AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226455697
384 pages
Éditeur : Albin Michel (02/09/2020)

Note moyenne : 0.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans Raison et Sentiments, Jane Austen opposait deux sœurs qui proposaient deux regards sur la vie. Elinor, défendant la modération et la sagesse; Marianne, personnifiant les dangers de l’audace. Au terme de leur affrontement, la première se construisait une vie heureuse; la seconde se résignait à s’ajuster au monde tel qu’il est. Christine Jordis, transpose cette matière anglo-saxonne dans la France d’aujourd’hui, dominé, selon elle, par la tyrannie nouvel ordre mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AliceFee
  04 septembre 2020
C'est la première fois de toute l'historie de mon blog (10 ans d'existence) que je mets une telle note et ça me coûte. Quand je n'aime pas un roman, j'essaie toujours d'argumenter, pour commencer, parce que ce qui ne me plaît peut très bien plaire aux autres, et puis j'essaie de dégager des points positifs, il y en a toujours quelques uns. Pas ici. Je n'ai rien aimé, ni le fond, ni la forme, ni les idées, ni la transposition. Rien.
Tout d'abord, la part de roman est négligeable. En entamant ma lecture, j'ai même vérifié que j'avais bien le premier chapitre sous les yeux, et non une préface. Il s'agirait plutôt d'un essai ou d'un pamphlet politique qui décortique l'actualité, et tout y passe, des gilets jaunes aux réfugiés, en passant par Polanski, pour faire bonne mesure. Les idées sont clairement orientées à droite, ce qui aurait pu ne pas me gêner en soi, s'il y avait quoi que ce soit de nouveau ou de véritablement interessant dans ce qui est dit, si la plume n'était pas si alambiquée, prétentieuse, avec en prime, toujours un petit arrière-goût de non-dits qui trouvera son apogée dans une phrase d'un racisme extrême. À partir de ce moment-là, j'ai commencé à sauter des passages entiers...
Si j'ai continué, c'est parce que, bien sûr, j'attendais qu'il soit question de Jane Austen. Elinor (ici Éléna), qui est un de mes personnages préférés, porte ce discours, ce qui la rend évidemment assez détestable, Edmund est un homme lâche et sans intérêt et le colonel Brandon n'est qu'un vieux pervers... Pour comprendre comment on a pu en arriver là, il me faudra parcourir les toutes dernières pages de l'ouvrage, la postface, dans laquelle l'auteur nous brosse un tableau de Jane Austen et de son oeuvre qui est aux antipodes de ma propre vision. Décidément, il sera impossible de nous réconcilier. Et quand je lis sa conclusion, qui prône "un sain retrait en soi", je ne peux m'empêcher de penser qu'elle aurait peut-être dû, ici, se l'appliquer à elle-même.
Comme j'ai du mal à rester sur une note aussi négative, je vous conseille malgré tout de vous faire une idée par vous-même si jamais vous croisez ce livre en librairie, le premier chapitre et la postface étant parfaitement représentatifs du roman dans son ensemble.
Lien : http://janeausten.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          84
GoodBooksGoodFriends
  24 novembre 2020
L'idée de départ était louable, adapter Elinor et Marianne à notre monde contemporain, imaginer leurs réactions, leurs prises de position.
Mais je me suis donc très vite sentie comme une intruse au milieu des nombreuses discussions politiques. Un peu comme à la fin des repas de famille, quand Tonton Gustave commence à débriefer les infos de la semaine, et que l'on entend toutes les opinions et leurs contraires...
Ce livre n'était pas fait pour moi, je ne l'ai pas savouré.
Commenter  J’apprécie          20
maud31
  29 novembre 2020
Un fourre tout de considérations sans grand intérêt sur des actualités sociétales diverses et variées. Pauvre Jane Austen...
Je regrette d'avoir acheté ce livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   18 septembre 2020
En exergue

On peut affirmer avec certitude que la mauvaise foi idéologique est une forme moderne de la démence ---Eugène Ionesco
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24fanfanouche24   18 septembre 2020
Ce conformisme pesait à Eléna. L'époque, se disait-elle, est d'un conformisme monstrueux. Du béton . d'une pesanteur écrasante. Cette nécessité de marcher en troupeaux. Enrégimentés, obéissants, soumis- pire: convaincus. Et elle n'en appréciait que mieux ses chers excentriques anglais, nés au XIXe, il est vrai. (p; 29)
Commenter  J’apprécie          10
fanfanouche24fanfanouche24   18 septembre 2020
Les mots étaient selon elle la partie émergée de l'iceberg, la plus révélatrice. est-on capable de s'exprimer avec les mots du jour, et non ceux d'hier ? C'est que sur un mot, un seul, on est épinglé, classé, rangé, catalogué, relégué dans la case "démodé" (...)
Les mots, plus que le vêtement ou les gestes, constituent un code de lecture. Il révèlent, comme la tournure de phrase, la personne que vous êtes, le milieu auquel vous appartenez, l'époque qui vous a formé (p. 27)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Christine Jordis (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christine Jordis
Christine Jordis vous présente son ouvrage "Tu n'as pas de coeur..." aux éditions Albin Michel.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2295489/christine-jordis-tu-n-as-pas-de-coeur
Notes de Musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : racismeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'apparition - Maupassant 2°4 Bagatelle

Quel âge a le personnage principal?

25
54
82

7 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : mort , amourCréer un quiz sur ce livre