AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782366299687
600 pages
Éditeur : Actu SF (13/03/2019)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 16 notes)
Résumé :
S. T. Joshi est un essayiste américain spécialiste des littératures de l'imaginaire, qui s'est particulièrement fait connaître par ses nombreux travaux autour de Lovecraft, dont il est considéré comme le meilleur spécialiste au monde. Nul n'était plus indiqué que lui pour publier une réelle biographie de référence de HPL, ce qu'il fait en 1996 sous le titre H. P. Lovecraft: A Life (Necronomicon Press).

Cependant, ce livre déjà fort épais a dû subir d'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MilleetunepagesLM
  23 mars 2019
Le commentaire de Martine : COUP DE COeUR!
Pour tous ceux et celles qui ont lu les textes de H.P. Lovecraft et qui ont aimé la noirceur de son âme, cette biographie peut être une bonne lecture afin de mieux comprendre l'homme qui a écrit des textes aussi noirs, fantastiques et horrifiques. C'est aussi intéressant comme lecture afin de découvrir la personne qui est si connue, pour toutes les personnes qui sont néophytes de la grandeur de l'oeuvre de Lovecraft.
Cette biographie nous amène dans un périple au coeur de la vie personnelle et intime de H.P. Lovecraft, nous en apprenons beaucoup sur lui, mais aussi de l'entourage qui gravite autour de lui.
C'est un homme tourmenté, ayant des difficultés pour échanger avec les autres, c'est un homme hanté d'un besoin de solitude. H.P. Lovecraft a l'amour de la littérature avec ses propres influences comme Edgar Allan Poe, c'est de son amour pour cet auteur, que naît le désir de transmettre par écrit des réflexions intelligentes sur des sujets variés, et de composer des histoires de fictions qui feront découvrir aux lecteurs des sentiments de peur, de haine, d'oppression, etc.
Lors de ma lecture, j'ai aimé les analyses et les liens faits avec les écrits de Lovecraft, je pus aller relire certains de ces écrits puisque je possède une version originale et intégrale de toute l'oeuvre de H.P. Lovecraft. C'est super-intéressant quand il nous est possible de relire ou lire un texte quand on en fait la mention ou l'analyse dans un document.
Cette biographie est très exhaustive et bien fournie, elle regorge d'informations minutieuses sur la vie de cet homme qui ne peut laisser personne indifférent même au XXIe siècle. Lovecraft est une référence dans la littérature fantastique, il est aussi une source d'inspiration à un bon nombre d'auteurs que j'aime lire, comme Stephen King, Maxime Chattam, Guillermo del Toro, Clive Barker, John Carpenter et Neil Gaïman. Dans ce livre, S.T. Joshi nous retrace l'aspect historique, politique et social qui permet de bien se situer au coeur de la vie de l'époque du début du XXe siècle. S.T. Joshi nous partage, dès les premières pages, qu'il a travaillé vingt ans sur la biographie de Lovecraft, et lors de la lecture, on comprend bien pourquoi le biographe a mis autant d'années, car son livre comporte énormément d'informations, c'est un récit bien étoffé et bien travaillé.
Je vous invite à prendre le temps de connaître cet homme de la littérature qui a composé de beaux textes qui sont pour quelques-uns, libre de droits, vous pouvez les trouver sur des sites de livres soit numérique, soit audio sur l'internet. Pour l'oeuvre de S.T. Joshi, Lovecraft. Je suis Providence, c'est mon coup de coeur flagrant pour la prestance intellectuelle de cet écrit qui me permet de m'intéresser encore plus à Howard Phillips Lovecraft.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
henrimesquida
  09 avril 2020

La vie de H. P. Lovecraft est racontée et commentée de manière documentée. S. T. Joshi procède de manière chronologique, en évoquant d'abord la période antérieure à la naissance de Lovecraft pour parler de sa généalogie, pour aller jusqu'à sa postérité. Il suit l'évolution de l'auteur, à la fois en tant qu'individu, penseur et auteur, ce qui lui permet de distinguer différentes « périodes » de l'auteur, mais aussi ses goûts et pratiques culturelles, comme sa fascination pour l'antiquité latine et le 18ème siècle britannique, son attitude de gentleman, son attrait pour les chats, son ascétisme (il mangeait très peu), mais aussi son asexualité et son manque total de romantisme, puisqu'il n'a littéralement jamais dit à Sonia Greene, à laquelle il a été marié, qu'il l'aimait, le fait qu'il condamne fermement la consommation d'alcool… Les causes de ces traits de caractère et son attitude sont examinées par S. T. Joshi et permettent de découvrir la personnalité de H. P. Lovecraft dans sa globalité, et d'observer comment celle-ci évolue au cours de sa vie.
C'est très trop exhaustif et mis à part les fans inconditionnels on peut sans problème passer à un e lecture transversale par moments. (ce premier tome fait 700 pages d'une écriture absolument miniscule...)Ceci dit c'est tout à fait i,téressant:
Je suis Providence est une biographie colossale sur un auteur qui l'est tout autant. S. T. Joshi documente avec précision et à partir de sources primaires la vie de H. P. Lovecraft, le Maître de Providence, en traitant de sa vie et de ses récits, tant dans leurs aspects les plus problématiques que dans la manière dont ils ont marqué les littératures de l'imaginaire, et la littérature tout court. La pensée de Lovecraft est également analysée par le biographe et mise en relation avec sa fiction, pour donner de nouvelles clés de lecture de son oeuvre.
Le plus : Comme il l'explique dans son introduction l'auteur n'a pas hésité à prendre parti en faveur ou contre Lovecraft sur différents sujets philosophiques, littéraires ou personnels, envoyant aux orties l'idée de l'objectivité dans la biographie. Idée qui m'a toujours paru ridicule.Il exprime son avis objectif assez clairement pour que les lecteurs en désaccord avec lui puissent réfléchir et formuler leur propre conviction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Raymondcal
  10 octobre 2019
Je mets tout juste la moyenne et encore je suis gentil.
Ces deux ouvrages sont encensés par des méga-fans, les blogueurs en service presse et les amis d'ActuSF (c'est un tout petit milieux, tout ça, en vrai), totalement acquis à la cause, c'est normal, cette somme était très attendue. C'est effectivement une référence mondiale, et on y apprend pleins de trucs, peut-être même trop, mais libre au lecteur de lire en travers certaines pages trop pointilleuses. Là n'est pas le problème.
Ce qui justifie ma mauvaise note, c'est l'atroce et scandaleuse édition française. Il y a des centaines, je dis bien des centaines, de coquilles, fautes, et erreurs. Au moins une toutes les deux ou trois pages, bien lisible – et parfois même des très graves, comme des phrases avec des mots dans le désordre ! Mince, quoi ! Un éditeur qui sort un livre sans l'éditer, c'est fou… Et c'est sans parler de la maquette maladroite (l'espace entre le texte et le trait de séparation des notes qui change tout le temps, ça fait tellement amateur, même avec Word on fait une maquette plus propre et régulière), ou des incohérences éditoriales (dès le début, la préface nous parle d'un cahier photo… qui n'est pas dans cette édition française).
Alors, oui, on sait que cet ouvrage est dense, touffu, et une relecture professionnelle, c'est coûteux. Mais est-ce qu'il n'aurait pas fallu retarder la sortie de six mois, et les faire payer 10 € de plus chacun (après tout, ils ne sont pas très chers, pour une telle somme – peut-être parce que le papier et la reliure font vraiment très cheap, genre impression à la demande) et avoir quelque chose de propre ? Les deux volumes sont clairement sortis dans la précipitation, sans doute pour coïncider avec ce fameux "mois Lovecraft". La belle affaire, maintenant que tout le monde a oublié cet "évènement", mais que les livres pourris restent, eux.
Et les justifications du responsable, Christophe Thill, ne justifient pas qu'au final on se retrouve avec l'impression de lire un brouillon, et pas un livre de référence. Ou alors ils ont publié le mauvais manuscrit, je sais pas…
Même les couvertures semblent avoir été inversées (l'âge de HPL et la tranche ne correspondent pas)…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Freemann
  29 mars 2020
L'auteur a voulu être le plus exhaustif possible et c'est impressionnant à quel point ça va loin. L'histoire professionnelle et sentimentale d'HPL est disséquée, de même pour son enfance et ses liens familiaux. Les anecdotes et les études de textes s'enchaînent et ses très nombreuses correspondances apportent une meilleure compréhension de cet écrivain, où l'on peut d'ailleurs noter que sa plume particulière n'était pas destinée uniquement à ses poèmes ou ses nouvelles. J'ai particulièrement aimé ces passages.
C'est extrêmement riche en détails, le travail effectué est simplement titanesque.
Au fil du livre on parcours aussi les moeurs de l'époque avec le contexte social et politique, la différence avec le XXIeme siècle est intéressante et étonnante à regarder.
Bien que l'auteur donne son avis sur certains sujets, cette biographie permet de bien comprendre qui était réellement Lovecraft en apportant une perspective objective sur son histoire et ce qui l'a façonné. Beaucoup de choses sont remises en ordre par rapport à l'image toute faite qu'on peut lire ici et là. Et c'est peu dire que HPL était quelqu'un d'exceptionnel.
Dommage que le livre soit bourré de coquilles et d'une mise en page bancale. Cette premiere édition ne vaut pas son prix.




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Blok
  26 novembre 2019
Ce livre est effectivement un monument, une somme de travail devant laquelle on ne peut que s'incliner. On peut cependant s'interroger sur l'opportunité de certains développements, tel celui consacré à la guerre pichrocoline intervenue entre HPL et divers contradicteurs dans la rubrique du courrier des lecteurs d'Argosy au sujet d'un obscur écrivain (ce n'est qu'un exemple). Si l'ouvrage pêche, c'est donc surtout par un souci excessif d'exhaustivité. Je me suis demandé si l'auteur avait pensé à "l'idiot de la famille " de Sartre, dont le propos était de dire tout ce que l'on pouvait savoir d'un être humain. Dans ce sens, c'est une réussite. Et c'est ce qui pousse à poursuivre la lecture malgré son côté objectivement fastidieux.
Cela dit, je suis loin d'être un admirateur inconditionnel de Lovecraft et de son oeuvre. Mais ce n'est pas le propos ici.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
LeSoir   10 juin 2019
On a beaucoup écrit sur Lovecraft, le créateur de Cthulhu. Mais voilà « le » livre de S. T. Joshi qui dit tout de l’écrivain américain. Et qui nuance bien des idées reçues.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeMonde   23 avril 2019
Cet auteur (1890-1937) est l’un des titans de la littérature fantastique américaine, créateurs d’univers horrifiques impressionnants. Je suis Providence, biographie monumentale signée S. T. Joshi, révèle tout de ses obsessions fondatrices.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Liberation   01 avril 2019
Pourquoi est-ce magique ? Exploitée minutieusement en la triant par destinataires, cette correspondance monumentale permet de retracer le fil quasi quotidien de la vie de l’écrivain tant elle fourmille de détails, de l’heure du train qu’il prend un jour donné au prix des costumes qu’il doit acheter après le vol de sa garde-robe dans son studio de New York.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FreemannFreemann   09 avril 2019
Vers six ou sept ans, j'étais un païen fervent, tellement intoxiqué par les beautés de la Grèce que j'en vins à croire à moitié aux anciens dieux et aux esprits de la nature. J'ai véritablement édifié des autels à Pan, Apollon et Athéna, et j'ai guetté au crépuscule, dans les bois et dans les champs, les dryades et les satyres. Un automne, je crus fermement avoir aperçu des créatures sylvestres en train de danser sous des chênes ; une sorte "d'expérience religieuse"aussi vraie à sa manière que les extases subjectives des chrétiens. Lorsqu'un chrétien me dit qu'il a "ressenti" en lui la réalité de son Jésus ou de son Jéhovah, je peux lui répondre que j'ai "vu" Pan aux pieds fourchus et les soeurs des Phaëtuses d'Hespérie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FreemannFreemann   09 avril 2019
En 1925, sa tante Lillian lui donne un aperçu de ce qu'il faisait quand il était nourrisson, et il répond à ses remarques : "Ainsi donc j'agitais les bras en tout sens, comme si j'étais excité à l'idée d'entrer dans un monde nouveau ? Quelle naïveté ! J'aurais dû me douter qu'il ne me réservait que de l'ennui. Mais peut-être étais-je seulement en train de rêver d'un conte étrange - auquel cas cet enthousiasme serait plus pardonnable."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Sunand Tryambak Joshi (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sunand Tryambak Joshi
Frédérique Roussel, journaliste à Libération et membre du jury, présente le lauréat du Prix Imaginales pour la catégorie prix spécial.
Félicitations à S.T. Joshi pour "Lovecraft, je suis Providence, tomes 1 et 2" (ActuSF) !
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
949 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre