AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

William Olivier Desmond (Traducteur)
EAN : 9782253151333
448 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (29/08/2001)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 431 notes)
Résumé :
Sur l'île de Little Tall, on a l'habitude des tempêtes. Pourtant, celle qui s'annonce sera, dit-on, particulièrement violente. Et surtout, la petite communauté tremble d'héberger Linoge, l'assassin de la vieille Mrs Clarendon. Lui n'a pas peur. Il s'est laissé arrêter. Il connaît son propre pouvoir. Si on lui donne ce qu'il veut, il partira. Et tandis que l'ouragan se déchaîne, dans le froid et la neige, il va faire connaître ses exigences....
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
bilodoh
  03 septembre 2015
Une tempête de neige, lecture rafraîchissante pour une fin d'été, surtout quand elle provoque des frissons d'horreur…

Je l'avoue, je suis fan de Stephen King. J'ai longtemps mis de côté ce livre parce qu'il s'agit d'un scénario, pas d'un roman. Il est réapparu sur ma PAL par hasard, et j'ai décidé de m'y attaquer, je me suis demandé ce que ça change que ce soit une histoire écrite pour la télé…

De prime abord, la lecture est beaucoup plus aride, le découpage en plan de caméra, avec les décors, les comédiens et les indications d'effets, c'est dérangeant. C'est plus difficile d'entrer dans l'histoire, j'avais constamment l'impression d'apercevoir les coulisses du spectacle, de découvrir le « making-of » plutôt que l'oeuvre elle-même.

Peu à peu, j'ai l'impression de m'habituer à me faire mon cinéma à partir des indications de l'auteur et j'arrive à ressentir les émotions des personnages : ces habitants du petit village de la côte du Maine aux États-Unis, des gens habituellement amicaux et solidaires dans l'adversité, qui se trouvent aux prises non seulement avec la plus grosse tempête jamais vue, mais aussi avec des crimes affreux, des suicides incompréhensibles et des disparitions inquiétantes.

L'histoire semble bien ficelée, mais les nécessités de l'écriture scénaristique imposent des raccourcis et ce peut être décevant de déceler comme des trous dans la cohérence.

Je suis contente d'avoir finalement parcouru ce scénario, mais même si, à la fin, j'ai été captivée par l'horreur je crois qu'à l'avenir, je vais m'en tenir aux romans de King une forme beaucoup plus agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
Laurent3375
  14 juin 2020
Little tall island sera notre décor pour ce roman écrit en 1998. Petite île de deux cents âmes, hommes femmes et enfants, elle se situe à quelques encablures de la côte maritime du Maine. Ne cherchez pas sur google map, cette île est fictive ! Les habitants vont être confrontés à un déchaînement des éléments : la tempête du siècle, mais aussi et surtout à Mr André LINOGE. Personnage inquiétant qui va bouleverser leur vie. Dès son arrivée, meurtres affreux et suicides s'enchaînent dans une ambiance surnaturelle. La vie va s'organiser dans ces conditions et on va faire connaissance avec une foison de personnages (on retrouvera une structure d'écriture équivalente avec Dome). Un Maire qui veut diriger sa communauté tout en préservant ses propres intérêts. Un directeur de supermarché qui fait aussi office de police locale, Michael ANDERSON (personnage utilisé pour Dolores Claireborn) qui va s'efforcer de mettre au clair la situation. LINOGE va les soumettre à un choix crucial dont va dépendre la vie de tous les insulaires..
C'est mon quarante deuxième roman de Stephen King, autant vous dire que je suis dans la case « fan de » et pourtant j'ai failli abandonner ce roman au bout de dix pages et à d'autres reprises encore.
SK nous explique dans un avant-propos d'une vingtaine de pages que ce récit est prévu pour une série TV. On a dans les mains le scenario de cette série. La lecture en est déroutante dès le départ et il faut s'accrocher pour entrer dans l'histoire. le texte dirige la caméra et guide le metteur en scène.
Une adaptation est sortie en 1999 en deux épisodes de quatre heures. Je vais y jeter un oeil, parce que malgré un démarrage laborieux de ma lecture, il fallait que je sache qui était LINOGE et la fin m'a laissé agréablement et tristement songeur. Je n'en dirais pas plus. Ce ne sera pas mon meilleur SK mais il a quand même réussi, une fois de plus, à me capter.
Bien à vous tous amis babéliens !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
PiertyM
  21 octobre 2014
On aimerait bien retrouver une prose à la stephen King, non, là on retrouve une écriture destinée au cinéma donc un scénario. Mais l'histoire est tout au moins intéressante qu'à un moment on se pose soi-même la question de savoir qui sur terre n'a jamais commis un acte immoral? un comme la femme adultère pour laquelle Jesus-Christ a demandé à tous ceux la condamnaient: celui qui n'a jamais commis de péché, jette le premier une pierre sur cette femme. Et personne n'a osé...
Je dirais que c'est cet aspect qui m'a saisi dans ce livre. Cela est apparu comme un jugement dernier, chaque personnage voit resurgir des délits enfouis bien loin dans leurs souvenirs par un personnage étrange qui apparaît comme ça dans l'île de Little Tall au moment où la météo annonce une grande tempête....
La population de l'île doit alors en même temps affronter les rigueurs de la tempête et tous les dégâts qui l'accompagnent et des crimes qui se succèdent téléguidés par l'étrange personnage de Linoge malgré le fait qu'il soit mis en prison....il n'est simplement pas humain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
LiliGalipette
  20 mai 2015
Une tempête s'approche de Little Tall Island, petite île du Maine. Des tempêtes, les iliens en ont déjà vu et ils savent se serrer les coudes quand il le faut. « Et nous sommes capables de garder un secret, quand il le faut. C'est que nous avons fait en 1989. Les gens qui habitent ici n'ont pas ouvert la bouche. » (p. 27) Cette phrase, c'est le narrateur, Mike Anderson, qui la prononce au début de son récit, mais alors que la tempête est passée depuis plusieurs années. Qu'est-ce donc que les habitants de Little Tall Island ont caché après cette fameuse tempête ? Qui est André Linoge, cet inconnu à la canne à pommeau d'argent ? Et pourquoi répète-t-il sans cesse « Donnez-moi ce que je veux, et je m'en irai. » (p. 106) Oui, que veut Linoge, cette sinistre créature arrivée en même temps que la tempête ? Comment connaît-il tous les secrets, toutes les hontes et toutes les culpabilités des habitants ? Alors que la tourmente fait rage, Linoge met les iliens face à leurs pêchés, il les rend fous et les pousse à commettre leur pire, répétant qu'il veut qu'on lui donne ce qu'il veut. L'issue de la tempête sera tragique, le déchaînement des éléments n'étant qu'une brise au regard de ce qui va se jouer dans la salle de l'hôtel de ville, quand les habitants seront confrontés au choix le plus sinistre de leur existence.
Je me souviens avoir vu le film avec mon frère : nous étions alors tous minots, mais nous gardons de ce visionnage un souvenir hilare. le jeu des acteurs était atroce et la mise en scène pas moins mauvaise. Mais à découvrir le scénario, je suis surtout nostalgique d'une époque où nous regardions ensemble les pires nanars en pleurant de rire. Pour parler du texte lui-même, je salue la maîtrise de Stephen King : il connaît sa Bible, surtout le chapitre de l'Apocalypse qui, étymologiquement, signifie « révélation ». C'est bien ce qui se passe ici : les iliens voient leurs secrets révélés, puis leurs peurs et leurs lâchetés. Finalement, entre solidarité et survie, le choix sera dramatique et Linoge, en cavalier solitaire, mène à bien sa tâche macabre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
grm-uzik
  28 octobre 2016
Alors que la tempête fait rage sur l'île de Little Tall Island, un étrange individu répondant au nom d'André Linoge assassine une habitante... Découvrant ce massacre, un jeune habitant court prévenir la ville de sa découverte macabre. Cet assassin, reste assis, semblant attendre quelques chose ou quelqu'un. Alors que les autorité l'arrête, il les suit sans opposer de résistance. Cet homme connait tout le bien et tout le mal de chaque habitant, chose qui est très mauvaise. Plusieurs meurtres sont perpétrés, et à chaque fois une seule et même phrase revient : "Donnez-moi ce que je veux et je m'en irai".
Cet ouvrage est rédigé sous le style d'un scénario, dont le narrateur n'est autre que... et oui, Maître Stephen King, dont rien qu'à l'évocation de ce nom on sait déjà à quoi s'attendre.
Auteur incomparable des oeuvres cultes comme "Shining", "Christine", "Ça", "Misery" et j'en passe, puis très souvent portés à l'écran, est et restera le Maître du genre.
Avec "La tempête du siècle", il signe un ouvrage qui vous emmènera sur une île, dont l'arrivée d'un homme étrange, André Linoge, un français, va bouleverser la petite vie tranquille de ses habitants.
Comme à l'accoutumée, Stephen King nous plonge dans un univers où le bien se bat contre le mal. Chacun des personnages à l'exception d'André Linoge, va devoir se remettre en question, leurs erreurs passées révélées à tout le monde, ce qui créera suspicion et méfiance entre les habitants de l'Ile. Des suicides étranges ainsi que des meurtres vont les amener à faire un choix douloureux. Accepter ou non la proposition de cet homme, qui est venu chercher quelque chose de précis...
Le fait que l'intrigue se passe sur une île ajoute au malaise, et le fait que la tempête fait rage empêche tous les occupants de la quitter. C'est une petite île, où tout le monde connait tout le monde et pourtant, bien des habitants ont des choses à cacher.
Ce roman-script est servi avec un style impeccable, une belle touche d'humour cru et toujours ce sens du pathétique qui fait sombrer les personnages dans le désespoir, la peur et finalement le chaos. le Maître connaît la recette de nos cauchemars les plus profonds, sachant toujours exploiter ce don avec délectation, pour notre plus grand plaisir en nous donnant la satisfaction de notre amour du macabre.
Ce petit bijou avait été conçu pour être adapté sous forme de mini-série. le génie avait réutilisé les petits paragraphes que l'on trouve également dans "Peur Bleue", chose qui nous change habituellement des livres conventionnels. Un huis-clos épouvantable que je vous recommande sans aucune réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
odin062odin062   08 mars 2014
Je suis un simple commerçant qui tient aussi le rôle de policier à temps partiel. Je n’y connais pas grand-chose en philosophie, mais il y a au moins une chose que je sais : on doit payer pour ce dont on a besoin. Beaucoup, en général. C’est une leçon que je croyais avoir apprise il y a neuf ans, pendant ce que les gens du coin appellent la Tempête du Siècle.
Commenter  J’apprécie          100
bilodohbilodoh   03 septembre 2015
C’est une monde sans pitié, on doit payer pour tout.Parfois il arrive que le prix soit raisonnable, mais en général il est très élevé. Et, de temps en temps, il arrive qu’on vous prenne tout ce que vous avez.

(Albin Michel, p.436)
Commenter  J’apprécie          130
KelsoKelso   03 mars 2015
Martha est intriguée - bien sûr - par l’apparition de cet étranger, mais pas réellement mal à l’aise. On est sur l’île, après tout, et jamais il n’arrive rien de grave sur l’île. Si ce n’est une tempête de temps en temps, évidemment. L’autre chose qui l’intrigue est que cet homme est un parfait étranger pour elle, et les étrangers sur l’île sont rares, une fois terminé le bref été.

Martha : Puis-je vous aider ?

Linoge (les yeux fermés) : Né dans la luxure, tombé en pourriture. Né dans le péché, pas la peine de vous cacher
Martha : Je vous demande pardon ?

Il ouvre les yeux… sauf que ce ne sont pas des yeux. Les orbites sont deux trous noirs. Il retrousse les babines et exhibe d’énormes dents plantées de travers on dirait les dents d’un monstre dessinées par un enfant.

La présentatrice météo (toujours en voix off) : En termes de basses pressions, ces tempêtes sont des monstres. Et est-ce qu’elles vont vraiment arriver ? Oui, j’ai bien peur que oui.

Une terreur pure vient remplacer l’intérêt intrigué de Martha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KelsoKelso   03 mars 2015
Quand on vous dit que c’est la fin du monde, c’est en général pour vous vendre des céréales. Quand on vous dit de ne pas paniquer, c’est que c’est sérieux
Commenter  J’apprécie          141
KelsoKelso   03 mars 2015
il n’en existe pas dont les liens sociaux soient aussi serrés, aux États-Unis, que celles de ces îles, au large du Maine. Les habitants y sont soudés par leur situation, par la tradition, par des intérêts communs, par des pratiques religieuses identiques et par un travail difficile et parfois dangereux. Ils ont également des liens de sang et un esprit clanique, chaque île ou presque étant composée d’une demi-douzaine de vieilles familles dans lesquelles neveux, cousins et parents par alliance s’entrecroisent comme sur un patchwork
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Stephen King (142) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen King
16 octobre 2013
Écriture Mémoires d'un métier Quand Stephen King se décide à écrire sur son métier et sur sa vie, un brutal accident de la route met en péril l'un et l'autre. Durant sa convalescence, le romancier découvre les liens toujours plus forts entre l'écriture et la vie. Résultat : ce livre hors norme et génial, tout à la fois essai sur la création littéraire et récit autobiographique. Mais plus encore révélation de cette alchimie qu'est l'inspiration. Une fois encore, Stephen King montre qu'il est bien plus qu'un maître du thriller : un immense écrivain. La vie n'est pas faite pour soutenir l'art. C'est tout le contraire. Stephen King.
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le quiz Stephen King !

Quel est le premier livre de King a avoir été publié ?

Shining
Dead Zone
Carrie
Le dôme

10 questions
1288 lecteurs ont répondu
Thème : Stephen KingCréer un quiz sur ce livre

.. ..