AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Louise Navarro (Traducteur)
ISBN : 2264046279
Éditeur : 10-18 (15/11/2007)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Jim Qwilleran, le célèbre chroniqueur du journal local, est de retour, accompagné des non moins fameux Koko et Yom Yom, ses deux inséparables siamois aux dons renversants.
Leur vie suivait tranquillement son cours dans la charmante bourgade faussement tranquille de Pickax, jusqu'à ce que tout déraille : un incendie volontaire ravage le " Vieux Mastodonte ", un bâtiment emblématique de la ville, tandis qu'une jeune femme appréciée de tous, Libby Simms, meurt d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  15 janvier 2011
C'est triste à dire mais je crois que Lilian JACKSON BRAUN a épuisé le filon...Si toutefois c'est bien elle qui a écrit ce livre sans intérêt. Evidemment je n'ai jamais lu cette série pour les enquêtes policières ou pour le suspens haletant mais parce que j'aimais retrouver l'ambiance de la petite ville de Pickax, le quotidien des habitants, la vie paisible de Mister Q et bien sûr les faceties de YomYom et Koko. Mais il faut quand même que l'histoire se tienne un minimum! Dans ce livre, il n'y a aucune cohérence et le peu de mystère n'est même pas résolu à la fin. Avec le temps la qualité baissait inexorablement mais cette fois on touche le fond et c'est bien dommage.
Commenter  J’apprécie          93
Jangelis
  08 avril 2018
Même mes petits lecteurs de CM savent qu'il ne faut pas raconter la fin quand on présente un roman.
Mais cet éditeur-là l'ignore apparemment.
Grrr !! J'ai malencontreusement posé mes yeux sur la 4e de couv' et vlan, j'apprends ce qui va se passer à la page 118 soit pratiquement les deux tiers du livre, et même presque la fin m'est expliquée (mieux d'ailleurs que dans le roman en fait !).
Alors d'accord, même si ces romans sont présentés en collection Détective, ils ne sont plus vraiment policiers. Mais tout de même, je préfererais lire à mon rythme que de découvrir la fin avant d'avoir lu !
J'ajouterai que c'est parce que je trouve la couverture très moche que j'avais posé le livre à l'envers, contrairement à mes habitudes. Et il n'y a pas de chat nu dans l'histoire !
Bref, j'aime les éditions de la Loupe parce que c'est très confortable de lire en grands caractères, mais là franchement ...
Venons en tout de même au fond !
Ce que j'aime dans cette série, c'est surtout l'ambiance, retrouver au fil des tomes la vie de Pickax, ses personnages hauts en couleurs.
Au fil des épisodes, il y a de moins en moins d'intrigue policière.
Voire pas du tout ici, même s'il est vaguement sous-entendu que la mort (de la page 118 !!) n'est pas vraiment accidentelle, et Koko suggère 1 coupable !
En outre, j'ai trouvé le tout assez brouillon, sautant d'un personnage et d'une anecdote à l'autre.
Peut-être parce que je l'ai lu trop rapidement, mais j'ai eu du mal à y voir un fil directeur. L'autrice ne semble pas très bien savoir où elle va, ni où elle veut mener son histoire. C'est plutôt la chronique d'une petite ville, avec ses différents événements, et Mr Q en fil conducteur.
Il s'agit je crois du dernier de la série, et ce n'est sans doute pas plus mal, même si je regrette la disparition de Lilian Jackson Braun (à 98 ans).
Il semblerait qu'il soit resté un épisode inachevé ensuite.
Après toutes ces critiques, je dois avouer que je l'ai lu sans déplaisir ! Depuis le temps, je me sens un peu comme une exilée loin de Pickax, qui aurait plaisir à retrouver la gazette de son village !
Et un coup de chapeau à la traductrice, car les poésies, limericks et autres ne doivent pas être évidents à traduire.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
anne-7
  11 octobre 2014
Rien ne va plus dans la charmante Pickax. le "Vieux Mastodonte", le bâtiment emblématique de la ville, est ravagé par les flammes. Libby Sims, jeune femme aimée de tous, décède à la suite de piqûres d'abeilles alors qu'elle n'avait pas sa trousse de secours sur elle. Et donc voilà l'intrépide Jim Qwillerran, accompagné de ses deux chats siamois Koko et Yom-Yom, sur la brèche.
Commenter  J’apprécie          80
hellza24
  14 novembre 2016
Et voilà, c'est fini, le dernier tome accessible de Lilian Jackson Braun (je n'ai trouvé aucune info quant à une publication du tome qu'elle laissa inachevé).
Quel dommage, car ce dernier épisode de la vie de Qwill promettait un sacré virage dans la saga.
J'aurais voulu un livre de cuisine avec les recettes d'Iris Cobb ! Et la biographie d'Homer Tibbitt... Savoir quels drames surviendront inévitablement au nouveau Club de remise en forme des aînés... Mais non, c'est bel et bien terminé...
Je suis un peu triste, je l'avoue...
Quoique, à bien y penser, je peux aussi me réjouir de cette fin pleine de changements.
Dans tous les cas, je pourrai toujours ...les re-re-lire !
Commenter  J’apprécie          50
bina
  25 septembre 2014
Dernier roman de la série du Chat qui...L'auteur devait savoir qu'elle n'en écrirait plus. Il est plus sombre, une page se tourne dans la vie de Qwill, et pas des moindres, après bien des années passées à Pickax.
Les hypothèses de lecture laissent le lecteur libre d'imaginer l'avenir de ce personnages récurrent et de ses chats.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   13 février 2016
L'homme à la grosse moustache (bien taillée, poivre et sel) était Jim Qwilleran, chroniqueur au Quelque chose du Comté de Moose et transplanté du Pays d'En-Bas, comme les autochtones appelaient tout le territoire au sud. Eux-mêmes descendaient, pour la plupart, des premiers colons, et ils avaient hérité du courage des pionniers, de leur sens de l'humour et de leur goût pour les fortes personnalités.
Ils prenaient plaisir à la chronique "La plume de Qwill", qui paraissait deux fois par semaine...acceptaient le fait qu'il vécût seul dans une grange à pommes restaurée, avec deux chats...et ils admiraient sa splendide moustache.
Dans sa jeunesse au Pays-d'En-Bas, James Mackintosh Qwilleran avait entretenu plusieurs ambitions : d'abord, jouer deuxième base au base-ball avec les Chicago Cubs, puis monter sur scène à Broadway, et plus tard écrire dans le New-Tork Times. Il n'avait certainement jamais voulu être le plus riche citoyen du centre nord-est des Etats-Unis. Comment tout cela était arrivé était une histoire plus romanesque qu'un roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JangelisJangelis   08 avril 2018
Elle aimait les hommages masculins, et les hommes étaient attirés par ses manières agréables, résultat de sa carrière dans une bibliothèque municipale.
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   08 avril 2018
Quelle équipe nous formons ! ... Les vibrisses de Koko transmettent les informations et ma moustache reçoit les données.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lilian Jackson Braun (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14886 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre