AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749942841
251 pages
Éditeur : Michel Lafon (13/08/2020)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Résumé
Juliette et Lucas se sont donné rendez-vous gare de Lyon pour soixante-douze heures d’escapade romantique et secrète dans le sud de la France. Mais à quelques minutes du départ, Lucas n’est toujours pas là, et c’est la mort dans l’âme que Juliette se résout à monter dans « leur » train pour Marseille. Qu’est-il arrivé à son amant ? Pourquoi ne lui répond-il pas ? Trois heures de trajet pour élaborer tous les scénarios possibles, trois jours dans la vie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Labiblyllotheque
  29 septembre 2020
Quand tout l'univers conspire à nous permettre de changer de vie
Juliette s'apprête à quitter Paris pour une escapade avec son amant, mais à l'heure du départ, elle reste désespérément seule sur le quai de la gare. Pourquoi ? Comment Lucas a-t-il pu lui faire ça ? Sans avoir de réponse à ses questions, Juliette choisit finalement de prendre ce train qui, même si elle ne le sait pas encore, va la conduire vers un ailleurs fait de réflexions et de cheminements intérieurs.
Ce roman tient à la fois de la romance et du voyage initiatique, le tout teinté de grands principes de développement personnel. On suit le processus de métamorphose de Juliette, tour à tour guidée par des rencontres inattendues ou plus familières.
Même si l'histoire avait les bons ingrédients pour me plaire, j'ai eu du mal à m'attacher à l'héroïne et à la suivre dans ces pérégrinations. En refermant ce livre, une petite voix m'a soufflée : Tout ça pour ça ... Signe que la fin n'a pas été suffisamment folle pour me faire changer d'avis et terminer sur une meilleure note.
La folie était peut-être trop douce pour qu'elle fasse écho en moi.
Je remercie néanmoins Netgalley France et les Editions Michel Lafon pour la découverte de la plume de Christine Jusanx qui n'en reste pas moins très juste et agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ludi33
  13 septembre 2020
Abandonnée par son amant au moment de partir en vacances, Juliette va entamer un voyage initiatique qui va lui permettre de changer de vie et de partir dans une quête du vrai bonheur.
L'intrigue de ce roman sans un peu le déjà vu. On ne compte plus les livres sur les jeunes femmes qui se prennent un nouveau départ. Niveau personnage, l'autrice aligne les clichés : Juliette, parisienne stressée va croiser une vieille dame qui tricote pleine de bon sens, un jeune homme qui va lui faire passer une nuit de folie, un retraité qui lui raconte pleins d'histoires et enfin une femme qui a réussi à se reconstruire.
Pourtant, malgré tout, le livre est plaisant à lire et réussit à nous plonger dans les émotions de Juliette pour laquelle on éprouve de l'empathie. Et puis l'on s'attache à toute cette galerie de personnages, malgré tout bien croqués.
Merci aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cette lecture attachante.
Commenter  J’apprécie          100
sofy4
  16 août 2020
Le sujet choisi par l'auteure est un sujet maintes fois abordé : une séparation qui débouche sur une remise en questions, un changement de cap, une vie nouvelle. Cela ne me pose pas de problèmes à partir du moment où on arrive à avoir de l'empathie pour le personnage de Juliette. Hors cela n'a pas été du tout le cas.
Dns ce roman, tous les ingrédients sont présents : les belles rencontres, les paysages, les dialogues intérieurs, ... mais la mayonnaise n'a pas pris.
Je n'ai pas ressenti cette douceur que l'on retrouve dans les romans dits "feel good". Ce personnage m'a angoissée à force de réflexions et de son lent lâcher-prise.
Je n'ai pas adhéré non plus au style de l'auteure.
Merci quand même aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          61
caro8711
  13 juillet 2020
Juliette vit une histoire d'amour passionnelle avec Lucas, son amant depuis près d'un an. Follement éprise, la jeune femme ne touche plus terre en ce vendredi soir alors qu'elle se dirige vers la gare de Lyon, bien décidée à savourer l'escapade secrète qu'ils ont planifié dans le sud de la France. Les minutes passent, le train pour Montpellier entre en gare mais Lucas n'est pas là… Anxieuse, déboussolée, Juliette finit néanmoins par monter in extremis dans le train, complètement chamboulée par l'absence inexpliquée de Lucas. Cette escapade en solitaire, bien que douloureuse et subie, sera peut-être l'occasion pour Juliette de se remettre en question et de s'interroger sur ce qu'elle attend vraiment de la vie et des relations humaines…
Un texte lumineux, gorgé du soleil et de la chaleur du Sud de la France! Montpellier et Marseille offrent ainsi un cadre chaleureux et réconfortant aux errances de Juliette, si souvent déçue en amour. Les soirées d'été qui s'étirent, les promenades le long des calanques, les baignades dans la Méditerranée ainsi que l'accent chantant du sud enveloppent le roman d'une aura estivale irrésistible.
Juliette, cette jeune femme si attachante, m'a beaucoup inspiré, notamment de par sa capacité à faire face et à aller de l'avant, à profiter de la vie et de ses opportunités malgré sa déception, immense. L'attente de l'autre, le sentiment d'abandon, les espoirs déçus sont très bien retranscrits et l'on se prend à espérer, puis à relativiser et à s'apaiser, comme au diapason avec l'héroïne.
J'ai beaucoup aimé l'histoire, cette folie douce et légère malgré la gravité. Il y'a de bien jolis passages, emplis de gaieté et d'insouciance, que j'ai particulièrement apprécié, même si le vague à l'âme n'est jamais loin. Juliette passe par des hauts et des bas mais le lecteur l'accompagne, presque comme s'il veillait sur elle, durant cette parenthèse. le silence de son amant la contraint à une remise en question nécessaire et salutaire qui donne à réfléchir sur nos vies lancées à cent à l'heure, parfois dans des trajectoires bien éloignées de nos aspirations.
Un petit bémol cependant sur le fond avec un style que j'ai mis un peu de temps à apprivoiser. Je m'agaçais ainsi de ces phrases multipliant les synonymes, ces répétitions inutiles tant l'état d'esprit de Juliette était limpide et ne nécessitait pas autant de mots similaires pour le décrire. Un texte un peu plus épuré aurait gagné, selon moi, en légèreté.
En bref : une jolie lecture à savourer sous le soleil estival!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
mallaurylit
  15 septembre 2020
Chère Christine,
.
Il y a toujours dans les longs trajets, ce basculement que j'affectionne particulièrement alors que mes pieds ne sont plus en contact avec le sol, que le paysage défile devant mes yeux, celui où l'esprit s'égare là où je n'ai pas toujours le temps d'aller, celui où les pensées tournent et retournent, celui où détachée du quotidien je me perds dans un monde fait d'abstraction, de réflexion et parfois de prises de décision.
.
S'éloigner de sa vie quotidienne pour reprendre contact avec soi-même.
Attentive, j'ai observé cette femme, l'héroïne de ton roman, prendre de la distance avec ce qu'elle était pour devenir celle qui lui correspondait le plus. L'amoureuse qu'elle pouvait être.
.
Parce que dans ton récit, il s'agit avant tout de cela. Être une femme amoureuse, de la personne qui est en adéquation avec ce que l'on veut être, avec ce que l'on veut devenir.
J'ai parcouru ton texte, appréciant ce voyage. le changement ne survient pas dès le premier chemin emprunté. J'ai scruté chaque description, détaillé chaque carte postale, ces instants de vie, entre hier et aujourd'hui, et noté ces conclusions émises, comme autant de conseil à glaner, à méditer.
.
J'ai lu ton roman comme on lit un livre de développement personnel, ceux qui procèdent à une analyse clinique des différentes situations qu'il est possible de rencontrer. Et peut-être qu'il m'a manqué un peu plus de sentiments, surtout lorsque l'on me parle d'amour.
.
Ce livre a convenu à mon esprit, mon cerveau en mode décryptage, appréciant les formules, les suggestions que je découvrais en filigrane derrière le récit de ton héroïne, mais mon coeur est resté sage, aucune sollicitation. J'observais avec détachement, avec intérêt. Avec toutefois une certitude, voir dans chaque voyage, une parenthèse pour se poser, réévaluer ses choix, ceux nécessaires pour avancer vers demain.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ludi33ludi33   11 septembre 2020
Le quai est vide de toute façon. Tout le monde est monté. La mort dans l’âme, elle se résout enfin à regagner sa place. Elle qui avait tant fantasmé sur leurs rires et leur complicité à cet instant ne peut contrôler ses tremblements en rangeant son bagage au-dessus de son siège.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Christine Jusanx (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christine Jusanx
Interview de Christine Jusanx, Directrice du Marketing chez Interforum Editis, pour "La minute de la décision" de SYNTEC Etudes Marketing & Opinion.
Notre sélection Littérature française Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
456 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

.. ..