AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266236539
Éditeur : Pocket (09/10/2014)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 107 notes)
Résumé :
70 après Jésus Christ. Jérusalem est assiégée par l'armée Romaine. Le Second temple, construit lors du retour de captivité des juifs de Babylone en hommage au Temple de Salomon, est détruit.

Les reliques sacrées qu'il renferme sont rapatriées vers Rome avant de disparaître.1504.Âgé de 51 ans, Christophe Colomb effectue son quatrième et dernier voyage vers le Nouveau Monde.

Accompagné de son fidèle homme de confiance, Luis de Torres, p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Aela
  02 août 2017
Un thriller ésotérique dans la lignée des romans de Dan Brown et de son Da Vinci Code.
Ici l'intrigue est basée sur de solides documentations historiques et religieuses autour de l'énigme de l'origine de Christophe Colomb. Etait-il juif? Aurait-il laissé un énorme trésor en Jamaïque? Pourquoi était-il accompagné de Luis de Torres, interprète d'hébreu?
L'intrigue est excellente mais on peut regretter des longueurs dans le déroulement du récit qui aurait gagné à être plus court. Néanmoins la documentation est excellente et on apprend des choses tout au long de cette lecture.
Les personnages manquent un peu de profondeur, ce que l'on peut regretter aussi. Toutefois c'est un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          180
Didier_Tr
  07 mars 2018
J'aime bien les livres de Steve Berry. Je ne les lis pas nécessairement dans l'ordre, un peu au gré de mes achats de livres d'occasion. J'apprécie l'équilibre entre la fiction et la réalité, l'histoire et l'intrigue, le passé et le présent.
Dans celui-ci, pas de Cotton Malone, mais Thomas Sagan, journaliste, ou plutôt ancien journaliste, à la recherche d'objets sacrés juifs, qui auraient été emportés et cachés par Christophe Colomb. Voyages, dangers, quelques morts de ci de là parsèment ce roman dynamique, où on ne s'ennuie pas. Petite allusion à la fin à la division Magellan, avec un passage de Stéphanie Nelle, petit clin d'oeil aux habitués de Cotton, dont on ne prononce pas le nom.
Je me suis bien plu. J'avoue que j'ai fait quelques wiki-recherches, du coup, sur Christophe Colomb, le Génois, et les différentes théories qui semblent encore exister sur ses origines et ses croyances. Effectivement, il y a des recherches ou des hypothèses bâties sur les mêmes principes.
La relation père fille est intéressante, avec un abord pas habituel. Bien entendu, je rassure tout le monde, ça finit bien et les gentils triomphent, ou presque.
C'est plaisant, et ça ne déçoit pas. C'est bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Marcellina
  06 octobre 2016
Wouah !
Voilà un auteur qui entremêle habilement Histoire et fiction pour notre plus grand plaisir et, qui plus est, n'est pas avare de ses sources.
Un thriller haletant entre le vieux et le nouveau continent, une enquête passionnante sur le mystère des trésors perdus du Temple de Jérusalem (même si la vérité est toujours à trouver !), une recherche minutieuse sur l'identité réelle de Christophe Colomb (je ne savais même pas que c'était une énigme, toujours pas vraiment résolue non plus…), une description fidèle des lieux qui donne envie d'une petite escapade (beaucoup de temps passé aussi sur google image pour voir en vrai !) et enfin, un rythme soutenu par les nombreux rebondissements de l'histoire et le style, qui passe alternativement d'un personnage à l'autre. Une plume riche emballe le tout pour former finalement un pavé qu'on a beaucoup de mal à lâcher.
Il y a deux ans, j'avais découvert l'auteur et puis, perdu de vue, noyé dans d'autres lectures, d'autres découvertes. Mais rien n'est perdu, il m'en reste quatre à lire en bibliothèque, je m'y plonge de suite :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Pancrace
  01 mai 2017
Sur la couverture, le Washington Post écrit : le meilleur Berry.
Je n'ai pas la prétention de mettre en doute une telle institution mais tout de même j'ai lu 12 Berry sur 15, et j'aurai bien du mal à me décider sur le meilleur Berry!
Ces romans sont des récréations, des friandises. Non, je ne les emporterai pas sur une île déserte, ils ne le méritent pas. N'y voyez pas de méchanceté, bien au contraire, c'est « light », c'est « détox », c'est frais, même si les maisons brûlent et les revolvers crachent.
Les méchants sont riches comme Crésus, l'agent secret attitré (Malone) est à la retraite et dirige une librairie à Copenhague et ne reprend du service qu'à la demande expresse de son ex-patronne. La classe ! (absent de cette histoire). C'est de la détente de qualité, bien documentés, on est ballotés pour notre plus grand plaisir aux quatre coins du monde, ça fait du bien de se sentir tour à tour « Indiana Jones » ou « Bob Morane »…
Dans ce roman, on apprend entre autres que Christophe Colomb est Juif et qu'il a caché le trésor de l'ex Temple de Salomon à la Jamaïque !… Et le pire c'est que tout ça paraît crédible, et moi, à chaque fois je me laisse prendre et je dévore ces romans comme des petits bonbons. Dans un autre roman, il est suggéré que Elisabeth 1ère est un…garçon. Et j'ai adoré.
C'est jouissif, à condition de séparer le vrai du…moins vrai. En général, cette interrogation est recadrée en fin de roman par l'auteur qui donne les vérités historiques et les passages imaginés de toutes pièces.
Qu'importe le flacon pourvu que l'on ait l'ivresse, en fait, ils sont tous bons les Berry.
Alors, Washington « Oups ».

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
Oona
  12 octobre 2015
Dans ce thriller, Steve Berry cultive l'art de remplir des pages et des pages pour, sans doute, honorer un contrat avec son éditeur.
Le résumé apéritif est engageant et donnera envie aux aficionados de l'auteur du Musée Perdu de se plonger dans une enquête mêlant histoire de l'Espagne coloniale et culture religieuse juive.
Mais ici, les personnages m'ont laissée de glace et le manque d'action m'a prodigieusement ennuyée.
C'est certain, ce qui sauve le Temple de Jérusalem, c'est la qualité des recherches historiques. Rien d'autre!
Pour moi, à zapper!
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   02 août 2017
En 1504, l'amiral Christophe Colomb était revenu en Espagne, après son quatrième et dernier voyage, et avait ensuite passé deux années à se battre pour obliger Ferdinand et Isabelle à honorer leurs promesses. Il mourut en 1506 et ses fils reprirent le flambeau. A leur décès, il revint à l'une de leurs veuves de finaliser l'accord avec la Couronne qui donnait à la famille un contrôle total sur la JamaÏque pendant les cent cinquante années suivantes.
Luis de Torres, l'interprète d'hébreu du premier voyage de Christophe Colomb, n'était jamais revenu en Europe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MarcellinaMarcellina   06 octobre 2016
Il n'aimait pas beaucoup la politique. Un processus trop compliqué dont il ne sortait jamais rien de bon. C'était des discussions interminables qui accouchaient de compromis décourageants dans le seul but de mobiliser le vote populaire pour la prochaine élection. Il voulait des résultats, pas des voix. De l'action, pas des discussions. Du changement, pas le statu quo.
Commenter  J’apprécie          50
Didier_TrDidier_Tr   25 février 2018
Son visage ingrat était marqué, ses yeux marrons injectés de sang. La vie de cette femme venait de devenir encore plus dure.
"Toute femme cherche homme pour s'en occuper. Quand elle trouve, elle est femme et fidèle".
Commenter  J’apprécie          80
TorellionTorellion   01 avril 2016
Le Stadttempel se trouvait caché par un groupe d'immeubles résidentiels, et cela grâce à l'empereur Joseph II qui avait décrété que seules les églises catholiques pouvaient se trouver en façade dans des rues publiques. Ironiquement, c'est cette mesure à l'origine infamante qui avait sauvé la synagogue, car les Allemands, en l'incendiant, aurait risqué de mettre le feu à tout le quartier.
Le sanctuaire datant du XIXe siècle était de forme ovale, avec un plafond soutenu par des poutres dorées et douze colonnes ioniques - symbolisant les douze fils de Jacob, les fondateurs des tribus d'Israël. Et au-dessus, une voûte bleu ciel constellée d'étoiles. Au cours du dernier mois, elle y était venue souvent, la forme et l'élégance du bâtiment lui donnant le sentiment d'être à l'intérieur d'un oeuf incrusté de pierres précieuses.
Qu'est-ce que cela signifierait pour les Juifs d'avoir leur troisième Temple à Jérusalem? Tout. Et, pour accomplir cela, sa foi d'adoption aurait aussi besoin de ses vases sacrés.
Son regard fit le tour du sanctuaire peu éclairé et des larmes lui montèrent aux yeux. Elle sentait encore les mains sur son corps. Personne ne l'avais jamais touchée ainsi. Elle se mit à pleurer.
Qu'aurait pensé sa mère? Elle avait été une femme bien, qui disait rarement du mal de son ex-mari, incitant toujours sa fille à lui pardonner. Mais elle n'avait jamais pu.
Elle aurait dû être rongée de remords à l'idée de ce qu'elle venait de faire à son père, mais la pensée de ce qui allait arriver l'aidait à mettre les choses à leur juste place.
Elle réfréna ses larmes et se calma.
L'Arche d'Alliance ne serait jamais retrouvée. Les Babyloniens s'en était assurés. La ménorah en or, la table de la divine présence et les trompettes en argent? Elles pouvaient encore exister.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Didier_TrDidier_Tr   23 février 2018
Il s'était interrogé sur leurs motivations. Isabelle semblait sincère. Elle avait l'âme d'une aventurière. Mais pour le roi, c'était différent. Ferdinand ne l'avait jamais aimé, disant ouvertement que toute traversée de la mer occidentale était une folie.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Steve Berry (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Steve Berry
2000. Officier de marine, Cotton Malone est recruté par le ministère de la Justice pour récupérer au fond des mers une pièce de collection extrêmement rare. Celle-ci doit servir de monnaie d?échange pour obtenir d?un ancien opérationnel de la CIA des dossiers secrets relatifs aux agissements occultes du FBI dans les années 1960.
Alors que se dessine l?implication d?une branche clandestine du FBI dans un assassinat qui, en 1968, a bouleversé l?histoire, Malone est engagé dans une quête périlleuse, semée d?intrigues et de complots. Au centre de la toile, la figure d?Edgar J. Hoover, dont les secrets sont aussi nombreux qu?inavouables. Dans cette douzième aventure, Cotton Malone se remémore la création de la division Magellan, branche secrète du ministère de la Justice, et sa première enquête au sein de celle-ci. Les nombreux fans de Steve Berry ne seront pas déçus !
En savoir plus : https://bit.ly/2CGPHgc
Où nous trouver ? Facebook : https://www.facebook.com/lecherchemidi.editeur Twitter : https://twitter.com/lecherchemidi Instagram : https://instagram.com/cherche_midi_editeur_ Pinterest : https://fr.pinterest.com/lecherchemidi
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..