AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266229210
480 pages
Éditeur : Pocket (04/10/2012)
3.47/5   89 notes
Résumé :
Et si une plante miraculeuse avait le pouvoir de repousser les frontières entre la vie et la mort ?

Mexique, 1741. Un missionnaire jésuite découvre l’existence d’une plante légendaire. D’après les croyances amérindiennes, quiconque s’en emparerait deviendrait l’égal d’un dieu. Entre de mauvaises mains, elle pourrait changer la face du monde.

Etats-Unis, de nos jours. Sean Reilly, agent du FBI, reçoit un coup de téléphone d’une ex-petit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 89 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

SMadJ
  17 août 2013
Qu'est ce qui fait Khourir Raymond se demandera le lecteur avisé ?
La soif de gloire ? le pouvoir ? L'argent ? le sexe ?
Non, Raymond aime les templiers, Raymond aime le FBI, Raymond aime les enquêtes et surtout Raymond ne dit jamais non à un bon bol d'action.
En voilà un bon slogan pour une prochaine pub pour les céréales ou pour du chocolat en poudre (y a pas plus gnia que Banania ou y a pas plus beau que du Benco), vous pouvez vous servir aujourd'hui, c'est gratuit !
Bon c'est bien beau tout ça mais lecteur avisé que tu es, tu te dis que j'ai toujours pas parlé du bouquin.
C'est vrai, ami lecteur, mais si on penche sa tête par la fenêtre et qu'on se laisse happer par l'odeur de la mer, de la crème de bronzage voire celle des crustacés, il sera bien difficile de se concentrer à la rédaction de ladite critique. Et je n'ose même pas imaginer, la difficulté de la lire !
Bon ok, ami lecteur, tu pressens à quel point le narrateur souffre à aligner des mots pour te parler de ce livre et tu commences à t'inquiéter... Sois rassuré, c'est légitime.
Bon alors je me lance. C'est l'histoire d'un mec qui découvre une plante légendaire aux vertus mystiques et si tu t'y frottes, elle te pique.
Heu non c'est pas vraiment ça.
Je recommence. C'est l'histoire d'un mec qui n'est pas papa malgré toutes ses tentatives de papaternité (oui j'invente des mots, j'ai le droit, c'est MA critique). Il est triste, déçu car il aime sa compagne. Mais v'la-t'y pas que son ex l'appelle et lui apprend qu'il a déjà un enfant de 4 ans. Stupeur et tremblements (ah on me dit que le titre est déjà pris et même déposé par une amie belge !) !
Tu auras remarqué, ami lecteur, l'emploi abusif du point d'exclamation ci-dessus. J'en remets un, tiens !
Mais du coup, notre héros que va-t'il faire ?
A) Demander un test ADN ?
B) Regarder "L'amour est dans le pré" ?
C) Manger des sushis ?
D) Se lancer dans une enquête extravagante ?
Si tu as répondu "D", ami lecteur, c'est qu'on ne te la fait pas à toi et que malgré mes tentatives perfides de confusion, tu as su me damner le pion et me tenir la dragée haute. En 2 mots, tu m'as impressionné par ta vivacité et je t'en félicite !
- "Mais monsieur, ça fait plus que 2 mots !"
- Silence fiston, c'est pas bien de balancer !
Bon et ce livre, me demanderont les derniers lecteurs avisés qui me restent et qui ne sont plus très nombreux a être arrivés jusqu'ici ?
Pas de blague, vous êtes bien encore là ?
Silence abyssal...
Bon ok, à la demande générale, je conclus.
"L'Elixir du Diable" est une petite série B qui se lit bien. Sans grande envergure cependant, un agréable roman de plage sans vertus spécifiques autres que de distraire.
Oui, certains diront que c'est un peu court mais cher ami lecteur, advienne que pourra car qui Khoury courra ! 2,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          275
Marcellina
  11 février 2013
Difficile de faire une critique sur ce livre... Pendant les 300 premières pages du roman, par une successions de phrases courtes, de multiples répétitions et de micro-chapitres, l'auteur essaie de nous faire vivre l'urgence de l'intrigue mais ça devient vite lassant ! Les 200 dernières pages sont, par contre, bien ficelées, bien écrites et bien documentées sur le sujet qui fait l'objet de ce thriller à savoir le milieu de la drogue et ses multiples ramifications notamment dans le domaine de la recherche pharmaceutique. Donc, sujet intéressant mais mise en jambe trop longue, ce qui pour moi nuit au plaisir de la lecture.
Commenter  J’apprécie          70
UglyBetty
  19 juin 2015
C'était cette indépendance conjuguée à et une volonté de fer et un refus total du boniment, qui lui avait valu toutes sortes d'ennuis (...) mais c'était aussi ce qui l'avait aidée à se corriger (...). Les hommes n'aiment pas qu'on leur fasse sentir qu'on n'a pas besoin d'eux. C'était du moins ce que les copines lui serinaient. Il s'agissait apparemment d'un vestige de notre période chasse et cueillette...
Commenter  J’apprécie          80
jaiuneheurealire
  07 octobre 2016
Je termine "L'elixir du diable".
Une histoire de rédemption, de drogues hallucinogènes, et une autre approche de la narration de la part de Raymond Khoury.
L'emploi du "je" est une manière d'impliquer le héros. Il convient parfaitement à l'écriture d'un récit où le personnage principal est confronté à ses propres démons. Au delà de cela, il l'implique plus encore dans le sujet du roman: la drogue, l'exploitation de ce phénomène et les débats qu'il suggère, la lutte incessante contre un trafic qui entraine autant de dégâts chez les consommateurs que chez les trafiquants. On ne peut pas rester insensible à cet état de fait.
Un thème du roman concerne la recherche et l'utilisation de pharmacopée indigène: l'utilisation des plantes à des fins médicinales, souvent dénaturée par une utilisation frauduleuse et abusive à d'autres usages ou simplement vampirisée par des firmes pharmaceutiques mais encore pour l'amélioration le traitement des maladies.
Un autre thème se rapporte à la réincarnation, peu développée il est vrai mais créant la charnière avec le premier.
L'écriture est toujours aussi imagée, dans le sens scénaristique du terme et le suspense quasi permanent. L'utilisation de la violence gratuite entrainant dans un monde glauque qu'on imagine être celui de trafiquants saturés de substances et entièrement hors de la réalité.
Un thriller à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mabiblio1988
  22 février 2013
Ce livre est arrivé dans ma PAL grâce au panier de l'été organisé sur facebook par les éditions Presses de la cité. Il a fallu que Cerisia, ma binôme, m'encourage à le sortir de ma PAL pour qu'en fin je le lise.
Je suis bien contente de l'avoir enfin lu car j'ai passé un très bon moment en compagnie de Sean et Tess. Deux personnages que j'avais déjà rencontré dans le dernier templier, premier livre de l'auteur que j'avais lu.
L'enquête qui a pour sujet principal la guerre de la drogue traite finalement de nombreux autres sujets tels que la réincarnation, les vies antérieurs, l'amour, les secrets, les mensonges… On se laisse très facilement happer par l'enquête, par les personnages et on a très envie de savoir où tout ça va nous mener.
J'ai beaucoup aimé le fait qu'une partie de l'histoire nous soit racontée directement par Sean Reilly. J'avais l'impression de l'avoir à côté de moi pendant qu'il me raconte une de ses aventures. Pour ne rien gâcher c'est agent du FBI a l'air très séduisant…
Tess est une femme forte mais en même temps douce et qui a beaucoup de ressource. Elle est prête à tout pour ceux qu'elle aime notamment Sean et Alex. J'ai apprécié ses réactions au fil de l'histoire même si je ne suis pas sûre qu'une simple écrivain puisse, légalement, faire ce qu'elle a fait. J'avais parfois l'impression qu'elle était, elle aussi, du FBI ou tout du moins des forces de l'ordre.
Le style de l'auteur est agréable. Je trouve juste dommage qu'on ait parfois su plus de choses que les personnages principaux via les changements de narrateur. J'aurais aimé découvrir les choses en même temps que Reilly.
Je suis bien contente que Cerisia m'ait proposé de découvrir ce livre car j'ai passé un bon moment livresque.
Lien : http://mabiblio1988.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
huguesdepaynshuguesdepayns   15 décembre 2015
Oui, le shérif adjoint était content de lui. Les services du shérif du comté de San Diego assuraient "le maintien de l'ordre depuis 1850", comme le proclamait le slogan sur le flanc de sa voiture pie, et en ce moment même, par cette belle soirée d'été, Fugate se sentait fier d'apporter une notable contribution à cette notre tradition.
Qu'il en profite. Il serait mort dans une minute.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolarcollectifpolar   15 février 2021
— Je suis désolé, je ne peux pas, dit-il d'un ton calme. Pas encore.

Il ne pouvait pas expliquer à son ami qu'il avait encore beaucoup à apprendre de ce peuple. Des choses que, même en rêve, il n'aurait pas crues possibles. Il avait été étonné de découvrir – lentement, peu à peu, malgré ses idées préconçues et ses convictions profondément enracinées – que les Indiens avaient des liens très forts avec la terre, avec les êtres vivants avec qui ils la partageaient, avec l'énergie qui en émanait. Il leur avait parlé de la création du monde, du paradis et de la chute de l'homme. De l'Incarnation et de l'Expiation. Ils avaient partagé avec lui leurs propres visions du monde et ce qu'il avait entendu l'avait sidéré. Pour ses hôtes, les royaumes de la mystique et du réel étaient entrelacés. Ce qui lui semblait normal, ils le trouvaient surnaturel. Et ils acceptaient comme normal – comme la vérité – ce qui lui apparaissait comme une pensée magique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   15 février 2021
Au début.
Il avait maintenant changé d'avis.
Les sauvages étaient nobles.
— Absorber leurs breuvages sacrés m'a ouvert de nouveaux mondes, dit-il à Alvaro. Ce que tu viens d'éprouver n'est que le début. Tu ne peux pas t'attendre à ce que je tourne le dos à une telle révélation.
— Tu le dois, insista Alvaro. Rentre avec moi. Tout de suite, avant qu'il ne soit trop tard. Et nous n'en parlerons plus jamais.
Eusebio sursauta de surprise.
— Ne plus en parler ? Mais c'est uniquement de ça que nous devons parler. Nous devons l'étudier, le comprendre, le maîtriser, afin de pouvoir le rapporter chez nous et le partager avec les nôtres.
La stupéfaction envahit le visage d'Alvaro.
— Le rapporter ? ! rétorqua-t-il, crachant les mots comme du poison. Tu veux parler aux gens de ce... de ce blasphème ? !
— Ce blasphème peut nous apporter la lumière.
Alvaro fut indigné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   15 février 2021
Alvaro ne renonça pas. Il exhorta ses hommes à continuer, les éclaireurs indigènes suivant les traces de la tribu à travers la montagne jusqu'à ce qu'ils parviennent, au quatrième jour, devant une profonde barranca au fond de laquelle coulait une rivière grondante. Une corde et un pont en bois enjambaient naguère le ravin.
Ils avaient été coupés.
Il n'y avait aucun autre moyen de traverser.
Consumé de rage et de désespoir, Alvaro fixait les cordes qui pendaient au bord du précipice.
Il ne revit jamais son ami.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   15 février 2021
A mesure qu'ils montaient, le froid devenait plus vif. Les Espagnols, habitués à un climat plus chaud, souffraient terriblement. Ils passèrent les journées à lutter contre les pentes rocheuses humides et les nuits à attiser leurs feux de bivouac, jusqu'à ce qu'ils approchent enfin de la forêt dense enveloppant le village où Alvaro avait laissé Eusebio.
A leur surprise, ils découvrirent que les sentiers sinuant entre les arbres étaient barrés par d'énormes troncs manifestement abattus par les indigènes. Craignant une embuscade, le commandant de la troupe ordonna à ses hommes de ralentir l'allure. Après trois semaines d'efforts et de tourments, ils atteignirent le village.
Il n'y avait plus personne.
Les Indiens et Eusebio avaient disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Raymond Khoury (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Khoury
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le Jeu du Chuchoteur" de Donato Carrisi, Éditions Calmann-Lévy - suite de "Le Chuchoteur " en Livre de Poche "À cache-cache" de M. J. Arlidge, Éditions Les escales - suite de "Oxygène" aux Éditions 10/18 poche "Victime 2117" de Jussi Adler-Olsen, Éditions Albin Michel "L'épidémie" de Åsa Ericsdotter, Éditions Actes Sud "Le Secret ottoman" de Raymond Khoury, Éditions Presses de la Cité "Fermer les yeux" de Antoine Renand, Éditions Robert Laffont - connu pour "L'Empathie" maintenant en poche aux Éditions Pocket "Au soleil redouté" de Michel Bussi, Éditions Presses de la Cité "La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George, Éditions Pocket "La Mauvaise herbe" de Agustin Martinez, Éditions Actes Sud
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..