contrôle sur sa vie et d’avoir l’impression d’être ballottée au gré du vent. S’il voulait coucher avec elle pour la remercier, qui était-elle pour refuser ?
— Je veux un orgasme, ajouta-t-elle.
Riker en resta bouche bée. Se reprit. Quand Nicole laissa tomber la serviette et se dressa devant lui dans le plus simple appareil, il fut bouche bée une nouvelle fois.
— Allez, vas-y, remercie-moi.
— Nicole…

source: La chronique des Passions
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ninie067Ninie067   17 mars 2015
Nicole avait l’impression d’être une odieuse garce. Elle commençait à comprendre le ressentiment que nourrissait Riker contre elle et sa famille, ainsi que contre l’humanité en général. Cependant, elle s’était toujours montrée très protectrice envers Terese, et Riker refusait de prendre au sérieux les sentiments qu’elle avait éprouvés pour elle.

De plus, elle ignorait ce qui était vraiment arrivé la nuit où Terese était morte. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait entendu la voix de Riker, vibrante de colère, et l’avait vu plaquer un couteau contre le cou de sa compagne tandis qu’elle l’implorait. Le souvenir était aussi douloureux qu’au premier jour, et il détenait, aujourd’hui encore, le pouvoir de la faire fondre en larmes.

— Je t’en prie, Riker. Ne fais pas ça, je t’en prie !

Le vampire mâle avait coincé Terese contre l’abri, sa main recouvrait la sienne, et leurs doigts étaient enroulés autour de la poignée de la dague qui s’enfonçait dans la gorge de Terese. Les larmes ruisselaient sur ses joues tandis qu’elle le suppliait. Une goutte de sang perla sur sa peau à l’endroit où la lame était appuyée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JennDidiJennDidi   24 mars 2015
Nicole tenta de se débattre. De le frapper, de le gifler, de hurler. Mais Boris était fort, et elle n’était qu’une fillette de huit ans tétanisée, avec une jambe cassée. Les dents émoussées du vampire s’enfoncèrent dans sa peau. Des bruits de broyage mêlé à un grincement sinistre accompagnèrent un ouragan de douleur tandis qu’il lui mâchouillait la gorge. […]

Pourquoi faisait-il ça ? Pourquoi quelqu’un qui lui avait préparé des cookies pour le goûter et des gâteaux à la fraise pour ses anniversaires voulait-il la faire souffrir ainsi ?

« Tu peux domestiquer les animaux, mais tu ne peux pas leur faire confiance ni avoir la certitude qu’ils ne te mordront pas. L’instinct est plus fort que tout, lui avait dit son père un jour. Les vampires sont des animaux qui doivent toujours être tenus en laisse. Ne l’oublie jamais, Nicole. »

Elle ne l’avait pas cru.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   20 juillet 2015
— Que veux-tu de…
S’élançant vers elle, Riker l’accula contre le mur. Il ne la toucha pas. Il posa unemain de part et d’autre de sa tête, la prenant au piège tout en se maintenant à distance de son corps. Il avait beau ne rien faire de sexuel, un désir vorace flamboyait dans ses yeux.
— Je te sens couler dans mes veines, dit-il. Je te goûte sur ma langue et hume ton arôme épicé.

source: La Chronique des Passions
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RhiaRhia   26 décembre 2014
“I’ve fed you since you were old enough to eat solid foods, you spoiled little human. Now it’s time for you to feed me.”
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Cavaliers de l'Apocalypse Tome 1

Quel est le nom d' Ares lorsque son sceau se brise ?

Pestilence
Famine
Guerre
Mort

8 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Les Cavaliers de l'Apocalypse, tome 1 : Guerre de Larissa IoneCréer un quiz sur ce livre

.. ..