AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782846285162
448 pages
Blanche (04/06/2015)
3.63/5   35 notes
Résumé :
Écrivain en deuil, Jack Linden n'est plus que l'ombre de lui-même depuis que sa femme et son fils sont décédés. Seul, dans sa maison de campagne, avec sa bouteille et son chagrin, il attend que le temps passe en compagnie de l'alcool et de la télévision. Il est donc éberlué lorsque Lily, une soi-disant assistante, débarque chez lui pour l'aider à boucler son roman. Mais qui est cette fille, surgie de nulle part, pour lui ordonner de changer de routine et d'écrire p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 35 notes

Gaoulette
  26 avril 2016
ATTENTION LANGAGE CRUE DANS MA CRITIQUE ! Mais bon c'est un roman érotique donc je ne vais pas tourner autour du pot.
Je voulais lire ce livre car je trouvais la couverture jolie et une trame très intéressante. Et depuis le temps qu'il était dans ma Pal.
Donc un écrivain en deuil est en pleine dépression depuis des mois. Un jour débarque une jolie fille Lily qui va mettre de l'ordre dans sa vie pour qu'il termine son roman. Mais qui est-elle : une assistante, une prostituée ? Qui l'envoie ? Et oui Lily fait même des gâteries quand il lui donne l'ordre.
Quand j'ai commencé ce roman érotique je me suis crue chez Mary Popins mais en plus cochonne. Car Lily donne vraiment l'impression d'être une fée du logis et du sexe. Elle dit oui à tout même plusieurs fois par jour. Et Jack cruel au début joue avec elle. On se pose les mêmes questions que Jack, pourquoi elle fait tout cela et surtout qui l'envoie. D'ailleurs ces questions donne un côté addictif au roman malgré qu'il soit en longueur sur les scènes de sexes à répétitions. C'est bien dommage car j'aurais préféré plus d'échanges musclés entre nos deux personnages car les fellations ça va un moment. J'ai beaucoup aimé le revirement de situation de Jack (chercher à comprendre Lily et lui montrer autres chose dans le sexe) lors de leur échange et j'aurais aimé du coup que l'auteur insiste sur ça et ne reporte pas tout au sexe. Oui Lily et Jack communique grâce à leur corps et d'ailleurs c'est ce qui les aide à sortir de leur torpeur mais bon je me suis lassée à force de lire des lapins en chaleur. Car pour moi le roman est long en nombre de page mais trop court en temps : une période beaucoup plus longue dans la maison de campagne m'aurait paru plus réaliste. J'aurais aimé en environnement confiné entre nos deux personnages plus long. Car on final quand on connait plus l'héroïne d'ailleurs je ne l'ai pas vu venir celle-là (tout m'était passé par la tête sauf ce cas-là), l'auteur ne développe pas les fêlures de Lily et repart sur des parties de jambes en l'air qui m'a gonflé. Je sais c'est un roman érotique, mais la succession de fellations et de cunnilingus ça m'ennuie à force. Ok ils sont bons au lit mais bon les personnages étaient censés être torturés avant la rédemption.
Pour conclure, c'est vraiment dommage car une histoire très intéressante et addictive mais beaucoup trop de redondances dans les parties de jambes en l'air. Et je me suis même demandée si ça n'était pas écrit pas un homme (fantasme de la sodomie, sexe oral et vaginal à répétions).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
AliceNeverland
  11 juin 2015
Je découvre donc la collection Blanche avec ce titre. Il faut dire que j'ai immédiatement trouvé la couverture magnifique, toute en simplicité et sensualité. J'avais également entendu parler de Sara Agnès L. avec sa parution précédente, Annabelle, parue chez Milady. Alors quand Lucie m'a proposé de le recevoir, j'ai bien entendu sauté sur cette occasion de découvrir à la fois la collection ainsi que cette auteur qui monte dans la littérature érotique.
J'ai très vite été captivée par l'histoire, même si celle-ci débute sur une tristesse incommensurable. Effectivement, le héros, Jack Linden, grand auteur à succès, traverse une période des plus sombres suite à la mort de sa femme et de son fils. Il ne fait que survivre, plongé dans l'alcool pour oublier. Jusqu'à l'arrivée d'une mystérieuse Lily, qui se dit envoyée pour l'aider à terminer son roman en cours. Et pour cela, elle est prête à se plier à quatre et à accomplir ses moindres désirs, même informulés, pour qu'il ne se focalise uniquement que sur ses écrits et sur rien d'autre…
On est très vite intrigué par Lily, car on ne sait purement et simplement rien d'elle. J'ai aimé cet aspect là de son personnage, car il apparait devenir plus complexe qu'à ce qu'il n'y parait. Derrière l'image très obéissante, soumise qu'elle montre se trouve une histoire aussi brisée que celle de Jack. Et alors qu'elle n'était là que pour le bon plaisir de Jack, cherchant à l'aider de quelque manière que ce soit, au final elle va se redécouvrir elle-même à son contact et apprendre à retrouver la véritable Lily enfouie au fond d'elle.
J'ai également beaucoup apprécié le personnage de Jack. Cet homme est littéralement détruit, et n'arrive tout simplement pas à refaire surface après l'épreuve qu'il a traversée. Mais l'arrivée de Lily va le faire émerger petit à petit. Il va retrouver le goût à la vie et affronter la réalité, tout doucement. Mais loin de profiter de la situation de facilité que lui fournit Lily, il va également creuser la personne qu'elle est véritablement.
Ainsi, leur relation à tous les deux trouve cet équilibre qui empêche l'histoire de tomber dans le malsain. Jack va aider Lily autant que cette dernière va l'aider lui. Aucun n'est soumis à l'autre, chacun y trouve son plaisir et sa place. Un équilibre donc, parfaitement dosé, qui permet de profiter amplement de l'histoire et de la romance qui en découle.
Et quelle histoire ! On s'immerge totalement dans le récit. Dans une première partie, il n'y a que peu d'intervenants autour. Ainsi l'histoire n'évolue quasiment qu'entre Jack et Lily, ce qui permet au lecteur de réellement se focaliser sur eux. Lily m'a donc immédiatement intriguée, autant que ça le fut pour Jack, et je me suis mise à me poser les mêmes questions que lui à son propos. Et la voir petit à petit prendre de plus en plus d'assurance fut un régal. Et puis Jack finit son manuscrit, et Lily disparait. A ce moment là, l'histoire s'emballe véritablement, et Sara Agnès L. a su intégrer une seconde histoire dans son histoire. Ce qui aurait pu être une simple romance érotique devient une véritable chasse, car Jack n'a alors qu'un seul but : retrouver celle qui lui a redonné l'envie d'aimer.
Je reste quand même sceptique sur la rapidité du changement d'attitude de Jack. Je trouve cela relativement facile, qu'en seulement quelques jours une étrangère puisse le remettre en état de travailler, vu la larve qu'il était. Mais aussi qu'il réussisse aussi rapidement à faire son deuil à son contact, cela ne colle pas vraiment à la réalité.
Mais la plume de Sara Agnès L. est véritablement envoutante. On s'immerge complètement dans son histoire avec une facilité et un naturel déconcertants. Elle nous livre des personnages uniques et atypiques au travers d'un récit simple mais époustouflant à la fois. Je suis conquise.
En définitive, ce roman a su m'emporter du début à la fin. J'ai été captivée par la plume et l'histoire de Sara Agnès L., et j'ai été encore plus intriguée par son héroïne remarquable et émouvante. Je reste quand même moins convaincue sur la rapidité de leur relation, surtout vu l'état dans lequel on découvre Jack Linden. Mais la romance fonctionne, indubitablement : elle émerveille et donne très, très chaud, sans que cela ne tombe dans le malsain.
C'est un roman qui peut déranger, mais que l'on ne peut s'empêcher de dévorer. Et malgré un érotisme assumé, délicatesse et sensualité restent incontestablement les maitres mots de cette histoire.
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
The-Library-World
  04 juillet 2015
=> http://wp.me/p6GslH-6x
Je remercie chaleureusement les éditions Hugo Roman pour l'envoie de ce service de presse. Bien que connaissant plusieurs des romans de Sara Agnès L. (j'en ai d'ailleurs un paquet à ma disposition, notamment L'assistante particulière qui n'est autre que la première version de la Muse), c'est le premier que je lis (promis le prochain sera Je reviens chez nous).
Ce roman s'adresse à des lecteurs avertis, certaines scène peuvent paraître choquante (je fais référence à la partie concernant la manière dont Jack gère le deuil après l'arrivé de Lily). Les scènes de sexe sont assez nombreuses et très crus, on ne tombe cependant pas dans le vulgaire. Sara Agnès manie très bien le côté érotique tout en restant très sensuel.
Lily, est une jeune femme mystérieuse qui surgit tel un ange tombé du ciel chez Jack, un auteur endeuillé par la perte de sa femme et de son fils. Ce dernier est incapable de se concentré, et donc d'écrire, sur son livre. Lily est bien décidée à tout faire, et je dis bien TOUT, pour que Jack se concentre et finisse son livre dans les temps.
J'ai été très intrigué par le personnage de Lily, car nous ne savons absolument rien sur elle et tout comme Jack, nous nous posons un millions de question. Au fur et à mesure de l'histoire, nous découvrons que cette jeune femme, bien qu'étant soumise à Jack, n'en demeure pas moins forte grâce (ou à cause) aux épreuves qu'elle a traversées. On comprend bien assez vite qu'elle est tout autant brisée que lui.
Jack est un homme, endeuillé par sa récente perte, qui se perd petit dans l'alcool. Après un début houleux et quelques enguelades bien senti (il faut dire qu'il n'a pas bon caractère…), Jack se décide de s'ouvrir au fur et à mesure à la vie qui l'entoure.
Ce que j'ai adoré dans cette histoire, c'est le fait que Jack & Lily forment un duo qui se complète et s'aide mutuellement.
Une fois le livre entre les mains, plus possible de le lâcher tellement j'étais captivée et impatiente de découvrir le fin mot de l'histoire.
Et cette fin, que dire la dessus mis à part que c'est un parfait point final à ce roman ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ptitelfe
  10 décembre 2015
Lorsque Hugo & Cie m'a demandé si ce livre m'intéressait, je n'ai pas eu le temps de leur répondre par la négative et je l'ai donc reçu quelques jours après. Avant d'entamer mon avis, qui je dois vous prévenir sera négatif, je tiens à remercier l'équipe d'Hugo pour leur confiance.


On découvre donc Jack Linden, un homme de 32 ans en deuil suite au décès brutal de sa femme et son fils. Après plusieurs mois d'égarement, entre alcool et oubli, il reçoit la visite d'une femme : Lily qui souhaite l'aider à terminer son roman en le "prenant en main".
Le lecteur découvre vite qu'elle l'aide non seulement faire son ménage mais le motive à remplacer son addiction pour l'alcool par le sexe.
Comme romance érotique nous lisons, scènes de sexe nous voyons. Notamment de nombreuses fellations. Vraiment nombreuses. Sur 35 chapitres, je n'ai lu que ça. Sans rien de plus.
J'ai abandonné ce livre à la moitié. A ce stade, les choses avaient quand même évolué jusqu'à leur 3e relation sexuelle complète.
Je n'ai pas du tout accroché à l'histoire, ni aux personnages ni à l'écriture. Les nombreuses répétitions m'ont fortement lassé. Entre la joie de Jack à retrouver la bouche douée de Lily, qui lui prépare 30 000 cafés et qui le pousse à écrire, ou encore avec les réflexions de Jack se demandant qui est cette femme, si c'est une prostituée notamment payée par son éditeur, j'ai largement tourné en rond et je me suis très vite fait la réflexion que ce livre ne m'apportera vraiment pas grand chose.
J'ai quand même été voir à la fin qui était cette jeune femme pour savoir si ma théorie était bonne, mais non, j'étais à côté !
Donc voilà, je suis désolée Madame Sara Agnes l'et Hugo, mais je n'ai pas du tout accroché à ce roman.
Pour des avis beaucoup plus enthousiastes, je vous laisse découvrir celui de Titou, de Mycoton et de Karline !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ninie067
  30 juin 2015
Tout d'abord je tiens à remercier Olivia et Hugo & Cie pour m'avoir offert l'opportunité de lire ce livre en m'accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Si vous suivez le blog depuis un petit moment vous savez que les romans de Sara Agnès L. et moi c'est une grande histoire d'amour. Aussi, je n'ai su résister à l'appel de la tentation que m'a fait ma copine Belinda en parlant du roman de Sara qui était tant attendant début juin. Et moi complètement conne sur le moment je fais : "Ah bon Sara sort un nouveau roman ? Mais je ne le savais même pas". J'ai donc profité su coup de pub pour le demander en service presse à Olivia qui me l'a accordé.
Samedi lors de mon voyage à la Capitale et de trois heures de train, j'en ai profité pour entamer ma lecture de ce roman. Oui je lis de l'érotique dans le train et je ne m'en cache pas ;) le livre m'a tenu bonne compagnie pendant 6 heures mais il ne m'a pas vraiment fait mouiller la culotte, j'avais trop mal au cul pour ça. Non, je n'ai rien fait dans le train, quand on reste assise trop longtemps il faut bien payer à un moment.
J'avoue ne pas avoir été vraiment dans ma lecture pendant le voyage, en général je lis avec de la musique en arrière plan ou dans les oreilles, mais j'avais oublié mes écouteurs et les roulis ce n'est pas vraiment pareil. J'ai donc stagné pendant un long moment en me disant que l'histoire n'avançait pas, mais c'était moi, car une fois rentrée, j'ai continuer avec mes habitudes de lecture et j'ai retrouvé ce qui me manquait pour rendre ma lecture agréable (comme quoi tout est dans la tête).
Arrivé au chapitre 45 de ma lecture, j'avais déjà quelques petites idées sur la présence de Lily auprès de Jack. J'en ai parlé avec Sara via FB, mais elle n'a rien lâché. Et au chapitre 70, c'est la révélation, et j'avais vu juste hihihi, je me doutais que Lily avait une raison très précise de débarquer comme une tornade dans la vie de Jack Linden.
Mais parlons un peu du livre, le roman est écrit pour la plus grande partie du point de vue masculin de Jack, avant de basculer sur celui de Lily pour les derniers chapitres. Vous le savez déjà mais j'adore les POV masculins. Je ne sais pas si c'est car les hommes ont ce franc parler ou pour autre chose de typiquement mâle, mais ça rend toujours ma lecture plus agréable. J'ai l'impression que les auteurs féminines se lâchent plus facilement avec leurs personnages virils, elles sont totalement différentes avec les POV efféminées.
Nous découvrons donc Jack Linden, un écrivain de talent, qui se trouve au bord du gouffre après le décès brutal de sa femme et de son fils. Il sombre dans l'alcool, n'est plus que l'ombre de lui-même. Et dans cet abîme, Lily débarque comme une tornade pour bousculer son monde, elle le force à arrêter l'alcool ou du moins à diminuer la quantité qu'il ingurgite, elle le fait manger, lui coupe les cheveux... Elle s'occupe de lui, fait le ménage dans sa vie et sa maison. Elle lui redonne goût à la vie et à l'écriture.
Ce n'est pas un coup de coeur (mais pas loin), car j'ai trouvé la première partie avant les révélations assez longue, mais j'ai aimé retrouvé la plume de Sara avec plaisir. Et je suis ravie de la suivre pour ces prochains romans.
Lien : http://www.thereadinglistofn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   30 juin 2015
Incapable de détourner mon regard de ce corps détendu, je reste là, à observer Lily qui revient à elle et qui se redresse lentement devant moi. Ses yeux sont brillants, et elle semble toujours sous l’effet bienfaisant de l’orgasme. Petit à petit, elle retrouve contact avec la réalité, et son sourire s’étire.

– C’était…

Pendant qu’elle cherche ses mots, je propose, taquin :

– Sale ?

– Délicieux ! me contredit-elle dans un rire.

Sa bonne humeur fait plaisir à voir et j’y assiste avec un sourire en coin. Je n’ai pas perdu la main. Ni mon petit coup de langue.

Pour une fois, Lily ne cherche pas à s’éloigner de moi, elle me fixe, dans l’attente. De quoi ? Espère-t-elle que j’exige quelque chose ? Probablement. Et même si j’en crève d’envie, je me défends de le faire. Son imbécile de mari l’avait programmée, et moi, j’ai l’intention de changer les choses. Comment ? Je n’en suis pas encore certain, mais pour l’instant, je suis plutôt satisfait de ma première idée.

– Bien, je vais me remettre à mon roman.

Sa consternation s’affiche, et elle tente de me retenir pendant que je me redresse, la queue raide, et bien en évidence, même sous ce peignoir. Sans surprise, Lily le remarque, puis relève de grands yeux clairs vers moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
philkikouphilkikou   11 novembre 2015
Page 472

-Mais au fond, à quoi ça sert d'avoir peur ? A attendre qu'une tuile nous tombe sur la tête, on finit par ne plus penser au bonheur présent.. Et le présent, c'est tout ce qui compte, non ?



-C'est là où je t'envie. Moi, je pense souvent à la tuile qui va forcément me tomber dessus. Tu comprends, je n'ai pas eu beaucoup de de chance, avant, alors...

-Justement ! s' écrie-t-il. Qu'est-ce qu'on attend pour profiter du bonheur que la vie nous offre ? Et puis... qu'elle tombe, cette tuile ! Ensemble, elle sera bien plus facile à supporter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
The-Library-WorldThe-Library-World   08 juin 2015
Les yeux planqués autre part, perdu dans mes pensées puériles, je reporte mon attention vers elle et ne tarde pas à comprendre que ses yeux sont rivés sur ce qui se passe dans mon pantalon. Quand elle remonte son regard vers moi, elle affiche une drôle de moue.
— Je ne pensais pas que vous parliez sérieusement pour la pipe
.— Je… c’est la fatigue. Et l’alcool. Et…
Elle me fait pivoter, puis me pousse jusqu’à ce que je tombe assis sur le canapé. Elle respire fort. En tous les cas, c’est la première fois que le bruit de sa respiration couvre l’imbécilité qui joue à la télévision.

— Ce n’est rien. Je suis là. Je m’occupe de tout, dit-elle en glissant ses mains de chaque côté de mes cuisses.

Je comprends un peu tardivement qu’elle tente de faire descendre mon bas de pantalon en tirant sur le vêtement. Je retrouve mes esprits et la jauge avec inquiétude :

— Qu’est-ce que… ?

— Chut. Fermez les yeux. Vous avez besoin de vous détendre.

Mon corps s’exécute, mais même en ayant les yeux fermés, je ne peux pas m’empêcher de parler comme un idiot :

— Je ne pense pas que… je ne peux pas…

Je sursaute et me tais quand des doigts s’enroulent autour de ma queue. Ce n’est pas l’érection du siècle, évidemment, mais la chaleur qui l’enveloppe lui redonne un peu plus de vigueur. Je laisse ma tête retomber vers l’arrière. Bon Dieu ! Je suis saoul ou alors je rêve, forcément ! Cette fille ne peut pas vraiment être là, à me toucher de la sorte !

Quand ma bouche s’ouvre, j’expire comme si j’avais retenu ma respiration pendant des heures. Cette fille me masturbe lentement. Plus lentement que je ne l’aurais fait moi-même, mais je m’en fous. Pendant qu’elle me branle, je ne pense à rien. Je n’ai même pas envie de boire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlineGrmAlineGrm   18 juillet 2015
Que je l'envie de ne songer à rien, sauf à tout ce bonheur que nous vivons ! Pourquoi ai-je toujours eu peur que tout me glisse entre les doigts à chaque instant ?
Commenter  J’apprécie          20
AlineGrmAlineGrm   18 juillet 2015
- C'est là où je t'envie. Moi je pense souvent à la tuile qui va forcément me tomber dessus. Tu comprends, je n'ai pas eu beaucoup de chance, avant, alors...
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : pornographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre