AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782080642813
191 pages
Éditeur : Flammarion (08/01/1992)
3.39/5   9 notes
Résumé :
1914, début de la grande Guerre : rephotographié, recadré, agrandi démesurément, voici pâle, imparfait, et comme surgi du passé le Nain jaune à dix ans au lycée de Bernay. Son regard éperdu, perdu et retrouvé, évoque pour moi Barrès, Giraudoux et, comme le chantait Trenet, la Madelon, un toit de chaume, l'empereur Guillaume...

Mes livres sur mon père, LA GUERRE A NEUF ANS, LE NAIN JAUNE et celui-ci, je n'ai pas pu faire autrement que de les écrire. La... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bendanco
  25 mars 2016
J'ai prêté attention à la famille Jardin en lisant "Le roman des Jardin" d'Alexandre, l'auteur de Fanfan . Cette famille de dingues m'avait intéressé et j'avais commencé à lire les livres de son père Pascal, dialoguiste entre autres de le Chat avec Gabin et Signoret et membre du trio qui a inspiré César et Rosalie . Des livres sur son père Jean directeur de cabinet de Pierre Laval à Vichy. Qu'il s'agisse de complicité ou de participation directe aux crimes commis par Vichy, l'attitude de Jean Jardin ne mérite pas notre indulgence mais cela n'empêche pas d'être touché par certains aspects de sa vie notamment familiale. de tous les livres consacrés par Pascal Jardin à son père, La bête à Bon Dieu est celui qui m'a le plus touché. Parce que c'est un cri d'amour à l'égard de son père et que ce cri est tout simplement magnifique. le style de Jardin est remarquable, qui use, entre autres du zeugma : « le Nain Jaune (le surnom du père) me soutenant et le bras et le moral » Très belle la lettre du père à son jeune fils : « La jeunesse est un luxe, use, abuse d'elle. Plus tu la fatigueras, plus elle sera immense. » Père et fils vivent des aventures fabuleuses, de la visite en commun chez le proctologue, à l'enterrement de l'ancêtre en passant par la visite à un amour de jeunesse du père au fin fond du pays de Galles. Et cette conclusion magnifique après la mort du père : « L'avenir reconstruit le passé mais n'efface pas la nostalgie. Au contraire, il la multiplie, l'enchante, la désespère. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lecteur_Fouineur
  19 octobre 2020
J'ai lu pour vous le "premier chapitre" afin que vous vous fassiez votre opinion.
Retrouvez cet extrait sonore de quelques minutes afin de l'acheter ou l'emprunter en connaissance de cause.
Lien : https://www.youtube.com/watc..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
6L206L20   26 décembre 2019
Le temps n'existe pas, c'est juste un vide momentané dans lequel se précipite tout ce que j'aime. Croire au temps, c'est croire à la mort. Je ne veux plus y croire.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Pascal Jardin (3) Voir plusAjouter une vidéo

Pascal Jardin : Guerre après guerre
Olivier BARROT évoque le souvenir de Pascal JARDIN ( "mort trop tôt": 46 ans), dont "Guerre après guerre" reparait chez GRASSET.
autres livres classés : manuscritVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2636 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre