AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Reilly & Tess tome 4 sur 5
EAN : 9782258100244
418 pages
Presses de la Cité (04/10/2012)
3.49/5   59 notes
Résumé :
En 1979, un jeune scientifique fuit l’URSS pour se réfugier sous une fausse identité aux Etats-Unis, emportant avec lui un antique secret capable d’ébranler l’humanité.
Trente ans plus tard, les services secrets russes et américains recherchent un homme d’origine russe, détenteur d’une technologie permettant la manipulation mentale. Sean Reilly, du FBI, compte bien le retrouver avant ses homologues moscovites, tout en profitant de l’affaire pour mettre la ma... >Voir plus
Que lire après ManipulationsVoir plus
L'Héritage des Templiers par Berry

Cotton Malone

Steve Berry

3.82★ (11150)

16 tomes

Vortex par Cussler

Dirk Pitt

Clive Cussler

3.79★ (6966)

25 tomes

Relique par Mariani

Relique

Scott Mariani

3.66★ (59)

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 59 notes
5
0 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Difficile de faire une critique de ce livre car je ne sais pas trop quoi en penser.
Cotés positifs, l'écriture est fluide et envoutante. On a toujours envie d'avancer et d'ailleurs, on le fait sans s'en rendre compte.
L'histoire principale m'a passionnée. Je suis fascinée par tout ce qui touche au cerveau et de plus, je me dis que ce genre d'attaque terroriste ne peut pas être si loin que ça vu que nos sociétés technologiques ont su développer tout les composants électroniques nécessaires. Donc j'ai adoré suivre nos deux agents du FBI dans leur enquête.
Cotés négatifs, j'ai eu simplement l'impression de survoler les implications d'une telle découverte. Finalement, tout se résout un peu facilement.
J'ai trouvé le début très long, j'ai vraiment eu du mal à rentrer dans l'histoire qui pourtant est ensuite devenue passionnante.
Et surtout, l'enquête secondaire m'a pris la tête. On tombe dans l'obsession pour Sean Reilly et en fait, on piétine. Mais vu le titre du tome suivant, je pense qu'il va être essentiellement consacré à cela. Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose...
Néanmoins, j'ai envie de connaitre la fin de cette aventure et j'ai quand même passé un bon moment de lecture donc je vais rajouter la suite dans mes "A lire".
Commenter  J’apprécie          210
Adolescente et jeune adulte, j'étais fascinée par les romans d'espionnage. Peu de SAS et de OSS 117 m'échappaient à l'époque. Aujourd'hui, mon intérêt s'est un peu émoussé me tournant vers d'autres formes de littérature.

Nous ne sommes plus dans les années 60, le temps de la guerre froide qui a alimenté l'imaginaire de bon nombre d'écrivains. Les services de Sécurité du Territoire, extérieur comme intérieur, font beaucoup fantasmer, ou pas, les auteurs. Il suffit de voir l'engouement qu'a suscité l'excellente et intelligente série "Le Bureau des Légendes" de Canal.

Raspoutine, à la biographie et l'ascension sociale impeccablement relatées, de ses origines aux plus hautes instances du pouvoir, avec son rôle de conseiller et protecteur du Grand Duc Tsarévitch, sans omettre ses excès, ne sont qu'un angle de l'histoire de ce roman. Les mafias et les services secrets, FBI, CIA, SVR, FSB (ex KGB) ne cessent de se poursuivre avec Sean Reilly, un flic plutôt placide et lucide, dans une intrigue constituée de traques, courses contre la montre, écrans de fumée, cadavres. Tous les ingrédients habituels construisent cette intrigue aux multiples nationalités, américains, russes, iraniens, israéliens et coréens dans une action soutenue, même si elle tarde un peu à se mettre en place. le sujet fait frémir d'horreur, car les possibilités réelles de manipulation du cerveau ne sont pas négligeables, surtout quand un vrai fou furieux cherche à s'emparer de l'arme ultime.

Ce roman se lit facilement, grâce à l'écriture fluide et concise de Raymond Khoury, et raviront, certainement, tous les adeptes du genre. Quant à moi, je reste sur ma réserve, n'étant plus aussi captivée par ce style si particulier.
Commenter  J’apprécie          10
En lisant la quatrième de couverture, je m'attendais à une histoire d'espionnage palpitante mais j'ai été déçue et cela donne un goût amer dans la gorge.
Un roman trop facile pour un sujet trop grave. L'Ombre de Raspoutine ne serait que l'ombre d'un bon roman.
Bref, je passe à autre chose.
Commenter  J’apprécie          90
Livre de 2012 ; le prologue débute en 1916 dans l'Oural du temps où la Russie était dirigée par le dernier Tsar, Nicolas II. Dans une mine de Sibérie un certain Raspoutine aidé de son ami, factotum teste l'invention mortelle de ce dernier et ils font un carnage en faisant exploser une mine de cuivre et tous les mineurs qui y travaillaient : c'est le début des « exploits » de Raspoutine qui conduiront à la perte de la Grande Russie et au début du communisme.
De nos jours (2011) un « diplomate » mais tous les russes à l'étranger, ne sont-ils pas diplomates, se suicide du sixième étage d'un petit immeuble dans un appartement que louait un couple sans histoire. le mari est lui aussi, d'origine russe et vivait à New-York depuis 30 ans. Problème : on ne retrouve pas ce couple ! Les agents Sam Reilly et son équipier, bien connus des lecteurs de Raymond Khoury, du F.B.I. sont chargés de retrouver le couple, les Sokolov. Il apparaît alors que le mari est un ingénieur et qu'il aurait mis au point une machine infernale capable d'intéresser de nombreux pays , avec en premier lieu la Russie. Bien entendu « toutes les agences » américaines (CIA, NSA, et tutti frutti,pardon quanti, ) vont se mêler à l'affaire mais pas que ! Pensiez-vous que les russes allaient regarder sans rien faire, ce d'autant plus qu'ils estiment que cette découverte leur revient de droit.
En intermède on apprendra l'histoire véridique de Raspoutine ; Reilly, quant à lui, mènera en parallèle une histoire personnelle. Je me suis laissé embarquer par l'histoire et ai passé un bon moment !
Commenter  J’apprécie          10
Bon polar sans prétention ... un savant soviétique ayant quitté son pays pour les USA vit tranquillement sous une autre identité jusqu'au jour où il va manifester devant l'ambassade russe ... où il est reconnu.
Il est dès lors pourchassé pour ses connaissances pratiques dans le domaine de la propagation d'ondes capables de d'agir sur le cerveau humain et de modifier le comportement des personnes atteintes par les rayons.
Sean Reilly est le gentil flic régulièrement utilisé par l'auteur Khoury, et il n'aura de cesse de retrouver la savant russe qui entre-temps a été kidnappé par les services secrets russes et si possible de détruire cette abominable arme ...

Cela se lit facilement, vite fait bien fait !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Contrairement à d’autres leaders de l’opposition, l’homme qu’on enterrait ce jour-là n’avait pas été un égoïste avide de pouvoir. Pas davantage un oligarque rongé par l’ennui qui cherchait à ajouter un trophée à sa vie dorée. Encore moins un nostalgique de l’ère communiste, un écologiste messianique ou un gauchiste radical et délirant. Il n’était qu’un citoyen ordinaire, inquiet, un avocat résolu à essayer de faire en sorte que tout aille bien, ou en tout cas un peu mieux. Résolu à lutter contre ceux qui étaient au pouvoir, qu’il avait publiquement traités de menteurs et de voleurs – une étiquette désormais profondément gravée dans la pensée des personnes qui se mobilisaient contre le gouvernement. Résolu à combattre la corruption et les détournements de fonds publics permanents. Résolu à se débarrasser de ceux qui avaient volé le pays, l’avaient réduit en esclavage pendant des décennies, tous ces gens qui le dirigeaient désormais à la pointe d’une lame plaquée or, qui avaient pillé ses formidables richesses et entassé leurs milliards à Londres et à Zurich.
Commenter  J’apprécie          40
Il sentit un picotement bizarre dans son crâne, comme un petit chatouillis au fond de son cerveau, et, pour une raison quelconque, il se rappela combien il détestait l’ochko. Tout le monde prétendait que ce jeu exigeait du talent, alors que seule la chance entrait en ligne de compte. Il préférait de loin le durak, qui exigeait beaucoup d’habileté.
Commenter  J’apprécie          40
L'URSS avait laissé la place à la Russie et le communisme gisait au fond d'un tombeau peu profond, sur lequel une version furieusement perverse du capitalisme dansait la "kalinka".
Commenter  J’apprécie          60
On a tendance à oublier la fragilité du corps humain. Mais rien ne la met aussi brutalement en évidence que le spectacle d’un homme étalé de la sorte sur un trottoir, toute esquisse de forme humaine envolée, tout semblant de vie à jamais disparu.
Commenter  J’apprécie          40
Ce qu’ils lui ont fait, ils le referont, ils le referont à chaque fois que quelqu’un osera élever la voix contre eux. Ils se foutent de savoir combien de gens ils tuent. Pour eux, nous ne sommes du bétail.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Raymond Khoury (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Khoury
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le Jeu du Chuchoteur" de Donato Carrisi, Éditions Calmann-Lévy - suite de "Le Chuchoteur " en Livre de Poche "À cache-cache" de M. J. Arlidge, Éditions Les escales - suite de "Oxygène" aux Éditions 10/18 poche "Victime 2117" de Jussi Adler-Olsen, Éditions Albin Michel "L'épidémie" de Åsa Ericsdotter, Éditions Actes Sud "Le Secret ottoman" de Raymond Khoury, Éditions Presses de la Cité "Fermer les yeux" de Antoine Renand, Éditions Robert Laffont - connu pour "L'Empathie" maintenant en poche aux Éditions Pocket "Au soleil redouté" de Michel Bussi, Éditions Presses de la Cité "La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George, Éditions Pocket "La Mauvaise herbe" de Agustin Martinez, Éditions Actes Sud
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (212) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}